Une mortalité anormale des poissons a été découverte en début de semaine, sur la Sarsonne et sur près de sept kilomètres. Une pollution chimique pourrait en être l'origine.

Lundi, un riverain des bords de la Sarsonne, à Ussel, alertait les services publics sur un spectacle de désolation auquel il venait d'assister (voir notre édition du 12 mai). Les poissons de la rivière gisaient sur le flanc, victimes d'une probable pollution importante.

Les gardes de l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques étaient aussitôt avisés et se déplaçaient sur les lieux. Le mardi, les gendarmes ...