Toulouse networks
Follow
Find tag "Curation"
27.8K views | +27 today
Toulouse networks
Networking in Toulouse - Réseautage de la Ville Rose
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Social Media Publishing is dead (as we know it)

Social Media Publishing is dead (as we know it) | Toulouse networks | Scoop.it
 Earlier this month, Facebook dropped a bombshell by not only acknowledging that Facebook pages’ organic reach was declining but also by telling us we shouldn’t expect them to recover. Facebook’s VP of Product for Facebook Ads, Brian Boland, went on to explain that this is the new world we live in now, that the same thing happened with search engines before and that we’d better get used to it. It’s true that many platforms go through a similar cycle: first, they present a great free opportunity, then more and more people grab it - decreasing the return for everyone until finally, the platform focuses on those ready to pay for play. It happened with Google Search; it happened with Apps (yes, Apple doesn’t sell ads but others do - such as coincidentally... Facebook). And now that all social media are publicly-traded company with ambitious revenue targets to reach, it will happen to social media as well.
So what does the decline of organic reach on Facebook and social platforms exactly mean on a practical basis? Continue reading →
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Scoop.it: It just works!

Publiée le 2 oct. 2013

Scoop.it is clever publishing that helps individuals and businesses shine on the Web by sharing ideas that matter. This video shows you how you can quickly and easily discover, enrich and share content from Scoop.it to your topic page, website and all of your social networks. Engage and build your audience and grow your community of interest by connecting with others who have a similar passion or expertise.

http://www.scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

The end of fame (as we know it)

My talk at TechWeek L.A. 11/15/12 - Why do we remember famous people in history? How? How about today's celebrities? And how are the Internet and the Social Web changing that now?

A look at the fame creation process tells us it is indissociable from the media creation process, which has been deeply impacted by new information technology. The Andy Warhol prediction is probably no longer valid and we need to rethink fame in the context of a distributed Internet network which more and more becomes topic-centric and no longer people-centric.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Scoop.it a-t-il un impact sur le référencement ?

Scoop.it a-t-il un impact sur le référencement ? | Toulouse networks | Scoop.it
Amis référenceurs, est-ce que l’un d’entre vous a déjà réalisé des tests à ce sujet ?

 

Pour ma part, je pense que Scoop.it est un bon levier de social media optimization, ayant constaté de façon empirique une influence sur le positionnement de certains posts de blog « linkés » depuis cette plateforme de curation… Attention, c’est avant tout une observation et interprétation personnelle.

 

Scoop.it, Paper.li : des outils de « curation »

La curation, c’était le buzzword de 2011, terme qu’on peut résumer par l’action de collecter et de filtrer des contenus sur des topics précis, afin de les alimenter sous forme d’une veille sélective. Une solution toute trouvée à l’infobésité. Les plateformes telles que Pearltrees, Paper.li ou Scoop.it sont les outils sociaux les plus populaires du moment. Même Pinterest rejoint cette tendance, en la rendant extrêmement simple et visuelle.

Quelques chiffres sur Scoop.it : plus de 2 millions de visites / mois et 35% de croissance mensuelle.

 

Quel impact de Scoop.it sur le référencement ?

Question qui est peu posée mais qui se retrouve depuis quelques temps dans des fils de discussion, comme ici sur SEOMoz. En plus d’apporter du trafic complémentaire, parfois conséquent (certains des blogs que je suis ont gagné plus de 10% d’augmentation de fréquentation via Paper.li ou Scoop.it, et Pinterest surpasse en ce sens Google+, YouTube et Linkedin réunis), les plateformes de curation comme Scoop.it génèrent des pages de contenus agrégés avec des backlinks vers les pages d’origine.

Ces liens sont en dofollow. Et de part leur « propagation » sociale via une plateforme comme Scoop.it, on peut considérer que ce sont autant de signaux sociaux apportés aux contenus de qualité sur le Web. Certains contenus à fort potentiel de viralité, comme les infographies, peuvent se retrouver dans des dizaines de pages Scoop.it – qui, comme vous avez pu le constater, profitent généralement d’un bon référencement Google ! Pour vous, créateur de contenu, c’est une garantie d’optimisation du « social rank ».

Sans compter que Scoop.it est une plateforme qui par la fraîcheur de son actualisation et sa popularité / autorité grandissante bénéficie d’une fréquence d’indexation exceptionnelle. Pour ma part, c’est un atout non négligeable si vous souhaitez multiplier des liens entrants, certes moins puissants que des backlinks éditoriaux, mais augmentant la confiance que Google peut vous accorder.

C’est de cette façon qu’un post d’un des blogs gérés à l’agence a obtenu une top position sur une requête peu concurrentielle, en un délai record, et sans autre action SEO qu’un simple backlink sur Scoop.it.

 

Voilà, discussion ouverte, les avis sont assez flous au sujet de Scoop.it et du référencement. Il y a ceux qui ont constaté un impact, et ceux qui considèrent que cette plateforme ne sera pas d’une grande aide au-delà du petit bonus de trafic…

more...
Jacques Le Bris's comment, February 25, 2012 10:49 AM
Bonjour,

Un signe qui ne trompe pas, c'est qu'à peine a-t-on parlé de Pinterest que déjà on peut "piner" des posts de scoop.it !
Alors qu'on ne peut toujours pas l'envoyer sur Viadéo...

Cordialement
@JMFLB
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Why Curation?

Power personalised content marketing across multiple channels, to build deep customer relationships and insight. Deliver curated content to the right customer at the right time on the right channel.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La Question En Trop - ITW Marc ROUGIER

[S1Ep4] :

 

"La question en trop", série de podcasts mettant à l'honneur des acteurs du numérique, poursuit cette semaine ses interviews au sein de la TIC Valley, concentré d'entreprises innovantes à Toulouse.

Pour ce 4ème épisode -merci de nous être fidèle chaque vendredi- c'est Marc Rougier, fondateur de Goojet et de Scoop.it qui s'est prêté au jeu.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Scoop.it et la curation par Jérôme Deiss

Scoop.it et la curation par Jérôme Deiss | Toulouse networks | Scoop.it
| Plateau Télé : le blog de la Com Online de France Télévisions
Vous avez aimé ?Partagez :Tweet...

Il y a des services Web 2.0 qu’on a du mal à oublier lorsque l’on a commencé à les utiliser. C’est le cas de scoop.it, un outil de curation (grande mode de l’année 2010), pour faire simple c’est la possibilité de trier, sélectionner les contenus les plus pertinents dans le flux d’information d’une thématique donnée.

Lancé par une start-up de Toulouse : Goojet ( http://www.goojet.com/ ), son Directeur Général Guillaume DECUGIS parle de son outil comme « une plateforme qui permet une nouvelle possibilité d’expression, n’importe quels utilisateurs peut créer un média en quelques clics… démocratiser le travail du rédacteur en chef… »

Toujours en beta privée (il faut demander une invitation à ce jour pour l’utiliser, patienter entre 7 et 10 jours url : http://www.scoop.it/request-a-token-for-beta )
Lorsque vous obtenez le précieux sésame, vous allez pouvoir débuter votre « curation ».
(...)
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Curators: prochaine “classe moyenne” du Web?

Curators: prochaine “classe moyenne” du Web? | Toulouse networks | Scoop.it
Il n’est pas aisé d’écrire sur la curation. Ce nouveau terme dont la définition varie quotidiennement voit l’émergence de ce que je voudrais appeler la future “classe moyenne” du Web.

[Note du Curateur] Scoop.it est bien dans son milieu. N'est-ce pas ?
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La curation pour les nuls !

La curation pour les nuls ! | Toulouse networks | Scoop.it
Quoi vous n’avez pas encore entendu parler de la curation ? C’est pourtant le buzzword à la mode, celui qui fait de vous quelqu’un d’intelligent en soirée ou à l’inverse celui qui vous fait passer pour un OVNI auprès de vos amis.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La curation sociale, un modèle pertinent de production de contenus ?

- Contenus digitaux - Journal du Net e-Business :

Autre forme de production de contenu par les internautes, les sites de curation sociale permettent de créer des journaux entièrement à partir des informations provenant de Twitter ou des réseaux sociaux.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Scoop it : pour la veille partagée, c'est d'la bombe, bébé

Scoop it : pour la veille partagée, c'est d'la bombe, bébé | Toulouse networks | Scoop.it
Les blogs professionnels et médias sociaux dans un usage professionnel (entreprises, institutions, associations, etc.)

Pour vous tenir informés de l'actualité des médias sociaux, vous lisez assidûment le blog de Dix-Katre : biiieeennnn !

Mais savez-vous qu'au-delà des sujets que nous traitons sur ce blog, nous partageons également une veille (plus générale ou, au contraire, plus ciblée) sur les médias sociaux ?

Bref, tout ça pour vous dire que, depuis quelques semaines, nous testons Scoop it, outil sur lequel nous avons créé un sujet public "Usages professionnels des médias sociaux".
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Why Curation Is Just as Important as Creation [OPINION]

Why Curation Is Just as Important as Creation [OPINION] | Toulouse networks | Scoop.it
The role of the information curator has been a contentious one, and not everyone has been on board with the concept.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La curation en long, en large et (souvent) en travers

La curation en long, en large et (souvent) en travers | Toulouse networks | Scoop.it
- Atelier des médias :

Ça fait un petit moment que je lis des articles sur la "curation" (issue du mot anglais et non du sens français comme le faisait remarquer Titiou Lecoq dans son billet).
Le sujet déchaîne les passions numériques. On se demande si le curator est un veilleur, si c'est un "bullsh** marketing" ou si le curator va résoudre les problèmes d'infobésité. Le mot agace et les débats autour de cette fonction ressemblent souvent à de longues logorrhées ou à des panégyriques sans vraiment s'intéresser aux outils. Prenons donc de la distance et de la hauteur pour parler de ces petites inventions bien pratiques qui, faute de changer la face du web, rendent service à des utilisateurs avertis.


<= Plus [Infographie]
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Marketing et partage de contenu, la plateforme toulousaine Scoop.it lance la semaine de la curation

Marketing et partage de contenu, la plateforme toulousaine Scoop.it lance la semaine de la curation | Toulouse networks | Scoop.it


Marc Rougier, président et fondateur de Scoop.it


Créée en 2011 à Labège, la start-up Scoop.it organise à partir de demain, mardi 11 mars, la semaine de la curation. Elle se terminera vendredi dans les locaux de la TIC Valley de Toulouse. La curation consiste à sélectionner, éditer et partager des informations sur internet. "C’est une stratégie de contenu qui permet à une société de fabriquer sa réputation sur le web", résume Marc Rougier, président et fondateur de Scoop.it. Interview.

Que représente la curation pour une entreprise ?
La curation est le fait de publier des contenus de façon régulière sur internet. Il peut s’agir de textes, de photographies, de vidéos, etc. Scoop.it est une plateforme de publication sur internet, qui aide les entreprises à publier ces contenus. Les sociétés renseignent d’abord leur spécialité, leur secteur, elles entrent sur notre site des mots clés. Puis nous les aidons à trouver du contenu sérieux à publier sur les médias sociaux, c’est-à-dire un blog, Facebook ou un compte Twitter. C’est une stratégie de contenu, qui permet à une entreprise d’être connue sur le web et de fabriquer sa réputation. À force de publier du contenu, elle est reconnue comme point de référence sur son sujet.

Ce sont surtout les PME qui ont besoin de cet acte de publication. Ce n’est pas le cas de toutes les entreprises. Par exemple, celles qui n’ont aucun business sur le web, comme le boulanger d’un village, n’ont pas besoin d’être curatrices. Les marques hyper connues non plus.

Cette façon de communiquer est-elle aujourd’hui nécessaire ?
Oui. La façon de communiquer a beaucoup changé ces cinq ou six dernières années, depuis la mutation que le web social, aussi appelé web 2.0, a imposé. Avant, la communication était unidirectionnelle, il n’y avait pas de canal de retour. C’était de la simple publicité. Les gens voyaient mais ne répondaient pas. Aujourd’hui, il y a un canal de retour. Tout le monde peut donner son opinion, on est dans une logique de discussion. Pour démontrer sa réputation, il ne suffit plus de le décréter et d’acheter un spot. Les marques doivent désormais converser avec leur audience. Elles ne doivent pas seulement parler de leurs produits, mais aussi de leur environnement, des tendances de leur secteur, de leurs valeurs ou encore de l’innovation.

Toutes les entreprises se sont-elles adaptées à ce changement de communication ?
Pas mal d’entreprises ne l’ont pas encore intégré. Certaines pensent être déjà sur le web, mais en réalité, elles ne se sont pas adaptées à sa mutation. D’autres ont tout simplement peur de la mutation, ce qui est humain. Elles ne savent pas comment s’y prendre, elles ont peur d’être débordées. Elles pensent que cette façon de communiquer prend beaucoup de temps et coûte une fortune. Or, la curation ne représente que 30 minutes de travail par jour, pour des millions de vues sur internet. Les retombées sont immédiates. En ce qui concerne le coût, les services de Scoop.it s’élèvent à 60 € par mois au minimum. Ils peuvent aller jusqu’à 10.000 € par mois pour les grands groupes, qui demandent des services illimités. Nous avons 1.500 entreprises clientes, des petites mais aussi des grosses comme La Poste, Orange, EDF ou AG2R.

Vous êtes basés à Labège et vous avez un bureau à San Francisco. La curation est-elle plus utilisée par les entreprises aux États-Unis ?

Les sociétés américaines ont davantage compris l’intérêt de cette stratégie de contenu que les entreprises françaises, et elles l’ont développée depuis environ trois ans. De plus, elles sont habituées à payer pour la communication, à acheter des services. Ce n’est pas que la France est en retard techniquement, c’est plutôt la maturité des entreprises qui est moins développée dans ce domaine. On remarque une certaine timidité dans la démarche business des sociétés françaises.

La semaine de la curation débute demain à Lille. Quels objectifs vous êtes-vous fixé pour ces quatre jours de conférences ?
Au niveau quantitatif, notre objectif est déjà atteint. Nous espérions accueillir 300 personnes au total. Plus de 400 se sont inscrites. Notre autre but est évidemment de mieux faire connaître Scoop.it et de générer de nouveaux clients. C’est la première fois que nous organisons des conférences dans d’autres villes que Paris ou Toulouse, car il y aussi une demande ailleurs. Nous voulons nous adresser à toutes les entreprises, notamment les entreprises régionales. Notre mission est de les rassurer. Le web ne doit pas leur faire peur, les outils pour le maîtriser existent. Il faut le conquérir !

Propos recueillis par Marie Vivent
© photo Rémi Benoit

En savoir plus :
La semaine de la curation commence demain, mardi 11 mars, à Lille. Elle se poursuit mercredi 12 à Paris, jeudi 13 à Lyon et se termine vendredi 14 dans les locaux de la TIC Valley à Toulouse. Le programme est le même dans chaque ville. De 8h à 10h, autour d’un petit-déjeuner, des conférences sont organisées, et présentées par Marc Rougier, autour de 3 thématiques :
- la curation, un des outils des veilleurs et des community managers
- la curation pour développer et démontrer un leadership naturel
- la curation pour gérer de façon optimale l’intelligence économique et la connaissance au sein de l’entreprise
Elles sont suivies de témoignages et de questions-réponses.
Pour y participer, inscrivez-vous sur ce site. L'entrée est gratuite.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La curation avec Scoop.it

Un tutoriel rapide pour comprendre et utiliser Scoop.it pour faire de la curation.

 

1. LA CURATION AVEC SCOOP.IT

Tutoriel

2. PRÉSENTATON DE L’OUTIL SCOOP.IT

Scoop.it est un outil de curation (agrégateurs de contenus) qui va vouspermettre de diffuser le contenu de vos sources d’informations sur lesdifférents médias sociaux paramétrés par la plate-forme.Ainsi, vous aurez à votre disposition un outil central pour recueillir vosdifférentes alertes et les diffuser sur les médias sociaux de votre choix.Nous allons parcourir ensemble l’outil pour comprendre sonfonctionnement2@ClementIsa

3. 1ÈRE ÉTAPE : CRÉATION DU COMPTE

Avant tout, il vous faut créer votre compte sur Scoop.it.Plusieurs moyens de vous connecter, dans notre cas, nous allons créerun compte sans passer par les réseaux sociaux3@ClementIsa

4. 2ÈME ÉTAPE : CRÉATION D’UN TOPIC

Je vous conseille de le personnaliser au maximum. Une fois votre profil créé et confirmé par mail, vous allez pouvoir créer votre premier « Topic » (c’est-à-direle premier sujet que vous traiterez dans votre curation).

J’attire votre attention sur le fait que le titre de votre topic constituera au final uneurl unique. Donc pensez à l’optimiser afin d’être bien référencé et qu’elle soitclaire et lisible lorsque vous la transmettrez.

Prenez un soin tout particulier également à indiquer des mots clés pertinents carce sont eux qui vous remonteront les résultats de contenus pour votre curationet permettront à des followers de vous suivre.4@ClementIsa

5. 3ÈME ÉTAPE : PARAMETRAGE DU COMPTE (1/2)

Avant d’aller plus loin, nous allons paramétrer votre compte, en allant dans lesréglages (settings) : 4 onglets y sont présentés :

-Edit Profile : qui contient votre « bio » ;

- Plan : pour choisir votre formule (gratuite ou payante);

- Sharing Options : soit la connexion à vos médias sociaux disponibles surScoop.it à paramétrer pour pouvoir ensuite diffuser votre curation.

-E-mail notifications : qui vous permettra de régler vos alertes mails.5@ClementIsa

6. 3ÈME ÉTAPE : PARAMETRAGE DU COMPTE (2/2)

Vous pouvez également « customiser » vos topics en vous rendant dans larubrique « customization ».Je vous invite à regarder les autres options disponibles pour un paramétrageoptimal. Vous pouvez, par exemple, créer une newsletter (1 par mois) à partir devos derniers articles.Pour la petite astuce, je vous conseille d’installer le « booklmarket » dans labarre d’outils de votre navigateur (http://www.scoop.it/bookmarkletInfo) : il suffitde glisser/déposer le bouton à l’emplacement souhaité.6@ClementIsa

7. 4ÈME ÉTAPE : LES SOURCES DE CONTENU (1/2)

Maintenant que vous avez créé un ou plusieurs topics (pour créer un nouveautopic, il vous suffit de cliquer sur « Topics » puis sur « Create a Topic ». Attentioncar vous êtes limité dans la version gratuite à 5 topics), nous allons voircomment les alimenter en contenu.Pour cela, rendez-vous sur l’un de vos topics. Cliquez sur le bouton «Suggestedcontent » . Il vous ouvrira votre panneau de curation, et vous trouverez unbouton « Manage sources ».7@ClementIsa

8. 4ÈME ÉTAPE : LES SOURCES DE CONTENU (2/2)

Vous arrivez ainsi dans le panneau de configuration avec à gauche leparamétrage et à droite les sources affichées :Comme vous le voyez sur la saisie écran, vous pouvez simplement mettre desmots clés mais aller un peu plus loin en cliquant sur « Advanced Options ».Comme vous pourrez le voir alors, vous pourrez ajouter vos flux RSS, comptesTwitter à suivre, etc. N’hésitez pas à vous en servir, plus vous aurez de sourcesau départ et plus vous aurez de chance d’obtenir les infos que vous cherchez.Au fur et à mesure, vous pourrez revenir sur ces paramètres pour les affiner. 8@ClementIsa

9. 5ÈME ÉTAPE : LA CURATION (1/2)

Maintenant que nous avons fait tous nos réglages, nous allons voir comment fairenotre curation. Positionnez-vous sur l’un de vos topics et cliquez sur le bouton«Suggested content » comme vu précédemment. S’affiche alors le nombre d’articlesque vous avez récupéré grâce à vos mots clés/alertes. Si vous trouvez le contenupertinent, vous allez pouvoir le diffuser sur vos médias sociaux.Pour cela, plusieurs possibilités :- Utiliser le bouton Scoop.it qui reprendra le « scoop » tel qu’il est ;- Aller à l’origine du fichier en cliquant sur le titre puis en le partageant à l’aide duBooklmarket que vous avez précédemment installé.Si vous ne souhaitez pas« scooper » l’article, il voussuffit de cliquer sur lapoubelle en haut de l’article.Astuce : pour aller plus vite,faites défiler tous vos articles.Si aucun ne vous paraîtpertinent vous pouvezdirectement supprimer lapage avec « clear page »9@ClementIsa

10. 5ÈME ÉTAPE : LA CURATION (2/2)

Vous avez trouvé un article que vous souhaitez partager, comment procéder ?Cliquez sur « Scoop.it » (le bouton ou le booklmarket selon), vous arriverez surl’écran suivant :Vous pourrez :- Choisir le topic dans lequel votrearticle apparaîtra ;- Renommer le titre de l’article ;- Modifier l’image ou la supprimer (petitstylo en haut de l’image ;- Modifier le texte de l’article ;- Ajouter un commentaire (add youinsight)- Sélectionner le(s) média(s) social(aux)où vous souhaitez partager votre article- L’onglet « Advanced Options » vouspermet de mettre des mots clés sur vosarticles pour pouvoir en faire unesélection au besoin ( je vous invitefortement à le faire).Il ne vous reste plus qu’à publier.10@ClementIsa

11. AUTRES SOURCES D’INFORMATION

Vous savez maintenant comment faire de la curation via Scoop.it. Sachez quevous pouvez également suivre d’autre « scoopers ». Pour cela, il vous suffit dechercher dans le moteur de Scoop.it (Search interests), vous pourrez ainsisuivre d’autres personnes dont les articles s’afficheront à votre connexion.Pour retrouver l’un ou l’autre de vos articles, vous avez la possibilité de leretrouver grâce à vos mots clés (tags). Passez par le bouton « Filter » et vousaurez la liste complète. A vous de choisir celui que vous souhaitez.La petite enveloppe tout en haut de l’outil vous indique si vous avez desnotifications ou non.11@ClementIsa

 

12. CONCLUSION

Comme vous avez pu le constater (je l’espère), Scoop.it est un outil assez intuitifqui a pour avantage d’être esthétique.J’apprécie beaucoup son aspect Newsletter qui le distingue d’autres outils decuration .Un petit plus pour finir, vous pouvez accéder aux statistiques de votre topic envous rendant dans le menu Analytics.Si vous souhaitez en savoir plus, contactez-moi ! 12@ClementIsa

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Survival of the Savviest: Content Curation & Professional Development

How do you develop and display your talent efficiently and with impact? Curate content on Scoop.it and shine on LinkedIn.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Scoop.it: pour créer sa propre revue de presse

Scoop.it: pour créer sa propre revue de presse | Toulouse networks | Scoop.it
Pour faire face à la profusion d’infos sur le web, des outils qui permettent de composer son propre magazine en ligne, tel Scoop.it, sont en plein essor.

 

Les Inrocks :

 

Le trop-plein d'informations sur Internet est tel qu'on a créé un terme pour le désigner : l'infobésité. Et face à cette profusion de données, la difficulté est de s'y retrouver. Comment repérer le bon article, le document vraiment intéressant ? Afin de trier et ordonner cette matière, de façon bien plus aboutie que les simples sites de partage de liens comme Del.icio.us, de nouveaux outils sont apparus récemment : les sites de "curation du web" (de l'anglais curator, commissaire d'exposition), comme Scoop.it.

Lancé en novembre dernier, ce site gratuit d'origine française, localisé à San Francisco et Toulouse, est loin d'être un simple tamis. Dynamique outil de veille, il permet à ses membres de sélectionner des articles (ou vidéos, photos...) classés selon les thèmes de leur choix, de les organiser, de les éditorialiser et de les partager. En pleine mode du storytelling, Scoop.it donne ainsi la possibilité de créer son magazine en ligne, sa revue de presse virtuelle.

"Nous avons constaté que les gens avaient du mal avec les outils de social media, notamment les blogs et Twitter. Tout le monde n'a pas le talent d'écriture, l'inspiration, ou le temps pour alimenter un blog consistant. Sur Twitter, le problème est différent : les gens ne comprennent pas pourquoi ils seraient suivis sans être une célébrité," explique Guillaume Decugis, pdg de Scoop.it.
D'où l'idée de proposer aux membres "de faire le travail du rédacteur en chef et pas celui du journaliste ", et de s'organiser par sujets précis et non par personnes à suivre comme sur Twitter ou Facebook - une approche qui rend le web communautaire un peu moins égocentrique.

Concrètement, une fois un thème choisi et des mots-clés sélectionnés, un moteur de suggestions repère du contenu pertinent dans Twitter, Digg, You Tube, Google Blog Search, Flickr et Google News, et le propose à l'internaute, qui décide ou non de les publier sur sa page. Contrairement à certains sites concurrents comme Paper.li, Scoop.it n'est pas entièrement automatisé, et laisse la maîtrise des contenus et de la ligne éditoriale à l'internaute : il peut ajouter des articles qu'il aura trouvés lui-même par ailleurs, les commenter par des remarques personnelles. "En combinant l'algorithme avec l'intelligence de nos utilisateurs, ça donne de très bons résultats," se félicite Guillaume Decugis.

Le tout est réuni dans une page web bien agencée, combinant textes et photos, qui possède sa propre adresse url, de façon à pouvoir être partagée sur les réseaux sociaux, des blogs ou des forums. Les sujets établis par les membres sont accessibles par tous, et quiconque peut les suivre (ou "follow", à la Twitter) en étant alerté par mail chaque fois que la page Scoop.it concernée est mise à jour.

Scoop.it, malgré l'intérêt qu'il pourrait présenter pour les annonceurs, avec ses communautés regroupées autour de centres d'intérêts précis, n'est pour l'instant pas financé par la publicité. Une version payante pour les entreprises sortira prochainement. Elle leur permettra d'intégrer Scoop.it en marque blanche sur leur site. Scoop.it revendique un doublement de son trafic (les visites sur les pages des curateurs) tous les deux mois. Les pages créées concernent des sujets extrêmement variés, allant des chats, à "l'art et les machines", aux applications éducatives pour Android, ou à Google+.

Avec pour atouts sa simplicité d'utilisation et le design léché des pages créées, Scoop.it devra cependant faire face à une concurrence de plus en plus nombreuse, de Paper.li à Bundlr, Snip.it, Thoora, Magnify (consacré à la curation de vidéos), Flipboard, uniquement pour iPad, ou encore Storify. Fonctionnant sur un principe un peu différent, ce dernier permet d'agréger tweets et mises à jour Facebook sur un sujet donné. Créant des fils de témoignages en temps réel, il doit sa célébrité à son utilisation par les médias américains, du Washington Post au Weather Channel.

Anne-Claire Norot

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

CheckMyEvents

CheckMyEvents | Toulouse networks | Scoop.it
La bêta de CheckMyEvents est lancée : http://t.co/Dkvbc5dD L'aventure continue :-) #swto #toulouse #startup...

 

CheckMyEvents, C’est un outil de curation de vos évènements professionnels filtrés et qualifiés.

CheckMyEvents, c’est une idée née pendant un StartupWeekend Toulouse entre nous (Sara & Florian) et portée par une équipe exceptionnelle tout le long du weekend. Une aventure humaine et une idée qui vit tous les jours…

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Au fait c’est quoi la curation?

Au fait c’est quoi la curation? | Toulouse networks | Scoop.it
| dWého, le blog :

Depuis fin 2010 on entend le terme « curation » comme un écho sur le web au point que cette année cette nouvelle expression est devenue l’une des grandes tendances. Des nombreux outils sont nés en France et connaissent un réel succès tels que Pearltress ou Scoop-it.
Peu connue encore du grand public, nous avons voulu comprendre en quoi consiste cette fameuse curation, quel est son intérêt et pourquoi cela en fait une évolution dans les pratiques d’Internet.
Explications avec Marc Rougier, président de Scoop-it .
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

What are the major social media trends for 2011?

What are the major social media trends for 2011? | Toulouse networks | Scoop.it
Answer (1 of 10): Local and Vocal.

Basically, all the social media stuff is not-so-slowly completely moving to smartphones and other mobile phones. Thus, in 2011, the Local and Vocal trends will increase.

Guillaume Decugis, I run Scoop.it, a publishing-by-curat...
I believe Curation is going to be one.

True, the concept is not new but the need has never been so intense. To quote @Steve-Rosenbaum : "Curation has come of age. The sheer volume of Web content, and the increasing demand of both content consumers and Web advertisers makes it clear that content without curation is simply noise."

Whether it's from a reader or a publisher point of view, we want curation. To make sense out of all the content we receive. To be heard by the right people in all that noise (see why curation helps them here: http://blog.scoop.it/en/2011/03/...).

Accordingly, Google Trends shows curation on the rise: http://www.google.com/trends?q=c...

There's a number of articles and analysis that have been published on this that I curate (!) here:
http://www.scoop.it/t/web-content-digital-curation
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La curation : les 10 raisons de s'y intéresser

La curation : les 10 raisons de s'y intéresser | Toulouse networks | Scoop.it
La curation est, très schématiquement, une pratique qui consiste à sélectionner des contenus en ligne les plus pertinents et à les partager. Une pratique rendue nécessaire par l’explosion du volume des informations, par la nécessité de trouver toujours plus rapidement les informations stratégiques. Facilitée par l’usage des médias sociaux et l’émergence de nouveaux outils, cette activité est, au départ, le fait de passionnés du web dont l’objectif est de partager leur expertise. Mais les pratiques et les outils qu’utilisent les curators vont pouvoir enrichir les processus métier de l’entreprise.
10 raisons de s’intéresser à la curation
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Guide de la curation (7) - Les perspectives

Le Guide de la curation (7) - Les perspectives | Toulouse networks | Scoop.it
Après avoir évoqué les concepts, les pratiques, les outils et les usages, nous concluerons ce guide sur les perspectives de la curation.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La curation : tentative de définition

La curation : tentative de définition | Toulouse networks | Scoop.it
TECHTOC.TV

Curation premier round : pour ce premier plateau, les experts invités tentent de dégager une première définition de la curation, ce terme très en vogue en ce début d'année. Tri, veille, documentation, marketing, édition ? La curation est un peu de tout ça à la fois et plus encore.
more...
No comment yet.