L'enfer des prothèses de hanches métalliques : l'analyse d'un chimiste | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Depuis 2004, une habitante de La Roche-Blanche, dans le Puy-de-Dôme, porte une prothèse de hanche métal-métal qui libère, à son insu, des ions de chrome et de cobalt dans son organisme. Elle en appelle à la justice.

 

Le professeur André Picot, toxicochimiste, analyse, les effets de l'oxydation du métal des prothèses via l'oxygène présent dans le sang et les liquides présents dans le corps.

(...)

Photo Francis Campagnoni / La Montagne -