Toxique, soyons v...
Follow
Find tag "radioactivité"
151.6K views | +58 today
Toxique, soyons vigilant !
[revue de web] tout est toxique, rien n'est toxique, c'est la dose qui fait la toxine (enfin presque !) | @tooxique
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Hisako Sakiyama - Evaluation du risque des faibles doses de radioactivité au Japon

Hisako Sakiyama - Evaluation du risque des faibles doses de radioactivité au Japon | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Hisako Sakiyama est directrice de recherche à l'Institut National des Sciences Radiologiques du Japon. Elle s’exprime ici avec l’expérience de la grande enquête qu’elle a menée en 2011 avec ses collègues au sein de la Commission d'Enquête Indépendante sur l'Accident Nucléaire de Fukushima (NAIIC). Le danger des faibles doses, prouvé depuis longtemps, est régulièrement remis en cause par le village nucléaire, c’est pourquoi cette intervention de qualité se doit d’être largement diffusée, la désinformation battant son comble en ce domaine.

(...)

more...
No comment yet.
Rescooped by Pascal Faucompré from Risques environnement & santé, changement climatique, risques liés aux modes de vie contemporains
Scoop.it!

En Corse, le nuage de Tchernobyl aurait favorisé les maladies de la thyroïde

En Corse, le nuage de Tchernobyl aurait favorisé les maladies de la thyroïde | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Selon l'enquête épidémiologique menée par le professeur italien Paolo Cremonesi sur les conséquences de Tchernobyl sur les populations de Corse, il existe une forte corrélation entre l'exposition aux radiations issues du nuage de Tchernobyl et une augmentation du nombre de pathologies thyroïdiennes.

(...)


Via M-Christine Lanne
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Déchets nucléaires, le cauchemar continue au CSM de Digulleville (50)

Déchets nucléaires, le cauchemar continue au CSM de Digulleville (50) | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Ce matin, l’ACRO (association pour le contrôle de la radioactivité dans l’Ouest) laboratoire indépendant, a publié un rapport sur la qualité radiologique des eaux souterraines au droit du Centre de Stockage de la Manche (CSM). Le contrôle des rejets du centre de stockage est en effet un élément essentiel de la surveillance du site …
 
Les conclusions de ce rapport sont accablantes : le centre de stockage de déchets nucléaires de la Manche présente des fuites qui polluent la nappe phréatique dans des proportions largement supérieures aux chiffres publiés par l’Andra (agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs).

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

La centrale nucléaire de Civaux mise sous surveillance

La centrale nucléaire de Civaux mise sous surveillance | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

 Pour l'organisme indépendant de contrôle des centrales nucléaires, l'ASN, le personnel fait preuve d'une grande "souplesse" dans l'observation des règles de sécurité. En janvier dernier, un grave incident avait causé une pollution des sols du site de Civaux.

 

L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a décidé d'accroître la surveillance de la centrale nucléaire de Civaux dans la Vienne. La responsable de l'ASN sud-ouest, Anne-Cécile Rigail, a fait cette annonce jeudi matin alors qu'elle présentait, à Toulouse, un bilan 2012.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Pollution radioactive de nos océans

Pollution radioactive de nos océans | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

On parle souvent des pollutions plastiques ou chimiques des océans, mais il est une pollution océanique dont on parle peu, la pollution radioactive. Même si cela semble aujourd’hui scandaleux, pendant 50 ans l’industrie nucléaire s’est débarrassée de ses déchets radioactifs en les jetant dans les océans dans des barils d’acier. La radioactivité des déchets était alors censée se dissiper dans les profondeurs des océans. Depuis 1993, notamment grâce aux campagnes de Greenpeace, il est désormais interdit de rejeter en mer des fûts radioactifs.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Documentaire Arte « Océans Poubelles » sur la Pollution radioactive (+vidéo)

Documentaire Arte « Océans Poubelles » sur la Pollution radioactive  (+vidéo) | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

On connaît bien la pollution plastique, la pollution bactériologique, ou encore la pollution chimique de la mer. Mais il est une pollution océanique dont on parle très peu et qui pourtant existe: la pollution radioactive. Ce documentaire allemand de Thomas Reutter et Manfred Ladwig intitulé « Océans Poubelles » diffusé sur ARTE le mardi 23 Avril 2013 a le courage de s’attaquer à ce dossier brûlant.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : plus d'émission de césium 137 et d'iode 131 qu'annoncé

Fukushima : plus d'émission de césium 137 et d'iode 131 qu'annoncé | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Des scientifiques de la Japan Atomic Energy Agency viennent de publier leurs nouvelles estimations des émissions de radionucléides lors de l’explosion de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi. Il apparaît que les taux de césium 137 et d’iode 131 émis dans l’atmosphère sont beaucoup plus importants que ne le prévoyaient les estimations précédentes.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Nouvelle fuite confirmée à la centrale de Fukushima

Nouvelle fuite confirmée à la centrale de Fukushima | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

L'exploitant de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, endommagée par un séisme et un tsunami en mars 2011, a reconnu mardi ne plus faire confiance aux piscines souterraines où l'eau contaminée est stockée, mais ne pas voir d'alternative.
 
Tokyo Electric Power (Tepco) a fait état d'une nouvelle fuite, cette fois à la piscine souterraine numéro 1. Trois des sept piscines fuient et sont désormais inutilisables, ce qui complique le nettoyage de la centrale.

(...)

more...
No comment yet.
Rescooped by Pascal Faucompré from Nucléaire, non merci !
Scoop.it!

Les eaux de la Manche plus radioactives que celles de Fukushima

Les eaux de la Manche plus radioactives que celles de Fukushima | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Lors d'un prélèvement en octobre 2012, l'Association ACRO a relevé une concentration de tritium anormalement élevée dans l'eau de mer dans la baie d’Ecalgrain, à proximité de l’usine AREVA de La Hague (Manche).

 

C'est l'ACRO, "l'Association pour le Contrôle de la Radioactivité de l'Ouest", un laboratoire indépendant d'analyse de la radioactivité, qui a fait cette annonce spectaculaire : Il y a plus de tritium (hydrogène radioactif) dans les eaux de la Manche que dans les eaux du Pacifique à proximité de la centrale de Fukushima.

(...)


Via Laure Leforestier
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Témoignage Fukushima Documentaire AU-DELA DU NUAGE - Yonaoshi 3.11

Témoignage Fukushima Documentaire AU-DELA DU NUAGE - Yonaoshi 3.11 | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Yonaoshi 3.11 est un film/web-documentaire sur le Japon après Fukushima et la triple catastrophe du 11 mars 2011 (séisme, tsunami, accident nucléaire) qui a touché le nord-est du Japon.

Pascal Faucompré's insight:

A voir absolument ! Des photos, vidéos, témoignages.

Faites un voeu, pour ne pas oublier !

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Nucléaire, une pollution durable

France, Niger, Irlande, Belgique : La pollution du cycle nucléaire, de l'extraction de l'uranium au recyclage des déchets.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Tsunami au Japon : le Pacifique pollué durablement

Tsunami au Japon : le Pacifique pollué durablement | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Deux ans après le tsunami qui a frappé le Japon, une très grande quantité de déchets continue de dériver dans l'océan Pacifique. Une pollution majeure dont la durée de vie s'annonce longue.

 

La puissance du tsunami qui a frappé le Japon en mars 2011 a charrié au large une quantité considérable de déchets de toute sorte. Deux ans après la catastrophe, les débris se sont dispersés, voyageant pour certains jusqu'aux côtes américaines. Début 2012, de premiers débris légers ont échoué sur la côte nord du Pacifique qui devrait recueillir de nouveaux débris dans les prochaines années. Parties d'immeubles, voitures, bateaux, mobilier urbain, matériel de pêche...

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

USA : des fuites radioactives détectées sur un ancien site nucléaire

USA : des fuites radioactives détectées sur un ancien site nucléaire | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it


Au moins 6 réservoirs contenant des déchets radioactifs et situés dans l'État de Washington ne sont plus étanches, a déclaré vendredi le Gouverneur, demandant une aide fédérale pour nettoyer le site d'enfouissement utilisé à l'époque de la guerre froide.

 

Selon les autorités de l'État de Washington, les 2 principales cuves concernées par les fuites ont une capacité de 1.900 et 2.800 mètres cubes ; les 4 autres sont plus réduites, pouvant renfermer chacune 200 mètres cubes de matières.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Scandale] Fukushima : l’AIEA autorise la vie en zone contaminée

[Scandale] Fukushima : l’AIEA autorise la vie en zone contaminée | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Selon le communiqué de presse de l’AIEA (Agence internationale de l’énergie atomique) du 21 octobre 2013, les Japonais peuvent se faire contaminer en toute tranquillité à 20 mSv/an.
 
Et pour qu’il n’y ait pas de contestation, elle implique directement les organisations qui auraient pu prétendre le contraire : la CIPR (Commission internationale de la protection radiologique), l’UNSCEAR (Comité scientifique des Nations Unies sur les effets des rayonnements ionisants et l'OMS (Organisation mondiale de la Santé).

(...)

Pascal Faucompré's insight:

Avertissement : attention aux lecteurs sensibles, la lecture de cet article peut provoquer des nausées ...

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Manche: polémique sur de possibles fuites d'un centre de déchets nucléaires

Manche: polémique sur de possibles fuites d'un centre de déchets nucléaires | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Le centre de stockage de déchets nucléaires de la Manche (CSM), le plus ancien en France, est plus que jamais soupçonné de fuir doucement, mais durablement, et de contaminer son environnement, après la parution d'une étude, en plein débat sur le projet de stockage de Bure (Meuse).
 
Ces travaux financés par le conseil général (20.000 euros) et l'ASN (5.000 euros), publiés jeudi, montrent "que les données de l'Andra (Agence Nationale pour la Gestion des Déchets Radioactifs) sont extrêmement sous-évaluées et renforcent très fortement les soupçons que le centre fuit", a estimé vendredi Yannick Rousselet, chargé de campagne nucléaire de Greenpeace.

(...)

Pascal Faucompré's insight:

Via @Prestant

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Nucléaire: sécurité renforcée autour du Bugey

L'autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé, jeudi, avoir "renforcé son contrôle" en 2012 de la centrale nucléaire du Bugey (Ain) après la détection d'une "présence anormale de tritium" dans les eaux souterraines, sans impact pour l'environnement selon elle. "Si on regarde ses performances en matière de sûreté, la centrale du Bugey rejoint l'appréciation globalement assez satisfaisante que l'ASN porte sur EDF, mais il y a eu deux événements marquants en 2012 qui ont nécessité un contrôle renforcé", a expliqué Grégoire Deyirmendjian, chef de la division de Lyon, au cours d'une conférence de presse. En octobre dernier, l'ASN a "imposé à la centrale de détecter les équipements à l'origine de cette présence anormale de tritium, sans impact significatif sur l'environnement ou la santé", a-t-il ajouté.

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Immersion de déchets radioactifs : dossier trop sensible ?

Immersion de déchets radioactifs : dossier trop sensible ? | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

La Manche, l’Océan Atlantique et notamment le Golf de Gascogne sont entre autres des eaux dont les profondeurs ont officiellement accueilli des colis de déchets radioactifs entre 1946 et 1982. La Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas, l’Angleterre et les États-Unis ont participé avec d’autres nations à ces immersions. Selon les spécialistes du dossier, au moins 36 000 fûts ont été immergés dans l’Atlantique. Selon des chiffres publiés par l’Andra, plus de 14 000 tonnes de déchets radioactifs (dont 9 184 en 1967) sont immergées dans la fosse Atlantique par la France qui participait alors à une campagne internationale aux côtés de bien d’autres pays industrialisés. Après l’expérience de 1969, les autorités ont officiellement privilégié l’enfouissement terrestre jugé plus rassurant.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Il y a 27 ans, Tchernobyl

Il y a 27 ans, Tchernobyl | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

La catastrophe de Tchernobyl, toujours en cours, va entrer dans sa 27ème année. Comme tous les ans, le Chernobyl-Day, "Le jour de Tchernobyl" en français, est consacré à des actions de commémoration, d'éducation ou d'action pour rappeler les dangers du nucléaire. On trouvera ici toutes les actions en France et dans le monde. Pour l'occasion le Réseau Sortir du nucléaire lance une nouvelle campagne "Nucléaire : de la mine aux déchets, tous concernés" dont l'objectif : est de rappeler les pollutions permanentes générées par l’industrie nucléaire, même lors de son fonctionnement normal, tout au long de la chaîne du combustible nucléaire (avec une vidéo pédagogique). Dans la suite de cet article nous donnons à notre lecteur, les liens vers quelques ressources documentaires sur le sujet de Tchernobyl.

(...)

Pascal Faucompré's insight:

Ci-dessus, école de la ville de Prypiat - Photo CC de Anosmia prise en 2011

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[vidéo] Nucléaire : de la mine aux déchets, tou-te-s concerné-e-s !

L'uranium ? Vous n'en avez jamais entendu parler ? Et pourtant... de la mine aux déchets, nous sommes tous concernés.

 
Regardez, partagez, réagissez ! http://www.sortirdunucleaire.org/

Pascal Faucompré's insight:

Via Fukushila Blog : http://bit.ly/11FEbF3

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Fukushima : Tepco reconnaît la gravité des fuites d'eau et promet d'agir

Fukushima : Tepco reconnaît la gravité des fuites d'eau et promet d'agir | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

La compagnie d'électricité qui exploite la centrale de Fukushima avait fait état à la fin de semaine dernière d'un premier écoulement d'eau contaminée.

 

Le patron de la compagnie d'électricité Tepco, exploitante de la centrale accidentée de Fukushima, a reconnu mercredi la gravité de fuites d'eau contaminée constatées dernièrement et promis d'agir au plus vite pour vider les réservoirs défectueux. "Nous reconnaissons que c'est une situation grave. Nous avons mis en place une cellule de crise pour traiter ce problème", a indiqué Naomi Hirose lors d'une conférence de presse dans le centre de rassemblement des ouvriers, J-Village, à une vingtaine de kilomètres du complexe atomique.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

De l'eau contaminée fuit de la centrale nucléaire de Fukushima

De l'eau contaminée fuit de la centrale nucléaire de Fukushima | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Jusqu'à 120 tonnes d'eau radioactive pourraient avoir fui d'un réservoir de la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, et contaminé les sols environnants, a annoncé samedi l'opérateur du site, Tokyo Electric Power (Tepco).
 
La compagnie électrique n'a pas encore déterminé la cause de cette fuite, découverte sur l'un des sept réservoirs stockant l'eau utilisée pour refroidir les réacteurs de la centrale fortement endommagée par un séisme et un tsunami en mars 2011.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

ITALIE • Alerte aux sangliers radioactifs !

ITALIE • Alerte aux sangliers radioactifs ! | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Dans le nord de la péninsule, des chercheurs ont décelé un taux de radioactivité inquiétant dans le corps de certains sangliers. Le ministère de la Santé a demandé une évaluation des risques liés à cette contamination.

 

"Le fantôme de Tchernobyl" serait de nouveau actif dans la région du Piémont, déclarait La Stampa dans son édition du 8 mars. Une récente étude scientifique, opérée sur un échantillon de 100 sangliers, aurait décelé un taux important de césium 137 (une particule radioactive) dans le corps de ces animaux.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Vidéo] L'analyse de l'IRSN du déroulement de l'accident de Fukushima

Le séisme du 11 mars 2011 et le tsunami qui s'en est suivi ont affecté gravement le Japon avec des conséquences majeures pour les populations et les infrastructures. 
 
En dévastant le site de la centrale de Fukushima Daiichi, ces événements naturels ont été à l'origine de la fusion des coeurs de 3 réacteurs nucléaires et de la perte de refroidissement de plusieurs piscines d'entreposage de combustibles. Des explosions sont également survenues dans les bâtiments des réacteurs 1 à 4. De très importants rejets radioactifs dans l'environnement ont eu lieu. L'accident a été classé au niveau 7 de l'échelle INES. 
 
L'IRSN s'est beaucoup investi dans l'analyse des évaluations complémentaires de sûreté menées sur les installations nucléaires françaises afin de tirer les premiers enseignements de l'accident de Fukushima. Une compréhension aiguë de son déroulement est toutefois nécessaire pour en tirer un retour d'expérience plus approfondi. 
 
Le film qui vous est proposé y contribue. Il est centré sur les événements qui ont conduit à la fusion du coeur de trois des réacteurs de Fukushima. Il présente notamment les difficultés rencontrées par les opérateurs, l'exploitant TEPCO et le gouvernement japonais dans la gestion de la crise. La gestion du refroidissement des piscines de stockage des combustibles nucléaires ou les conséquences de l'accident sur les travailleurs, les populations et l'environnement, ne sont pas abordés dans ce film.

(...)

Pascal Faucompré's insight:

Très instructif. Un document qui confirme qu'en cas de circonstances gravissimes (séisme, tsunami, canicule prolongée ?) le refroidissement de ces réacteurs n'est semble t-il pas assuré !


Des interrogations subsistent encore :

  • les explosions auraient-elle pu être évitées ?
  • l'origine des explosions des réacteurs n'est pas encore confirmée (hydrogène ?)
  • où est arrivé le corium (combustible en fusion) ?
more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Penly (76). Polémique autour d'une fuite radioactive

Penly (76). Polémique autour d'une fuite radioactive | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Une concentration anormale en tritium a été détectée en octobre dans les eaux souterraines du site de la centrale de Penly, près de Dieppe. On vient de l’apprendre. Polémique.

 

La centrale nucléaire de Penly, près de Dieppe, vient d’être épinglée par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Dans un courrier de sept pages envoyé au directeur de la centrale, le 27 février, le directeur de la division de Caen de l’ASN pointe des « défauts d’étanchéité relevés sur certains puisards » qui ont provoqué des fuites d’eau radioactive…

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

L’OMS dévoile son rapport sur l’effet des radiations de Fukushima sur la santé

L’OMS dévoile son rapport sur l’effet des radiations de Fukushima sur la santé | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a publié un rapport sur l’effet des radiations de Fukushima sur la santé de la population au Japon et notamment sur l’impact de l’accident sur le risque de cancer.

 

L’Organisation Mondiale de la Santé a publié un rapport relativement rassurant la semaine dernière sur les effets sur la santé de la catastrophe de 2011 dans la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi au Japon. Mais l’accident a probablement causé une légère augmentation, mais non significative, du nombre de cancers au sein de la population, avec quelques points chauds exposés à des doses radioactives plus élevées.

(...)

more...
No comment yet.