Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "ONU"
371.9K views | +69 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] ONU : Ban Ki-moon dans la zone sinistrée du Tohoku au Japon | Unifeed

Durant sa visite à Fukushima, le Secrétaire général Ban Ki-moon a apporté un message de solidarité internationale à la région encore ébranlés par les effets de la triple catastrophe déclenché par le tremblement de terre et tsunami puis le nucléaire qui a frappé plus tôt cette année. l'ONU

 

Source : http://bit.ly/nnbh8h (et Prestant)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Ban Ki-moon en visite à Fukushima | NouvelsObs

Ban Ki-moon en visite à Fukushima | NouvelsObs | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a exprimé lundi 8 août la solidarité des Nations Unies avec le Japon frappé par un séisme, un tsunami et une catastrophe nucléaire, et encouragé les personnes sinistrées à "tenir bon".

 

Ban Ki-moon est l'un des plus hauts responsables étrangers à se rendre à proximité de la centrale Fukushima Daiichi, gravement accidentée le 11 mars par un raz-de-marée de 14 mètres de haut.

"Je suis venu ici pour exprimer ma solidarité, la solidarité des Nations Unies avec les autorités de Fukushima, et plus particulièrement avec les personnes affectées dans la préfecture", a-t-il déclaré au gouverneur de la région, Yuhei Sato.

 

"Cet accident à la centrale nucléaire Fukushima Daiichi nous a enseigné de grandes leçons", a-t-il dit. "Nous devons soigneusement réfléchir afin d'améliorer notre sécurité et nos outils pour répondre à ce genre d'urgence."

"Il faut tenir bon"

--

Le reportage vidéo de NHK Eng : http://bit.ly/gb4oD3

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Visite au Japon du secrétaire général de l'ONU | NHK WORLD French

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon se rendra ce dimanche au Japon pour rencontrer les survivants de la double catastrophe du 11 mars et pour mettre l'accent sur la sécurité des centrales nucléaires.

 

Ce sera le premier voyage en un an de M. Ban dans l'Archipel. Il s'était rendu à Hiroshima et à Nagasaki en 2010.

 

Lundi, il sera dans la préfecture de Fukushima pour s'adresser directement aux survivants, au nom de la communauté internationale.

 

M. Ban a indiqué à la presse qu'il comptait exprimer son respect aux personnes qui luttent pour la reconstruction des zones dévastées et leur confirmer la fermeté des liens qui unissent le Japon aux Nations unies.

 

Le secrétaire général de l'ONU prévoit également un discours dans lequel il devrait évoquer l'indispensable sécurisation des centrales nucléaires.

 

Il abordera par ailleurs ces questions avec le premier ministre japonais Naoto Kan. Il devrait enfin demander à ce dernier d'impliquer les Forces terrestres d'autodéfense dans une mission de maintien de la paix au Sud-Soudan, devenu indépendant le mois dernier.

--

PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon : Ban Ki-moon visitera le site de Fukushima en fin de semaine | Chine-informations.com

Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, se rendra au Japon samedi 6 août afin de visiter le site de la centrale nucléaire de Fukushima et examiner les dégâts causés par le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le pays le 11 mars dernier, a-t-on appris mardi d'une source de l'ONU

Il se rendra également dans la ville de Soma. Le chef de l'ONU visitera un centre d'évacuation et discutera avec des lycéens de la ville de Fukushima. A Tokyo, il doit rencontrer le Premier ministre japonais, Naoto Kan, et le ministre des Affaires étrangères, Takeaki Matsumoto.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Japon : des problèmes de synchronisation des infrastructures, d'après les Nations Unies | The Japan Times Online

[Eng] Japon : des problèmes de synchronisation des infrastructures, d'après les Nations Unies | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] NEW YORK - Le tsunami meurtrier du 11 mars qui a frappé la côte du Tohoku la suite du tremblement de terre de magnitude 9,0 et les effondrements ultérieurs à Fukushima ont révélé la fragilité de l'infrastructure du Japon, selon un rapport récent de l'ONU sur les catastrophes naturelles.

Le rapport décrit le Japon comme un pays dont les infrastructures se sont effondrés de façon plus étroitement associés avec les pays moins développés et dont les enseignements peuvent être tirés.

"Le tremblement de terre, ses répliques, le tsunami et la situation d'urgence nucléaire illustrent ce un échec synchrone ressemble à ceci: l'effondrement d'un système multisectoriel», explique le Rapport d'évaluation mondiale 2011 sur la réduction des risques de catastrophe.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

L’Onu lance une étude sur les conséquences de Fukushima-Daiichi | ouest-france.fr

Les Nations unies ont annoncé, ce vendredi, le lancement d’une étude sur les conséquences en terme de santé, de sûreté et de sécurité de la catastrophe nucléaire de la centrale japonaise de Fukushima-Daiichi. « Le rapport traitera de divers domaines, dont l’environnement, la santé, la sécurité alimentaire, le développement durable et la connexion entre sûreté nucléaire et sécurité nucléaire, a indiqué le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, dans un communiqué. Il présentera également (…)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Crise nucléaire au Japon : l’ONU plaide pour plus de sécurité | Toulouse 7

Alors que le Japon affronte toujours une grave crise à sa centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, le Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon a appelé vendredi la communauté internationale à prendre les mesures nécessaires pour renforcer la sûreté des centrales nucléaires à travers le monde.

« Nous devons prendre toutes les mesures nécessaires pour garantir que les standards les plus élevés soient mis en oeuvre pour la santé, la nourriture et l’environnement », a dit Ban Ki-moon lors d’une conférence de presse à Nairobi, au Kenya, où il se trouvait vendredi.

« Nous devons mettre en place un système
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Interview de M. Ban au micro de la NHK | NHK WORLD French

[Eng] Interview de M. Ban au micro de la NHK | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a exprimé des doutes concernant la vision du premier ministre japonais Naoto Kan d'une société ne dépendant pas de la production d'énergie nucléaire.

 

M. Ban a fait cette remarque lors d'une interview exclusive accordée à la NHK après sa visite dans la préfecture de Fukushima, gravement affectée par l'accident nucléaire.

 

Tout en déclarant être profondément choqué par l'état des zones dévastées, il a dit apercevoir une lueur d'espoir dans la façon dont les survivants envisageaient la reconstruction. Il a ajouté que l'accident de la centrale nucléaire à Fukushima montrait à quel point il était important pour la communauté internationale de s'unir pour assurer la sûreté et la bonne gestion du nucléaire.

 

Concernant l'idée de M. Kan d'une société sans dépendance à l'énergie nucléaire, M. Ban a exprimé son scepticisme. Il a déclaré que les modalités d'utilisation de l'énergie nucléaire devraient être décidées par chaque pays individuellement, tout en faisant remarquer que la production d'énergie nucléaire était une des façons les plus efficaces de lutter contre le réchauffement planétaire et d'approvisionner en énergie de nombreux habitants pauvres des pays en développement.

more...
RK's comment, August 8, 2011 11:49 AM
discours démagogique et rassurant. Mais à quoi sert le secrétaire général de l'ONU ?
Les pays pauvres ne peuvent pas s'offrir de centrales, par contre ils peuvent se faire spolier de leur uranium, par exemple
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon: Ban Ki-moon dans la zone de la centrale de Fukushima | LExpress.fr

Japon: Ban Ki-moon dans la zone de la centrale de Fukushima | LExpress.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

FUKUSHIMA (Japon) - Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a entamé dimanche une visite au Japon et il s'est rendu dans la zone de la centrale nucléaire de Fukushima, gravement endommagée par un tsunami le 11 mars.

 

M. Ban est un des plus hauts responsables étrangers à se rendre dans la zone sinistrée par un tremblement de terre de magnitude 9, suivi d'un tsunami qui a déclenché le plus grave accident nucléaire depuis Tchernobyl en 1986.

 

"Je voulais me rendre au Japon le plus rapidement possible après la tragédie du 11 mars pour exprimer la solidarité et la profonde sympathie ressenties par le monde entier envers le peuple de votre grand pays", avait déclaré le secrétaire général de l'ONU la semaine dernière en annonçant son voyage.

(...)

more...
Karmakura's comment, August 7, 2011 5:05 PM
Quelque chose me surprend dans l'article ""Je voulais me rendre au Japon le plus rapidement possible après la catastrophe du 11 mars" et nous sommes en aout.
S'il a envie d'une glace au mois juin , il ne la mange pas avant décembre?
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Le responsable des Nations Unies visitera Fukushima ce samedi | JapanToday

[Eng]  Le responsable des Nations Unies visitera Fukushima ce samedi | JapanToday | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le responsable des Nations Unies, Ban Ki-moon , entreprend samedi un voyage au Japon où il sera on des plus hauts responsables étrangers (NDT : ONU = étranger ?) à entrer dans la zone d'exclusion nucléaire de Fukushima.

 

La tournée, (...), est conçue comme un hommage au Japon après le séisme de magnitude de 9,0 et le tsunami du 11 Mars qui ont déclenché la pire catastrophe nucléaire du monde depuis Tchernobyl il ya 25 ans.

 

Lundi, Ban se rendra à Haragama plage de Soma, à environ 40 kilomètres au nord de la centrale de Fukushima Daiichi qui répand de la radioactivité depuis 5 mois. (...)

 

Sa visite a rendu les responsables japonais nerveux parce que des points chauds léthaux ont été détecté à la centrale cette semaine avec des niveaux de radiation si important qu'une personne exposée une heure décéderait dans les semaines suivantes.

 

Une crise de sécurité alimentaire s'accentue, avec des livraisons de boeuf interdit à partir de quatre régions au cours des deux dernières semaines après que la viande se soit révélée être contaminée par du césium contenu dans du foin avec lequel les animaux ont été nourris.

 

Ban a convoqué un sommet sur la sécurité nucléaire pour l'Assemblée générale des Nations Unies à New York en Septembre et il est prévu qu'il insiste sur ses appels à des normes internationales plus strictes  pendant qu'il sera tandis au Japon.

 

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les échecs de Fukushima gardés à huis clos à l'ONU pendant la réunion atomique | Businessweek

[Google trad] 20 juin (Reuters) - La décision de l'agence nucléaire de l'Organisation des Nations Unies de tenir des pourparlers sur la catastrophe de Fukushima à huis clos cette semaine ignore le «le besoin évident d'une plus grande transparence, a dit un ancien fonctionnaire à l'ndustrie atomique au Royaume-Uni .

"Les gens méritent l'ouverture de l'industrie et de ses organismes de réglementation," Malcolm Grimston, un agent d'information ancien de l'Autorité britannique de l'énergie atomique qui est un conseiller politique basé à Londres, à Chatham House, dans un entretien accordé le 17 Juin.«Il est absolument évident que la plus grande transparence est nécessaire."
(...)
more...
prestant's comment, June 20, 2011 2:47 AM
+1
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Les Nations Unies sondent les effets de la radioactivité à Fukushima | Reuters

[Google trad] VIENNE, 23 mai (Reuters) - Un organe de l'ONU scientifiques, a déclaré lundi qu'il allait étudier l'impact de rayonnement d'une catastrophe nucléaire du Japon sur les personnes et l'environnement, mais il ne s'attendait pas à détecter d'éventuels effets de santé majeur.

Le Comité scientifique des Nations Unies sur les effets des rayonnements ionisants (UNSCEAR), qui a publié des rapports sur l'accident de Tchernobyl en 1986, a déclaré qu'il faudrait au moins deux ans pour produire un rapport complet sur la question.

"Tout le monde veut des réponses demain ou la semaine prochaine ... mais ce n'est pas possible. Nous avons besoin de temps», UNSCEAR président Wolfgang Weiss, lors d'une conférence de nouvelles, ajoutant que les résultats préliminaires étaient attendus mai 2012.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon : pas d'impact sanitaire grave (ONU) | Europe1.fr

Sur la base des informations disponibles jusqu'à présent, l'accident de Fukushima ne devrait pas avoir d'impact grave sur la santé humaine, a déclaré mercredi le président du Comité scientifique des Nations unies pour l'étude des effets des rayonnements (UNSCEAR). Wolfgang Weiss a ajouté que l'accident dans la centrale japonaise était moins grave que celui de Tchernobyl en 1986, mais "bien plus grave" que ...
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon : la FAO, l'AIEA et l'OMS mobilisent leur expertise sur la sécurité sanitaire des aliments | Chine-Informations.com

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) se sont engagées à mobiliser leurs connaissances et leur expertise en appui aux efforts menés par le gouvernement japonais pour faire face aux problèmes de sécurité sanitaire des aliments découlant du séisme et du tsunami du 11 mars. (...)
more...
No comment yet.