Japon : séisme, tsunami & conséquences
446.4K views | +271 today
Follow
Japon : séisme, tsunami & conséquences
Publications terminées (sauf commémoration annuelle), mais gardons cette histoire en mémoire ... jusqu'à la prochaine catastrophe ? | @japon_tsunami
Curated by Vie toxique
Your new post is loading...
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Étude: Des habitants de Fukushima exposés à des niveaux alarmants de rayonnement | AJW by The Asahi Shimbun

[Eng] Étude: Des habitants de Fukushima exposés à des niveaux alarmants de rayonnement | AJW by The Asahi Shimbun | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Les résidents d'un rayon de 30 kilomètres de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1 ont été exposés à hauteur de 50 milisieverts* de radiation pendant deux mois après le début de la crise, selon des chercheurs de l'Université de Hirosaki.

 

Même après avoir été évacués, certains sont censés avoir des lectures de 68 milisieverts par an, soit plus de trois fois le chiffre fixé par le gouvernement central quand il a ordonné l'évacuation.

 

Les chercheurs ont estimé que les niveaux de rayonnement dans la région au cours des deux mois avant les évacuations avait atteint 50 millisieverts.

 

Ses résidents de la zone Akougi de Namie qui sont restés dans la préfecture, seraient exposés à des radiations à un niveau de 190 millisieverts par an, selon l'évaluation de l'équipe.

 

Un document de recherche sur cette enquête a été publié dans le rapport de la science de la British journal scientifique Nature, publiée le 7 septembre.

(...)

--

* l'article n'indique pas le "cycle" de la mesure en milisieverts (heure ou an). On suppose que c'est par an.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

75.6% de l'indutrie alimentaire impactée par la catastrophe du 11 mars | The Japan Times Online

75.6% de l'indutrie alimentaire impactée par la catastrophe du 11 mars | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Au total 75,6 % des entreprises du secteur alimentaire ont été touchés par le séisme et le tsunami, tandis que 53,4 pour cent ont déclaré être touchée par les fuites de radiations induites par la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, selon une enquête nationale de Japon Finance Corp.

 

Parmi les entreprises touchées par les 2 catastrophes naturelles, 61,7 pour cent ont dit qu'ils ont souffert de la baisse des ventes, tandis que 51,6 % affirment être touchées par les hausses des prix de gros au cours duquelle elles se procurent des biens et des matériaux, d'après l'institution prêteuse soutenues par le gouvernement.

(...)

--

A noter que le Nikkei.com n'a pas tout à fait la même interprétation des chiffres : http://s.nikkei.com/nOwOfU

more...
No comment yet.
Suggested by prestant
Scoop.it!

[Eng] Une étude du Japon renforce les estimations des coûts du nucléaire | Reuters.com

[traduction*] Le coût de production d'énergie nucléaire au Japon est un tiers plus élevé que l'évaluation de Tokyo en 2004 et de 50 pour cent plus élevé si les coûts de compensation pour la crise récente nucléaire sont inclus, mais toujours moins cher que les combustibles fossiles, d'après une étude cette semaine.

 

L'étude réalisée par les meilleurs firmes de recherche de l'énergie du pays pourrait fournir du grain à moudre aux antagonistes du débat sur l'énergie nucléaire au Japon, qui devrait rassurer au milieu de la méfiance du public sur la sûreté nucléaire, malgré la perspective d'une pénurie d'électricité prolongée.

 

Les législateurs et les fonctionnaires cherchent à trouver une nouvelle politique énergétique après la crise nucléaire de Fukushima qui a rendu difficile, voire impossible, la cosntruction de davantage de réacteurs du troisième plus grand producteur nucléaire au monde.

 

Avant la crise, dans le cadre de ses efforts pour combattre le changement climatique, le Japon avait prévue d'augmenter la capacité nucléaire pour satisfaire plus de la moitié de la demande d'électricité en 2030 en construisant 13 réacteurs de plus.

(...)

--

* traduction et remarques ci-dessous : pascalf49

--

NB : "L'étude a inclus le coût du capital acquis par les services publics à gérer la fin du cycle du combustible nucléaire et à abolir les réacteurs à l'avenir, mais ne comprennent pas les dépenses effectuées par les services publics pour soutenir les communautés d'accueil des centrales nucléaires ou les dépenses de recherche et développement."

--

PS : mais évidemment l'étude ne pouvait prévoir le coût des indemnisations de Tepco/Etat et le coût pour la santé (leucémies/cancers) !!

[Edit] Une anak=lyse complète de l'étude par Japan Today : http://bit.ly/pqENoi

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Un étudiant de Tokyo et auteur d'interviews avec les résidents pour étudier la centrale de Fukushima | The Mainichi Daily News

[Eng] Un étudiant de Tokyo et auteur d'interviews avec les résidents pour étudier la centrale de Fukushima | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Un étudiant diplômé de Tokyo a attiré l'attention pour avoir réalisé le premier travail qui reprend l'histoire de l'usine nucléaire de Fukushima au Japon pour discuter du développement de l'après-Seconde Guerre mondiale.

 

Né à Iwaki, Préfecture de Fukushima, Hiroshi Kainuma, 27 ans, n'a pas dû payer cher pour attirer l'attention de la centrale à 40 kilomètres.

 

Cela a changé il y a cinq ans. Kainuma avait supposé que les personnes à Rokkasho, la préfecture d'Aomori, où plusieurs installations nucléaires sont concentrées, seraient frustrés d'avoir à vivre avec des installations dangereuses à proximité. Cependant, une femme âgée du village était plutôt reconnaissante par l'approt d'un emploi aux installations . «Les gens de Tokyo devrait se taire,» lui dit elle.

 

Kainuma senti les différences de pensée entre les habitants des zones urbaines et rurales du Japon. Il se demande si c'est la rude épreuve de l'après-guerre au Japon, tels les bases militaires américaines à Okinawa, pourrait être efficacement réexaminé en parlant aux gens qui co-existent entre eux.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les étages supérieurs ont subi le plus de dommages après le séisme |NHK WORLD English

[Eng] Les étages supérieurs ont subi le plus de dommages après le séisme |NHK WORLD English | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

Les autorités de lutte contre les incendies annoncent que les étages supérieurs des maisons et des immeubles de bureaux à Tokyo ont subi plus de dommages que les niveaux inférieurs quand le tremblement de terre du 11 a secoué la métropole.

 

Le Département des incendies de Tokyo a interrogé 1200 ménages et 1220 entreprises pour établir les dégâts faits à l'intérieur des bâtiments.

 

La région de Tokyo a enregistré jusqu'à 5 séismes de magnitude entre 7 et 9 sur l'échelle japonaise sismiques. Tokyo était à environ 370 kilomètres de l'épicentre.

 

22 pour cent des ménages et de 20 pour cent des entreprises du secteur ont dit avoir vu les meubles tomber ou se déplacer de plus de 60 centimètres. Par niveau, les dommages survenus dans près de 17 pour cent des résidences sur le premier et deuxième étages, tandis que le ratio atteint environ 47 pour cent pour ceux du 11ème étage ou plus haut.

 

Comme pour les entreprises, environ 36 pour cent de ceux du 6ème au 10ème étage ont subi des dommages en comparaison à environ 15 pour cent pour ceux du premier et deuxième étages.

 

Le Service d'incendie de Tokyo va mettre en place un comité d'experts pour élaborer des mesures pour assurer la sécurité aux étages supérieurs. La publicaiton des résultats est prévu d'être publié  en Mars prochain.

--

PS : le système de classification des articles de NHK ne permettant pas de retrouver les articles anciens, je publie désormais intégralement leurs articles, pour la postérité !

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[eng] La crainte d'un séisme majeur dans la capitale augmente après le tremblement de terre du Grand Est Japonais | The Mainichi Daily News

[eng] La crainte d'un séisme majeur dans la capitale augmente après le tremblement de terre du Grand Est Japonais | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

(traduction)

 

Plus de cinq mois après le séisme de magnitude 9.0 du 11 Mars, des failles actives qui traversent la zone métropolitaine de Tokyo et d'autres districts restent capable de produire un tremblement de terre dévastateur à tout moment. 

 

Une préoccupation particulière pour les spécialistes des séismes est la menace d'un tremblement de terre sous la capitale qui aurait une magnitude dépassant les 7.3 de celui survenu à Kobe en 1995 (en anglais Great Hanshin Earthquake).

 

Le Conseil Central pour la Prévention des Désastres , organisation gouvernementale,  a identifié 18 tremblements de terre de magnitude 7 qui pourraient survenir autour d eTokyo. Il estime que l'un deux, qui surviendrait au nord de la baie de Tokyo avec une magnitude 7.3 pourraient tuer pas moins de 11.000 personnes et endommager 850.000 bâtiments. Un tel tremblement de terre serait moins important que celui qui a atteint la magnitude 7.9 en 1923 (séisme de Kantō), mais sa survenue aux abords directs de la capitale entrainerait d'avantages de dégâts.

 

Depuis le séisme du 11 Mars dans le Grand Est Japonais, les responsables portent une attention particulière à la faille de Tachikawa qui court de Hanno, préfecture de Saitama Prefecture, jusqu'à Fuchu, Tokyo. Fin Juillet, le comite de recherche des tremblements de terre (organisation gouvernementale) a annoncé que les risques d'un tremblement de terre ont augmenté sur quatre des 106 failles principales du japon .

 

(...)

 

- - -

 

illustration : estampe figurant un poisson-chat, le namazu, qui cause les tremblements de terre ; le dieu Kashima est le seul à pouvoir le maitriser et il le tient constamment sous sa garde, en le maintenant au sol avec son épée, et en immobilisant sa tête sous la pierre "kaname-ishi". Mais le dieu Kashima relâche parfois son attention et le "namazu" en profite pour s'échapper et causer de nouvelles destructions.

 

- - -

 

NDT : Selon les données que j'ai trouvé sur le séisme de 1923, il aura fait pas moins de 140.000 morts. (correction)

more...
Marie Normandie's comment, August 15, 2011 1:37 PM
Quand même un peu moins : 166 000 victimes ...et c'est déjà beaucoup et toujours trop !
Paul Claudel, ambassadeur de France , en poste à Tokyo
témoigne de l'ampleur du désastre. "A Tokyo, les 3/4 de la ville sont détruits, 400 000 maisons, 1 500 000 personnes sans abri, 70 000 cadavres relevés jusqu'à ce jour. C'est ici la capitale, la partie essentielle du pays, là où, plus encore qu'à Paris, se sont concentrées toutes les richesses, toutes les forces motrices, toute la joie, toute la science. Le Tokyo historique des bas quartiers, le pays légendaire des Roseaux le long de la Sumida qui vit s'élever les premières huttes de Edô, avant que les Tokugawa n'en fissent leur forteresse, à partir des hauteurs de Kudan où se dresse la porte de bronze dédiée aux morts de la victoire, à partir des murailles cyclopéennes qui entourent le château impérial, jusqu'à la mer, n'est plus qu'un désert de cendres rougeâtres, parsemé de feuilles de zinc. (…) Des tramways, au milieu des rues, il ne reste plus que des tas de ferraille dans un enchevêtrement de poteaux et de fils. Une grande haleine de feu a soufflé", (source JAPONLINE.com)
Ce sont les incendies (toujours craints aactuellement) qui ont fait le plus de ravages surtout dans la ville basse , dans le Yoshiwara, le quartier des plaisirs, fermé la nuit par deux lourdes et massives portes de bois qui n'ont pas été ouvertes.
Quelques images (collection des agences de presse) : http://historizo.cafeduweb.com/lire/12563-images-grand-seisme-kant333-en-1923.html
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Une étude sur l'impact des séismes sur l'écosystème pour faciliter la reconstruction | Nikkei.com

[traduction] Earthwatch Japon et Ernst & Young Shinnihon LLC uniront leurs forces pour étudier les écosystèmes qui ont été ravagé sur la côte-nord du pays par le séisme et tsunami.

 

L'organisation à but non lucratif affiliée aux États-Unis est réputée pour ses recherches sur le terrain. Elle se penchera sur la croissance de la vie marine, les insectes et autres organismes dans le sable et sur les fonds pour obtenir quelques informations sur le rétablissement de l'écosystème. Les 10 millions de yens initiaux nécessaires à l'étude proviendront de Ernst & Young Shinnihon.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les suicides liés à la catastrophe atteignent à plus de 80% les plus de 50 ans | The Mainichi Daily News

[traduction] Les suicides en Juin dus uniquement à au séisme et au tsunami de Mars ont atteint 16 personnes, dont ceux de 50 ans et plus en tête avec 80 pour cent du total, d'après le bureau du Cabinet Office le 5 août dans la première version des statistiques de suicide liées à la catastrophe.

 

Sur les 16, 11 étaient des hommes et cinq des femmes. Par tranche d'âge, un avait en dessous de 20, deux dans vingtaine, cinq dans leur cinquantaine, six dans leur soixantaine et un de chaque de plus de 80 et 90. Huit ont été retrouvées mortes dans la préfecture de Miyagi, trois dans la préfecture d'Iwate, deux dans la préfecture de Fukushima et un dans chacune d'Ibaraki, Saitama et Tokyo.

 (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] L'Université d'hiroshima va étudier la faible exposition aux radiations | NHK WORLD English

Université d'Hiroshima va lancer une étude sur l'impact sanitaire de l'exposition aux faibles niveaux de rayonnements.

L'université a mis en place un comité d'environ 40 chercheurs pour appliquer leurs connaissances afin de soutenir les personnes touchées par l'accident nucléaire de Fukushima.L'université a fourni des soins médicaux aux survivants de la bombe atomique.

Le comité travaille sur trois thèmes principaux: l'analyse de l'impact des faibles niveaux d'exposition radioactive sur les gènes humains; la réponse médicale à l'exposition interne et l'exposition lors d'une urgence enfin un appui pour une enquête sur la santé menée par la préfecture de Fukushima.

L'université affirme que lorsque l'exposition cumulée atteint les 100 millisieverts, les chances de développer un cancer est dit d'augmenter de 0,5 pour cent. Elle explique aussi qu'il n'y a pas suffisamment de données disponibles partout dans le monde sur une exposition aux rayonnements dessous de ce niveau .
more...
Etienne Servant's comment, August 3, 2011 4:45 AM
Il suffit de descendre aux archives et de faire une remise à jour , Hiroshima et Nagasaki les avis différent du simple au double ...
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Une étude montre que le terrain le plus élevé n'est pas suffisamment haut pour certaines communautés sujettes aux tsunamis | The Japan Times Online

[Eng] Une étude montre que le terrain le plus élevé n'est pas suffisamment haut pour certaines communautés sujettes aux tsunamis | The Japan Times Online | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Au moins 21 des dizaines de communautés dans le nord du Japon, dont les habitants avaient déménagé à un terrain plus élevé après avoir été submergé par les tsunamis massifs du passé et inondé par le tsunami du 11 Mars, ont déclaré des fonctionnaires du Bureau du Cabinet à une réunion de commission dimanche.

Yoshiaki Kawata, un professeur de l'Université du Kansai, qui dirige le Conseil du gouvernement d'un groupe d'experts de prévention de la centrale et des catastrophes, a souligné la nécessité de passer à des altitudes plus élevées. Selon son analyse, la plupart des 21 communautés des préfectures d'Iwate et Miyagi touchées par le récent tsunami, l'ont été à environ 10 mètres au-dessus du niveau des mers.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] L'effondrement des réacteurs à Fukushima pourrait être un modèle pour le terrorisme nucléaire, selon une étude | Teh Christian Science Monitor

[Eng] L'effondrement des réacteurs à Fukushima pourrait être un modèle pour le terrorisme nucléaire, selon une étude | Teh Christian Science Monitor | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[article à source très orientée à prendre avec précaution]

[Google trad] L'effondrement Fukushima a montré comment certaines centrales nucléaires sont vulnérables aux défaillances du système de refroidissement. C'est peut-être l'intérêt pour Al-Qaïda, qui a examiné attaquer les installations nucléaires des États-Unis après 9 / 11, révèle une nouvelle étude.

La démonstration spectaculaire de la catastrophe Fukushima de la façon dont les centrales nucléaires sont vulnérables à la défaillance du système de refroidissement-pourrait "réveiller l'intérêt des terroristes" en attaquant ces centrales, dit une nouvelle étude menée par des experts russes et américains sur la menace du terrorisme nucléaire.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Les personnes âgées plus exposées à la menace du tsunami | The Daily Yomiuri

[traduction] A propos des soins infirmiers de 730 installations de logement plus de 27.000 personnes âgées sont situées dans les municipalités considérées comme à risque d'être frappé par des séismes majeurs ou inondées par le tsunami, selon une récente étude réalisée par le Yomiuri Shimbun.

 

Alors que les gouvernements locaux dans les zones à risque sur la côte du Pacifique reconnaissent la nécessité de prendre des mesures de précaution, peu de progrès ont été accomplis sur ces questions aussi fondamentales nécessitant les installations concernées de déménager à un terrain plus élevé, selon l'enquête.

 

Dans le grand tremblement de terre de l'Est du Japon, environ 50 établissements de soins infirmiers ont été inondées par le tsunami, laissant près de 500 résidents âgés morts ou disparus.

 

L'étude du mois dernier du Yomiuri Shimbun montre que les municipalités dans les zones côtières de Tokyo et 16 autres préfectures, couvrant les régions de Kanto au Kyushu, seraenit susceptible d'être affectées par un tsunami déclenché par un séisme de Tokai, Tonankai ou Nankai.

(...)

--

NB : une longue enquête sur les actions à réaliser compte tenu de la situation actuelle de vulnaribilité face aux séismes et tsunamis prédits.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Des rumeurs rampantes de riz radioactifs parmi les consommateurs de la région du Kansai | The Mainichi Daily News

[traduction] Plus de 40 pour cent des femmes mariées dans la région du Kansai sont réticentes à acheter du riz nouvellement récolté qui a grandi près de la centrale nucléaire en la difficulté de Fukushima n ° 1 , selon un récent sondage.

 

L'enquête - menée à la fin août par l'Université de Tsukuba et le professeur assistant Ujiie Kiyokazu - a indiqué que les craintes de contamination régnait même dans les cas où aucune radiation avait été détectée dans le riz.

 

«À la lumière de l'attitude des consommateurs, afin de réduire l'impact économique sur les producteurs, des mesures doivent être prises rapidement», a déclaré un expert des résultats du sondage.

(...)

--

PS : l'impact psychologique sur la population est marqué pour une longue période. Les conséquences pour l'agriculture vont être irrémédiablement néfastes.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Enquête : seulement 15 pour cent des écoles détruites par le séisme entièrement reconstruites | The Mainichi Daily News

[Eng] Enquête : seulement 15 pour cent des écoles détruites par le séisme entièrement reconstruites | The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction]Seulement 15 pour cent des écoles publiques détruites par le tsunami du 11 Mars ont été entièrement reconstruit ou le seront dans un avenir proche, selon un sondage que le journal Mainichi Shimbun a menées après des gouvernements locaux dans les zones sinistrées.

 

Les résultats du sondage montrent également que le problème est imputable à une insuffisance dans le système de subvention du gouvernement, un retard dans la compilation du gouvernement d'un plan de restauration et les effets des radiations dégagées par centrale nucléaire frappée par le tsunami.

 

Le Mainichi Shimbun a interrogé des conseillers municipaux de l'éducation dans 41 villes et villages dans les zones côtières des préfectures d'Iwate, Miyagi et Fukushima les plus durement touchées par la catastrophe et dans un rayon de 30 kilomètres de la centrale estropiée de Fukushima n ° 1, à la fin août.

 

Selon les résultats, les bâtiments de 129 écoles - 84 primaires et 45 écoles secondaires - étaient inutilisables lorsque le premier trimestre scolaire a commencé début avril.

 

En date du 11 septembre, six mois après le Grand tremblement de terre l'Est du Japon du 11 mars, les installations de 128 des écoles seront encore probablement inutilisables tandis que des classes ont été transférées vers d'autres - une école secondaire de premier cycle.

(...)

--

PS : ces médias japonais sont toujours aussi friands d'enquêtes et études diverses, mais souvent très instructives.

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Un travail de résistance aux séismes nécessaire pour 23.000 bâtiments scolaires publics | The Daily Yomiuri

[traduction] Près de 23 000 bâtiments dans les écoles publiques primaires et secondaires à travers le pays, sauf pour les trois préfectures touchées par le séisme de Tohoku, ne sont pas suffisamment résistants aux séismes ou n'ont pas été vérifiées pour leur résistance aux séismes, d'après le ministère de l'Education.

 

Le ministère de l'Education, de la Culture, du Sports, des Sciences et de la Technologie a annoncé récemment le statut de résistance au tremblement de terre des écoles publiques construites ou en rénovation, à Tokyo, à Hokkaido et 42 autres préfectures à compter du 1er avril.

 

Le ministère a été incapable d'examiner les bâtiments des trois préfectures à cause du Grand tremblement de terre l'Est du Japon le 11 mars.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Traduction anglaise de l'Enquête de l'université médicale sur la gestion de la santé des résidents de Fukushima | Fukushima Update

[traduction] Ceci est la traduction anglaise réalisée par Green Action de la «l'université médicale sur la gestion de la santé des résidents de Fukushima», une enquête sur les effets sur la santé du rayonnement entrepris sous l'autorité de la préfecture de Fukushima.

 

A Green Action, nous avons décidé de prendre l'initiative de traduire le document après avoir appris que l'université n'avait pas l'intention de fournir une traduction officielle en anglais. Merci de noter que cette traduction est un organe informel, non pas celui délivré par la préfecture de Fukushima.

 

Action verte n'exprime pas son point de vue dans ces documents d'enquête, mais le présente simplement pour leur valeur informative. Nous sollicitons actuellement des critiques à cette enquête et ses méthodes pour les afficher ultérieurement.

 

Quelques extraits : ...

--

Le doct pdf au complet : http://bit.ly/nTK0Ti

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] 14.000 enfants Fukushima ont changé d'école suite à la catastrophe et la crise nucléaire | The Mainichi Daily News

[Eng] 14.000 enfants Fukushima ont changé d'école suite à la catastrophe et la crise nucléaire |  The Mainichi Daily News | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] Quelques 14 000 enfants qui fréquentaient les écoles publiques élémentaires et secondaires dans la préfecture de Fukushima, avant le séisme et le tsunami du 11 mairs et la crise nucléaire qui a suivi, ont changé depuis d'écoles ou vont en changer au cours des vacances d'été.

 

Une enquête menée par le Conseil préfectoral de l'éducation de Fukushima a révélé que 1081 étudiants ont dues sortir de la préfecture pendant les vacances d'été actuelles. Les craintes sur les radiations ont été cités dans les trois quarts de ces cas. Après le déclenchement de la crise de la centrale nucléaire de Fukushima n ° 1, de nombreux étudiants ont quitté les zones d'évacuation dans un rayon de 30 kilomètres de l'usine, mais il y aurait actuellement plus d'enfants qui quittent des zones non restreintes du centre de la préfecture de Fukushima.

(...)

 

[Edit] Un autre article intéressant du Mainichi sur la difficile décision des parents de se séparer de leurs enfants par crainte des radiations : http://bit.ly/p7cYTs

more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Un professeur américain suit les radiations japonaise | WNED

[Eng] Un professeur américain suit les radiations japonaise | WNED | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it

[traduction] BUFFALO (WNED) - La catastrophe Fukushima au Japon nucléaire présente aux scientifiques une occasion de mieux comprendre l'impact à long terme, sur l'exposition aux rayonnements à faible dose . C'est le point de vue du Professeur Randolph Carter de l'École UB de la santé publique et professions de la santé qui affirme qu'avec tant de peu de données disponibles concernant les rayonnements à faible dose, de nombreuses théories sauvages ont surgi.

 

"Certains croient que la faible faible dose de rayonnement est plus bénéfique» dit Carter. «Je ne pense pas que beaucoup de scientifiques croient cela." Selon Carter, le gouvernement japonais a investi dans une étude de 30 ans sur l'impact de Fukushima, la plus longue étude de son genre qui devrait aider à rendre les milieux de travail plus sûr pour ceux qui sont fréquemment exposés à des radiations.

 

Les Japonais ont marqué cette semaine le 66e anniversaire des bombardements atomiques d'Hiroshima et de Nagasaki. Carter a longtemps étudié les effets des bombardements qui ont laissé les survivants face à des taux accrus de troubles de la thyroïde et de leucémie. "Dans les études de la bombe atomique, c'est une dose instantanée (de rayonnement) alors que, dans le cas de Fukushima, il y a une dose cumulée qui doit être pris en considération. " Selon une estimation, les rejets radioactifs de Fukushima représenteraient 20 fois le niveau d'Hiroshima et de Nagasaki réunis.

(...)

--

Source : Prestant

more...
Lufilau's comment, August 8, 2011 5:46 PM
remarque : c'est le professeur qui était dans le reportage en 3 parties avec le Dr Japonais de 89 ans et avec les années ce professeur Américain se rend compte de ces erreurs passées ............
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Etude : 80% des entreprises sinistrées par la grande catastrophe de retour à la normale | Nikkei.com

TOKYO (Nikkei) - Environ 80% des productions de base des entreprises endommagées par les séisme et tsunami du 11 Mars sont revenus à des niveaux de pré-séisme en Juin, selon les résultats du sondage publié lundi par le ministère de l'Economie, du Commerce et l'Industrie.

Le METI a sondé 123 grands fabricants, détaillants et sociétés de service entre le 14 Juin et le 1er Juillet, suite à une enquête d'avril.

Cette fois-ci, 93% des 91 entités dont la production avaient été interrompue par la catastrophe sont remises en service. Les entreprises avaient prévu dans le sondage d'avril que la production reviendrait à la normale d'ici l'été à 90%, ce qui suggère que les réparations ont bien progressé dans les délais.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

[Eng] Enquête : 50% du personnel ne se sent pas soutenu par leur employeur après le séisme | Japan Today

[Eng] Enquête : 50% du personnel ne se sent pas soutenu par leur employeur après le séisme | Japan Today | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
[google trad] Une enquête auprès de 310 participants réalisée par Dale Carnegie Training au Japon en avril, mai et Juin lors d'Ateliers de Gestion du stress, a constaté qu'il y avait eu une augmentation de 40% des niveaux de stress des participants suivant le 11 Mars tremblement de terre. Seulement la moitié des personnes interrogées étaient satisfaites du niveau de soutien qu'ils recevaient de leurs organisations.

Les participants ont également estimé que ceux qui les entourent se sentaient dans un état similaire de stress après le séisme. Après le tremblement de terre de niveau 9.0, la concentration et l'efficacité ne fonctionnent qu'à 70%. Le niveaux d'engagement et la motivation étaient semblables à 60%.
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Vie toxique
Scoop.it!

Une étude de la radioactivité en mer va être menée | NHK WORLD French

Une étude de la radioactivité en mer va être menée | NHK WORLD French | Japon : séisme, tsunami & conséquences | Scoop.it
Le navire d'études océanographiques Umitaka-maru a quitté Tokyo pour mener des travaux sur la diffusion de la contamination radioactive dans l'océan à partir de la centrale de Fukushima.

Le bateau appartient à l'université des sciences de la mer, basée à Tokyo. Il a largué les amarres du quai de Toyoumi vendredi matin, avec à son bord trente experts en études océanographiques et en biologie marine.

L'opération est menée en coopération avec plusieurs organisations, dont une spécialisée dans la recherche sur la pêche. Le navire va prélever des échantillons des fonds marins au large de la centrale de Fukushima pour étudier l'impact des substances radioactives sur la faune et le plancton.

L'équipe est dirigée par le professeur Takashi Ishimaru. Il juge important de fournir une information fiable car, sans de telles données, la population pourrait s'inquiéter et des rumeurs sans fondement pourraient se répandre.

Plus d'infos et vidéo sur NHK English : http://bit.ly/iP9gxF
more...
No comment yet.