Japon : séisme, tsunami & conséquences
461.3K views | +1 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Curated by Vie toxique
Your new post is loading...
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

La ville japonaise de Minamisanriku hantée par ses disparus

La ville japonaise de Minamisanriku hantée par ses disparus | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

MINAMISANRIKU, Japon (AP) — La ville de Minamisanriku a payé un lourd tribut au tsunami qui a dévasté le nord-est du Japon le 11 mars 2011. Entre les 857 personnes qui sont mortes dans la catastrophe et celles qui ont déménagé pour retrouver un travail ailleurs, la commune a perdu 2.200 habitants, en comptant désormais 15.419. Deux cent quatre-vingt-douze corps n'ont jamais été retrouvés, dont ceux de la femme et la mère de Takayuki Sato, un pêcheur de 71 ans.


Une grande partie de la ville a été détruite par le tsunami et M. Sato a aussi perdu dans le drame son meilleur ami, une tante et un oncle, sa maison et trois bateaux. Il ne reste presque plus rien de ce qui le rattachait à son ancienne vie.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

1er Takidashi a Minamisanriku | Journal de Flo et ses Corgis

1er Takidashi a Minamisanriku | Journal de Flo et ses Corgis | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

"Takidashi", c'est un mot qu'on entend souvent ici depuis le 11 mars, et qui est difficilement traduisible en 1 seul mot en francais, ca veut dire: faire la cuisine benevolement pour autrui.

La semaine derniere, j'ai participe pour la premiere fois a un "takidashi", celui organise par un ami, chef d'un restaurant francais de Sendai, aide par un autre chef d'un petit restaurant, et le patron d'une boulangerie.

 

Comme l'endroit fixe etait du cote de Minamisanriku, pas tres loin du lotissement de mes amis pecheurs ( 1ere visite ici, 2eme visite ici ), ca m'a donne l'occasion de passer les voir et de leur porter des gateaux au citron faits maison.

(...)

--

PS : j'adore ce blog car son auteure nous donne vraiment beaucoup de détails sur la vie quotidienne des japonais après la catastrophe, en l'illustrant de très nombreuses photos.

N'hésitez pas à laisser un commentaire à Flo pour l'encourager dans son action :-))

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

70 pour cent des habitants de Minami-Sanriku souhaitent être moins exposés aux tsunamis | NHK WORLD French

Au Japon, la ville de Minami-Sanriku, dans la préfecture de Miyagi, est l'une des zones les plus durement touchées par la double catastrophe du 11 mars. Près de 70 pour cent des familles souhaitent s'installer dans des lieux plus élevés et moins exposés aux tsunamis. Dans la ville, environ 70 pour cent des foyers ont été détruits par le raz-de-marée.

 

Le mois dernier, la municipalité a soumis un questionnaire à tous les habitants de la région afin de recueillir leurs suggestions pour la reconstruction. 3316 familles ont répondu, soit environ 62 pour cent de la population.

 

L'enquête révèle que près de 80 pour cent des riverains souhaitent rester à Minami-Sanriku.

Concernant les meilleures stratégies à adopter pour se prémunir contre les risques de tsunami, 67,7 pour cent des personnes interrogées ont suggéré la construction d'habitations à plus haute altitude.

 

Pour la municipalité de Minami-Sanriku, qui compte demander au gouvernement de contribuer au financement des efforts de reconstruction, il est clair que la plupart des riverains sont disposés à s'installer dans des zones plus élevées.

--

PS : le système de classification des articles de NHK World French ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, sauf si une version anglaise avec vidéo est disponible.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Minamisanriku doit payer le loyer de l'installation temporaire | The Japan Times Online

[Eng] Minamisanriku doit payer le loyer de l'installation temporaire | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
SENDAI - La ville de Minamisanriku, préfecture de Miyagi, durement touché par le séisme et le tsunami du 11 mars, a été stupéfait d'apprendre qu'il doit payer le loyer des bâtiments préfabriqués qui ont été utilisés par une équipe d'urgence médicale israélienne et servent désormais de clinique, d'après des responsables mardi.

La ville ravagée par le tsunami, qui luttent déjà pour s'assurer qu'elle peut payer les travaux de reconstruction, a affecté ¥ 2.100.000 dans son budget supplémentaire pour cette année financière pour couvrir les paiements de location à l'entreprise qui a construit les structures temporaires.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Photo] Minamisanriku, Miyagi Prefecture, Japan | the_wrath_of_khan

[Photo] Minamisanriku, Miyagi Prefecture, Japan | the_wrath_of_khan | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
D'autres photos dans cette galerie Flickr : http://bit.ly/l2idmQ
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Photo] "Restes" à Minamisanriku | Flickr : partage de photos !

[Photo] "Restes" à Minamisanriku  | Flickr : partage de photos ! | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
De nombreuses photos ici : http://bit.ly/9wFBgQ
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Vidéo] Voyage à Minamisanriku, après le tsunami | amateur

Bénévoles en voyage pour aider les victimes du tsunami pendant la golden week
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[reportage] Côte nord-est du Japon, dans les ruines du tsunami | Libération (+vidéo)

[reportage] Côte nord-est du Japon, dans les ruines du tsunami | Libération (+vidéo) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
De Minamisanriku à Ofunato, en passant par Kesennuma et Rikuzentakata, sur la côte nord-est du Japon dévastée par le tsunami, entre le 16 et le 20 avril 2011. Près de six semaines après la catastrophe, les autorités semblent dépassées par l'ampleur et la magnitude de la dévastation. Plus de 100 000 militaires et sauveteurs ont été déployés, mais l'état d'urgence reste intact.

Des images tournées par notre reporter Christian Losson entre le 16 et le 20 avril 2011, sur la route de Minamisanriku à Ofunato. La chaussée est dégagée, le paysage n'est que dévastation. (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Japon: Julia Gillard à Minamisanriku, 1er dirigeant étranger dans la zone dévastée | TV5MONDE

Japon: Julia Gillard à Minamisanriku, 1er dirigeant étranger dans la zone dévastée | TV5MONDE | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le Premier ministre autralien Julia Gillard est arrivé samedi à Minamisanriku, ville ravagée par le tsunami du 11 mars, devenant le premier dirigeant étranger à se rendre dans cette région dévastée du Japon.

Le Premier ministre australien, Julia Gillard, est arrivé samedi à Minamisanriku, ville ravagée par le tsunami du 11 mars, devenant le premier dirigeant étranger à se rendre dans cette région dévastée du Japon.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Au Japon, les habitants retrouvent leurs maisons | Géo Ado

Au Japon, les habitants retrouvent leurs maisons | Géo Ado | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
La vie reprend tout doucement au Japon. Dans la ville de Minami Souma, proche de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, de nombreux Japonais qui avaient dû fuir leurs maisons rentrent chez eux. Cette ville de 70 000 habitants est à la limite de la zone rouge, zone dont les policiers bloquent l’accès. Dans ce cercle de 20 km autour de la centrale, la radioactivité est ...
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Vidéo] Minamisanriku, ville martyre du Japon | BFM TV

Un mois après le séisme et le tsunami, une ville située à 100 km au nord de Sendai reste une des plus touchées du Japon : Minamisanriku. Tous les jours, des militaires continuent de travailler pour tenter de retrouver des dépouilles.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

«Je viens d'un village qui n'existe plus» | Michèle Ouimet, envoyée spéciale | CyberPresse.ca

«Je viens d'un village qui n'existe plus» | Michèle Ouimet, envoyée spéciale | CyberPresse.ca | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le 11 mars, le maire de Minamisanriku, Jin Sato, a failli mourir. Il travaillait à l'hôtel de ville lorsque la terre a tremblé. Il a vite compris qu'il y aurait un tsunami.

Il a grimpé sur le toit avec des collègues pendant que les haut-parleurs installés aux quatre coins du village hurlaient aux gens de partir. Alerte au tsunami!

Jamais le maire n'aurait cru que la vague serait aussi monstrueuse. «Même dans mes pires cauchemars», dit-il. (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Vidéo] Japon: la ville de Minamisanriku cherche ses morts | AFP

Lorsque le tsunami s’est abattu sur les côtes du Japon, presque la moitié des 18.000 habitants de Minamisanriku ont disparu. Deux semaines plus tard, très peu de corps ont été retrouvés.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[vidéo] Fukushima : 6 mois après, Minami-Sanriku panse ses plaies | Journal 20h - TF1

[vidéo] Fukushima : 6 mois après, Minami-Sanriku panse ses plaies | Journal 20h - TF1 | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Fukushima : 6 mois après, Minami-Sanriku panse ses plaies - Vidéo du journal televise : Le journal de 20h sur TF1. Dans ce JT : Le 11 mars dernier, Minami-Sanriku, au nord du Japon, a été engloutie par le tsunami dévastateur.

--

PS : Pourquoi titré "Fukushima" alors que Minami-Sanriku se situe dans la préfecture de Miyagi ? Ensuite c'est Minami-Sanriku, pas Sanrikou. Reportage "TF1"

more...
Marie Normandie's comment, September 12, 2011 4:37 PM
Allons, allons ...d'abord la côte de Sanriku (côte à rias comme en Bretagneou le nord de l'Espagne) est une région côtière qui s'étend de la partie sud de la préfecture d'Aomori(tout là-haut en face Hokkaido) , Iwate et la partie nord de la préfecture de Miyagi.
C'est écrit Sanrikou car le u en japonais se prononce ou et lorsqu'on l'écrit en lettres latines, il est admis d'utiliser cette transcription. Et je laisse de côté les voyelles dites longues comme dans Honshû. Comme les typhons, une autre fois.....................
Peut-être ont-ils dit Fukushima car ce nom résume à lui seul l'information catastrophes Japon 2011. Y aura-t-il une suite à ce reportage ? peut-être les autres lieux comme Minami Soma que le maire veut faire revivre ?
et je suis prête à parier que la plupart des personnes ne situent pas ces lieux au Japon...vaguement le Nord .;;enfin il ne faut pas faire mentir la définition du Français : "Un monsieur très décoré qui ne connait pas lagéographie !"...et j'ajouterais, pire, qui n'a pas la curiosité de chercher !
Vie toxique's comment, September 12, 2011 4:42 PM
@Marie Normandie : je trouve juste que pour des journalistes du 20h le plus vu en Europe (ce qu'ils affirment), ça manque sérieusement de précision !
Marie Normandie's comment, September 12, 2011 5:04 PM
D'accord ....je dois dire que j'ai été assez éberluée les rares fois où j'ai eu l'occasion de voir ..on croirait que tout est fait pour tenir au courant des "demeurés "....effarant !
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[photos] Au Japon, avant et après le chaos | Libération

[photos] Au Japon, avant et après le chaos | Libération | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

La ville japonaise de Minami Sanriku, a été dévastée par le tsunami, le 11 mars 2011. Pour «Libération», Tomohiro Sasaki, le photographe municipal est revenu photographier les mêmes sites, sous le même angle de vue.

--

PS : cet album ne semble pas avoir de date et comme je ne pense pas l'avoir publié ici, je trouvais intéressant de voir ces photos quelques jours avant la commémoration des 6 mois des catastrophes.

more...
bettys's comment, August 30, 2011 5:14 PM
les mots manquent...
Vie toxique's comment, August 30, 2011 5:16 PM
@bettys : bientôt 6 mois et ces images restent encore à l'esprit. ça marquera à jamais :(
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[vidéo] Le nettoyage gargantuesque continue au Japon | AlJazeera [Eng]

[google trad] Ca fait des mois depuis le séisme dévastateur du Japon et du tsunami, mais les responsables disent que le travail de nettoyage ne ​​fait que commencer, et durera probablement des années.

La reconstruction ne peut pas commencer tant que les décombres et les restes balayés par la catastrophe naturelle massive soient d'abord déblayés.

Al Jazeera, Vaessen, étape à Minamisanriku, dans le nord du Japon.
more...
Vie toxique's comment, June 26, 2011 4:17 PM
Un des rares TV avec RT (chaîne russe) qui nous rapporte encore des nouvelles du front !
prestant's comment, June 26, 2011 5:25 PM
Le mot herculéen serait plus approprié !!

Gargantua était surtout réputé pour son appétit !
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] un fonctionnaire de la ville a risqué sa vie pour capturer des moments cruciaux à Minami-Sanriku | asahi.com

[Eng] un fonctionnaire de la ville a risqué sa vie pour capturer des moments cruciaux à Minami-Sanriku | asahi.com | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Minami-Sanriku, la préfecture de Miyagi - des images spectaculaires ont émergé du gigantesque tsunami du 11 Mars d'un fonctionnaire de la ville qui ont été évacués sur le toit d'un immeuble de trois étages et gardé de prendre des photos jusqu'à ce que le mur d'eau l'engloutit.

Nobuo Kato, 39 ans, un agent de relations publiques dans la ville de Minami-Sanriku, a été emporté immédiatement après le tsunami a déferlé sur le toit.

La caméra Kato n'a pas survécu à prendre une autre photo. Heureusement, Kato a fait, et la carte mémoire de son appareil photo vécu pour raconter l'histoire de ces moments terrifiants.
(...)
more...
Vie toxique's comment, May 25, 2011 2:32 AM
dommage qu'on ait pas les images !!!!
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Photo] Camion sur bâtiment à Minamisanriku, Miyagi Prefecture, Japan | Flickr - Photo Sharing!

[Photo] Camion sur bâtiment à Minamisanriku, Miyagi Prefecture, Japan | Flickr - Photo Sharing! | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
D'autres photos dans cette galerie : http://bit.ly/kkIyEW
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Une héroïque fonctionnaire disparue confirmée morte après le tsunami | NHK WORLD English

[Eng] Une héroïque fonctionnaire disparue confirmée morte après le tsunami | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Une femme qui a sauvé de nombreuses vies le 11 Mars que le tsunami qui a balayé une ville côtière dans le nord du Japon a été confirmée morte.

Miki Endo a été un fonctionnaire municipal chargé de la gestion des crises dans la ville de Minamisanriku. Lorsque le séisme et le tsunami, elle est restée à son poste et a utilisé le système de radiodiffusion communautaire pour inciter les résidents à se déplacer rapidement vers les hauteurs.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Elle attend encore son amant qui lui proposait le mariage 2 jours avant le tsunami | The Mainichi Daily News

[Eng] Elle attend encore son amant qui lui proposait le mariage 2 jours avant le tsunami | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Google trad] Minami-Sanriku, Miyagi - Une femme de 34 ans dans cette petite ville côtière avec impatience en espérant voir son amant qui avait proposé à ses deux jours avant le 11 Mars tremblement de terre et tsunami qui a dévasté le nord du Japon.

Kimiko Narisawa est toujours impatient de voir son amant de 52 ans qui a disparu depuis Mars 11, deux jours après pour lui demander de l'épouser. Elle venait se sont engagés à mener une vie nouvelle avec l'homme, un vendeur de voitures. Narisawa, qui a divorcé une fois, a trois enfants. Elle a perdu son emploi de bureau dans un hôpital suite à la catastrophe naturelle. «Je me sens comme la moitié de moi tout simplement disparu, dit-elle.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Photo] Ecole fermée pour cause de non-conformité mais ... | Flickr - Photo Sharing!

[Photo] Ecole fermée pour cause de non-conformité mais ... | Flickr - Photo Sharing! | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Iriya Junior Highschool à Minamisanriku

Cette école a été fermée il ya plusieurs années parce que le bâtiment de l'école n'était pas conforme à la norme de construction tremblement de terre . Ironie du sort, cette construction pourrait résister au tremblement de terre au Japon.

D'autres photos ici : http://bit.ly/l7PRsz
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Photo] Hommage aux victimes par le 1er ministre australien | Daylife-Reuters

[Photo] Hommage aux victimes par le 1er ministre australien | Daylife-Reuters | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Hommage aux victimes articles sont visibles sur le terrain en tant que Premier ministre australien Julia Gillard (fond), accompagné par le maire de Ville Minamisanriku Sato Jin et ministre des Affaires étrangères Takeaki Matsumoto, visites de la ville dans la préfecture de Miyagi (...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Photo] Pompe à eau au centre d'évacuation de MinamiSanriku | Flickr - Photo Sharing!

[Photo] Pompe à eau au centre d'évacuation de MinamiSanriku | Flickr - Photo Sharing! | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Photo] Dommages à Minamisanriku suite au tsunami | Flickr - Photo Sharing!

[Photo] Dommages à Minamisanriku suite au tsunami |  Flickr - Photo Sharing! | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
D'autres photos dans cette galerie : http://bit.ly/f5cUB3
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Photos] A Minamisanriku, ville morte | Europe1.fr

[Photos] A Minamisanriku, ville morte | Europe1.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
International : EN IMAGES - A Minamisanriku, ville morte - Pierre de Cossette, envoyé spécial d'Europe 1 au Japon, s'est rendu dans cette ville dévastée. - Europe1.fr
more...
No comment yet.