Sanjay Gupta de la CNN s'inquiète de l'alimentation au Japon, d'abord les épinards, puis le lait, les feuilles de thé autour de Tokyo, du foin et des vaches. Quel sera le prochaine, le poulet et le porc? Personne n'a contrôlé l'alimentation des vaches ou ce que l'extérieur de Fukushima pourrait manger. Certaines personnes laissant des commentaires disent qu'ils vont quand même manger du bœuf de Kobe, parce que c'est à des centaines de miles, mais est-ce que le monde va manger à la japonaise à ce rythme?
Qu'en est-il du fumier de vache radioactive, est ce que ça va être autorisés à être utilisés comme engrais?
(...)