Toxique, soyons vigilant !
190.1K views | +1 today
Follow
Toxique, soyons vigilant !
[revue de web] tout est toxique, rien n'est toxique, c'est la dose qui fait la toxine (enfin presque !) | @tooxique
Your new post is loading...
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Polémique autour de 7000 tonnes de riz toxique bloquées au port de Douala (Cameroun)

Polémique autour de 7000 tonnes de riz toxique bloquées au port de Douala (Cameroun) | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

7000 tonnes de riz marque « Soleil » arrivée au port de Douala et en provenance de Singapour le 09 Février 2013 ont été bloquées au port par les services phytosanitaires. Cette cargaison dans un premier temps déclarée toxique et impropre à la consommation ne sera pas détruite mais subira des analyses physico-chimiques et microbiologiques  afin de vérifier sa qualité.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

[Cameroun] Douala sous la menace du mercure

Le rapport d’une étude sur l’exposition au mercure des populations des localités de Youpwè et Takélé à Douala, montre que le taux de contamination à ladite substance dépasse régulièrement les niveaux conseillés par les directives de santé.

 

C’est une initiative du Centre de recherche et d’éducation pour le développement (Crepd), en partenariat avec l’Institut de recherche en biodiversité des Etats-Unis et l’Ipen.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Pascal Faucompré
Scoop.it!

Pollution: Douala exposé au mercure

Pollution:  Douala exposé au mercure | Toxique, soyons vigilant ! | Scoop.it

Présenté le 8 janvier dernier à Yaoundé, le rapport de l’étude sur l’exposition des populations de Youpwe et Takélé au mercure révèle qu’il y a des sources de pollution au mercure au Cameroun.

 
L’étude conduite par le Centre de recherche et d’éducation pour le développement (Crepd) dans les campements de pêcheurs de Youpwe et Takélé, deux localités situées à la périphérie de la ville de Douala, montre des niveaux élevés de mercure chez les populations de la zone d’étude. Dix neuf personnes ont participé à l’étude et ont librement consenti de donner leurs échantillons de cheveux pour les analyses.

(...)

more...
No comment yet.