Toulouse networks
Follow
Find tag "Virus"
24.4K views | +21 today
Toulouse networks
Networking in Toulouse - Réseautage de la Ville Rose
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le «rançongiciel», dernière arme fatale du crime organisé

Le «rançongiciel», dernière arme fatale du crime organisé | Toulouse networks | Scoop.it
INFOGRAPHIE - Des virus bloquent à distance les ordinateurs puis leurs propriétaires sont sommés de payer une «amende».

Redoutable, furtive et faisant des ravages sans laisser la moindre trace, cette dernière escroquerie du crime organisé reléguerait presque les hold-up et autres braquages au rayon sépia du banditisme. Dernier avatar de l'arnaque sur la planète Web, elle prend la forme de virus assez sophistiqués, concoctés par de mystérieux gangs retranchés dans les pays de l'Est pour prendre le contrôle des ordinateurs de centaines de particuliers et amasser des butins colossaux. Grâce à un mode opératoire ingénieux, baptisé «rançongiciel», néologisme façon 2.0 qui est en fait la traduction du «ransomware» anglais, les pirates se font passer pour des gendarmes de l'Internet afin d'extorquer de l'argent sous forme de pseudo-amendes.

Jacques Le Bris's insight:

Cinq conseils pour ne pas se faire piéger

 

• Ne jamais payer la rançon réclamée.

Si votre machine a été victime d'une attaque et que votre écran est «gelé», une procédure de nettoyage est proposée pour les rançongiciels sur le site stopransomware.fr qui regroupe un ensemble d'informations pour sensibiliser les usagers et aider les victimes touchées par le virus à se protéger contre ces risques.

 

• Ne pas cliquer sur les liens provenant de sources inconnues,

notamment des courriers électroniques non sollicités ou des messages sur les réseaux sociaux provenant de contacts inconnus ou ne correspondant pas à leur façon habituelle de s'adresser à vous.

 

• Tenir à jour son ordinateur.

Pour limiter les failles informatiques, l'internaute doit autoriser les mises à jour automatiques de son système d'exploitation. Cette précaution permet de protéger en particulier les logiciels de navigation sur Internet ou de consultation de courrier électronique.

 

• Réaliser des sauvegardes de vos fichiers les plus importants.

La conservation des données peut se faire sur un disque dur amovible, une clé USB, sur des cédéroms ou encore sur des disques de partage sur Internet.

 

• Alerter les autorités.

Quand un ordinateur est infecté, policiers ou gendarmes spécialisés peuvent être sollicités. De manière très concrète, l'internaute se fera expliquer la démarche à suivre pour se débarrasser du virus et reprendre la main sur sa machine.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un virus frappe les Mac d'Apple... pour voler l'argent de la pub de Google

Un virus frappe les Mac d'Apple... pour voler l'argent de la pub de Google | Toulouse networks | Scoop.it
Les pirates ne manquent pas d'imagination. Un virus visant les ordinateurs Macintosh d'Apple a pour effet d'intercepter des recettes publicitaires qui devraient théoriquement revenir à Google, affirme un rapport de la société de sécurité Symantec publié mardi. En clair : le virus "Flashback" redirige l'utilisateur vers une page contrôlée par des hackers et qui leur permet de "voler" l'argent de la pub du moteur de recherche. Et ça peut rapporter gros.

10.000 dollars par jour détournés

(...)

Apple a lancé le mois dernier un "patch" destiné à vaincre le virus Flashback qui infeste les ordinateurs Mac, après avoir identifié une faille dans les programmes Java. Le virus agit sous les ordres de serveurs informatiques "hébergés par des auteurs malveillants" et Apple collabore avec des fournisseurs d'accès internet pour "désactiver ce réseau".

 

500 à 600.000 ordinateurs infectés

Des spécialistes de la sécurité informatique ont estimé en avril que plus d'un demi-million d'ordinateurs Mac pourraient avoir été infectés.

Selon les chiffres du site Dr.Web, spécialisé dans les solutions anti-virus, ce sont des appareils fonctionnant sous les systèmes "Mac OS X Snow Leopard" et "Lion" qui ont été infectés par ce "trojan" qui permet également de récupérer certaines coordonnées personnelles, et en premier lieu les coordonnées bancaires.

 

Comment ne pas attraper Flashback ?

Le "cheval de troie" Flashback, c'est son petit nom, exploite une faille de sécurité du système d'exploitation. Apple a réagi très vite en sortant une mise à jour

à télécharger ici http://support.apple.com/kb/HT5228

pour Java sur Mac OS X, mais 600.000 appareils auraient déjà été infectés. "Mettez à jour votre logiciel pour avoir la dernière version" de Java, conseillent les utilisateurs sur différents réseaux sociaux. Méfiance toutefois concernant n'importe quelle mise à jour. Veillez principalement à utiliser la version officielle mise en place par Apple.

 

Selon les chiffres de Dr.Web, les Etats-Unis sont particulièrement touchés, suivis du Canada et de la Grande-Bretagne. La France, pour l'instant, ne représente qu'à peine 1% des ordinateurs infectés.

Le site Dr.Web propose sur son site de savoir si votre Mac est infecté par le "trojan" Flashback :

http://www.drweb.fr/flashback/

 

 

 

 

more...
No comment yet.