[Eng] Les radiations de Fukushima inquiétent les médecins - Features | Al Jazeera English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction) Des scientifiques et des médecins appellent à une nouvelle politique nationale au Japon qui impose le test de la nourriture, du sol, de l'eau et de l'air pour la radioactivité qui s'échappe encore de la centrale nucléaire fortement endommagée de Fukushima Daiichi.

 

"Combien de matières radioactives ont été libérés de l'usine?" a demandé au Dr Tatsuhiko Kodama, professeur au Centre de recherche en sciences et technologie et directeur du Centre de Radioisotopes de l'Université de Tokyo, dans un discours du 27 Juillet au Comité de la Santé, du Travail et des Affaires sociales à la Maison des représentants du Japon.

 

"Le gouvernement et TEPCO n'ont pas encore indiqué le montant total de la radioactivité libérée », dit Kodama, qui estime que les choses sont bien pires que même la détection récente des niveaux de rayonnement extrêmement élevés à la centrale.

 

(...)

 

Des médecins au Japon traitent déjà des patients souffrant de troubles de santé qu'ils attribuent au rayonnement de la catastrophe nucléaire de cours.

 

Le Dr Yuko Yanagisawa, médecin à l'Hôpital de Funabashi Futawa, préfecture de Chiba, a déclaré à Al Jazeera : «Nous avons commencé à voir plus de saignements de nez, des cas têtus de la diarrhée, et des symptômes grippaux chez les enfants».

 

Elle attribue les symptômes à l'exposition aux rayonnements, et a ajouté: «. Nous sommes faces à des situations nouvelles que nous ne pouvons pas expliquer avec le corps de connaissances sur lequel nous nous sommes appuyés jusqu'à présent".

 

(...)