Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "ajw"
372.1K views | +30 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] VOX POPULI: Un avenir radieux attend les enfants de la catastrophe du 11 Mars | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] VOX POPULI: Un avenir radieux attend les enfants de la catastrophe du 11 Mars | AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction]* Un petit poëme intitulé " Asobimasho " ( Allons Jouer Ensemble ) contenant 20 charactères hiragana : " Si nous oublions les Noms / Pourquoi ne disons-nous pas tout simplement / Jouons ensemble / C'est suffisant ."

 

Il a été créé il y a quelques 50 ans par un petit garçon agé de 6 ans. Les apparences n'ont aucune importance du point de vue des enfants pour se faire des copains. Ceci est aussi vrai de nos jours, tel qu'il l'était à l'époque .

 

Les enfants de la région du Tohoku qui ont survécu au grand séisme du Nord-Est du Japon et le Tsunami ont reçu un nombre incroyable de messages d'encouragements d'autres enfants de par le monde entier. Les messages font partie du KIZUNUA Message projet organisé par l'UNESCO.

 

Plus de 30.000 messages avec des dessins ou des mots ont été envoyés. Des enfants de plus de 50 pays ont pris part au projet . Les messages sont affichés à l'Association UNESCO de Sendai .

 

Parmis ceux que j'ai vus voici, quelques-uns dont certains proviennent de petits pays .

" Même si tu perds tout , le futur est toujours là " , écrivit un enfant de Bhutan , " Le soleil te rendra heureux à nouveau "

 

Une fille d' Australie écrivit en hiragana : " Totemo shinpai shiteimasu." ( Nous nous faisons beaucoup de soucis à Vôtre sujet . ) Un enfant d' Afghanistan , là où la guerre continue , fît le dessin d'un tsunami.

 

Les 30.000 messages de " Allons Jouer Ensemble " vont être distribués aux écoles touchées par le tsunami di 11 mars et l  accident à la centrale nucléaire N° 1 de Fukushima.

(...)

--

* traduction par Cheech68, merci :-))

more...
cheech68's comment, September 8, 2011 8:26 AM
Quelle magnifique preuve de soutient de la part de tous ces enfants à travers le monde entier .
Et quel exemple à suivre pour tous ces adultes qui ont certainement grandi trop vite ou pas et qui n'ont pas su prendre leur responsabilité à temps vis à vis des générations futures .
De la bouche des enfants sort toujours leur et si souvent la vérité , que nous adultes avons toujours tant de mal à entendre .
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les enfants du Tohoku surmontent la catastrophe du 11 Mars | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] Les enfants du Tohoku surmontent la catastrophe du 11 Mars |  AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les sourires sont revenus sur le visage des enfants de la région de Tohoku, six mois après que leur vie a été encerclée entourés par la mort, la destruction et le désespoir du séime de magnitude de 9 et du tsunami du 11 Mars.

 

Les journalistes Asahi Shimbun ont visité des logements temporaires, des écoles et autres lieux pour vérifier les progrès des enfants qu'ils ont rencontré peu après le grand tremblement de terre l'Est du Japon.

 

Les enfants sont présentés par deux photographies: l'une à l'heure actuelle, et l'autre peu après la catastrophe.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Du riz sans radiation de Fukushima proposé à Tokyo | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] Du riz sans radiation de Fukushima proposé à Tokyo | AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Du riz récolté cette année dans la préfecture de Fukushima été mis en vente à Tokyo le 3 septembre, par agriculteurs pour rassurer les clients que le grain est exempt de contamination radioactive de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1.

 

Deux marques de riz, Gohyaku-gawa et Mizuho Kogane, qui vendait dans une boutique spécialisée du Marché de Fukushima, ont proposé les produits de la préfecture de Fukushima dans un supermarché Ito-Yokado à Edogawa Ward.

 

Les sacs contenant cinq kilos de riz sont en vente, avec un panneau indiquant les résultats des inspections de la préfecture qui n'a pas trouvé de matières radioactives.

(...)

more...
Etienne Servant's comment, September 4, 2011 11:02 AM
F O R M I D A B L E !
Suggested by Prestant IV
Scoop.it!

[Eng] La décision du gouvernement de surveiller internet provoque un tollé | AJW by The Asahi Shimbun

[traduction] Alors que le gouvernement défend son programme de surveillance des publications en ligne concernant l'accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 pour enrayer la propagation d'informations «inexactes», les critiques disent qu'elle nous ramène à Big Brother.

 

L'Agence des Ressources naturelles et de l'Energie a déclaré que les tweets sur Twitter et les articles de blogs seront surveillés sur les informations infondées et inexactes qui pourraient enflammer et tromper le public.

 

L'agence a déclaré qu'elle essaie de "traquer les informations inexactes et de fournir les bonnes à la place."

 

Mais les critiques sont sceptiques sur les motivations de l'agence, en particulier parce que le gouvernement a été critiqué pour avoir omis de fournir une image précise de ce qui s'est produit à l'usine et la propagation de la contamination radioactive.

 (...)

--

NB : La Fédération japonaise des associations du barreau a dénoncé le projet dans un communiqué le 29 Juillet, arguant qu'elle risque de porter atteinte à la liberté d'expression.

more...
Prestant IV's comment, August 25, 2011 5:19 PM
@pascal, tu n'as qu'à te placer pour la campagne présidentielle !
Pascal Faucompré's comment, August 25, 2011 5:22 PM
@Prestant : surtout que je m'y connais un peu : http://www.scoop.it/t/sondages2012
Bee Api?'s comment, August 26, 2011 3:04 AM
Ah, Big Brother va enfin passer à l'action! déjà que chez nous y a ça
http://owni.fr/2011/08/19/fin-internet-illimite-fixe-orange-sfr-free-bouygues-telecom/
Rendez vous, vous êtes cernés!
Merci pour le lien sondage, je sens que je vais rire.
Bonne journée, enfin si possible...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

A Fukushima, les étudiants face aux dures réalités de la catastrophe nucléaire | AJW by The Asahi Shimbun

A Fukushima, les étudiants face aux dures réalités de la catastrophe nucléaire | AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Après la pire catastrophe du Japon depuis la Seconde Guerre mondiale, restant suspendu comme un nuage noir sur la nation, Kiyoshi Sasaki a pensé qu'il n'y avait pas de meilleur moment pour enseigner à ses élèves sur les dangers de contamination des rayonnements.

 

C'est ce qui explique la vue des étudiants deMeiken Junior High School à Koriyama, Préfecture de Fukushima, mesurant les niveaux de radiation sur des dosimètres dans la cour de l'école dans le cadre d'activités parascolaires le 5 septembre.

 

Les étudiants d'autres écoles dans la préfecture tentent également d'être aux prises avec les réalités du rayonnement suivant la catastrophe à la Fukushima n ° 1 centrale nucléaire, le long de la côte.

 

Sasaki, 55 ans, conseiller au club de son école des sciences naturelles, a rappelé que trois mois après la crise nucléaire, il a demandé aux étudiants de première année dans une classe de science s'ils voulaient en apprendre davantage sur le rayonnement.

(...)

--

PS : il faut noter le travail remarquable de ce professeur (ainsi que d'autres nommés dans l'article) qui a notamment permis de rassembler des données parallèles aux chiffres officiels et va peut être créer des vocations ...

more...
Lufilau's comment, September 8, 2011 1:00 AM
@vincent dit comme cela c'est sûr çà c'est pas possible, mais c'est insupportable de les voir tous rester dans ce coin et je sais bien que la fuite n'est pas la solution............
Vincent Cantin's comment, September 8, 2011 1:03 AM
Moi je pense justement que la fuite des civils est la solution la plus simple.
Lufilau's comment, September 8, 2011 1:13 AM
Mais pour aller où ? juste à des doses plus "supportable" et après on en revient à qu'est ce qu'ils mangent ? etc......
Quand tu voies que certaines n'arrivent encore pas à accepter que leur femme ou autres membres de leur familles est morte au bout de 6 mois comment tu peux faire comprendre aux gens qui sont perturbé mentalement de fuire?! Ni toi ni moi n'avons la solution "miracle"
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] 6 mois après le tsunami, un pêcheur refuse de renoncer à l'espoir | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] 6 mois après le tsunami, un pêcheur refuse de renoncer à l'espoir |  AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Yutaka Abe a perdu trois membres de sa famille dans le tsunami le 11 Mars, mais même maintenant, il n'a pas abandonné l'espoir de retrouver sa femme vivante.

 

Abe, 71 ans, vit dans le district d'Ogatsu-cho Ohama  cette ville du nord, qui a subi d'importants dommages dans le grand tremblement de terre de l'Est du Japon.

 

Dès le début, le corps de son second fils Yoshimitsu a été récupéré.

 

Son fils était mort en tentant de sauver une femme emportée par le tsunami. Son corps a été retrouvé dans une maison privée le long du littoral.

 

La maison d'Abe a été transportée à plus de 3 kilomètres à un cap lointain. Le corps de sa belle-fille Emiko y a été découvert.

 

Mais le sort de Ryoko, l'épouse de M. Abe, reste inconnu. Abe a embauché un plongeur à la recherche de son corps et navigué autour de la baie en bateau par lui-même.

(...)

--

NB : une histoire tragique et émuvante. L'amour éperdu de cet homme pour sa femme lui fait perdre conscience de la réalité.

Une anecdote malheureusement répandue dans cette région sinistrée.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les produits Made-in-Fukushima encore boudés au milieu des craintes de rayonnement | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] Les produits Made-in-Fukushima encore boudés au milieu des craintes de rayonnement | AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Après avoir lutté pendant des mois pour réparer les lignes de production détruites par le séisme et le tsunami du 11 mars, un fabricant de conteneurs en plastique jeté l'éponge dans la préfecture de Saitama.

 

Les dégâts avaient été surmontés dans son usine de Tamura, préfecture de Fukushima, l'un des centres de production principal de l'entreprise. Mais il ne pouvait pas faire face aux craintes des consommateurs que ses produits, dont les boîtes à lunch, aient été contaminés par les radiations émises par la centrale de Fukushima n ° 1 .

 

"Il sera difficile de redémarrer l'usine jusqu'à l'accident nucléaire arrive à son terme", a déclaré un responsable de la compagnie.

(...)

--

NB : "Dans la situation actuelle, il est très difficile d'affirmer qu'un produit est sûr, si la moindre trace de radiation est détecteé," d'après un fonctionnaire gouvernement préfectoral de Fukushima.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les «Insignes de verre" rappelent aux élèves de Fukushima les risques d'irradiation | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] Les «Insignes de verre" rappelent aux élèves de Fukushima les risques d'irradiation | AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Fukushima - Les enfants de la préfecture de Fukushima ont commencé leur deuxième année de primaire ou premier cycle du secondaire avec pour rappel que la situation n'est pas encore revenue à la normale.

 

Des amis étaient absents. Les apparences des bâtiments scolaires et les cours ont changé. Mais peut-être le plus frappant des rappels que tout n'était pas parfait étaient les dosimètres enfermés dans des pochettes en plastique qui pendent à leur cou.

 

Les étudiants appellent cet outil  «l'insigne de verre."

 

«Pendant les vacances d'été, j'ai participé à un camp d'été dans la préfecture de Nagano pour cinq jours", a déclaré Ryusei Tashiro, un enfant de 11 ans, élève de sixième à l'école élémentaire de Date dans le nord de la préfecture de Fukushima. "Pendant ces jours, je n'ai pas porter le« badge ». Mais à partir d'aujourd'hui, je dois l'accrocher à mon cou. C'est un peu gênant de le faire quand je marche. "

(...)

more...
No comment yet.