Japon : séisme, t...
Follow
Find tag "NISA"
364.7K views | +6 today
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le Bureau du PM n'a pas réussi à utiliser les données prédisant la perte de puissance de Fukushima, ses fusions | The Mainichi Daily News

[traduction] Dans les heures qui ont suivi le séisme et le tsunami du 11 mars, le Bureau du premier ministre n'a pas su profiter des mises à jour de l'analyse des données de la centrale nucléaire Fukushima n ° 1 qui projetaient des pannes de courant et de deux effondrements subséquentes du coeur, selon le l'Agence de sécurité nucléaire et industrielle  (NISA).

 

LA NISA a publié les résultats d'analyse sur les réacteurs nucléaires Fukushima utilisant le Système de Rapport de soutien d'urgence (ERSS) le 2 septembre - environ six mois après l'analyse a été effectuée juste après le séisme de magnitude 9 . L'analyse prédit la perte de puissance et ultérieurement les fusions nucléaires des réacteur n ° 1, 2 et 3 de la centrale, avant qu'ils se produisent.

 

LA NISA a envoyé l'analyse sur les réacteurs n ° 2 et 3 au bureau du premier ministre, mais le bureau n'a pas utilisé l'information soit pour aider à tracer les mesures de confinement ou pour initier une évacuation rapide des communautés locales. L'agence n'avait pas envoyé les résultats de l'analyse du réacteur n ° 1.

(...)

more...
Marie Normandie's comment, September 3, 2011 1:52 PM
Les politiques avaient-ils les "moyens" nécessaires ( ce ne sont pas des ingénieurs nucléaires ...) de bien comprendre les informations qui leur ont été très rapidement communiquées, en tirer des conclusions, et surtout réaliser quelles étaient les conséquences rapides prévisibles ...Quant à l'action pratique, qu'aurait-il pu leur être conseillé et qui était capable de le faire ?
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Correction des estimations des données de radiation de la centrale de Fukushima | The Mainichi Daily News

[Eng] Correction des estimations des données de radiation de la centrale de Fukushima | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] TOKYO (Kyodo) - La quantité de substances radioactives rejetées dans l'atmosphère de l'usine nucléaire de Fukushima Daiichi est maintenant estimé à 570 000 térabecquerels, contre une estimation précédente de 630.000 térabecquerels, d'après le président de la Commission de sûreté nucléaire, a déclaré mercredi.

 

En donnant une grande marge d'erreur dans l'estimation de ce genre,  le chiffre "peut changer grandement" avant que de nouvelles données sur l'accident nucléaire deviennent disponibles, d'après Haruki Madarame.

 

L'Agence nucléaire industrielle et de sécurité (NISA) estime de son côté letotal des substances radioactives rejetées dans l'air de l'usine à 770 000 térabecquerels.

(...)

--

NB : une approche différente de la situation par rapport à l'article de l'AFP : http://bit.ly/pILWEj

more...
Etienne Servant's comment, August 25, 2011 4:10 AM
A quelle date elle rejette tous les jours !
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Révision à la baisse du total des émissions radioactives à Fukushima | NHK WORLD English

[Eng] Révision à la baisse du total des émissions radioactives à Fukushima | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[NHK French] La Commission japonaise de sûreté nucléaire a revu à la baisse ses estimations de la quantité de substances radioactives relâchées par la centrale nucléaire endommagée de Fukushima.

 

La Commission estime maintenant que 570 mille terabecquerels d'iode 131 et de césium 137 radioactifs se sont échappés de la centrale entre le 12 mars et le 5 avril. Ce montant est d'environ 10 pour cent inférieur aux estimations antérieures.

 

Le nouveau total a été calculé en analysant des données récemment publiées au sujet des niveaux de radiation mesurés à des centres de contrôle et des quantités de matières radioactives contenues dans l'air.

 

L'Agence japonaise de l'énergie atomique a exprimé sa confiance dans les nouvelles estimations, précisant qu'elles ne diffèrent pas fortement des calculs antérieurs et qu'elles correspondent presque aux changements dans les mesures des radiations.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le gouvernement japonais va mettre en place une nouvelle agence de sûreté nucléaire | Temps Réel - Nouvel Obs.com

TOKYO (AP) — Le gouvernement japonais, a annoncé jeudi son secrétaire général Yukio Edano, a décidé de mettre en place une nouvelle agence de sûreté nucléaire, relevant du ministère de l'Environnement et non plus de celui de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie (Meti).

 

Le plan établi par le ministre en charge de la crise nucléaire, Goshi Hosono, devrait être adopté le 15 août, a-t-il précisé. Un vote du Parlement sera ensuite nécessaire avant l'entrée en fonction, prévue en avril 2012, de la nouvelle entité.

 

Depuis le tsunami du 11 mars, qui a provoqué à la centrale de Fukushima (nord-est) le plus grave accident de l'histoire du nucléaire civil depuis Tchernobyl, le gouvernement japonais est vivement critiqué pour sa gestion de la crise, ses liens étroits avec les industriels et l'absence de contrôles efficaces.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] NSC et NISA : les chances d'explosion à Fukushima sont minces (alors !) | The Mainichi Daily News

[Eng] NSC et NISA : les chances d'explosion à Fukushima sont minces (alors !) | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] La Commission de sûreté nucléaire du Japon (NSC) a approuvé un rapport compilé par l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle (NISA) indiquant que la possibilité est mince qu'une autre crise par une explosion d'hydrogène se produise à la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1.

 

Le rapport indique qu'il ya seulement une faible possibilité de toute situation grave, comme une autre explosion d'hydrogène et la fusion du cœur du réacteur, même si le pire des cas est supposé. Il dit ensuite que les niveaux de radiation sont hautement improbable d'augmenter à l'extérieur d'une zone de non-entrée dans un rayon de 20 kilomètres de l'usine, même si le système de refroidissement de la piscine cesse de fonctionner pendant une longue période.

(...)

--

NB : on ressent parfaitement dans ce long article l'accointance entre les instances nucléaires et la Tepco pour ne révêler que le positif. Rien sur les découvertes récentes des points hautement radioactifs, des fuites du système de refroidissement ou de l'état d'avancement de la couverture du réacteur 1 !

more...
Pascal Faucompré's comment, August 5, 2011 4:21 PM
@Prestant : tu vois bien qu'il n'y pas lieu de s'inquiéter ;-)
prestant's comment, August 5, 2011 5:15 PM
Il convient de saluer la célérité des fonctionnaires japonais qui sont fort productifs. Ils recoivent un rapport de 34 pages le 3 Août et hop 48 heures après il a été vu par B qui en parle à C qui dit tout va bien et il ne faut rien craindre.

Bon donc , plus de tsunami en réplique, pas d'effondrement d'une piscine après une très forte secousse de réplique empéchant d'approcher le site. Pas de soucis.

Une bonne nouvelle.

David L's comment, August 5, 2011 10:57 PM
Bonjour
Merci pour le travail de synthèse d'information du web.
Il m'apparaît inquiétant que la NSC et NISA jugent bon de parler encore de risque d'explosion 5 mois après
C'est une forme d'aveu sur la question du corium : désormais serait-il descendu sous le radier et les 7 m de béton ?
La question concerne aussi le devenir des piscines de combustibles, vous n'avez pas fait de point d'actu après la réplique.
cordialement
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Le Japon va limoger trois hauts responsables du secteur nucléaire | Romandie.com

Le Japon va limoger trois hauts responsables du secteur nucléaire | Romandie.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
TOKYO - Le Japon va limoger trois hauts responsables de son secteur de l'énergie en raison de leur gestion de la crise nucléaire de Fukushima et d'une série de scandales qui ont alimenté la méfiance du public à l'égard de l'électricité nucléaire, a annoncé jeudi le gouvernement.

Lors d'une conférence de presse, Banri Kaieda, ministre de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie, a confirmé les informations publiées par les médias concernant le remplacement de son vice-ministre, du directeur général de l'Agence pour l'énergie et les ressources naturelles et du chef de l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle.
--
Plus d'infos et vidéo sur NHK Eng : http://bit.ly/joHWmF

NB : Les trois responsables sont le vice-ministre de l'Economie, du Commerce et l'Industrie , Kazuo Matsunaga, le Directeur général de l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle, Nobuaki Terasaka et le directeur général de l'Agence des ressources naturelles et l'énergie, Tetsuhiro Hosono

PS : ce sont des visages qu'on a beaucoup vu a la tv nippone ces derniers mois. (photo ci-dessus)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] La NISA tacle Tepco sur les contrôles d'identité laxistes des ouvriers de la centrale nucléaire | The Mainichi Daily News

[Eng] La NISA tacle Tepco sur les contrôles d'identité laxistes des ouvriers de la centrale nucléaire | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] TOKYO (Kyodo) - l'agence gouvernementale de sûreté nucléaire et industrielle (NISA) a réprimandé Tokyo Electric Power Co. lundi pour avoir omis de procéder à des contrôles d'identité adéquates sur les ouvriers de son usine de Fukushima Daiichi.

L'Office a conclu au laxisme sur le sujet de la sécurité à la suite d'une enquête sur place qu'elle a mené le 7 Juillet, après que la compagnie a été incapable de contacter plus de 180 travailleurs engagés dans des opérations de mise sous contrôle de la centrale.

La seule opération de faire les photocopies d'identification tels que les permis de conduire pour juger si les ouvriers devaient être autorisés à pénétrer dans les locaux de l'usine, violant des années de règles de base pour empêcher le vol d'uranium et de plutonium, a indiqué l'agence dans un communiqué.

L'agence a également trouvé des cas où TEPCO n'a pas individuellement distribué directement de passes d'entrée aux travailleurs, mais en les remettant plutôt à leurs superviseurs.
(...)
more...
prestant's comment, August 2, 2011 1:39 AM
Pascal, il s'agit de contrôles en Juillet. Pas le 15 Mars.

Tout çà est consternant. Il faut retirer ce jouet néfaste à ces amateurs .... .
Pascal Faucompré's comment, August 2, 2011 1:42 AM
@prestant : je ne comprends pas le 15 mars ?
prestant's comment, August 2, 2011 2:34 AM
En fait la question c'est : quand ces manquements graves ont-ils eu lieu.
Déjà c'est inadmissible au lendemain du 11 Mars ; mais après c'est encore pire.
Car un opérateur nucléaire qui manque de rigueur, ca mène à ce qu'on a vu et que les japonais subissent en 1ere ligne.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Reproches de Naoto Kan à l'Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle | NHK WORLD French

Reproches de Naoto Kan à l'Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le premier ministre japonais Naoto Kan reproche à l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle d'avoir tenté de manipuler l'opinion publique

Ce dimanche, M. Kan participait à un forum sur l'énergie qui se déroulait à Chino, une ville du centre de l'Archipel. Il a évoqué ces manipulations présumées sur les questions nucléaires.

L'agence aurait en effet demandé à la Compagnie d'électricité du Chubu de s'assurer que certains participants à un symposium posent des questions prévues à l'avance et favorables au nucléaire. Le symposium s'est tenu il y 4 ans dans la préfecture de Shizuoka, qui abrite une centrale.

Si ces allégations sont vérifiées, a déclaré le premier ministre, cela prouverait que les deux parties se sont entendues pour promouvoir le nucléaire, alors que le rôle de l'agence est de garantir, auprès de la population, la sécurité des centrales.

M. Kan a ajouté que le système et l'administration actuellement en charge du nucléaire n'avaient absolument pas su faire face aux accidents survenus durant la crise.

Il s'est dit déterminé à réorganiser en profondeur les institutions liées à la politique énergétique du pays.
--
PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] La NISA demande aux compagnies de vérifier les données de résistance au séisme | asahi.com

[google trad] L'Agence de sécurité nucléaire et industrielle (NISA) instruit toutes les compagnies d'énergie électrique le 22 Juillet à un rapport pour le 22 août des erreurs dans les données sur la résistance aux séismes des centrales nucléaires et sur les problèmes dans les systèmes pour vérifier les erreurs de données.

Les instructions sont venus après une découverte, divulguée par la NISA le jour même, indiquant que les données utilisées dans le diagnostic anti-sismique de la centrale nucléaire de Genkai contenait des erreurs au réacteur n ° 3.

Les résultats du diagnostic sont censés être utilisés dans des tests de stress, suite auxquels les décisions seront prises sur l'opportunité d'autoriser le redémarrage des réacteurs nucléaires actuellement suspendus.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le Gouvt demande aux services publics de mener des tests de sécurité nucléaire | NHK WORLD English

[Eng] Le Gouvt demande aux services publics de mener des tests de sécurité nucléaire | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
L'Agence japonaise de sûreté nucléaire affirme qu'il exigera aux compagnies d'électricité d'effectuer des tests supplémentaires pour garantir la sûreté des centrales nucléaires.

Le mouvement sera suivi par l'approbation jeudi de la révision du plan de test en 2 étapes de l'agence de la Commission de sûreté nucléaire. En utilisant des simulations sur ordinateur, les compagnies pourront évaluer la capacité des réacteurs à résister aux séismes, tsunami et la perte de puissance externe, ainsi que d'un séisme et un tsunami simultanée.Les compagnies d'électricité pourront également vérifier l'efficacité des mesures de sécurité précédente.
(...)
more...
Pascal Faucompré's comment, July 21, 2011 3:20 PM
Si je comprends bien, une étape supplémentaire au stress-test pour valider la remise en marche des réacteurs ?
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Goshi Hosono évoque l'avenir du nucléaire | NHK WORLD French

Goshi Hosono évoque l'avenir du nucléaire | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le ministre en charge de la crise nucléaire Goshi Hosono a déclaré que les réacteurs nucléaires à l'arrêt pour inspection de routine seront relancés une fois leur sûreté garantie.

S'exprimant dans un programme dominical de la NHK, M. Hosono a jugé nécessaire de redémarrer les réacteurs pour le bien-être de la population. Il veut pour cela obtenir le soutien de l'opinion en se fixant comme priorité de garantir la sûreté de leur fonctionnement.

Evoquant l'administration en charge du nucléaire, Goshi Hosono a déclaré qu'il voulait faire de l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle, la NISA, un organe indépendant du ministère de l'Economie, dont elle dépend aujourd'hui.

Une fois libérée de cette tutelle, la nouvelle entité serait dotée de fonctions de surveillance aujourd'hui assurées par la Commission de sûreté nucléaire et le ministère des Sciences.

M. Hosono souhaite finaliser un projet d'ici au mois prochain pour que la nouvelle entité puisse rapidement commencer à travailler, si possible en avril 2012.
--
Plus d'infos et vidéo NHK Eng : http://bit.ly/g0VDhK
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima Dai-ichi : injections d'azote dans le réacteur 3 | NHK WORLD French

Fukushima Dai-ichi : injections d'azote dans le réacteur 3 | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Ce jeudi, Tepco, l'opérateur de la centrale nucléaire Fukushima Dai-ichi, s'apprête à injecter de l'azote dans l'enceinte de confinement du réacteur numéro 3, afin d'éviter une explosion d'hydrogène.

L'Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle a donné le feu vert à Tokyo Electric Power Company jeudi, après avoir confirmé la pertinence et la sécurité du plan d'injection.
--
Plus d'infos et vidéo sur NHK Eng : http://bit.ly/emihAi
more...
No comment yet.
Suggested by Mulotine de la Mulotière
Scoop.it!

[Eng] La feuille de route du gouvt pour le démantelement de Fukushima | NHK WORLD English

[Eng] La feuille de route du gouvt pour le démantelement de Fukushima | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Une feuille de route pour la décontamination de la centrale nucléaire endommagée de Fukushima Daiichi indique que la suppression des barres de combustible nucléaire fondues à l'usine pourrait commencer dans 10 ans.

NHK a obtenu la feuille de route à moyen et à long terme qui a été présenté par des fonctionnaires de l'exploitant de l'usine de Fukushima, aux responsables gouvernementaux en charge de la sûreté nucléaire et aux fabricants de réacteurs nucléaires rencontrés la semaine dernière.

Le projet de lignes directrices établies par la sûreté nucléaire, le gouvernement de la Commission et Tokyo Electric Power Company dit qu'ils ont provisoirement fixé une date cible pour commencer à supprimer les barres de combustible fondues et tombées au fond du réacteur. Le travail est considéré comme la phase la plus importante dans le processus de déclassement.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Plus d'expositions aux radiations à la centrale de Fukushima | NHK WORLD English

[traduction] L'Agence japonaise de sûreté nucléaire (NISA) a demandé à Tokyo Electric Power Company, l'opérateur de la station de Fukushima Daiichi, d'améliorer les mesures de sécurité pour les travailleurs de l'usine paralysé.

 

L'Agence de sécurité nucléaire et industrielle a indiqué qu'un autre travailleur à la centrale électrique a été exposé à un rayonnement tout en travaillant sur un système de traitement des eaux contaminées mercredi.

 

L'agence gouvernementale a déclaré que l'ouvrier sous-traitant a été aspergé d'eau radioactive. Il a noté que l'eau l'avait nettoyé après qu'il ait fini de faire un test de rayonnement.

 

Il est ajouté que la quantité totale de rayonnement dont l'homme a été exposé pendant le passage a été inférieur à la limite, et que cela n'a pas affecté sa santé. Plus tôt, le même jour, deux autres travailleurs ont été douchés avec de l'eau radioactive tout en travaillant sur un système de traitement de l'eau contaminée.

 

Le dimanche, 2 ouvriers de la compagnie d'électricité ont été exposés à des rayons bêta, qui sont un autre type de rayonnement. L'incident a révélé que la compagnie n'avait pas fixé les limites d'exposition pour les rayons bêta.

 

L'agence instruit TEPCO pour améliorer les mesures de sécurité, affirmant que la compagnie avait omis les expériences passées des expositions aux radiations. Il a également déclaré que la compagnie était en retard dans l"édition des rapports du dernier incident.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, les articles sont désormais intégralement publiés, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Nouvelle analyse des données par FairWinds, alors que la contamination se répand au Japon et dans le Monde | Fairewinds Associates [Eng]

[traduction] Les données de neutrons récemment révélées par trois Université scientifiques de San Diego Californie confirment l'analyse d'avril de Fairewinds que le cœur nucléaire de Fukushima Daiichi a été allumé et éteint bien que Tepco avait revendiqué que ses réacteurs avait été arrêté. Cette réaction en chaîne nucléaire périodique (criticité) a continué à contaminer l'environnement et la haute atmosphère par de grandes doses de radioactivité.

 

Dans un deuxième sujet de préoccupation,  faireWinds est en désaccord avec le dernier rapport de la NISA (agence nucléaire japonaise) qui prétend que toutes les piscines de combustible usé de Fukushima n'ont pas eu de problèmes après le séisme. Dans un nouveau rapport, la NISA affirme que le plutonium trouvé à plus d'un mile (1,6km) hors site provenait en fait de l'intérieur des réacteurs nucléaires. Si une telle déclaration était vraie, cela indique que le confinement de la centrale nucléaire a échoué et a été violé à l'atterrissage des débris loin de la centrale elle-même.

(...)

--

[Edit] Chech68 nous propose sa traduction en français dans les commentaires. Merci à lui pour ce long travail.

more...
cheech68's comment, August 23, 2011 5:37 PM
Kna ,envoies-moi tout ce que tu veux , que je te traduise d' Anglais -Français , Français - Anglais ,audio -vidéo ou pas ,je ferai de mon mieux ,et j'ai tout le temps que je veux .
C'est pas que je ne travaille pas,mais mon père et mon frère m'ont légué un petit immeuble que je retape à mon aise,et comme ça fait 8 ans que j'ai commencé ,et que comme j'avance suivant l'argent qui rentre et que ça coûte quand-même plutôt chère de rénover même un petit immeuble :( , il arrive souvent que j'aie rien à faire :) mais comme je ne suis pas pressé :) et ainsi cela me permet de rester auprès et de m'occuper de ma mère qui vient de fêter ses 82 ans :)
bref si je peux rendre service ,tout le plaisir sera pour moi . idem pour Allemand -Français ,
Ici au Luxembourg ,tous les gens parlent au moins 4 langues et une bonne partie même 5 ,6 et 7,en plus des 4 que moi je connais avec le luxembourgeois mais qui ne sert à rien sauf ici .
Ceci dit ,ici ,il est plus difficile de trouver des personnes qui se préoccupent vraiment de la catastrophe au Japon ,que de trouver des gens qui parlent pleins de langues .
La plupart préfère éviter de voir le problème ( ...tiens il me semble déjà avoir vu cette phrase q.q.part ,aujourd'hui ... :) en se disant que si c'est foutu ,on y changera rien ...
Même si la théorie est irréfutable , ce qu'ils omettent bien de comprendre ,c'est que c'est uniquement tous ensemble que l'on pourra faire changer et évoluer les choses vers une voix positive pour l'ensemble de la planète ainsi que dans le plus grand respect des générations futures , c.à .d. NOS ENFANTS et LES LEURS et ainsi de suite ... !!!
cheech68's comment, August 23, 2011 5:51 PM
Idem pour Pascal ,si je peux aider :) , c'est avec plaisir .
Sincèrement Jp
Kna's comment, August 24, 2011 3:17 AM
@Pascal : Idem Cheech, si je peux aider.. Malheureusement j'ai du mal à coller à l'actu, manque de temps et déjà du "travail" en retard. En ce moment c'est ma maison qui m'occupe, travaux d'entretien.. Et en temps normal, je passe déjà mes journées derrière des écrans d'ordi. Et le soir je continue à la maison..
@Cheech : Merci beaucoup :)
Mais on ne va pas polluer ici avec nos blablas, je suis joignable à Kna@aliceadsl.fr si tu souhaite poursuivre par mail.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Après Fukushima, le Japon met sur pied une nouvelle agence de sûreté nucléaire | International | Radio-Canada.ca

Après Fukushima, le Japon met sur pied une nouvelle agence de sûreté nucléaire | International | Radio-Canada.ca | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Le gouvernement japonais a décidé de mettre en place une nouvelle agence de sûreté nucléaire, relevant du ministère de l'Environnement et non plus de celui de l'Économie, du Commerce et de l'Industrie (METI), a annoncé jeudi le secrétaire général

 

(...)

more...
No comment yet.
Suggested by Prestant IV
Scoop.it!

[Eng] Le chef « sortant » de l'agence nucléaire était au courant d'une fusion possible à la centrale de Fukushima | The Mainichi Daily News

[Eng] Le chef « sortant » de l'agence nucléaire était au courant d'une fusion possible à  la centrale de  Fukushima | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Nobuaki Terasaka, directeur général sortant de l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle (NISA), a déclaré le 10 août qu'il était conscient de la possibilité d'une fusion à la centrale de Fukushima n°1 en raison de la détection de césium le 12 Mars, un jour après le séisme et le séisme du Grand Est du Japon qui ont paralysé l'usine.

 

"Je pensais que la possibilité (d'une fusion) ne pouvait pas être écartée", a déclaré Terasaka lors d'une conférence de presse. Son commentaire a attiré une grande attention, car un porte-parole de la NISA a été remplacé en Mars peu après avoir admis une telle possibilité.

 

Le gouvernement a déclaré en Juin que les coeurs des réacteur n ° 1-3 avaient subi une fusion peu après les catastrophes naturelles du 11 Mars.

 

Interrogé sur la gestion par la NISA de la crise nucléaire, il a dit, "Je suis vraiment désolé en tant que représentant d'un organisme de réglementation de savoir que beaucoup de gens ont évacués et sont incommodés. Il a eu des critiques sur les résultats, mais j'ai fait de mon mieux. "

 

Quant à la réponse de la NISA sur la perte de toutes les sources d'alimentation de l'usine de Fukushima et l'évacuation des résidents à proximité et autour de la centrale accidentée, Terasaka a seulement dit qu'une commission d'enquête était en courssur ces questions.

 

Concernant le retard dans la publication des données de prévision de rayonnement - System for Prediction of Environmental Emergency Dose Information (Speedi) - , le chef de la NISA a dit qu'il avait appris les résultats juste avant l'annonce officielle. Il a également dit qu'il était conscient de la critique qu'il a rarement tenu des conférences de presse, après le déclenchement de la crise nucléaire.

 

Terasaka sera relevé de ses fonctions le 12 août pour le traitement de la crise nucléaire ainsi que plusieurs campagnes d'e-mail pour solliciter des opinions favorables en faveur des centrales nucléaires (...).

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Sur le rapport de Tepco à la NISA | EX-SKF

[traduction] Le gouvernement japonais semble avoir donné "l'instruction" à  TEPCO de ne pas libérer  certaines informations en anglais.


TEPCO a soumis le rapport à l'agence réglementaire de sécurité nucléaire et industrielle (NISA) »sur les mesures pour continuer l'injection d'eau dans les réacteurs des tranches 1 à 3 à de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi  ", le 3 août. C'est uniquement en japonais, et il peut être ou ne pas être traduit en anglais. Selon TEPCO :


Nous avons fourni une version presse japonaise de la publication du document de l'enseignement reçu du NISA. Toutefois, actuellement, nous avons réservé le droit de ne pas fournir une version anglaise à cause de malentendus qui pourraient survenir à partir d'un rendu inexact du texte original japonais.


Nous pouvons fournir la traduction en anglais des communiqués à la NISA que dans nos communiqués de presse. Toutefois, en principe, nous vous conseillons de visiter le site Web du NISA pour une information opportune et précise.


(...)


--


NB : EX-SKF fait de nombreuses révélations du rapport en japonsais dans cet article dont :


- Le rapport parle des réacteurs comme si elles étaient solides;


- Le rapport indique que le zirconium va commencer à interagir avec l'eau à une certaine température (1200 degrés Celsius).

more...
Pascal Faucompré's comment, August 4, 2011 1:58 AM
connivence, magouille et compagnie ! Ex-Skf nous confirme bien dans cet article que tout est loin d'être clair sur Fukushima
Etienne Servant's comment, August 4, 2011 2:13 AM
Ce qui est clair c'est qu'ils n'arrêtent pas de désinformer !
Marie Normandie's comment, August 4, 2011 2:22 AM
pourquoi serait-ce clair ? nous sommes au réel dans un brouillard permanent qui enveloppe fort à propos les 4 unités "visibles" en permanence de Daiichi ! alors ....
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Le scandale de la NISA s'étend à deux autres compagnies | The Japan Times Online

[Eng] Le scandale de la NISA s'étend à deux autres compagnies | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[traduction] Un ancien haut fonctionnaire de l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle a reconnu mercredi qu'il avait demandé à deux sociétés plus de puissance de mobiliser leurs employés pour des colloques sur l'énergie nucléaire parrainés par le gouvernement, dans les dernières révélations de tentatives présumées de manipuler l'opinion publique.

Le fonctionnaire, qui a dirigé la section des relations publiques à la NISA, dit qu'il a fait de telles demandes à Kyushu Electric Power Co. pour un Symposium organisé en Octobre 2005 à propos de l'usine nucléaire de Genkai de la préfecture de Saga, et pour Tohoku Electric Power Co. pour la centrale Onagawa dans la préfecture de Miyagi.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, August 3, 2011 3:56 PM
Les préparatifs de grande lessive suspectée par Prestant se précisent....non pour l'utilisation du warrior, je persiste et signe : l'eau de la piscine #4 est certainement à température idéale , utiliser de préférence les produits préconisés par Areva, Toshiba et consorts.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Nouvelles révélations concernant les manipulations de l'Agence de sûreté nucléaire | NHK WORLD French

Un nouveau cas de comportement douteux de la part du régulateur nucléaire japonais a été mis en lumière. Un ex-officiel de l'Agence de sûreté nucléaire a reconnu avoir demandé à une compagnie d'électricité régionale de mobiliser son personnel pour un symposium gouvernemental sur l'énergie nucléaire il y a cinq ans.

Un des anciens chefs de département de l'agence a déclaré à la NHK qu'il avait fait cette requête auprès d'un cadre de la Compagnie d'électricité du Shikoku avant la tenue du symposium dans la préfecture d'Ehime.

L'ex-chef de département a déclaré avoir pressé la compagnie de prendre une part active à l'événement en posant des questions et en exprimant ses opinions. Il a expliqué avoir souhaité la participation de la compagnie parce que des opposants au nucléaire avaient empêché un débat constructif lors d'un symposium similaire, l'année précédente.
Il a rejeté l'idée que son objectif était de manipuler l'opinion publique. Pourtant, la compagnie d'électricité a mobilisé des employés retraités et du personnel de ses entreprises affiliées, en leur donnant des échantillons de questions et opinions souhaitables.

Auparavant, une autre compagnie d'électricité, celle du Chubu, a rapporté que l'Agence de sûreté nucléaire lui avait demandé de s'assurer que des questions favorables au nucléaire seraient posées lors d'un symposium gouvernemental en 2007.
--
PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.
more...
prestant's comment, August 2, 2011 12:41 AM
La grande lessive continue.

Un stage à fukushima pour les anciens dirigeants de l'agence ?
Marie Normandie's comment, August 2, 2011 2:13 AM
@prestant
il reste certainement encore beaucoup de squelettes dans les placards à vider...alors n'ajoutons pas ceux, potentiels, de stagiaires à Fukushima !
pour la grande lessive, non je ne prête pas le warrior, je ne peux pas prendre le risque de fuite ultérieures non couvertes par les assurances, voir la piscine #4 : l'eau doit être à bonne température y ajouter les produits préconisés par Areva et Toshiba . et consorts.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] La NISA a demandé a Chubu Electric de manipuler l'opinion publique | asahi.com

[Eng] La NISA a demandé a Chubu Electric de manipuler l'opinion publique | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] L'agence chargée de la régulation de l'énergie nucléaire espérait manipuler l'opinion publique à un symposium de 2007 sur la production à l'usine d'énergie nucléaire pluthermal de Hamaoka, contrôlée par Chubu Electric Power Co.

Les responsables de Chubu électrique a déclaré à à une conférence de presse le 29 Juillet que l'Agence de sûreté nucléaire et industrielle (NISA) a demandé à la compagnie d'influencer favorablement les participants désireux de commenter sur l'énergie nucléaire au symposium d'août 2007. Finalement Chubu Electric a refusé la demande.
(...)
more...
Marie Normandie's comment, July 30, 2011 8:45 AM
"Inappropriée" parait être un doux euphémisme pour une demande de cet ordre........
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] La simulation de la fusion d'un réacteur créée par le METI avant la catastrophe ! | pasotuify [JPN]

Cette animation a été créé par l' Organisation japonaise de sûreté nucléaire et de l'énergie, une société d'État relevant du ministère de l'Economie, du Commerce et l'Industrie (qui réglemente l'industrie nucléaire), pour former des spécialistes senior aux mesures d'urgence nucléaire sur les accidents graves de perte de refroidissement, à l'aide une marque-1 réacteur à eau bouillante . Il a été créé avant l'accident Fukushima, mais il n'ya aucune information quant au moment où elle a été créée. (. L'Organisation japonaise de sûreté nucléaire énergie elle-même a été créée en 2003)
(...)

Plus d'infos et source Ex-SKF : http://bit.ly/oCRpfj
more...
Mulotine de la Mulotière's comment, July 24, 2011 1:50 AM
tu es un génie Pascal!!!! excellente vidéo!
Pascal Faucompré's comment, July 24, 2011 1:55 AM
@Moetia : c'est Ex-SKF le génie, je ne fais que republier ces infos, pour ce cas :(
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] Un faux rapport permis de justifier la commission de l'énergie atomique | asahi.com

[Eng] Un faux rapport permis de justifier la commission de l'énergie atomique | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Des documents montrent que le gouvernement central n'était pas à l'origine même de la décision de passer à l'énergie nucléaire dans les années 1950 et a utilisé un faux rapport pour prendre sa décision de créer une structure administrative dans le domaine de l'énergie nucléaire.
Le rapport a été compilé par la première mission d'enquête envoyée à l'étranger par le gouvernement central entre Décembre 1954 et Mars 1955 pour examiner comment les gouvernements étrangers administraient l'énergie nucléaire.
Bien que les États-Unis était la seule nation à avoir créé une commission pour l'énergie nucléaire, le rapport indique que de nombreuses nations avaient une telle commission et a donc recommandé que le Japon créé un tel organe chargé de superviser l'administration de l'énergie nucléaire.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

La NISA dévoile les modalités des tests de résistance | NHK WORLD French

La NISA dévoile les modalités des tests de résistance | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
L'Agence de sûreté nucléaire et industrielle, la NISA, a annoncé les modalités des tests de résistance auxquels seront soumis l'ensemble des réacteurs du Japon. Mais elle n'a pas fixé de calendrier pour la réalisation.

Parmi les tests à effectuer figurent des simulations par ordinateur pour évaluer la résistance des réacteurs aux séismes, aux tsunamis et à une perte des alimentations électriques et des systèmes de refroidissement.

La première étape des tests concernera les réacteurs à l'arrêt pour inspection. La seconde série de contrôles portera sur tous ceux qui sont en activité, y compris ceux qui seront relancés. Elle comprendra une simulation de séisme suivi d'un tsunami.

La NISA a prévu de demander aux compagnies d'électricité de donner les résultats des tests de la deuxième étape cette année. Mais elle n'a fixé aucun agenda pour la première étape. La perspective du redémarrage des réacteurs reste incertaine.

--
Plus d'infos et vidéo sur NHk Eng : http://bit.ly/ezGNX6
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Eng] TEPCO va bientôt commencer l'injection d'azote dans le réacteur n ° 3 de Fukushima | The Mainichi Daily News

[Eng] TEPCO va bientôt commencer l'injection d'azote dans le réacteur n ° 3 de Fukushima | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] TOKYO (Kyodo) - Tokyo Electric Power Co. a annoncé samedi qu'elle commencera à injection de l'azote dans l'un des réacteurs de la centrale de Fukushima Daiichi pour pouvoir empêcher une explosion d'hydrogène, dès qu'il recevra le feu vert de la NISA et des gouvernements locaux.

Ce dernier mouvement au réacteur n ° 3 sera une forte indication que TEPCO, peut obtenir un refroidissement stabilisé des réacteurs paralysés pour la mi-Juillet, comme prévu initialement, alors qu'il a déjà à injecter la substance dans les réacteurs n ° 1 et 2 .
(...)
more...
No comment yet.