L’excédent commercial du Japon a fondu de 78,9% en mars sur un an, à 196,5 milliards de yens (1,7 milliard d’euros), plombé par les conséquences du séisme et du tsunami du 11 mars, a annoncé le ministère des Finances mercredi. En mars, les exportations ont baissé de 2,2% par rapport au même mois de l’an passé, leur premier recul depuis 16 mois, à 5.866 milliards de yens (51 milliards d’euros). Les importations ont augmenté pour leur part de 11,9%, à 5.669,5 milliards de yens (49,3 milliards d’euros), continuant d’être tirées par la hausse des prix du pétrole en lien avec les événements en Afrique du Nord et au Moyen Orient. « Les importations ont crû davantage qu’attendu, les entreprises ont apparemment acheté davantage de produits pour l’industrie et ont subi la hausse des prix du pétrole, tandis que les exportations ont baissé à cause des ...