Japon : séisme, tsunami & conséquences
446.2K views | +90 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Curated by Vie toxique
Your new post is loading...
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

"La catastrophe de Fukushima est toujours en cours aujourd'hui" (Bruno Chareyron/CRIIRAD)

"La catastrophe de Fukushima est toujours en cours aujourd'hui" (Bruno Chareyron/CRIIRAD) | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Alors que le Japon commémore ce vendredi les cinq ans de la catastrophe de Fukushima, Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire, a estimé sur France Info que la catastrophe nucléaire était "toujours en cours aujourd'hui". Le directeur du laboratoire de la CRIIRAD, la Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivé, a expliqué que les populations qui ont été affectées vont encore "souffrir dans leur futur, certaines d'entre elles sont toujours des évacuées. On parle aujourd'hui de centaines de milliers de personnes. Elles vivent loin de chez elles dans des conditions extrêmement difficiles".

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Valence | La petite sœur japonaise de la Criirad | LeDauphiné

Valence | La petite sœur japonaise de la Criirad | LeDauphiné | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

C.M.R.S pour Citizens’radioactivity measuring station. La petite sœur japonaise de la Criirad, le laboratoire français indépendant de mesure de la Criirad française, le alaboratoire français indépendant de mesure de la radioactivité, est au lendemain de la catastrophe de Fukushima au Japon, de la volonté de faire la vérité sur les taux de contamination de leur environnement

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

JAPON : une contamination massive, qui s'étend bien au-delà de 80 km et qui va perdurer | CRIIRAD

JAPON : une contamination massive, qui s'étend bien au-delà de 80 km et qui va perdurer | CRIIRAD | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le laboratoire de la CRIIRAD a effectué une mission au Japon du 24 mai au 3 juin 2011 1. Le présent
document fait état des constatations issues des premiers résultats d’analyse. Les dépôts de césium
radioactif sur les sols ont été très importants. Ils génèrent, et vont générer pendant longtemps, un flux
de rayonnements gamma responsable de l’irradiation de la population sur des très vastes étendues. En
l’absence de mesures de protection, des centaines de milliers d’habitants vont recevoir, du fait de cette
exposition externe, des doses de rayonnement très supérieures à la limite de 1 mSv/an. Il faut ajouter à
cela l’exposition interne (du fait notamment de l’ingestion d’aliments contaminés) et surtout toutes les
doses reçues depuis le 12 mars derniers, des doses qui ont été ont pu être extrêmement élevées au
cours de la première semaine du fait de la quasi absence de mesures de protection
(...)

Le communiqué pdf ici [Eng] : http://bit.ly/nK9aOE
more...
Vie toxique's comment, July 13, 2011 11:59 AM
Remarque : le communiqué date du 7/7/11, il avait d'ailleurs été annoncé à cette date (info via Prestant), mais la Criirad vient seulement d'informer sa publication sur Twitter. Pourquoi ?
Je note juste que l'ASN (à suivre) vient d'annoncer sur twitter la publication de plusieurs documents. Coïncidence ?
Marie Normandie's comment, July 13, 2011 12:21 PM
Les résultats publiés le 7/7/11 correspondent à des prélèvements faits sur place du 24 mai au 3 juin c'est à dire il y a plus d'un mois maintenant. Les analyses des prélèvements étant faites en France , on comprend le souhait de cet organisme de pouvoir ouvrir un labo à Tokyo pour faire un suivi beaucoup plus "live".
N'aurait-il pas été plus clair pour la présentation d'avoir une analyse avec localisations sur une carte en notant les endroits comme dans le texte (école, près de la fenêtre, etc.) Puis ensuite les conclusions que l'on pouvait tirer de ces analyses et enfin les conséquences pour la population (contaminations externe et interne) Ceci refléte "l'état des lieux" à un moment précis, base pour des études comparatives ultérieures (prélèvements aux mêmes endroits, si possible dans les mêmes conditions météo - vent, pluie, brouillards) et un suivi de la situation. Travail remarquable compte-tenu du peu de moyens dont dispose cet organisme. Mais quelle est la situation au 13 juillet 2011 ? c'est ce qui intéresse la population sur place qui commence à découvrir l'étendue du désastree et les risques à venir.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Fukushima : l'IRSN répond à la CRIIRAD | {sciences²}

Fukushima : l'IRSN répond à la CRIIRAD | {sciences²} | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Ce matin, l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire a publié un texte répondant aux critiques émises par la CRIIRAD sur son activité.

Ces critiques (lire ici) étaient extrêmement virulentes, accusatoires et se concluaient par une demande de «commission d'enquête» auprès du Premier ministre et du Président de l’Autorité de Sûreté Nucléaire sur les «dysfonctionnements» allégués.

Dysfonctionnements d'une particulière gravité, s'ils étaient avérés, puisque selon la CRIIRAD ....
more...
Vie toxique's comment, June 17, 2011 4:14 PM
J'ai dû déjà publié un post à ce sujet. Mais ce journaliste fait généralement des articles très complets et pertinents ...
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Position de l’IRSN sur les critiques de la CRIIRAD relatives à la surveillance environnementale en France après l’accident de Fukushima | IRSN

Position de l’IRSN sur les critiques de la CRIIRAD relatives à la surveillance environnementale en France après l’accident de Fukushima | IRSN | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
La CRIIRAD a critiqué publiquement les résultats de la surveillance radiologique environnementale du territoire national au moment du passage des masses d’air légèrement contaminées provenant du Japon à la suite de l’accident nucléaire de Fukushima.

Sans avoir pris le moindre contact préalable avec l’Institut, l’association accuse dans les faits l’IRSN d’avoir négligé de mesurer la composante gazeuse de la contamination atmosphérique en iode radioactif, de s’être trompé de 48 heures dans l’estimation de l’arrivée des premiers signes de contamination, et d’avoir volontairement sous-estimé les pics de concentration en iode sur certaines parties du territoire, en particulier dans le sud-ouest.

Ces accusations sont infondées, voire à caractère diffamatoire. Elles reposent sur des raisonnements erronés, la CRIIRAD n’avançant en appui de ses thèses aucune mesure différente de celles publiées par l’IRSN.
(...)
more...
Lufilau's comment, June 17, 2011 1:39 AM
Friburg en Allemagne à des taux très surprenants. Pas le temps de détailler mais si vous avez le temps d'aller regarder leur petits points bleus vous comprendrez a+
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[podcast] Fukushima : dédommager au-delà de la zone d'interdiction | RFi

[podcast] Fukushima : dédommager au-delà de la zone d'interdiction | RFi | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
(...)
Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et chef de l'équipe scientifique de la CRIIRAD

"Il faut que les citoyens du monde soient conscients qu'en cas de catastrophe nucléaire, ils ne seront pas correctement pris en charge..."
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Communiqué] JAPON : le laboratoire de la CRIIRAD est sur le terrain depuis le 24 mai.

[Communiqué] JAPON : le laboratoire de la CRIIRAD est sur le terrain depuis le 24 mai. | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
SITUATION AU JAPON : une équipe scientifique de la CRIIRAD est sur le terrain depuis mardi 24 mai. Cette mission d’étude a un triple objectif:

1/ CONTROLER
Bruno CHAREYRON (ingénieur en physique nucléaire, responsable du laboratoire de la CRIIRAD) et Christian COURBON (technicien spécialiste des investigations de terrain) procèdent depuis mardi 24 mai à des mesures de terrain, d’abord sur la préfecture d’IBARAKI et, depuis deux jours, sur celle de FUKUSHIMA. Il s’agit évaluer les niveaux d’irradiation auxquels sont soumis les habitants des zones contaminées, de mesurer le niveau de contamination de l’environnement et des denrées alimentaires, de vérifier, sur un nombre ciblé de paramètres, si les chiffres officiels rendent correctement
compte de la réalité du terrain.
(..)

Le communiqué complet [pdf] ici : http://bit.ly/lE53Xz
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Fukushima: l'IRSN réfute les allégations sur la date d'arrivée du nuage | Romandie.com

L'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) a réfuté jeudi les allégations de la Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité) mettant en doute la date d'arrivée en France du nuage radioactif de Fukushima.

L'IRSN regrette l'interprétation de la Criirad sur les données disponibles. (...) Un simple échange aurait permis de lever toute ambiguïté concernant l'interprétation des résultats mis à disposition du public, a estimé l'Institut dans un communiqué.

L'association avait affirmé mercredi que la France a été contaminée dès le 22 mars par le nuage provenant de la centrale nucléaire de Fukushima, à la suite du séisme et du tsunami du 11 mars, soit deux jours avant la date indiquée par l'IRSN.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

IRSN, ASN, AIEA, CRIIRAD, ACRO, aux abonnés absents | PF

IRSN, ASN, AIEA, CRIIRAD, ACRO,  aux abonnés absents | PF | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Une parenthèse pour vous signaler que ces organismes ou associations du nucléaire ne donnent plus d'infos depuis plusieurs jours voir plusieurs semaines pour certains.
Faut-il y voir un signe de retour à la normale à Fukushima ? Pourtant, aujourd'hui encore, les informations sont loin d'être optimistes.
Comme toujours ce topic tente de rester neutre vis à vis l'information diffusée ... sauf quand certaines situations semblent incohérentes]
more...
Vie toxique's comment, May 12, 2011 8:55 AM
Merci pour tous vos commentaires. J'espère que ce ne sera pas vain et que ça va bouger un peu plus du côté des institutions et organisations non gouvernementales et japonaises...
Orion's comment, May 12, 2011 9:15 AM
Bonjour Pascal.<br/>Un immense merci pour votre travail de veille sur le Japon. Cela me touche d'autant plus qu'un membre de ma famille habite Tokyo. Je passe donc énormément de temps à tenter de m'informer sur la situation et votre rubrique m'est très précieuse. Et je ne peux que déplorer le "lâcher-prise" de certains organismes qui tombent dans une forme de passivité (voire contribuent à la désinformation).
prestant's comment, May 12, 2011 9:49 AM
Au delà des statistiques de trafic qui ne trompent pas, je suis certain que Pascal sera content de voir que la parole se libère. Moi ce matin j'ai demandé à mes collègues si ils savaient où il y avait une nouvelle tour de Pise dans le monde; ils s'attendaient à une c.... et quand j'ai dit le bâtiment du réacteur 4 qui penche nettement avec une piscine remplie à ras bord de combustible qui pourrait ruiner au centuple le site, ils m'ont dit : on pensait que ca allait bien puisqu'on n'en parle plus.
Consommateur ou fouineur ?
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

De Tchernobyl à Fukushima, la CRII-RAD s’impose comme expert indépendant | Le Dauphiné

De Tchernobyl à Fukushima, la CRII-RAD s’impose comme expert indépendant | Le Dauphiné | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Vingt-cinq ans après l’explosion nucléaire du réacteur de Tchernobyl, l’histoire se répète. Le 18 avril dernier, la CRII-RAD faisait acheminer de Valence (Drôme), où elle a son siège, à Fukushima au Japon, des compteurs Geiger et un « vrai matériel de laboratoire portatif ». Elle répondait à la sollicitation d’un groupe de Japonais, réunis dans le Ganje 47, une association qu’ils ont fondée dans cet objectif de créer un laboratoire indépendant d’analyse de la radioactivité qui couvrirait les 47 préfectures du Japon. Roland Desbordes, le président de la CRII-RAD, aurait bien évidemment préféré accompagner une telle création dans d’autres circonstances.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Situation à Fukushima : communiqué de la Criirad du 12-04-2011

Situation à Fukushima : communiqué de la Criirad du 12-04-2011 | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[Extrait du pdf téléchargeable ici : http://bit.ly/i01gJr]

JAPON : LES EXPERTS CALCULENT, LES POPULATIONS SUBISSENT.

Compte tenu de la quantité de produits radioactifs rejetés dans l’atmosphère, les « événements »1 survenus à la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI sont classés au niveau 7 de l’échelle INES, niveau maximum réservé jusqu’à ce jour à la catastrophe de TCHERNOBYL.

L’autorité de sûreté nucléaire japonaise (NISA) précise que ce classement est provisoire, basé sur des calculs estimatifs et que les rejets ne représenteraient que 7 à 12% des rejets de TCHERNOBYL.

Que les rejets de FUKUCHIMA DAIICHI soient inférieurs ou équivalents 6 à ceux de la centrale ukrainienne, ils ont provoqué une contamination préoccupante qui affecte des millions de personnes. Les calculs auraient dû être faits bien plus tôt et mis au service de leur protection.

La CRIIRAD travaille à la rédaction d’un document de référence sur les niveaux d’exposition des habitants des régions qui subissent depuis un mois l’impact des rejets radioactifs de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI. Elle reporte la publication de ce texte pour une première réaction à l’annonce du reclassement, du niveau 5 au niveau 7 de l’échelle INES, des « événements »1 survenus depuis le 11 mars dernier et des rejets qu’ils ont provoqués.

(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Vidéo] Les émissions radioactives de Fukushima, Roland Desbordes, Criirad - Universcience.tv

[Vidéo] Les émissions radioactives de Fukushima, Roland Desbordes, Criirad - Universcience.tv | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Roland Desbordes est président de la Comission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD). Il dresse un état des lieux des émissions radioactives liées à l'accident nucléaire de Fukushima. Interview réalisée le 31 mars 2011.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

JAPON : des millions de personnes à la merci de la radioactivité ! | Criirad

JAPON : des millions de personnes à la merci de la radioactivité ! | Criirad | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Depuis lundi 28 mars, l’attention est focalisée sur l’activité de l’eau de mer et certains médias s’inquiètent de la survenue d’une « catastrophe écologique »
1. La CRIIRAD rappelle que l’urgence concerne la protection sanitaire des habitants des zones contaminées. Depuis le 12 mars dernier,
ils subissent, jour après jour, heure après heure, l’impact des rejets radioactifs de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHI. Toutes les voies d’exposition se cumulent :
o Exposition aux rayonnements qu’émettent les aérosols et les gaz radioactifs que les vents transportent vers les zones habitées, celles de la Préfecture de Fukushima, bien sûr, mais aussi bien au-delà de la ville de Sendai, à 100 km au nord et bien au-delà de Tokyo à 230 km au sud.
o Exposition aux rayonnements émis par les produits radioactifs qui retombent progressivement au sol (du fait de la gravitation, des pluies et de la neige) et s’accumulent sur les surfaces ; Les débits de dose sont multipliés par 10 à bien plus de 100 km de la centrale nucléaire, par 100 à quelques 60 ou 70 km de distance et quand l’on considère un périmètre d’une cinquantaine de kilomètres certaines valeurs dépassent de 1 000 fois le niveau normal. Il s’agit là de zones où les populations n’ont été ni évacuées, ni confinées. Et ces niveaux d’exposition ne correspondent pas à des élévations ponctuelles des flux de rayonnements. Rappelons qu’une valeur de 8 μSv/h (qui ne constitue pas un maximum) correspond à 64 μSv pour 8 h de présence et à 1 152 μSv sur 18 jours, soit une valeur supérieure à la limite de dose maximale admissible sur 1 an (1 mSv). Et si les gaz radioactifs ont pénétré, (...)

Le doct complet en pdf ici : http://bit.ly/gbzhLh
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

"Il y a de la rétention d'informations à Fukushima" | LePoint.fr

"Il y a de la rétention d'informations à Fukushima" | LePoint.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Bruno Chareyron, responsable du laboratoire de la Criirad, revient sur les conséquences de la catastrophe après un voyage au Japon.

 

Six mois après le séisme du 11 mars, Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire, responsable du laboratoire de la Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité), fait le point sur la catastrophe de Fukushima, sa gestion et ses conséquences.

 

Le Point.fr : Vous vous êtes rendu au Japon fin mai-début juin, qu'est-ce qui vous a le plus frappé ?

 

Bruno Chareyron : La situation de contamination. Dans la ville de Fukushima, qui se trouve à près de 65 kilomètres de la centrale, on mesurait encore des taux de radiation dix à vingt fois supérieurs à la normale ! Les atomes radioactifs sont retombés au sol et ils sont toujours là au moment où nous parlons. Leur rayonnement est tellement puissant qu'il traverse les murs et irradie les gens même à l'intérieur des bâtiments, y compris au quatrième étage des buildings !

 

Comment qualifier l'ampleur de la catastrophe de Fukushima par rapport à celle de Tchernobyl ?

(...)

--

(en image : L'ingénieur en physique nucléaire Bruno Chareyron et des volontaires de la Criirad effectuent des mesures dans la cour d'une école de Fukushima : les sols sont devenus de véritables déchets radioactifs. © Criirad)

 

 

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Les Japonais n'ont pas été protégés de la contamination - conférence | CRIIRAD

Extraits de la conférence débat qui s'est tenue à Lyon le 29 juin 2011. La Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (CRIIRAD) était représentée par Bruno Chareyron, responsable du laboratoire, et Roland Desbordes, président de l'association.

--
Source Blog : fukushima.over-blog.fr
A lire, sa très bonne synthèse sur le sujet : http://bit.ly/n0ZMzw
more...
Lufilau's comment, July 15, 2011 3:19 AM
très bon reportage, c'est très clair pour les explications <br/>les Japonais sont "autorisés" à mourrir d'un cancer 20 fois plus que le taux normal autorisé............. Pas les moyens humains pour aller changer les filtres à la centrale ........... alors pour tondre et débroussailler les buissons c'est impenssable....... et la centrale n'est toujours pas sécurisée, donc encore des rejets ...........
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Fukushima : la Criirad dénonce des "carences graves" dans la gestion | LeMonde.fr

Fukushima : la Criirad dénonce des "carences graves" dans la gestion | LeMonde.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
La Criirad (Commission de recherche et d'information indépendantes sur la radioactivité) a dénoncé, mercredi, à Lyon, au retour d'une mission sur place "les carences graves" des autorités japonaises dans la gestion de la catastrophe nucléaire de Fukushima le 11 mars.

"Comment la gestion peut-elle être aussi déplorable, vingt-cinq ans après Tchernobyl ?" s'est interrogé lors d'une conférence de presse Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire et membre de la Commission, qui a mené une campagne de mesures et de prélèvements au Japon courant mai.
(...)
more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[opinion] Fukushima: les autorités instrumentalisent la culture japonaise pour maintenir la population dans l'ignorance | Blog Michele Rivasi

[opinion] Fukushima: les autorités instrumentalisent la culture japonaise pour maintenir la population dans l'ignorance | Blog Michele Rivasi | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Michèle RIVASI, députée européenne Europe Ecologie – les Verts (EELV) et fondatrice du premier laboratoire indépendant de mesure de la radioactivité (CRIIRAD), vient de rentrer d’un voyage au Japon où elle a pu constater sur place l’impact de la catastrophe nucléaire sur le quotidien et la mentalité des Japonais. Invitée par le puissant Seikatsu Club, union des consommateurs forte de 22 millions de membres, et les Verts japonais elle est notamment allée à la rencontre des familles de paysans affectés par la catastrophe.

Elle revient effarée et révoltée par ce qu’elle a pu constater dans les territoires contaminés où la population continue de vivre exposée à des fortes doses d’irradiation. Trois mois après la catastrophe, le cauchemar ne fait malheureusement que commencer.

« Je reste de plus en plus convaincue que là où commence le nucléaire s’arrête la démocratie. Quand les autorités ne font pas de la désinformation, elles pêchent tout simplement par manque d’information: aucune précaution n’est prise pour protéger la santé des populations vivant en zone contaminée qui continuent de consommer ....
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Institut français de recherche trouve la radioactivité élevée | NHK WORLD English

[Eng] Institut français de recherche trouve la radioactivité élevée | NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Une association française indépendante a trouvé la radioactivité à Fukushima 60 fois plus élevé que le niveau annuel de référence pour les gens ordinaires recommandé par une commission internationale Préfecture.

Bruno Chareyron, directeur de l'institut de recherche CRIIRAD, a informé les journalistes à Tokyo, le mercredi sur les résultats de son enquête de l'air dans la préfecture de Fukushima.
(...)
more...
Vie toxique's comment, June 1, 2011 12:01 PM
Info déjà beaucoup traitée en France, mais c'est intéressant de voir comment c'est interprété au Japon ...
prestant's comment, June 1, 2011 1:46 PM
Je ne suis pas tout à fait d'accord.

La campagne de mesure est tout à fait contemporaine et pour ma part je n'avais pas noté la publication de ses résultats.

NHK montre un visage indépendant sur le net comme d'habitude et c'est bien.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Grosse erreur de la CRIIRAD sur le nuage de Fukushima. Mauvaise interprétation ou tentative délibérée de manipulation? | LePost.fr

Grosse erreur de la CRIIRAD sur le nuage de Fukushima.  Mauvaise interprétation ou tentative délibérée de manipulation? | LePost.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
A en croire le blog Sciences de Libération, la CRIIRAD se serait majestueusement trompé sur l'évaluation de la radioactivité en France du nuage de Fukushima.

Celle-ci a accusé l'IRSN d'avoir fourni des données sous-évaluées. Voici la réponse de l'organisme:
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

La CRIIRAD et l'IRSN polémiquent sur la radioactivité due à Fukushima | {sciences²} - Libération.fr

La CRIIRAD et l'IRSN polémiquent sur la radioactivité due à Fukushima | {sciences²} - Libération.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
La CRIIRAD a violemment accusé l'IRSN d'avoir menti aux Français et au gouvernement sur la date d'arrivée de la contamination radioactive de Fukushima en France.

L'accusation débouche sur la demande à François Fillon et à André-Claude Lacoste (le président de l'Autorité de sûreté nucléaire) de l'ouverture d'une "enquête" sur ce dysfonctionnement supposé. L'accusation, souligne t-on à l'IRSN est extrêmement grave puisqu'elle met en cause l'honnêteté et sincérité non seulement de l'Institut mais également des ingénieurs et techniciens qui réalisent les mesures et rédigent les bulletins d'information. Puisqu'il s'agit d'une question de santé publique, dans un cadre réglementaire, si l'accusation était vraie, l'affaire relevait carrément de la forfaiture et du tribunal. On mesure donc...
more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

Fukushima: "Les Japonais avancent à l'aveugle" | L'Express.fr

Fukushima: "Les Japonais avancent à l'aveugle" | L'Express.fr | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
L'opérateur de la centrale de Fukushima a révélé ce week-end que le coeur des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu. Pourquoi une si tardive découverte? Quelles conséquences? L'analyse de Roland Desbordes, président de la CRIIRAD.

Née au lendemain de l'explosion de Tchernobyl, la Commission de Recherche et d'Information Indépendantes sur la Radioactivité (CRIIRAD), basée à Valence, est composée d'une équipe de scientifiques qui effectue des interventions tant en France qu'à l'étranger.

L'opérateur Tepco n'a révélé que tardivement la fonte des coeurs des réacteurs. Cette information vous surprend-elle?
(...)
more...
Lufilau's comment, May 20, 2011 7:06 AM
non pas du tout surprise !!! Dans l'article il parle du sirconium qui sert à fabriquer les "tuyaux". Le sirconium c'est bien aussi pour les bijoux !!! c'est sûrement mieux que dans une centrale nucléaire !!!!!!<br/>Bon sérieux, on va pas encore en parler en France dans les prochains jours car les infos sont ailleurs pendant ce temps le temps passe et les dégats continuent.....
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[vidéo] Comment mesure t'on le niveau de radio-activité | Criirad [Eng]

La Criirad publie une série de 11 vidéos en anglais pour expliquer :
Comment faire pour contrôler le niveau ambiant de rayonnement avec des appareils portables? Comment évaluer l'exposition aux rayonnements ionisants? Est-il possible de déterminer le niveau de contamination des échantillons de sol et de la nourriture?
Le but de ces vidéos CRIIRAD est d'aider les ONG japonaises et des citoyens pour évaluer le niveau de radioactivité de leur environnement et des denrées alimentaires.
La liste des vidéos ici : http://bit.ly/l0NxMM
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Pétition pour une transparence totale sur la radioactivité de l’air que nous respirons | Agir avec la CRIIRAD

Pétition pour une transparence totale sur la radioactivité de l’air que nous respirons | Agir avec la CRIIRAD | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Plus de 60 laboratoires d’analyse équipés de détecteurs de très haute précision sont répartis sur l’ensemble de notre planète et contrôlent quotidiennement la radioactivité de l’air. Leur mission : rechercher les très faibles quantités de produits radioactifs qui pourraient indiquer qu’un essai nucléaire a été effectué en violation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires (TICEN).

Les résultats de ces analyses permettraient de suivre, jour après jour, et depuis le 12 mars 2011, l’avancée des masses d’air contaminé par les rejets radioactifs de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHII.
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Fukushima au niveau 7 : Qu'est-ce que l'échelle INES ? | Criirad

Fukushima au niveau 7 : Qu'est-ce que l'échelle INES ? | Criirad | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
L’INES est un outil international pour communiquer avec le public de façon cohérente à propos de l’importance des événements nucléaires et radiologiques pour la sûreté.
Tout comme il est plus facile de comprendre les informations sur les séismes ou la température grâce aux échelles de Richter ou de Celsius, l’INES permet de saisir l’importance des événements résultant de diverses activités, y compris l’utilisation des sources de rayonnements dans l’industrie et en médecine, le fonctionnement des installations nucléaires et le transport des matières radioactives.
Les événements sont classés sur l’échelle selon sept niveaux : les niveaux 1 à 3 correspondent aux « incidents », les niveaux 4 à 7 aux « accidents ». L’échelle est conçue de telle sorte que la gravité d’un événement est environ décuplée avec chaque passage au niveau supérieur.
Les événements sans importance pour la sûreté sont appelés « écarts » et sont classés « en dessous de l’échelle/niveau 0 ».

Document complet AIEA/OCDE fourni par la Criirad ici en pdf : http://bit.ly/dZ2XdZ
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Fukushima : « le plutonium cumule tous les risques » | Enviro2B

Fukushima : « le plutonium cumule tous les risques » | Enviro2B | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Roland Desbordes, physicien et président de la Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité, laboratoire indépendant créé après la catastrophe de Tchernobyl. La Criirad est particulièrement active depuis la catastrophe de Fukushima, en réalisant ses propres mesures et interpelant les autorités de sûreté nucléaire françaises.

Les autorités japonaises viennent de révéler avoir découvert du plutonium dans le sol de la centrale de Fukushima. Qu’est-ce que cela implique ?

Le fait que l’on trouve du plutonium dans le pourtour de la centrale n’est pas un scoop, c’est le contraire qui l’aurait été, dans la mesure où ...
more...
No comment yet.