Résumé : entre la promesse du social business et la réalité du terrain il y a un gouffre qui se comble à peu près surement et certainement lentement. Alors que les grands groupes investissent et peinent à régler toutes leurs contradictions pour mobiliser des populations de cols blancs, on constate avec surprise que la promesse est plus souvent tenue dans des structures de moyenne taille peuplées de cols bleus ? Un étonnant paradoxe ? Pas si sur dès lors qu’on essaie de définir la promesse en question. Là où les uns ne jurent que par l’outil et les communautés d’autres ont mis en place des modèles managériaux pragmatiques, axés sur la production et la prise de décision. Et, souvent, c’est eux qui ont les meilleurs résultats tant en termes d’impact sur le travail que d’épanouissement pour les salariés.


Via Claire Boutin