A Londres, le français essaie de tirer son épingle des Jeux | Metaglossia: The Translation World | Scoop.it


Le français s'efforce de faire respecter son statut de langue officielle aux Jeux olympiques de Londres, non sans difficultés comme l'illustre cette traduction de l'étiquette d'un sandwich vendu au Parc olympique: "Turquie et bacon", pour "turkey (dinde en anglais) and bacon".

Depuis son arrivée, Michaëlle Jean a sillonné toutes les installations, rencontré les athlètes francophones, vérifié "tous les panneaux", visité la cafétéria et le centre de presse.

"Grand témoin de la francophonie", l'ex-gouverneure générale du Canada veille au strict respect de l'article 23 de la Charte olympique: "les langues officielles du Comité international Olympique sont le français et l'anglais". Un texte qui vient en reconnaissance du rôle du Français Pierre de Coubertin dans la refondation des Jeux modernes.