Les collyres mydriatiques destinés à dilater la pupille lors d'examens ophtalmologiques doivent être utilisés avec une grande prudence chez les jeunes enfant en raison d'un risque d'effets indésirables graves, a indiqué mercredi l'agence du médicament ANSM.

(...)