Car ce secteur fait face à des défis considérables, notamment en matière d’attractivité de ses métiers et d’adaptation des compétences à une demande constamment évolutive dans un contexte de concurrence internationale renforcée. Pour les relever, les propositions du rapport Nogué seront précieuses.

Certaines déboucheront sur des actions rapidement menées avec les professionnels, comme le développement de formations prioritaires dans la filière pour répondre à l’enjeu des emplois non pourvus, la montée en puissance des emplois d’avenir dans le secteur, ou encore la mise en place d’une étude prospective sur les métiers et de démarches de gestion prévisionnelle d’emplois et de compétences.

D’autres enjeux tout aussi prioritaires devront être traités dans les prochains mois, mais nécessitent un travail d’approfondissement sur la base du rapport, soit parce qu’une expertise supplémentaire doit être faite, soit parce que l’engagement préalable des professionnels est nécessaire pour avancer.


Via Franck Dupessey Pro, Denis Liotta 