Toulouse networks
Follow
Find
31.4K views | +0 today
 
Scooped by Jacques Le Bris
onto Toulouse networks
Scoop.it!

Twitter serait plus porteur pour les marques que Facebook

Twitter serait plus porteur pour les marques que Facebook | Toulouse networks | Scoop.it

La visibilité des marques progresserait plus vite sur Twitter que sur Facebook, à en croire les statistiques de la startup Optimal. La captation de nouveaux abonnés Twitter serait plus rapide que l'obtention de « j'aime » sur Facebook, même si les usages diffèrent sur ces deux réseaux sociaux.

La présence sur les réseaux sociaux est aujourd'hui vitale pour les marques, en termes d'image et de captation de nouveaux clients. Reste à savoir lequel d'entre eux s'avère être le plus efficace, notamment entre Facebook et Twitter, tous les deux très prisés par les entreprises.

La start-up Optimal, spécialisée dans la publicité et l'analyse, a compilé les données de de 4 330 marques à travers le monde, pour faire état de leur progression sur ces deux réseaux sociaux. En comparant le nombre d'abonnés Twitter ou de pages aimées sur Facebook, TechCrunch a remarqué que la progression sur le site de microblogging s'avérait en moyenne plus élevée que sur Facebook. C'est la première fois que cette tendance est ainsi mesurée et constatée.

(...)

more...
No comment yet.
Toulouse networks
Networking in Toulouse - Réseautage de la Ville Rose
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Ti'Fox : balise GPS connectée reliée au réseau Sigfox

Ti'Fox : balise GPS connectée reliée au réseau Sigfox | Toulouse networks | Scoop.it

Ceux qui se sont fait voler leur scooter ou vélo pour la énième fois y verront peut-être une solution à envisager pour leur prochain achat. Ticatag annonce l'arrivée de la première balise GPS connectée au réseau Sigfox. Objectif :  géolocaliser sur une carte Google Maps, depuis un ordinateur ou une application mobile (Android et iOS), un vélo, un scooter, une voiture, un chien, un sac de randonnée, bref, n'importe quel objet, y compris en extérieur. L'opérateur de réseau qui utilise les bandes fréquences libres garantit une couverture nationale française opérationnelle. 

 

Jeune société française basée en Bretagne (ce qui explique pourquoi son nom et celui de ses créations commencent par "ti'"), Ticatag propose des solutions de géolocalisation pour permettre à chacun de retrouver ses affaires, comme le Ti'Be, un porte-clés conçu pour localiser les objets dans un rayon de 40 m. Son principe de balise connectée rappelle les concepts de Wistiki ou Gablys, mais à la différence de ses concurrents, le Ti'Be repose sur une application iBeacon et disponible tant sur iOS qu'Android. 

Avec Ti'Fox, le spécialise des technologies de géolocalisation va plus loin puisqu'il propose un objet connecté équipé d'une balise GPS. Ici, on ne perd plus la trace de l'objet dès que l'on sort du périmètre Bluetooth. Contrairement à la plupart des modèles du marché, ce nouveau boîtier de géolocalisation basse consommation n'a pas besoin de carte SIM ou d'abonnement chez un opérateur : à l'instar du détecteur de fumée connecté Smockeo, il repose sur le réseau Sigfox, l'opérateur de réseau dédié à l'Internet des objets.

Fabriqué en France, le Ti'Fox mesure 70 x 67 x 29 mm (H x L x P). Destiné à être placé en extérieur, il est conçu à partir de matériaux résistants aux caprices climatiques. Il dispose d'un bouton d'alerte pour remonter une alerte géolocalisée par SMS : il suffit d'appuyer sur ce bouton pour que la position du boîtier soit envoyée par SMS à un numéro prédéfini. Son autonomie dépend de l'utilisation. Le fabricant garantit une autonomie de 3 ans à raison de 1 position par heure. Attention, elle se réduit à 6 mois pour 1 position toutes les 10 minutes. 

La balise GPS connectée sera disponible en fin d'année en grandes surfaces, magasins de motos et scooters, magasins d'articles de sport et de loisirs, de chasse, animaleries, etc. à 149 €. Un tarif qui comprend la balise et 1 an d'abonnement "gratuit" au réseau. Le tarif mensuel sera ensuite de 4,90 €.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Open data : Toulouse Métropole met davantage de données à disposition des startups

Open data : Toulouse Métropole met davantage de données à disposition des startups | Toulouse networks | Scoop.it

Recensement, horaires de bus, résultats d'élections...les startups de Toulouse Métropole ont désormais un accès libre à ces données

 

Toulouse Métropole met à disposition certaines de ses données (recensement, équipements, élections...) sur internet. Dans une nouvelle version de son site mise en ligne le 12 mai, elle présente une centaine de jeux de données publiques supplémentaires sur une plateforme plus facile d'utilisation. Objectif, aider le mouvement open data prendre de l'ampleur dans la région, mais avant tout booster l'économie numérique.

 

L'open data, qu'est-ce que c'est ? Apparu aux alentours de 2010 en France, ce mouvement consiste pour les collectivités locales (mairies, intercommunalités, conseils généraux, régionaux...) et leurs partenaires (régie de transports en commun, distributeur d'eau...) à mettre à disposition des entreprises et des habitants toute une série de données qu'elles produisent. Par exemple, les équipements, les recensements quartier par quartier, les résultats électoraux bureau de vote par bureau de vote, les horaires de bus, etc. Ces données sont libres, c'est-à-dire qu'elles peuvent être réutilisées par les entreprises du numérique pour produire des application pour smartphones, par exemple.

 

Nouvelle plateforme

Pionnière de ce mouvement, Toulouse Métropole a mis en ligne une nouvelle version de sa plateforme Toulouse-metropole.data, le 12 mai. Outre un moteur de recherche pour naviguer dans les quelque 200 jeux de données libérées et un accès à une "interface de programmation" (API) pour les entrepreneurs, elle propose un historique de la démarche de Toulouse Métropole, un recensement des communes impliquées dans la démarche et des réutilisations des données par les entreprises, ainsi qu'un agenda des événements liés à l'open data dans l'agglomération toulousaine.

"L'idée était de mieux communiquer autour de l'open data, en libérant de nouvelles données publiques et en les rendant accessibles au plus grand nombre grâce à une interface plus simple et plus pédagogique", explique Bertrand Serp, vice-président de Toulouse métropole en charge de l'Économie numérique et de la robotique et président de l'association Open Data France.

 

Mille euros par an

Ce nouveau portail été conçu par l'entreprise parisienne OpenDataSoft, spécialisée dans le développement de platesformes pour l'open data. Cette société, qui compte aujourd'hui 12 salariés et espère 1,2 million d'euros de chiffre d'affaires en 2015, a créé un portail-type qu'elle "loue" aux entreprises et aux collectivités territoriales, tout en continuant à le perfectionner. Toulouse Métropole s'est abonnée à la plateforme pour une durée de trois ans, à raison de "10 000 euros par an", indique-t-on à la mairie de Toulouse.

"Les collectivités territoriales ont des besoins spécifiques, observe Jean-Marc Lazard, directeur général d'OpenDataSoft. Les processus doivent être simples pour qu'un maximum de services soient autonomes dans la mise en ligne des données. La plateforme doit pouvoir s'ouvrir facilement aux partenaires. Il faut aussi faire le grand écart entre des visualisations interactives assez claires et des données utiles pour le grand public, sur les bornes vélo par exemple, et des accès API où les entrepreneurs peuvent brancher leurs applications pour récupérer les mises à jour en direct."

 

Toulouse, métropole "French Tech"

Un premier portail open data avait été ouvert le 22 octobre 2011. La régie de transports en commun Tisséo s'est associée à la démarche en fournissant des données, suivie par La Poste, en juin 2012, et l'Office de tourisme de Toulouse, le 18 juillet 2013. L'association de promotion de la libération des données publiques Open Data France a été créée le 9 octobre 2013, et Bertrand Serp en a été nommé président le 9 juillet 2014. En novembre 2014, Toulouse Métropole a obtenu le label Métropole French Tech.

Aujourd'hui, 9 des 37 communes de la métropole se sont engagées dans la libération de leurs données. "7 ou 8 entreprises ont déjà réutilisé les données libérées", calcule Bertrand Serp. Parmi lesquelles les startups GéOVélO (calcul d'itinéraires cyclistes à Toulouse), La ville sonore (balade créative à Toulouse), Coovia (covoiturage) et Bus31 (horaires de bus en temps réel).

"C'est un mouvement qui ne demande qu'à être amplifié, insiste Bertrand Serp. Mon ambition est que toutes les communes de la métropole libèrent leurs données, et que d'ici 5 ans, environ 300 startups spécialisées dans l'exploitation de ces données soient créées, soit 3 800 emplois."

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

13 start up ouvrent leurs portes à Toulouse du 28 au 30 mai

13 start up ouvrent leurs portes à Toulouse du 28 au 30 mai | Toulouse networks | Scoop.it

13 start up toulousaines hautes technologies ouvrent leurs portes au public et aux curieux à la fin du mois.

 

1000 startups ouvriront leurs portes au grand public en France, dans le cadre du projet Startup Assembly soutenu par la French Tech. A Toulouse, 13 entreprise du secteur des Hautes Technologies participent à ces rencontres avec le public programmées du 28 au 30 mai.

Durant ces trois jours, plus de mille entrepreneurs français organiseront des évènements partout en France pour promouvoir l’entrepreneuriat, l’innovation et pourquoi pas, permettre à ceux qui en cherchent de trouver un emploi. C’est l’occasion de découvrir de l’intérieur le quotidien de toutes ces entreprises, d’apprendre à monter sa boite, et de passer un bon moment avec les entrepreneurs et leurs équipes. Et c’est entièrement gratuit !

Les entreprises toulousaines participantes : Quelques entreprises toulousaines qui ouvrent leurs portes
Wiseed, Unitag, Lymo, Yestudent, Minute Papillote, WiSEED, AXIBLE TECHNOLOGIES, TableOnline, La Ruche qui dit Oui!, INTESENS, Meet My Designer, Objectif Libre, OpenAirlines, Payname, Boxmyjob, Willty,
GiroSense, Geovast 3D, ECOBOLELEND, Simitless, TIC Valley, Le Camping Toulouse

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Twitter : pourquoi des robots mettent inlassablement vos tweets en favori ?

Twitter : pourquoi des robots mettent inlassablement vos tweets en favori ? | Toulouse networks | Scoop.it

C’est un spam d’un nouveau genre : les comptes qui mettent en favori vos tweets sans relâche. Mais quel est leur objectif ?

 

Une étoile, deux étoiles, trois étoiles : au début, vous êtes heureux de voir que les gens chérissent vos tweets au point de les ajouter à leurs favoris sur Twitter. Jusqu’à ce que cette démarche devienne intempestive. Voilà que des comptes sauvegardent toutes vos paroles, jusqu’aux plus insignifiantes. Vous répondez "oui" à un contact ? Favori ! Vous lui envoyez un ";-)" ? Favori ! Mais où cela s’arrêtera-t-il ?

Quand vous allez voir de plus près ce profil qui vous harcèle, vous tombez souvent sur une photo d’oeuf (la photo par défaut sur Twitter), un nom tout à fait générique et des tweets curieusement formulés, qui renvoient parfois vers de sites de perte de poids ou vers des entreprises qui vendent du follower. C’est que ces comptes ne lisent pas du tout vos tweets : ils vous spamment.

Il suffit de cocher l’étoile en bas à droite d’un tweet pour le placer dans son onglet Favoris à retrouver sur son profil. Si les retweets servent à diffuser un message à son audience, les favoris, ou "fav", remplissent d’autres fonctions.

 

25 raisons de "faver"

Une équipe de chercheurs britanniques et allemands avait défini 25 raisons différentes de "faver" : accuser réception d’un message, remercier une personne, apprécier un bon mot ou encore sauvegarder le lien d’un texte pour le lire plus tard. Les favoris ne sont pas privés : vous pouvez consulter ceux de chaque utilisateur sur sa page. Mais en soi, l’action de "faver" reste assez discrète. Sauf à aller les chercher volontairement, les favoris ne sont connus que par celui qui "fave" et celui qui est "favé".

Exemple de spam : Elizabeth Walkera a "favé" mon tweet. Son nom est d’autant plus douteux qu’une série de comptes avec des noms qui pourraient sembler ordinaires s’ils ne se finissaient pas par un A m’ont déjà fait le même coup (Lisa Johnsona, Dorothy Williamsa, Nancy Andersona). En allant sur son profil cette @Laurap1791 est louche : tête d’oeuf, neuf tweets à peine sans cohérence aucune, pas de followers. Idem pour le compte @iras_opuxojim74, qui est d’autant plus suspect qu’il a tweeté six fois, dans quatre langues différentes.

 

Un business rentable

Quel est le but de ces spammeurs qui "favent" à droite et à gauche sans réfléchir ? Quand vous voyez une notification dans l’onglet dédié, vous ne pouvez pas vous empêcher pour regarder de plus près le profil - car qui n’est pas intéressé par qui s’intéresse à lui ? On peut même imaginer que vous cliquiez sur le lien indiqué dans sa bio et cela vous emmènera vers du spam. Absurde ? Pas tant que ça.

Comme l'explique "Ad Week", Followgen par exemple s'était bâti un beau succès sur ce business en 2013, même s’il a depuis disparu. Le principe : il "favait" automatiquement les tweets de quelqu’un dans le but que celui-ci les voit et décide de suivre la personne en retour. Pour 12 cents, il vous trouvait un nouveau follower. "Selon mes clients (un mélange de marques et de particuliers), le ciblage et les données étaient meilleures [que sur Twitter Ads]", expliquait même son PDG. Un blogueur s’était aussi emparé du sujet et a découvert que derrière les liens de ces faux profils se trouvaient un site qui vendaient des followers sur Twitter : 1.000 followers pour 20 dollars, 100.000 followers pour 420 dollars.

 

Signalement humain et automatique

S’il est aussi facile de créer des robots sur Twitter, c'est que son API (interface de programmation) est ouverte : les développeurs peuvent s'en servir pour leurs projets. C'est par exemple le cas de @maree_info, un robot conçu pour répondre automatiquement aux demandes sur les horaires de marée. Twitter considère cet usage comme positif. En revanche, le réseau social a mis en place une détection automatisée pour repérer les comptes malveillants. Il effectue de grands "nettoyages" de comptes qui ont le même mode de fonctionnement et les ferme en masse.

Bien sûr, il est toujours possible de signaler en tant que spam et bloquer ces comptes. "Notre équipe antispam ne cesse d'évoluer pour adapter sa riposte aux nouvelles formes de spam, afin de garantir un environnement sans spam aux utilisateurs de Twitter. En complément des systèmes et outils de détection du spam dont nous disposons, nous comptons sur les utilisateurs pour nous signaler les cas de spam dont ils auraient connaissance", fait savoir un porte-parole de Twitter.

Mais ils ne sont pas toujours faciles à repérer. Dans un post publié sur le blog de Meshfire, le PDG Eli Israel écrit : "Contrairement aux anciennes méthodes de 'spam par mention', 'faver' un tweet ne laisse pas de preuve dans la timeline du faveur permettant aux utilisateurs de le repérer, et à moins de dépasser les limites imposées par Twitter (un très généreux 1.000 favoris par compte par jour), ils peuvent passer inaperçu assez longtemps pour atteindre leurs objectifs." En attendant, ils ennuient uniquement les profils visés. 

 

Amandine Schmitt

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le FBI confirme qu’un hacker a pu pirater les moteurs d’un avion de ligne en passant par le système de loisir de son siège

Le FBI confirme qu’un hacker a pu pirater les moteurs d’un avion de ligne en passant par le système de loisir de son siège | Toulouse networks | Scoop.it

Un hacker a affirmé avoir pu prendre momentanément le contrôle des moteurs d’un avion de ligne en plein vol en passant par le système de loisir de son siège.

 

Un hacker a affirmé avoir pu prendre momentanément le contrôle des moteurs d’un avion de ligne en plein vol en passant par le système de loisir de son siège.

Une situation qui peut sembler incroyable, mais le FBI confirme que Chris Robert a bien eu la possibilité de faire ce qu’il prétend, en utilisant tout bonnement son ordinateur portable et un câble Ethernet.

Chris Roberts, un hacker bien connu par le FBI

Chris Roberts ne fait pas partie des hackers qui ont tendance à clamer de faux exploits incroyables sur tous les toits. Il est le fondateur de One Worlds Labs et il est considéré comme étant un expert reconnu sur les sujets de la sécurité informatique.

Tout est parti d’un tweet que Chris a envoyé durant son vol, où il affirme avoir réussi à accéder à certaines fonctionnalités sensibles de l’avion dans lequel il se trouvait :

Ce tweet lui a valu d’être attendu à son arrivée par des agents du FBI zélés, qui ont alors procédé à son interrogatoire.

Roberts a alors affirmé qu’il a pu pirater plusieurs fois par le passé des avions en utilisant le système de loisir embarqué à son siège, que ce soit des appareils de marque Airbus ou Boeing., et ce entre 15 à 20 fois, de 2011 à 2014.

« Il a déclaré qu’il a commandé avec succès le système et qu’il avait pu accéder à la commande Grimper. Il a déclaré qu’il a commandé de ce fait à l’un des moteurs d’avion de grimper, résultant en un déplacement latéral de l’avion lors d’un de ces vols » affirme l’agent du FBI Mike Hurley.

Notre hacker a déclaré n’avoir utilisé pour son piratage que son ordinateur portable et un câble Ethernet.

Il est intéressant de noter que Chris Roberts tente d’alerter les autorités depuis de nombreuses années en ce qui concerne les failles de sécurité présentes dans les systèmes de loisir embarqués dans les avions. Il aura fallu un tweet pour qu’on le prenne enfin au sérieux.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Tony Marchand : « Nous ambitionnons de diffuser le label cloud de DigitalPlace au niveau national »

Tony Marchand : « Nous ambitionnons de diffuser le label cloud de DigitalPlace au niveau national » | Toulouse networks | Scoop.it

Directeur du cluster DigitalPlace depuis février dernier, Tony Marchand, 42 ans, se réjouit d'animer une structure dans laquelle les entreprises sont particulièrement impliquées et qui poussent pour que leurs idées soient reconnues à l'échelle nationale.

 

Tony Marchand, pourquoi avoir postulé à cette fonction ?

Parce que c’est le poste qui correspond à mon parcours !

J’ai débuté comme chercheur en ergonomie à l’institut universitaire d’informatique de Toulouse. Là, j’ai côtoyé des grands groupes, tel France Télécom, comme des PME.

Puis, je suis devenu (...)

more...
No comment yet.
Rescooped by Jacques Le Bris from KILUVU
Scoop.it!

Comment maîtriser Twitter en 1 dessin (ou presque) ?

Comment maîtriser Twitter en 1 dessin (ou presque) ? | Toulouse networks | Scoop.it

Après avoir maîtrisé LinkedIn, Twitter est LE réseau social à utiliser pour : suivre l'actualité et rester à la pointe de son activité, agrandir son réseau, augmenter sa visibilité et sa notoriété, et ... beaucoup s'amuser aussi !


Via Frédéric DEBAILLEUL, Yves Carmeille "Libre passeur"
more...
Joachim du Bellay's curator insight, May 11, 2:31 AM

Un exemple...... @technojoachim

Julie Simoës's curator insight, May 11, 6:14 AM

#communication #web #twitter #community 

DocAten's curator insight, May 19, 1:54 PM

Pas mal fait !

Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Twitter : les annonceurs retrouvent leurs pubs sur des pages porno

Twitter : les annonceurs retrouvent leurs pubs sur des pages porno | Toulouse networks | Scoop.it

Nielsen, spécialiste des études et informations marketing, a ainsi mis un terme à l’une de ses campagnes de « tweets promus » cette semaine, après que ses annonces soient apparues sur des pages pornographiques sur le réseau social. Selon Adweek, un de ses tweets s’est ainsi retrouvé sur les pages de profils nommés  » Homemade Porn  » et « Daily Dick Pictures ».



Twitter est le champion de la liberté d'expression. Pourtant le réseau social se confronte aujourd'hui à un nouveau problème de taille : le porno ! Les annonceurs présents sur le réseau social commencent à réagir.

 

D’autres annonceurs auraient été confrontés à ce type de problème, comme NBC Universal. Un porte-parole de Twitter explique ainsi : « Nous sommes conscients que les tweets publicitaires sont affichés sur certains profils qui contiennent du contenu inapproprié. Nous nous engageons à fournir un environnement sûr pour les marques, afin de bâtir leur entreprise. Notre équipe travaille actuellement à la résolution de ce problème.»

Twitter est dans une position particulièrement difficile. Le réseau social doit en effet surveiller 300 M de comptes actifs remplis de contenu généré par les utilisateurs. Il a récemment introduit un filtre qui élimine les tweets abusif ou offensants de la timeline d’un utilisateur, mais cela n’est apparement pas encore suffisant. L’analyste Robert Peck estime ainsi qu’il pourrait y avoir, à ce jour, jusqu’à 10 M de comptes Twitter dédiés au partage de la pornographie.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

200 facteurs de ranking sur Google - le Guide Détaillé

200 facteurs de ranking sur Google - le Guide Détaillé | Toulouse networks | Scoop.it
A ne pas Manquer : Le Guide Complet de l'Algorithme de Google ~ 200 Points analysés par un Expert SEO
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Des assiettes spécialement conçues pour prendre le plat en photo avec son smartphone

Des assiettes spécialement conçues pour prendre le plat en photo avec son smartphone | Toulouse networks | Scoop.it

A Tel Aviv, le restaurant Catit and Carmel Winery a surfé sur cette tendance en imaginant des assiettes spécialement conçues pour prendre les plats en photo

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Prohibition Apero May 2015

Prohibition Apero May  2015 | Toulouse networks | Scoop.it

Welcome to the online "American Apéro" reservation  page

 Through this “Prohibition Apero” you will know more about 

Whisky and the history of prohibition.

 

This event will also be the opportunity to taste sample of “Black Mountain” Whisky.

Refined with water from the Montagne Noire that gave it its name, “Black Mountain” is the result of an ambitious idea: to produce a local whisky in a region where Armagnac usually predominates

Please note that Black Mountains Whisky bottles will be sold the day of the event.

 

Date: Thursday May 7, 2015

Time: from 6pm onwards

Venue: The Courtyard by Marriott, 4bis Rue Alain Fournier, St. Martin du Touch, 31300 Toulouse

http://bit.ly/1IipmRR

 

Dresscode: Feel free to wear 1920s Prohibition or nineties - twenties glamour styles

 

AMCHAM Midi-Pyrénées Members: 13 € - Non members: 16 €

Online registration will be closed on Thursday May 7 ,2015 at 2 pm.

Or on site payment, the day of the event with unique price: 19 € (Cash, Check, Credit card, AMX)

 

Appetizers, soft drinks, beers,... will be served

Jacques Le Bris's insight:



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

 

Prohibition Apero May 2015
07/05/2015 - 18h00 à 20h00
Courtyard Marriott
4bis Rue Alain Fournier St Martin du Touch
31300 Toulouse
FRANCE
 
Contact Organisateur

American Chamber of Commerce in France - Midi-Pyrénées Chapter

Frédéric Sourbié - Vice Chairman

Adresse : 20 boulevard Lascrosses BP7010
31068 TOULOUSE Cedex 7
FRANCE

Téléphone : 06 25 31 14 86

E-mail : amcham-mp@laposte.net

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Innovation IT Day

Innovation IT Day | Toulouse networks | Scoop.it

Welcome to the 2nd Innovation IT Day! 

Organized by DigitalPlace and Aerospace Valley, Innovation IT Day is the event that brings together the same day in the same place all the digital innovation chain : Start-ups • Innovative SMEs • Research laboratories • Industrial decision makers

 

Join us for free on 3rd June 2015!


Register here

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Sens'it Presentation and some use cases by the SIGFOX team HD

Ajoutée le 16 mars 2015

Sens'it, the first connected goody on the SIGFOX™ Network, developed by Axible Technologies®.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La TIC Valley devient IoT Valley et se spécialise dans les objets connectés

La TIC Valley devient IoT Valley et se spécialise dans les objets connectés | Toulouse networks | Scoop.it

En devenant IoT Valley, le concentré d'entreprises high-tech de Labège près de Toulouse confirme sa spécialisation dans l'internet des objets. L'association, qui surfe sur le succès grandissant de Sigfox, s'apprête aussi à déménager et à accueillir les filiales de grands groupes industriels. Le CEO de Sigfox, Ludovic Le Moan, laisse par ailleurs entendre qu'il pourrait accueillir de nouveaux actionnaires d'envergure internationale.

 

TIC Valley devient IoT Valley. "En ligne de mire, un objectif : fédérer tout un écosystème spécialisé dans l'internet des objets à Toulouse, et le faire rayonner dans le monde entier", explique Ludovic Le Moan, président de l'association IoT Valley et CEO de Sigfox, leader dans le secteur des réseaux bas débit pour objets connectés.

L'IoT Valley qui a changé de nom le 21 mai accueille l'incubateur de startups Le Camping, un espace baptisé "la Passerelle" pour les entreprises en croissance, ainsi que des bureaux. Il devrait continuer à accueillir des projets qui ne sont pas directement liés à l'internet des objets, précise Ludovic Le Moan, "mais nous allons communiquer principalement sur notre activité autour des objets connectés. En province, pour être visible, il faut choisir son camp. Ce changement de nom traduit une spécialisation."

Portée par la notoriété grandissante de Sigfox, l'IoT Valley suscite l'intérêt d'entreprises mondiales. "De grands groupes industriels souhaitent installer des filiales spécialisées dans notre structure", indique Ludovic Le Moan.

"Aujourd'hui, nous finalisons des contrats avec trois d'entre eux. Ils vont utiliser la connectivité Sigfox, puiser dans le réseau de l'association pour trouver les compétences dont ils ne disposent pas en interne et bénéficier de tout l'écosystème que nous avons mis en place."

 

Un déménagement à l'étude

Pour être en capacité d'accueillir ces nouvelles entités, IoT Valley compte déménager dans des locaux plus grands. "Nous travaillons actuellement avec des architectes sur des plans neutres, précise Ludovic Le Moan, qui avait déjà évoqué le projet en décembre dernier lors d'une Matinale Objectif News. L'ensemble pourrait être composé de plusieurs bâtiments connectés entre eux, dont un de 5 000 m2 réservé à Sigfox." Le CEO de l'entreprise ne laisse cependant rien filtrer sur l'emplacement de ce complexe. "Pour l'instant, nous sommes encore libres, élude-t-il. Nous discutons avec tout le monde, nous avons de nombreuses pistes. Soit nous trouverons une vraie dynamique avec Labège, soit nous irons ailleurs."

 

De nouveaux actionnaires pour Sigfox ?

Une chose est sûre, l'IoT Valley bénéficie de la croissance explosive de Sigfox. En février dernier, la société parvenait à lever 100 millions d'euros. Aujourd'hui, "elle se structure et compte une centaine de salariés, déclare Ludovic Le Moan. 150 embauches sont encore prévues voire plus, étant donnés tous les contrats que nous signons actuellement."

L'opérateur qui vise une entrée au Nasdaq en 2016 continue à déployer ses antennes dans le monde entier. De nouveaux actionnaires d'envergure internationale, "cotés en bourse", pourraient la rejoindre. "Des annonces vont être faites dans les deux prochaines semaines", confie le dirigeant.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Twitter vous laisse désormais envoyer des messages directs à qui vous voulez

Twitter vous laisse désormais envoyer des messages directs à qui vous voulez | Toulouse networks | Scoop.it

Twitter a annoncé aujourd’hui que tous les utilisateurs pourraient à présent envoyer des messages directs (DM) à qui ils le souhaitent. Cela implique aussi la possibilité d’en recevoir de parfaits inconnus. Cette option avait déjà été activée en 2013, mais n’a été disponible que pour une infime partie des utilisateurs de Twitter. Depuis cet après-midi, c’est 288 millions d’utilisateurs actifs qui vont pouvoir s’en donner à coeur joie.

Rassurez-vous, cette option est désactivée par défaut. Si vous cherchez où cette fonctionnalité se trouve, elle n’est disponible pour le moment que chez nous amis anglophones.


Cette fonction marche aussi dans le sens inverse : vous pouvez envoyer des messages privés aux personnes qui vous suivent, mais que vous ne suivez pas. Cela se concrétise par l’apparition d’un logo sur le profil de l’utilisateur.

Bien qu’abandonné en 2013, Twitter se relance sur le sujet de l’ouverture des messages privés. Comme s’il l’oiseau bleu craignait pour la survie de son service de messagerie face à la croissance d’autres, plus plébiscités par les internautes…
À suivre.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Les inconvénients de travailler pour Facebook

Les inconvénients de travailler pour Facebook | Toulouse networks | Scoop.it

Pendant les périodes de garde, les ingénieurs sont responsables de maintenir le service en fonctionnement.

 

Malgré les sondages plaçant le géant des réseaux sociaux parmi les meilleurs endroits au monde où travailler, tout n'est pas rose dans la vie professionnelle des employés Facebook. Voici quelques griefs cultivés à son encontre.

 

On a souvent considéré Facebook comme l'une des meilleures entreprises où travailler dans l'industrie des nouvelles technologies. Après tout, les stagiaires y gagnent à l'année 25 000$ de plus qu'un citoyen américain moyen. Sur le site Glassdoor, les employés ont d'ailleurs placé Facebook à la tête des entreprises où il est le plus agréable de travailler d'un point de vue général.

 

Pas si mal, n'est-ce pas ?

Et bien cette idée serait fausse d'après certains employés, anciens et actuels, qui s'expriment dans des fils de discussion sur le site Quora. Ingénieurs, développeurs logiciel et sources anonymes de première ligne divulguent en détail les pires aspects d'être employé chez Facebook.

Soyons clair, ces plaintes ne reflètent sans doute pas l'expérience moyenne. Ce sont juste les opinions d'un petit nombre de personnes. Toute grande entreprise a des détracteurs, y compris Facebook. Voici ce qu'ils ont à dire.

Jacques Le Bris's insight:

Voir le dossier :

http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/1153055-inconvenients-travail-facebook/1154507-semaine-de-garde


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

“Un Escape Game comme les Toulousains en rêvaient sans le savoir !”

“Un Escape Game comme les Toulousains en rêvaient sans le savoir !” | Toulouse networks | Scoop.it

AdventureRooms Toulouse


La première salle d'Adventurerooms à Toulouse offre un très bon challenge, aux joueurs confirmés comme aux novices. Nous avons tenté l'expérience à 3 (un joueur expérimenté, deux novices) et nous avons réussi à sortir, sans toutefois avoir une énorme marge, donc le défi fut à la hauteur des espérances de chaque joueur.
La difficulté des énigmes est bien dosée, et elles sont surtout variées (logique, dextérité, manipulations, recherche d'objets cachés...). Avec des moyens moindre que certaines grosses structures parisiennes, Adventurerooms offre une expérience très satisfaisante et pleine de surprises. Bref, on a adoré !

A côté de ça, l'accueil fut très chaleureux et la gérante très ouverte à toute remarque afin de vraiment tenter d'offrir la meilleure expérience. Nous sommes venus après quelques jours d'ouverture et des améliorations avaient déjà été apportées. Personnellement, j'attends la prochaine salle (annoncée pour l'été 2015) avec grande impatience !

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Comment débrancher le nouveau mouchard de Windows - Korben

Comment débrancher le nouveau mouchard de Windows - Korben | Toulouse networks | Scoop.it

Si vous êtes sous Windows 10, vous l'aviez déjà. Mais si vous êtes sous Windows 8.1, Windows Server 2012 R2, Windows 7 Service Pack 1 (SP1), ou Windows Server 2008 R2 SP1, sachez que lors d'une mise à jour récente, Microsoft vous a collé un petit mouchard.

Youpi !

Alors, mouchard c'est un bien grand mot... Disons plutôt un outil de diagnostic qui renvoie de la donnée à Microsoft pour améliorer leur système d'exploitation :-D. Baptisé "Diagnostics Tracking Service", ce service n'est malheureusement pas détaillé par Microsoft et on ne sait pas quelles sont les données qu'il collecte et qu'il transmet.

Et comme bien sûr, il a été installé et activé par défaut lors de la dernière mise à jour Windows Update, méfiance.

Pour le bloquer, voici comment faire. Je vous rassure, tous ceux qui l'ont fait n'ont pas remarqué de bug ou d'instabilité de leur système. C'est donc à tenter.

Il suffit de vous rendre dans l'outil de gestion des Services (Tapez "services" dans la recherche Windows), et double cliquez sur le service baptisé Diagnostics Tracking Service. Et passez son statut de démarrage à «désactivé» (DISABLED).

Pouvez ensuite le stopper ou tout simplement redémarrer votre machine. Et voilà, n'a pu mouchard !

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

TweetDeck de Twitter permet de confirmer un Tweet avant de le poster

TweetDeck de Twitter permet de confirmer un Tweet avant de le poster | Toulouse networks | Scoop.it

Quoi de plus embarrassant lorsqu’une entreprise ou un Community Manager qui gère plusieurs comptes Twitter se trompte de profil au moment de publier une information sur Twitter.

Notamment quand il s’agit d’un Tweet à partager en interne qui se retrouve dans la Timeline publique des Followers d’un autre profil à usage public.



En général, ce genre d’erreurs d’aiguillage survient lorsqu’un profil utilise son compte personnel pour publier un Tweet qui aurait dû être publié avec un compte professionnel.

Pour éviter que ce type d”erreurs ne surviennent le plus souvent, TweetDeck propose désormais une option à activer afin que les utilisateurs confirment que c’est le bon profil au moment de poster.

Ainsi, une fois la fonctionnalité activée, tant que vous ne confirmez pas votre Tweet, le temps de vérifier de vous-même, le Tweet ne pourra pas être publié.


Comment activer l’option de confirmation


Bien entendu, cette nouvelle fonctionnalité dans TweetDeck ne s’adresse qu’aux entreprises ou aux personnes gérant au moins deux profils Twitter.

Et surtout aux entreprises et marques qui gèrent plusieurs profils à partir d’un seul compte à l’aide de la fonctionnalité TweetDeck Team.

Pour activer l’option de confirmation des Tweets et éviter toute erreur avant publication, depuis l’application web ou mobile de TweetDeck, vous cliquez dans la barre de navigation latérale sur l’icône “Accounts” (Comptes).

Vous sélectionnez le bon compte pour lequel vous souhaitez activer la fonctionnalité avant de cliquer sur le bouton “Confirmation step”.

Il faut préciser que cette fonctionnalité ne pourra pas être utilisée en l’état actuel sur Twitter qui ne propose pas comme TweetDeck et sa fonctionnalité Team la gestion de comptes et profils multiples à partir d’un compte principal.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Qui sont les utilisateurs de Twitter en France ?

Qui sont les utilisateurs de Twitter en France ? | Toulouse networks | Scoop.it

Sur le blog, nous vous donnons régulièrement des chiffres sur les utilisateurs des principaux réseaux sociaux. Malheureusement, nous manquons souvent de données fiables sur les utilisateurs français et leurs habitudes d’usage. Twitter vient de mettre en ligne une infographie qui compile de nombreuses données sur les utilisateurs français : profil socio-démographique, influence, niveau scolaire, centres d’intérêt, usages mobiles… Voici les chiffres principaux de l’étude Twittter, ainsi que des données plus générales qui nous éclairent sur le réseau social :

  • les utilisateurs français sont des hommes à 55% et des femmes à 45%
  • les 16-24 ans sont majoritaires et représentent 33% des utilisateurs
  • les 35-44 ans sont eux aussi bien présents et sont 25% des utilisateurs
  • 40% des utilisateurs français sont célibataires, 25% sont mariés
  • au niveau des diplômes, 36% des utilisateurs sont allés à l’école jusqu’à 18 ans, 19% ont un BTS ou Bac Pro et 29% un diplôme universitaire
  • le principal centre d’intérêt est la musique suivi du cinéma
  • 3 utilisateurs sur 4 utilisent leur mobile pour accéder à Internet
  • les marques sont suivies principalement pour avoir des informations sur les nouveaux produits et services
  • 1 utilisateur français sur 2 utilise régulièrement Twitter avec la TV

Pour rappel, Twitter dans le monde c’est :

  • 302 millions d’utilisateurs actifs mensuels, 80% d’utilisateurs sur mobile,
  • 60 000 annonceurs
  • 9 millions de TPE et PME ont un compte Twitter
  • 500 millions de visiteurs mensuels uniques visitent Twitter sans avoir de compte
  • 500 millions de tweets sont envoyés chaque jour
  • plus de 300 milliards de tweets ont été envoyés depuis la création de Twitter
  • 3900 employés dont 50% d’ingénieurs
  • 40 millions d’inscrits sur Vine, et 1,5 milliard de boucles par jour
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La NSA a un programme d'espionnage appelé... Skynet

La NSA a un programme d'espionnage appelé... Skynet | Toulouse networks | Scoop.it
Oui, comme dans «Terminator».

 

Dans la saga Terminator, Skynet est le programme d’intelligence artificielle du ministère de la Défense américain, responsable de la fin du monde dans une apocalypse nucléaire. Autant dire que ce nom n’inspire pas vraiment la confiance dans les forces armées. Ce qui n’a pas empêché les cadres de la National Security Agency (NSA), peu cinéphiles ou adeptes de l’humour noir, de nommer l’un de leurs protocoles d’espionnage Skynet, comme le révèle le site de journalisme d’investigation The Intercept

 

En principe, le Skynet de la NSA traque les métadonnées téléphoniques d’individus soupçonnés d’activités terroristes. Ce type d’espionnage algorithmique, basé sur l’aspiration à grande échelle des données personnelles, a été vivement critiqué depuis les révélations de l’ex-analyste de la CIA Edward Snowden. Dans le cas de Skynet, un journaliste du bureau pakistanais d’Al Jazeera s’est retrouvé sur écoute après une série de déplacements lors d’interviews avec des hauts responsables d’Al Qaeda.

Le magazine WIRED fait remarquer que, selon Snowden, la NSA aurait néanmoins développé un autre programme se rapprochant beaucoup plus du Skynet fictionnel et dystopique. Intitulé «MonsterMind», ce système de surveillance serait capable de lancer automatiquement des opérations de neutralisation de terroristes, en se basant sur des algorithmes. 

 


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

micro @HalluFMR #33 : Fablab

micro @HalluFMR #33 : Fablab | Toulouse networks | Scoop.it

Chronique lue en direct dans Mach Bio du 08/05/2015.
Avec Olivier Hag, Dominique Burdin.

Bonjour à toi, enfant du futur immédiat, toi qui nous écouteras dans quelques secondes, le temps que le son rebondisse dans les cables de La Serre/Multiple/Artilect Fablab jusqu'à notre émetteur.

Nous sommes donc aujourd'hui en direct du 4ème Fablab Festival, et oui, je fais ma chronique un vendredi matin à 11h, dans l'émission MachBio de Dominique Burdin. La dernière fois, ce bougre a tenté de me faire manger un tofu fermenté au Penicillium roqueforti. L'année suivante, Dominique s'attaquait à la souffrance des légumes qu'on assassine et était passé de végétalien à minéralien. Il a tenté de me faire manger une omelette aux ersatz d'œuf composés exclusivement d'éléments ni animaux, ni végétaux.
J'ai tenu bon.

Cette fois-ci, c'est bien parce qu'il m'a promis un direct depuis le fablab festival que je suis venu. Et j'ai bien crû que je n'allais finir le câblage à temps  : Pour la première fois en 20 ans de production radio, on me demande de tirer les câbles exclusivement dans les canalisations prévues à cet effet. Oui, j'ai eu droit à la visite d'une commission sécurité. Dans un fablab pour Radio <FMR>, je n'en reviens toujours pas !
Mais il faut dire que le Fablab Festival est un événement qui reçoit des médias, je veux dire des vrais médias sérieux et du grand public. Oui, nous sommes dans un événement politique soigneusement camouflé.

Car si nous, nous sommes convaincus que le futur industriel et créatif de la France viendra en grande partie par le mouvement des makers et des hackerspaces, et enfant du futur immédiat je t'en ai déjà parlé dans ce même lieu le 1er Octobre dernier, crois-moi que les hommes et femmes politiques n'en sont pas encore franchement persuadés.

Car si Mardi dernier est passé cette attaque hallucinante sur la démocratie qu'est la Loi sur le Renseignement, laquelle va mettre sous surveillance globale toute la population Française, il n'est pas sûr qu'il y aie une 5ème édition du Fablab Festival l'année prochaine, et ceci malgré le prestigieux parrainnage de la Secrétaire d'État à l'Économie Numérique. Car si je devais résumer rapidement ce qui se passe ce week-end dans ces lieux, on a surtout des imprimantes 3D et des drones.

Figure-toi que les imprimantes 3D sont directement attaquées par le groupe socialiste au Sénat, confortés par un rapport émis il y a 15 jours par le Conseil Économique, Social et Environnemental. Effectivement, il y a selon ces personnes hautes-placées et carrément perchées, urgence de réguler l'impression 3D. Je ne résiste pas à la tentation d'en résumer les 5 points proposés à l'assistance ci-présente devant nos micros tellement que ces prositions sont space :

  • traquer l'échange de fichiers modèles d'impression 3D, et menacer de couper la liaison internet, oui, comme le fait la Hadopi sur les musiques et les films ;
  • obliger les plate-formes d'échanges de modèle 3D à se conformer au paiement d'une taxe spécifique et à être régulés ou sinon censurés en France, oui exactement comme le fait l'ARJEL avec les sites de jeux d'argent ;
  • l'obligation de mettre des DRM sur les fichiers d'impression 3D afin d'en assurer le suivi par d'éventuels ayants-droits. Oui, exactement comme le souhaite le SNE vis-à-vis des e-books ;
  • imposer l'obligation d'avoir une marque ou un poinçon sur tout objet imprimé en 3D, en identifiant le propriétaire de l'imprimante dans le cadre de poursuites, un peu comme le furent obligé les bijoutiers du temps de Louis XIV  ;
  • créer une redevance à la copie privée taxant la construction d'imprimantes 3D et l'achat de matière première, un peu comme tout support numérique par la SDRM.

Pour ce qui est des drones, la peur qu'a généré dans certains ministères le survol de monuments touristiques parisiens entraîne actuellement une réflexion qui obligerait à faire passer un permis spécifique pour piloter un drone, assorti d'amendes voire de peines de prison en cas d'infraction, et le dépôt préalable d'un plan de vol auprès de l'aviation civile.

Ah ben non, vous savez quoi ? c'est déjà en partie le cas !
C'est juste que l'on a demandé à différentes entreprises d'étudier des systèmes automatisés capables de stopper un drône loup solitaire qui transporterait une éventuelle bombe atomique. Les réflexions en cours vont du brouillage hertzien, à l'usage de canons à eau.
Je vous jure que pour écrire ma chronique, je n'ai même pas eu besoin de forcer le trait !

Oui, dans notre pays, les bricoleurs et la technologie sont encore vus par les politiques comme suspects, terroristes voire même carrément salafistes en diable. Heureusement que je n'ai pas encore parlé de la mouvance intégriste open-source dans l'informatique,...

Enfant du futur immédiat, il fut une époque la France a été très en pointe sur les autres pays Européens pour ficher les gens pour débusquer les terroristes. Quelques mois plus tard, suite à un glissement sémantique et de point de vue de l'opinion publique, ces terroristes étaient devenus de valeureux résistants.
La victoire sur l'Allemagne Nazi eu lieu il y a très exactement 70 ans, jour pour jour.

Donc, oui, le Fablab Festival est un événement politique, et je doute que cela soit un hasard que nous fassions cette émission un 8 Mai…

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

GNU/Linux Distribution Timeline

GNU/Linux Distribution Timeline | Toulouse networks | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Voici comment Twitter nous rapproche des objets connectés

Voici comment Twitter nous rapproche des objets connectés | Toulouse networks | Scoop.it

A l’instar de Google et Facebook, Twitter est également très intéressé par l’avènement des objets connectés, et leurs possibilités de communication avec les utilisateurs. Autant de gazouillis en plus pour le site de micro-blogging.

Tandis que Google et Facebook ont déclaré leurs intentions de longue date dans le secteur de l’internet des objets, Twitter est plutôt resté dans une position d’observateur en 2014 vis à vis des objets connectés. Il reste encore au site de micro-blogging devenu roi de l’instantané à déterminer une stratégie cohérente face aux prochaines révolutions technologiques qui se préparent.

De son coté, Google a multiplié les initiatives dans le domaine des objets connectés, en lançant une plateforme pour la maison (via le programme Works With Nest) pour les wearables (Android Wear), pour les télévisions connectées (Android TV) et son pendant pour les voitures intelligentes (Android Auto) tandis que Facebook se positionne davantage comme une plateforme de connexion dans le cloud, en plus du rachat médiatisé d’Oculus Rift l’an dernier.

 

Les objets connectés et les réseaux sociaux :

Si de prime abord, les réseaux sociaux peuvent paraitre négligeable au regard des innovations apportées par les objets connectés que nous découvrons progressivement, ils ne le sont pas tant. Les réseaux sociaux rapprochent les individus et connectent les amis, les membres d’une même famille ou les collègues d’une même société. Pour rester pertinents, ces réseaux sociaux ont besoin de détenir une grande quantité de données personnelles sur chacun d’entre nous, mais également de les maintenir à jour dans le temps.

Les données contextuelles apportées par les objets connectés sont un moyen simple et efficace de maintenir ces données à jour, permettant d’alimenter leurs modèles économiques reposant souvent sur la publicité ciblée.

Mais Twitter, parce qu’il est le réseau de l’information instantanée, peut rêver de faire un peu plus que cela. Déjà, les objets connectés envoient des tweets par millions. Grâce à sa propre API ou à des services tiers comme celui d’IFTTT, vos objets connectés peuvent vous alerter en tweetant le message de votre choix. C’est simple, gratuit (comparé au SMS) et plutôt efficace. Les caméras de surveillance vous tweetent des alertes, des bracelets de sports vous notifient de votre performance par un rapide gazouillis… tout ça fonctionne.

 

Twitter avec les objets connectés :

Pour aller plus loin, Michael Wolf imagine que les services tiers seront bientôt capables de lire des tweets plutôt que de simplement envoyer des informations et de vous laisser le soin de les interpréter. Ainsi, on peut imaginer que d’ici peu, des objets connectés ou des services en ligne pourront interpréter des données twittées par d’autres objets, afin de déclencher des actions ou des prises de décisions. On n’est plus très loin d’une forme d’intelligence artificielle collective.

Imaginez qu’un simple tweet d’AirParif (le service de surveillance de la qualité de l’air) puisse être interprété par votre système domotique, déclenchant la fermeture des fenêtres et l’activation du purificateur d’air. 

Au delà, on peut imaginer que Twitter se positionne entre les évènements IRL et les objets connectés pour permettre aux marques d’exploiter ces nouveaux accessoires. Votre équipe de foot favorite pourrait ainsi tweeter une ambiance de couleur à répercuter sur vos ampoules Hue ou un cadran de montre personnalisé à appliquer à votre Apple Watch.

Une version personnelle et sociale d’IFTTT ?

Parce que Twitter est à la rencontre de l’actualité, du commerce et du réseau de contacts, il pourrait tout à fait se positionner comme une version sociale d’IFTTT, pour relier les services tiers et les objets connectés de différents fabricants.

Via – image : shutterstock
Merci Denis Roditi

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Voici le premier camion autonome autorisé à rouler !

Voici le premier camion autonome autorisé à rouler ! | Toulouse networks | Scoop.it

Dans un grand show à l’américaine, Freightliner a dévoilé l’Inspiration Truck, le premier camion autonome à avoir été validé pour rouler. Après 10 000 miles de tests, l’État du Nevada lui a délivré la première plaque d’immatriculation «véhicule autonome».

L’Inspiration Truck embarque un système appelé «Highway Pilot» qui n’a pour vocation d’éviter les dangers dus à la fatigue lors de longs trajets. Ce camion est de niveau 3 sur l’échelle de l’autonomie créée par les autorités américaines. Ce niveau signifie que le véhicule peut être entièrement piloté par son système et que le conducteur peut reprendre le contrôle à tout moment. Pour information, les voitures autonomes que Google teste actuellement sont également de niveau 3 (sur 4).

 

Quelle responsabilité en cas d’accident ?

Lors du lancement les journalistes ont posé la question qui fâche : en cas d’accident et en mode autopilote, qui est responsable, le véhicule ou le conducteur ? Le directeur de Daimler Trucks a déclaré que « techniquement parlant, ces véhicules opèrent de façon semi-autonome. Donc le conducteur est responsable de ce qui se passe. »

 

Autre question soulevée, c’est l’infrastructure à mettre en place sur les routes pour guider ces véhicules autonomes, qui pourrait représenter un coût important pour les contribuables. Daimler a balayé tous les doutes en affirmant que seules les lignes blanches étaient utilisées pour guider le système, il faudra donc seulement repeindre celles partiellement effacées, ce qui ne représente pas un énorme coût.

Le plus gros challenge pour Daimler aujourd’hui est la régulation dans les États. L’accord donné par le Nevada n’est qu’un début, mais seuls 3 autres États américains ont pour l’instant légiféré sur les véhicules autonomes. Il va donc falloir sortir du chapeau les meilleurs lobbyistes afin que l’Inspiration Truck puisse un jour parcourir un Washighton-Portland !

 

Source

more...
No comment yet.