Le séisme, le tsunami et les fuites nucléaires de la centrale de Fukushima ont des conséquences sur la vie quotidienne des Japonais et ils affectent également la programmation des grands musées de l’Archipel.

Après le tremblement de terre du 11 mars, les musées nationaux étaient restés fermés pendant une semaine, avant de rouvrir avec des horaires allégés. La catastrophe bouleverse également la programmation des établissements : de nombreuses expositions ont ainsi été annulées pour la saison.

Organisée par le musée moscovite Pushkin, la rétrospective sur ...