L'archipel est endetté à hauteur de 200 % de son PIB, la proportion la plus élevée parmi les pays développés.

Le Fonds monétaire international (FMI) a appelé mercredi le Japon à réduire sa dette à moyen terme "pour maintenir la confiance" des marchés en ses finances publiques, conseillant aux autorités nippones d'augmenter la taxe sur la consommation. "Le Japon a besoin d'une stratégie de moyen terme plus ambitieuse pour réduire sa dette publique et maintenir la confiance", a expliqué le Fonds dans un communiqué publié à l'issue d'une visite de dix jours d'une délégation dans l'archipel. La troisième puissance économique mondiale est endettée à hauteur ...