Kyoto refuse le bois du tsunami par crainte de radioactivité | Arkyvo News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

L'ancienne capitale impériale japonaise, Kyoto, a présenté ses excuses samedi après avoir refusé, par peur d'une éventuelle radioactivité, le bois d'arbres déracinés par le tsunami du 11 mars pour ses feux de joie traditionnels.

 

Depuis des siècles, Kyoto célèbre mi-août la fin d'une fête boudhique (NDLR: Gozan no Okuribi) , pendant laquelle les âmes des ancêtres sont censées revenir parmi les vivants, par des feux de joie géants dans les montagnes proches.

 

Cette année, la ville de Rikuzen Takata, l'une des plus touchées par la catastrophe du 11 mars, avait proposé pour ces feux le bois d'arbres déracinés par le tsunami.

 

(...)

 

COMPLEMENT  suite publication NHK (et Marie qui veille sur tout):

 

Le premier lot de bois a été brûlé dans un événément dans la zone touchée par le tsunami.  Les organisateurs de Kyoto sont revenus sur leur décision  et Rikuzentakata a envoyé 500 "pièces" de bois de bûcher pour le feu rituel  prévu mardi.

 

-----

idée : cherchez des images de " Gozan no Okuribi " sur le net !