Toxique, soyons vigilant !
206.6K views | +65 today
Follow
Toxique, soyons vigilant !
[revue de web] tout est toxique, rien n'est toxique, c'est la dose qui fait la toxine (enfin presque !) | @tooxique
Curated by Build Green
Your new post is loading...
Scooped by Build Green
Scoop.it!

Comment les antibiotiques perturbent durablement le microbiote de nos enfants

Comment les antibiotiques perturbent durablement le microbiote de nos enfants | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

D’après une nouvelle étude l'exposition aux antibiotiques pendant les premières années de la vie réduirait la diversité de la flore intestinale. Ce qui augmenterait le risque de développer des allergies et des maladies auto-immunes dans le futur.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Build Green
Scoop.it!

Le vaccin contre la grippe A (H1N1) lié à un risque accru de maladie auto-immune

Le vaccin contre la grippe A (H1N1) lié à un risque accru de maladie auto-immune | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Les personnes qui ont reçu le vaccin H1N1 de 2009 ont connu un risque plus élevé de contracter le syndrome de Guillain-Barré (SGB).

 

Des chercheurs annoncent le 12 mars dans le Lancet que 77 Américains ont développé un syndrome de Guillain-Barré (SGB) jusqu'à 91 jours après avoir été vacciné contre la grippe A (H1N1) soit 1,6 cas supplémentaires de SGB pour 1 million de personnes vaccinées. Les résultats ont été obtenus à partir de sondages sur 23 millions de personnes vaccinées aux États-Unis.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Build Green
Scoop.it!

Maladies auto-immunes : la piste du mercure

Maladies auto-immunes : la piste du mercure | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Chez les femmes en âge d’avoir des enfants, l’exposition au mercure est associée à un marqueur important du risque de maladies auto-immunes.

 

Les maladies auto-immunes dans lesquelles le système immunitaire d’une personne s’attaque à son propre corps affectent plusieurs millions de personnes en France, et majoritairement des femmes. Une nouvelle étude parue dans le journal Environmental Health Perspectives rapporte que chez les femmes en âge de procréer, l’exposition au mercure, même à de faibles niveaux généralement considérés comme sûrs, est associée à un des plus importants facteurs de risque de l’auto-immunité.

(...)

more...
No comment yet.