Selon une étude de l’Insee, 7 % des adultes de 18 à 65 ans étaient en situation d’illettrisme en 2011, ce qui représente 2,5 millions de personnes, contre 9 % en 2004.