Cet homme a-t-il percé le secret de la matière noire ? Peut-être... | Tout est relatant | Scoop.it

La science vient d’inaugurer un nouvel instrument de communication: le sourire. C’est en effet l’indication principale donnée par Samuel Ting, prix Nobel de physique en 1976 avec Burton Richter, pour la découverte d’une nouvelle particule subatomique, lors de la conférence annuelle de l’American Association for the Advancement of Science qui s’est tenue du 14 au 18 février 2013 à Boston.

Pressé de questions sur les résultats engrangés par le spectromètre AMS arrimé sur la Station spatiale internationale (ISS) depuis le 19 mai 2011, Sam Ting, professeur au MIT et principal responsable de l’expérience qui a coûté 1,5 milliard de dollars, est resté très évasif.

Il s’est contenté de laisser entendre que les résultats obtenus donneront aux hommes une meilleure idée de ce qu’est la matière noire. Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Rien de moins.

.