Google annonce, sur son Blog Officiel, l'arrêt de certains de ses services.
Une liste détaillant les raisons, et un court historique de chaque service ou application, apporte les éléments pour, dans certains cas, anticiper la fermeture de tel ou tel site (ou service).
Adieu Desktop Google, comme Sidewiki et bien d'autres. La liste composée de 10 entités, n'est que la partie émergée de l'iceberg. En préambule, Google précise bien que cette stratégie est avant tout pour recentrer des équipes sur des projets bien plus prometteurs. On ne peut s'empêcher que certains "Googlers" vont vite retrouver leurs collègues du Google+ Project !