Un médicament de l’ostéoporose accusé de provoquer des infarctus | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Les ennuis se suivent pour le ranélate de strontium, un médicament du laboratoire Servier, vendu sous le nom de Protelos. Le Comité de pharmacovigilance et d'évaluation des risques de l'Agence européenne du médicament (EMA) a recommandé le 11 avril de nouvelles restrictions du Protelos en raison du risque de problèmes cardiaques qu’entraîneraient la prise du médicament. L'EMA doit prendre une décision définitive avant la fin du mois.

 

Cette recommandation intervient après que des résultats issus d'études cliniques portant sur près de 7500 patients ont montré un risque accru d'infarctus chez les femmes post-ménopausées prenant du ranélate de strontium par rapport à celles qui prenaient un placebo sans augmentation du risque de décès.

(...)