Les autorités allemandes n'ont toujours pas déterminé l'origine de l'épidémie provoquée par la bactérie E.Coli. Les premiers tests sur les graines germées d'une exploitation agricole bio se sont révélés négatifs. Malgré tout, la ministre allemande de l'Agriculture, Ilse Aigner, a répété que la consommation de graines germées, de tomates, de salades et de concombres crus resterait fortement déconseillée : "Tant que le gouvernement régional n'aura pas obtenu tous les résultats, nous maintiendrons l'alerte sur les graines germées.