Toxique, soyons v...
Follow
Find tag "japon"
152.3K views | +102 today
Toxique, soyons vigilant !
[revue de web] tout est toxique, rien n'est toxique, c'est la dose qui fait la toxine (enfin presque !) | @tooxique
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Hisako Sakiyama - Evaluation du risque des faibles doses de radioactivité au Japon

Hisako Sakiyama - Evaluation du risque des faibles doses de radioactivité au Japon | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Hisako Sakiyama est directrice de recherche à l'Institut National des Sciences Radiologiques du Japon. Elle s’exprime ici avec l’expérience de la grande enquête qu’elle a menée en 2011 avec ses collègues au sein de la Commission d'Enquête Indépendante sur l'Accident Nucléaire de Fukushima (NAIIC). Le danger des faibles doses, prouvé depuis longtemps, est régulièrement remis en cause par le village nucléaire, c’est pourquoi cette intervention de qualité se doit d’être largement diffusée, la désinformation battant son comble en ce domaine.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : Tepco reconnaît la gravité des fuites d'eau et promet d'agir

Fukushima : Tepco reconnaît la gravité des fuites d'eau et promet d'agir | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

La compagnie d'électricité qui exploite la centrale de Fukushima avait fait état à la fin de semaine dernière d'un premier écoulement d'eau contaminée.

 

Le patron de la compagnie d'électricité Tepco, exploitante de la centrale accidentée de Fukushima, a reconnu mercredi la gravité de fuites d'eau contaminée constatées dernièrement et promis d'agir au plus vite pour vider les réservoirs défectueux. "Nous reconnaissons que c'est une situation grave. Nous avons mis en place une cellule de crise pour traiter ce problème", a indiqué Naomi Hirose lors d'une conférence de presse dans le centre de rassemblement des ouvriers, J-Village, à une vingtaine de kilomètres du complexe atomique.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

De l'eau contaminée fuit de la centrale nucléaire de Fukushima

De l'eau contaminée fuit de la centrale nucléaire de Fukushima | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Jusqu'à 120 tonnes d'eau radioactive pourraient avoir fui d'un réservoir de la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, et contaminé les sols environnants, a annoncé samedi l'opérateur du site, Tokyo Electric Power (Tepco).
 
La compagnie électrique n'a pas encore déterminé la cause de cette fuite, découverte sur l'un des sept réservoirs stockant l'eau utilisée pour refroidir les réacteurs de la centrale fortement endommagée par un séisme et un tsunami en mars 2011.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon: pollen et pollution chinoise dopent les achats de purificateurs d'air

Les Japonais s'équipent en masse de purificateurs d'air en cette saison printanière, non seulement pour tenter d'éliminer les pollens allergènes dans leur maison mais aussi par craintes des effets de la pollution aux fines particules venue de Chine.
 
Selon l'Association des fabricants nippons d'appareils électriques, les ventes de purificateurs d'air ont augmenté de 49,5% en volume sur un an au mois de février, à 452.000 unités.
(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Témoignage Fukushima Documentaire AU-DELA DU NUAGE - Yonaoshi 3.11

Témoignage Fukushima Documentaire AU-DELA DU NUAGE - Yonaoshi 3.11 | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Yonaoshi 3.11 est un film/web-documentaire sur le Japon après Fukushima et la triple catastrophe du 11 mars 2011 (séisme, tsunami, accident nucléaire) qui a touché le nord-est du Japon.

Pascal Faucompré's insight:

A voir absolument ! Des photos, vidéos, témoignages.

Faites un voeu, pour ne pas oublier !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Vidéo] L'analyse de l'IRSN du déroulement de l'accident de Fukushima

Le séisme du 11 mars 2011 et le tsunami qui s'en est suivi ont affecté gravement le Japon avec des conséquences majeures pour les populations et les infrastructures. 
 
En dévastant le site de la centrale de Fukushima Daiichi, ces événements naturels ont été à l'origine de la fusion des coeurs de 3 réacteurs nucléaires et de la perte de refroidissement de plusieurs piscines d'entreposage de combustibles. Des explosions sont également survenues dans les bâtiments des réacteurs 1 à 4. De très importants rejets radioactifs dans l'environnement ont eu lieu. L'accident a été classé au niveau 7 de l'échelle INES. 
 
L'IRSN s'est beaucoup investi dans l'analyse des évaluations complémentaires de sûreté menées sur les installations nucléaires françaises afin de tirer les premiers enseignements de l'accident de Fukushima. Une compréhension aiguë de son déroulement est toutefois nécessaire pour en tirer un retour d'expérience plus approfondi. 
 
Le film qui vous est proposé y contribue. Il est centré sur les événements qui ont conduit à la fusion du coeur de trois des réacteurs de Fukushima. Il présente notamment les difficultés rencontrées par les opérateurs, l'exploitant TEPCO et le gouvernement japonais dans la gestion de la crise. La gestion du refroidissement des piscines de stockage des combustibles nucléaires ou les conséquences de l'accident sur les travailleurs, les populations et l'environnement, ne sont pas abordés dans ce film.

(...)

Pascal Faucompré's insight:

Très instructif. Un document qui confirme qu'en cas de circonstances gravissimes (séisme, tsunami, canicule prolongée ?) le refroidissement de ces réacteurs n'est semble t-il pas assuré !


Des interrogations subsistent encore :

  • les explosions auraient-elle pu être évitées ?
  • l'origine des explosions des réacteurs n'est pas encore confirmée (hydrogène ?)
  • où est arrivé le corium (combustible en fusion) ?
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Tsunami au Japon : le Pacifique pollué durablement

Tsunami au Japon : le Pacifique pollué durablement | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Deux ans après le tsunami qui a frappé le Japon, une très grande quantité de déchets continue de dériver dans l'océan Pacifique. Une pollution majeure dont la durée de vie s'annonce longue.

 

La puissance du tsunami qui a frappé le Japon en mars 2011 a charrié au large une quantité considérable de déchets de toute sorte. Deux ans après la catastrophe, les débris se sont dispersés, voyageant pour certains jusqu'aux côtes américaines. Début 2012, de premiers débris légers ont échoué sur la côte nord du Pacifique qui devrait recueillir de nouveaux débris dans les prochaines années. Parties d'immeubles, voitures, bateaux, mobilier urbain, matériel de pêche...

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon: un produit mortel fuit d'une usine, mais est absorbé par la neige

Japon: un produit mortel fuit d'une usine, mais est absorbé par la neige | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Une quantité massive de cyanure de sodium liquide, de quoi tuer 125 000 personnes, a fui d'une usine au nord du Japon, mais la neige a absorbé la plus grande partie de la substance chimique mortelle, a déclaré mercredi l'entreprise fautive.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon : la pollution atmosphérique arrive de Chine

Japon : la pollution atmosphérique arrive de Chine | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

La pollution atmosphérique chinoise commence à arriver depuis quelques jours dans l'ouest du Japon, ont indiqué les autorités japonaises poussées à diffuser des consignes de sécurité. Le taux maximum de pollution autorisé par les autorités a été dépassé ces derniers jours, a expliqué Atsushi Shimizu, un responsable de l'institut national des études environnementales. "C'est difficile de dire avec une certitude absolue que tout cela vient de Chine, mais il est certain qu'une bonne partie de la pollution atmosphérique actuelle vient des pays à l'ouest du Japon", a-t-il estimé.
(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima: décontamination bâclée, l'Etat va renforcer la surveillance

Fukushima: décontamination bâclée, l'Etat va renforcer la surveillance | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

L'administration centrale japonaise promet de renforcer le contrôle des tâches de décontamination radioactive dans la région de la centrale accidentée de Fukushima, suite à des témoignages révélant que des milliards de yens partent en fumée dans des travaux bâclés.

 

Le nettoyage de villes et villages où se sont dispersées des substances radioactives émises par les réacteurs ravagés du complexe atomique a été confié à des entrepreneurs privés censés laver, déblayer et récupérer les résidus pour les purifier ou les stocker.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Nucléaire] Surtout ne pas banaliser la catastrophe de Fukushima

[Nucléaire] Surtout ne pas banaliser la catastrophe de Fukushima | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Bientôt 22 mois se sont écoulés depuis mars 2011, date à laquelle la catastrophe de Fukushima a commencé. 2011-2013… Les évènements précis ont tendance à s’effacer de nos souvenirs. On se souvient pourtant, il y a eu des explosions dans une centrale nucléaire du Japon. Un territoire a été évacué. Le nom de Fukushima est à jamais marqué dans les mémoires sans que certains ne sachent vraiment à quoi il correspond exactement. Est-ce un territoire ? une ville ? seulement le nom d’une centrale ? un évènement ? Il y a quelque chose d’effroyable dans ce souvenir diffus et précis à la fois, dans ce nom de Fukushima. Notre corps frissonne encore de ces moments d’angoisse de mars 2011. On se souvient surtout de la terreur qu’avaient provoquée ces explosions, de la fuite des occidentaux hors du Japon, de l’inquiétude mal cachée des dirigeants et des scientifiques. On est encore mal à l’aise avec ces souvenirs embarrassants, car il persiste en nous un doute, un énorme doute, sur ce qu’il s’est passé réellement et sur ce qui se passe encore aujourd’hui. Pour dissiper ces interrogations, il est nécessaire de revenir sur ces évènements régulièrement, de prendre du recul, de faire le point. Surtout ne jamais banaliser. C’est nécessaire, car ce qui est arrivé en mars 2011 est la catastrophe nucléaire la plus importante jamais arrivée sur cette terre, mais c’est aussi peut-être salutaire car comprendre ce qui se passe, affronter la réalité, même inconcevable pour beaucoup il y a seulement 2 ans, permet de dépasser ses propres angoisses et aller de l’avant pour que cela ne recommence pas ailleurs.

(...)

Pascal Faucompré's insight:

Suivant cet évènement au quotidien, je pense qu'il est important de rappeler que la situation est toujours très critique : tout séisme ou tsunami peut à nouveau les faire basculer dans l'horreur. Et encore laisser une population dans la terreur et le doute ...

 

Ne l'oublions pas, cette catastrophe n'est pas un cas isolé. Avec le réchauffement climatique (et notamment la montée des niveaux des océans et les tempêtes à répétition) d'autres sites sont à fort risque ...

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

ZDF : des dommages radio-induits dramatiques sur les enfants de Fukushima

ZDF : des dommages radio-induits dramatiques sur les enfants de Fukushima | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

La chaîne Allemande publique ZDF a diffusé le 18/11 un reportage revenant sur la fameuse réunion de suivi de la situation sanitaire des enfants de Fukushima qui s’est tenue à Koriyama le 4 novembre et que nous avions déjà évoqué par ailleurs.

 

Le Pr. Suzuki remplace au pied levé « M. 100 mSv » Yamashita, dont les parents de Fukushima ne veulent plus entendre parler.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

D'après le Dr. Helen Caldicott, la moitié du territoire Japonais est contaminée

D'après le Dr. Helen Caldicott, la moitié du territoire Japonais est contaminée | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Interviewée sur democracy now le Dr. Helen Caldicott a déclaré que, selon elle, la moitié environ du territoire Japonais aurait été contaminée suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daiichi.

 

Un océan de censure
Le Dr. Caldicott a également insisté, lors d’une intervention effectuée par Amy Goodman – au moment précis où CBS annonçait le résultat définitif des élections américaines – sur le fait que le gouvernement Japonais poursuit sa politique de désinformation et de muselage de la presse Japonaise sur l’ensemble des conséquences de la catastrophe Japonaise.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : plus d'émission de césium 137 et d'iode 131 qu'annoncé

Fukushima : plus d'émission de césium 137 et d'iode 131 qu'annoncé | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Des scientifiques de la Japan Atomic Energy Agency viennent de publier leurs nouvelles estimations des émissions de radionucléides lors de l’explosion de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi. Il apparaît que les taux de césium 137 et d’iode 131 émis dans l’atmosphère sont beaucoup plus importants que ne le prévoyaient les estimations précédentes.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Nouvelle fuite confirmée à la centrale de Fukushima

Nouvelle fuite confirmée à la centrale de Fukushima | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

L'exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, endommagée par un séisme et un tsunami en mars 2011, a reconnu mardi ne plus faire confiance aux piscines souterraines où l'eau contaminée est stockée, mais ne pas voir d'alternative.
 
Tokyo Electric Power (Tepco) a fait état d'une nouvelle fuite, cette fois à la piscine souterraine numéro 1. Trois des sept piscines fuient et sont désormais inutilisables, ce qui complique le nettoyage de la centrale.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : 26 marins américains se disent “gravement irradiés” par l’accident de Fukushima-Daiichi

Fukushima : 26 marins américains se disent “gravement irradiés” par l’accident de Fukushima-Daiichi | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Dans un billet daté du 22 mars, William Pesek, chroniqueur pour Bloomberg 1, oriente un projecteur sur le côté obscur de la droite Japonaise en attribuant à cette formation politique (PLD) l’essentiel de la responsabilité de la catastrophe de Fukushima-Daiichi. Ce constat est particulièrement mis en lumière par le procès intenté à Tepco par 26 marins américains irradiés lors de la phase aigüe de la crise nucléaire et qui réclament à l’opérateur – et donc à l’Etat Japonais – la bagatelle de 2 milliards de Dollars de compensation financière.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Tsunami : 220.000 tonnes de débris atteindront la côte américaine d'ici octobre

Tsunami : 220.000 tonnes de débris atteindront la côte américaine d'ici octobre | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Le Japon a considérablement accru vendredi son estimation sur la quantité de débris emportés en mer à la suite du tsunami de mars 2011, et qui devraient avoir atteint les côtes d'Amérique du Nord d'ici octobre.

 

Combien de débris arrachés aux côtes japonaises par le tsunami de mars 2011 peuvent encore errer en mer aujourd'hui ? Des centaines de milliers, des millions - difficile de le dire ; certains minuscules, d'autres énormes, et tous dérivant en direction des côtes américaines. Certains pourraient être ainsi charriés durant des années par les courants avant d'atteindre un point quelconque du rivage des Etats-Unis ou du Canada.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon : grosse tempête de poussière sur Tokyo (+VIDEO)

Japon : grosse tempête de poussière sur Tokyo  (+VIDEO) | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Dimanche, une tempête de poussière s'est abattue à Tokyo en couvrant le ciel bleu de la capitale japonaise. Les autorités ont affirmé qu'il ne s'agissait pas d'une pollution atmosphérique.

 

Le ciel est tombé sur la tête des Tokyoïtes. Une grosse tempête s'est abattue sur la capitale japonaise alors que les habitants s'étaient réveillés dimanche matin avec un très beau temps. Selon des météorologues, cette bourrasque violente a rapidement recouvert la ville d'une fine pellicule de poussière ocre. Ils ont indiqué qu'il ne s'agissait pas d'une pollution atmosphérique d'origine chinoise poussée par le vent, et qui sévit notamment à Pékin.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

L’agence météorologique du Japon signale un nuage de pollution venant de Chine

Les Services Consulaires de l'Ambassade de France au Japon nous communiquent : L’agence météorologique du Japon signale un nuage de pollution venant de Chine à l’origine de plusieurs pics de pollution sur l’île de Kyushu depuis le début de la semaine. Depuis le 8 mars, les grands vents du continent porteurs des sables des déserts de Mongolie et de Chine se sont levés.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

L’OMS dévoile son rapport sur l’effet des radiations de Fukushima sur la santé

L’OMS dévoile son rapport sur l’effet des radiations de Fukushima sur la santé | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié un rapport sur l’effet des radiations de Fukushima sur la santé de la population au Japon et notamment sur l’impact de l’accident sur le risque de cancer.

 

L’Organisation Mondiale de la Santé a publié un rapport relativement rassurant la semaine dernière sur les effets sur la santé de la catastrophe de 2011 dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon. Mais l’accident a probablement causé une légère augmentation, mais non significative, du nombre de cancers au sein de la population, avec quelques points chauds exposés à des doses radioactives plus élevées.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : les cancers arrivent

Fukushima : les cancers arrivent | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Le cancer de la thyroïde est un cancer habituellement rare, de l’ordre de 1 à 3 pour 1 million chez les enfants japonais. Du coup, l’information annonçant qu’un cancer de la thyroïde a été détecté et soigné chez 3 enfants de la préfecture de Fukushima ne passe pas inaperçue, d’autant plus que 7 autres sont soupçonnés.  Pas même deux ans après la catastrophe, les terribles effets de l’iode 131 sont déjà là.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon : Comment et où se débarrasser des débris du tsunami ?

Japon : Comment et où se débarrasser des débris du tsunami ? | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Presque deux ans ont passé depuis le catastrophique tremblement de terre et tsunami dans l'est du Japon le 11 mars 2011. Les régions touchées progressent vers la reconstruction grâce à l'aide de tout le reste du Japon et d'un peu partout dans le monde. Pourtant, il reste un problème qui divise le pays : le traitement des débris produits par la catastrophe. 910 000 tonnes sur le territoire de la préfecture de Miyagi, 430 000 tonnes sur celui de Iwate doivent être incinérés [en japonais]. 370 000 tonnes de débris de Migayi et 170 000 tonnes de Iwata sont en préparation pour une incinération répartie sur 10 autres préfectures car la quantité à traiter est trop importante pour l'être sur place.

(...)

Pascal Faucompré's insight:

Tout de suite après la catastrophe du 11/03/2011, ça a été une de mes préoccupations majeures, bien avant celle de Fukushima. J'ai relaté ce problème sur de nombreuses photos. En outre, ce n'est que la pollution visible, les déchets du tsunami. Pensez à toutes les pollutions faites par les hydrocarbures, le sel, et toutes les substances toxiques drainées par le tsunami. Cette partie de la côte japonaise (prefectures de Myagi, Iwate, Ibaraki, Fukushima et Shiba) est une vraie décharge toxique, sans parler de la zone autour de la centrale Fukushima.

more...
Saentz - Jessie's curator insight, November 3, 2014 10:25 AM

Le problème des déchets issus de la catastrophe n'est pas le moindre, comme, par exemple, celui du stockage des déchets en France...

Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Fukushima, une population sacrifiée

[vidéo] Fukushima, une population sacrifiée | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Documentaire inédit écrit et réalisé par David Zavaglia (52’) - 2012.
Coproduction LCPAn / Scientifilms

Vendredi 11 mars 2011. 14h46 heure locale. Le Japon vient d’être touché par l’une des catastrophes naturelles les plus terribles de son histoire. Depuis, l’archipel vit avec une épée de Damoclès audessus de lui : celle de la centrale de Fukushima qui ne peut être réparée et qui continue de fuir…

Un an après, la situation s’est-elle améliorée ? L’Etat a-t-il pris des dispositions suffisantes ? Comment les habitants s’organisent-ils sur place ? D’un côté, on observe un Etat qui engage un retour progressif de la population au lieu d’élargir la zone d’évacuation. De l’autre, la résistance s’organise à travers des opérations de détection et de mesure de radioactivité…


Le réalisateur nous livre une enquête saisissante sur le rôle de l’Etat Japonais et les risques encourus par les populations locales. Une chronique édifiante d’une catastrophe au long cours…

Pascal Faucompré's insight:

A (re)voir ce Vendredi 04 janvier à 20h30 sur LCP

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Japon : terres souillées Partir ou rester ? - Arte

Depuis la catastrophe nucléaire de Fukushima, cette question hante les paysans de la préfecture qui ne savent plus comment assumer leur mission séculaire : celle de nourrir leurs concitoyens. «Terre souillée» s'attache à l'histoire de trois familles paysannes de Nihonmatsu, une ville de 60 000 habitants située à trente kilomètres de la zone interdite. Tous pratiquent l'agriculture biologique depuis plus de trente ans. Seiju Sugeno et sa fille Mizuho (25 ans) ont décidé de rester. Collaborant étroitement avec le professeur Masanori Nonaka de l'Université de Nigata, ils multiplient les expériences pour décontaminer leurs sols. Ils ont constaté que les sols biologiques, riches en humus et potassium, fixaient deux fois plus le césium que les sols conventionnels, permettant de limiter considérablement sa transmission aux végétaux... À 70 ans, Kisaburo Tanno et sa femme Midori ont décidé, eux, de partir pour recommencer de zéro dans la préfecture de Nagano. La mort dans l'âme, car ils ont dû abandonner la ferme que la famille Tanno exploitait depuis treize générations. Quant à Shisasei Tarukawa, il a décidé de partir pour... toujours. Deux semaines après l'accident nucléaire, les autorités ont ordonné la destruction de sa récolte d'épinards et il s'est suicidé. Aujourd'hui, sa veuve et son fils continuent de cultiver, car ils n'ont pas le choix... Entre silences et rires nerveux, se dessine le désespoir profond et douloureux des paysans de Fukushima , dont la terre sacrée a été définitivement « souillée ». Grèce : la Chine jette l'ancre Décembre 2008. La Grèce, financièrement aux abois, cède à la compagnie chinoise COSCO (China Ocean Shipping Company) la concession de l'embarcadère numéro 2 et la construction de l'embarcadère numéro 3 du port du Pirée pour 3,5 milliards d'euros. Durée du bail : 35 ans. A l'époque, le gouvernement grec justifie sa décision par la nécessité de privatiser certaines entreprises publiques pour réduire le déficit du pays. L'arrivée des Chinois provoque un tollé chez les dockers, les employés de l'Autorité Portuaire du Pirée et la partie publique du port malgré le surcroît d'activité et les promesses d'embauche. Pour beaucoup d'entre eux, la réalité est rude : quatre ans après, le rêve chinois s'est transformé en mirage. L'or maudit des Philippines A Diwalwal, une cité aurifère oubliée du Mindanao, province du Sud des Philippines, 40.000 mineurs artisanaux, survivent péniblement des revenus de l'or qu'ils extraient de la montagne dans des conditions dignes du 19ème siècle... Main d'oeuvre illégale, sans casques ni vêtements de protection, ces « forçats » travaillent jour et nuit pour 20 euros par semaine... Malgré des infrastructures d'un autre âge, rien n'arrête les mineurs. Pas de tapis roulant, pas de chargeur. Les fragments de roche sont chargés dans des sacs, montés à la force des bras et portés à même le dos. A la saison des pluies, les montagnes menacent de glisser et les galeries de s'effondrer. A Diwalwal, au cœur de la forêt tropicale, les gens n'ont pas d'avenir. La subsistance quotidienne de ces mineurs artisanaux est menacée. La zone d'exploitation du minerai n'est pas légalisée et le gouvernement projette de confier les lieux aux multinationales. Mais les mineurs résistent. L'angoisse a fait place à la nécessité. Mieux vaut mourir ici le ventre plein, qu'en ville en crève-la-faim.

(France, 2012, 52mn) ARTE

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Japon - La triste fin de cèdres centenaires devenus radioactifs en quelques heures

Japon - La triste fin de cèdres centenaires devenus radioactifs en quelques heures | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

20 mois après la catastrophe nucléaire de Fukushima-Daiichi, alors que plusieurs milliers de personnes protestaient de nouveau hier à Tokyo contre la remise en service précipitée des réacteurs d’Ohi, un reportage de la NHK diffusé le 9 novembre nous informait sur les travaux de décontamination effectués à Minamisoma, une ville située partiellement hors de la zone d’interdiction mais cependant contaminée à la hauteur de 15 à 20 mSv « annuels ».

(...)

more...
No comment yet.