Des nouveaux cépages pour le vignoble Charentais? | Le Vin et + encore | Scoop.it


Une convention vient d'être signée entre le Bureau national interprofessionnel du cognac (BNIC) et le Conservatoire du vignoble charentais (CVC). Ce nouveau partenariat se penche concrètement sur la valorisation commune des cépages anciens des Charentes, avec un objectif ambitieux : créer un nouveau cépage, plus résistant, et plus adapté aux changements climatiques.  En 2014, des pieds de vignes issus du croisement entre l’ugni blanc et le monbadon (cépage secondaire issu lui-même de la folle-blanche et de l’ugni blanc) vont être plantés. La mise à fruits est prévue en 2017.