Boehringer Ingelheim: 260 décès "suspects" liés à l'anticoagulant Pradaxa | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Le laboratoire pharmaceutique Boehringer Ingelheim a enregistré au moins 260 décès "suspects" par hémorragie chez des patients traités avec son anti-coagulant Pradaxa, destiné à prévenir les attaques cérébrales, a-t-on appris lundi auprès du groupe allemand.


"Depuis la première autorisation de Pradaxa en mars 2008 jusqu'au 31 octobre 2011 (...) le nombre total d'hémorragies suspectes a atteint 260", soit une moyenne de 63 cas par an et par tranche de 100.000 patients traités, a-t-il indiqué dans un communiqué.