Fumer le narguilé engendre les mêmes effets respiratoires que griller une cigarette.

 

Des chercheurs iraniens ont suivi pendant deux ans des amateurs de tabac inhalant plus ou moins profondément la fumée, et des fumeurs de narguilé. Leur constat est simple : quelle que soit la façon de fumer, les paramètres respiratoires sont toujours plus mauvais chez les fumeurs que chez les non-fumeurs.

(...)