Toulouse networks
Follow
Find tag "Open_Data"
25.2K views | +7 today
Toulouse networks
Networking in Toulouse - Réseautage de la Ville Rose
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bertrand Serp élu président d'Open Data France

Bertrand Serp élu président d'Open Data France | Toulouse networks | Scoop.it
Le 8 juillet dernier, neuf mois après sa constitution, les collectivités membres d'Open Data France se sont réunies pour élire le nouveau bureau de l'association, modifié à la suite des élections municipales. Cette réunion se tenait à Montpellier dans le cadre de l'Open Data Week en marge des Rencontres Mondiales des Logiciels Libres.

Le nouveau Président est Mr Bertrand Serp, Vice Président de Toulouse Métropole en charge du Numérique. Les Vice-Présidents sont : Mr Philippe Mussi, conseiller à la Région Provence Alpes-Cote d'Azur ; Mr Franckie Trichet, Adjoint au Maire en charge de l'innovation et du numérique à la Ville de Nantes ; Mr Alain Turby, Communauté urbaine de Bordeaux en charge de la Métropole Numérique ; Mme Gaëlle Andro, vice présidente de Rennes Métropole en charge du développement économique, de l'emploi et du commerce et Mr Jean Christophe Elineau, Conseiller délégué de la commune de Brocas en charge du Numérique.
La secrétaire est Mme Sonia Kerangueven Conseillère déléguée de la ville de Montpellier, en charge du Numérique, la trésorière est Mme Anne-Marie Keiser, Vice-présidente du Conseil Général de Gironde en charge du déploiement des réseaux, des services numériques et des relations aux usagers.

Pour mémoire les collectivités fondatrices de l'association sont : Toulouse Métropole et la ville de Toulouse ; Nantes Métropole et la ville de Nantes ; Rennes Métropole et la ville de Rennes, la ville de Montpellier, la région Provence Alpes Cote d'Azur ; le conseil général de Saône-et-Loire ; le conseil général de Gironde ; le conseil général de Loire Atlantique ; la ville de Bordeaux ; la communauté urbaine de Bordeaux ; la communauté urbaine du Grand Lyon ; la ville de Digne les Bains ; la commune de Brocas ; la ville de Balma et la ville de Paris ainsi que des membres associés : Etalab et l'association Libertic.

Aujourd'hui, une quarantaine de collectivités ont témoigné de l'intérêt pour la démarche et annoncé leur intention d'adhérer dans l'année.
ODF participe à de nombreux forums et groupes de travail autour des thèmes récurrents de l'open data : normalisation et standards, licences et environnement juridique, innovation et pérennisation des nouveaux services, e-inclusion et transparence démocratique, etc. Elle est également engagée dans des programmes européens, notamment le groupe de travail du W3C sur la directive Share-PSI et s'ouvre ainsi à des échanges avec d'autres pays européens.

Jacques Le Bris's insight:

Open Data France

L'association Open Data France a pour but de regrouper et soutenir les collectivités engagées activement dans une démarche d'ouverture des données publiques et de favoriser toutes les démarches entreprises par ces collectivités dans le but de la promotion de l'open data.

Rappel des statuts :
L'association Open data France (ODF) se donne comme objectifs :

  • d'apporter à ses membres les informations, conseils ou autres soutiens nécessaires à l'ouverture des données publiques ;
  • de favoriser les négociations avec l'ensemble des partenaires nationaux ou internationaux, notamment avec les ministères concernés, les instances de régulation et les différents acteurs économiques du secteur ;
  • de favoriser les productions communes par des groupes de travail ou ateliers sur des thèmes définis en commun comme devant apporter des éléments de réponse aux questions qui se posent sur l'Open Data et sa mise en oeuvre ;
  • de participer au développement du mouvement Open Data par toutes actions de communication (conférence…), valorisation, formation et accompagnement ;
  • de représenter ses membres auprès de toute autorité publique et privée dans le but d'assurer la défense des intérêts matériels et moraux de ses membres ;
  • de mettre en oeuvre tous les autres moyens susceptibles d'être utilisés pour concourir à la réalisation de l'objet de l'association.

Points communs entre les collectivités

  • Toutes les collectivités membres d'ODF et celles qui vont rejoindre l'association ont pour volonté d'ouvrir leurs données.
  • Tout membre affiche la même volonté de développer l'ouverture des données publiques à des fins detransparence démocratique et de développement économique.
  • Tout membre travaille à ouvrir le plus de jeux de données similaires dans la mesure du possible.
  • Des membres associés (associations, entreprises ou particuliers, actifs dans l'ouverture des données) peuvent demander à adhérer à ODF et participer aux travaux de l'association mais sans éligibilité au conseil d'administration.
www.opendatafrance.net
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

David Larcher : Lauréat du Grand prix Défi numérique avec l'appli Coovia

Publiée le 18 avril 2013

David Larcher, jeune entrepreneur métropolitain, est le grand gagnant du concours Open data Toulouse Métropole 2012.
Lauréat du prix le plus disputé de ce concours, le Grand prix Défi numérique, David Larcher a remporté ce titre en développant l'application Coovia, offrant de nouvelles solutions de déplacement sur le territoire de la Métropole.
Une dotation de 8000 euros accompagne le gain de ce prix et permet actuellement au lauréat 2012 de développer cette application et son entreprise, ainsi que de créer de l'emploi dans le domaine des nouvelles technologies de l'information sur notre territoire.

Lire l'article complet sur le site de Toulouse Métropole : http://www.toulouse-metropole.fr/un-h...

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La mairie scrute de près les réseaux sociaux

La mairie scrute de près les réseaux sociaux | Toulouse networks | Scoop.it

La ville de Toulouse est la première à consulter l'avis des internautes à partir des données publiques publiées sur les réseaux sociaux. Retour sur les nouvelles enquêtes d'opinion.

La ville mesure l'opinion à partir des données des internautes. «Les réseaux sociaux sont explorés par nos équipes», confie Erwane Monthubert, conseillère municipale déléguée aux Technologies de l'Informatique et de la Communication (TIC).

La population toulousaine est omniprésente sur les réseaux sociaux. Avec 22 000 abonnés au compte twitter de la Mairie, Toulouse monte sur la troisième marche du podium des villes les plus suivies en France. Nouvel espace pour la promotion de la liberté d'expression, le web répertorie nombre de ressentis, mécontentements ou félicitations. C'est pourquoi, la Ville rose a décidé de consulter les données publiques des Toulousains publiées sur la toile.

Aidé par la complémentarité des technologies Apicube et IBM Social Media Analytics, la mairie est désormais apte à mesurer l'opinion des internautes toulousains. «L'enquête s'est faite auprès de 1,6 million de documents publics, tirés de blog, Facebook ou Twitter, sur une période d'un an, de février 2 012 à février 2 013», explique Erwane Monthubert.

L'application Apicube a sélectionné les sujets comme le sport, la santé, la propreté et bien d'autres. Suite à l'écrémage par le logiciel Apicube, 100 000 données ont été mises en exergue, pour ensuite être traitées par l'application IBM, jugeant de la positivité ou négativité de l'opinion. À l'inverse des instituts de sondage, «c'est une méthode d'analyse qualitative» précise la conseillère municipale, un outil mesurant la température ambiante.

L'essai semble être un succès. «Pour la campagne autour du défi propreté appliqué à 500 rues toulousaines, nous avons relevé une forte satisfaction pour les résidants concernés. Toutefois, nous avons noté le mécontentement des gens hors du champ, qui n'étaient pas concernés par le plan, nous permettant ainsi de pointer une incompréhension au sein de la population». Alors, bien plus qu'un outil d'analyse, l'observation des données informatiques des Toulousains permet «d'améliorer la réactivité de la mairie, et nous permet de répondre aux réelles attentes des citadins», se félicite Erwane Monthubert. Suite à ces résultats, le système sera commercialisé dans d'autres agglomérations de France.

Jacques Le Bris's insight:

Le chiffre : 1,6

Millions > de données. C'est le nombre de documents publics triés par les applications Apicube et IBM Social Media Analytics.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Apéro Open Data : à la découverte de l’initiative citoyenne

Apéro Open Data : à la découverte de l’initiative citoyenne | Toulouse networks | Scoop.it
A partir du mois de Juin 2011, L’Esplanade et les initiateurs de « Open Data Toulouse » vous convie à une série d’apéros participatifs – débats mensuels autour de l’Open Data.
La 1ère rencontre a eu lieu le mardi 28 juin à partir de 18H30 aux Musicophages (6, rue de la Bourse).
more...
No comment yet.