Toulouse networks
39.9K views | +3 today
Follow
Toulouse networks
Networking in Toulouse - Réseautage de la Ville Rose
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Twitter lance un moteur de recherche de GIFs pour tweets et DM

Twitter lance un moteur de recherche de GIFs pour tweets et DM | Toulouse networks | Scoop.it

Vous aimez les Gifs et vous aimez Twitter ? Vous allez adorer cette mise à jour ! Twitter vient d’annoncer le lancement d’un moteur de recherches de GIFs intégré à Twitter. Pour y accéder il suffit de sélectionner GIF, au lieu des autres médias. Une bibliothèque de GIFs sur le même modèle que le moteur de recherche Facebook apparaît alors. Plus besoin donc de prendre des GIFs tiers, et de se battre avec Twitter pour réussir à les tweeter, il suffira de les rechercher sur l’app ou Twitter.com.

 

https://twitter.com/twitter/status/700002208306171904

 


Il est possible de faire une recherche par mot clé, ou par catégorie. La mise à jour commence à se déployer dès aujourd’hui, et sera généralisée dans les semaines à venir. Les GIFs proviendront de Giphy (comme sur Facebook), et de Riffsy. La fonctionnalité sera sûrement utile tant il est pénible de partager des GIFs sur Twitter actuellement. On pourra par contre reprocher à Twitter de reprendre, encore une fois, une fonctionnalité déjà présente sur Facebook.


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Pourquoi la recherche Facebook ne signe pas l'arrêt de mort de Google

Pourquoi la recherche Facebook ne signe pas l'arrêt de mort de Google | Toulouse networks | Scoop.it
HIGH-TECH - Pour la majorité des utilisateurs, les recherches Web et sociale sont avant tout complémentaires...

 

A qui faites-vous le plus confiance? A votre réseau social? Au Web? A un ami? A un site spécialisé? Selon l'analyste Brian Blau, du cabinet Gartner, pour la majorité des personnes, la réponse est «ça dépend». C'est notamment pour cela, explique-t-il à 20 Minutes, que la fonction de recherche sociale dévoilée par Facebook mardi ne va «pas rendre obsolètes des sites comme Google, Yelp ou LinkedIn».

Un échantillon social limité

La principale différence, c'est que Google et Facebook ne cherchent pas au même endroit. Le premier écume les 50 milliards de pages Web qu'il a indexées. Le second examine les contenus publiés publiquement par son milliard d'utilisateurs et surtout ceux de vos réseaux immédiat (245 amis en moyenne) et élargi (150.000 amis d'amis, en moyenne).

Film, resto, voyage... Les études montrent qu'on fait davantage confiance à ses amis proches pour une recommandation. Problème, dans la pratique, l'échantillon est en général très réduit. Combien d'amis ont «liké» Argo, récompensé aux Golden Globes? Trois, sur un réseau de 1.000 personnes. Lincoln? Deux. Zero Dark Thirty? Un. Le resto italien du coin? Zéro. On peut élargir aux «amis d'amis» mais «leur avis n'a alors pas beaucoup plus de poids que celui d'un étranger» sur Yelp ou Allocine, estime Blau.

Si Facebook veut devenir une source d’autorité, il va devoir inciter les utilisateurs à être davantage actifs dans leurs «like» et «check-in». Avant, il faudra déjà que les dentistes, garagistes et autres plombiers créent leur page Facebook. «Dans l'immédiat, la recherche sociale ne sera qu'une source supplémentaire, aux côtés du Web et des apps», selon l'expert de Gartner.

Des fonctions restreintes mais potentiellement puissantes

Pour l'instant, même si Bing est intégré pour le côté Web, la recherche sociale de Facebook est limitée. D'abord elle n'est pas disponible sur mobile –une hérésie à l'heure du «mobile first» accuse PandoDaily. Ensuite, elle se concentre sur quatre domaines: les personnes, les photos, les lieux et les intérêts («like»). Les milliards de statuts et de liens ne sont pas indexés –mais ça viendra. Twitter garde donc une longueur d'avance pour la recherche temps réel.

En revanche, si la recherche Web sur Google est d'abord horizontale, celle de Facebook peut offrir une verticalité intéressante. Une requête comme «les amis d'amis qui habitent Paris et travaillent comme Community Manager» pourrait séduire les recruteurs. «Les amies de mes amis qui sont célibataires et aiment 50 Shades of Grey» transforme d'un seul coup Facebook en site de rencontres. Il n'y a plus qu'à payer 1 euro pour s'assurer que son message arrive bien dans la boîte de réception.

Du potentiel pour la publicité

Facebook pourrait inquiéter Google sur le terrain des annonces ciblées. Jusqu'à présent, on utilisait le réseau passivement. Du coup, les taux de clic sur les pubs n'ont jamais décollé. Dans une démarche de recherche, on devient d'un seul coup actif et plus à même de cliquer.

Pour l'instant, Mark Zuckerberg a expliqué qu'il s'agissait de «construire un bon service» et qu'il ne serait pas monétisé. Mais à terme, Brian Blau est persuadé que Facebook capitalisera sur la recherche. Il lui suffira de faire payer un commerce local pour apparaître dans les résultats sponsorisés dans une requête type «les meilleurs restaurants chinois de mon quartier», comme le font déjà Google et Yelp.

 

En somme, la recherche Facebook ne va pas remplacer celle de Google. Mais elle pourrait bien lui permettre de capter une part plus importante du gâteau publicitaire.

 Philippe Berry
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Twitter and Google Are Back In Bed With One Another (How You Can Optimize Your Tweets To Take Advantage)

Twitter and Google Are Back In Bed With One Another (How You Can Optimize Your Tweets To Take Advantage) | Toulouse networks | Scoop.it
The announcement was made earlier this year between Twitter and Google about integrating content in search results. A search on Google will now display relevant tweets from Twitter in addition to its other results, a move aimed at adding a real-time element to Google.For businesses, though, it’s an opportunity to get content to show up organically in the search results, which can increase traffic from people who are SEARCHING for a solution to a problem your business solves.Pretty cool, right?There are a few simple things you can do to optimize your tweets and increase your chances of showing up in search (not to mention Twitter search) and have Twitter and Google working for you.1. Know your keywords.In order to optimize your profile and tweets for keywords, you have to have a list of keywords that you want to rank for.It may sound obvious but many people don’t know where to start with this.What keywords do you have in the meta data on your website?What keywords do you have in your bio on your website and on Twitter?While they may not translate perfectly to tweets, they’re definitely a good place to start.After you come up with your initial set of keywords, you’ll need to expand your list.Start by using hahstagify to find hashtags that people are using on Twitter that are related to your keywords. The Google keyword planner and Keyword.io are also good resources for expanding your list of keywords.2. Include all your social profiles in search results.Google allows you to place its markup code on your website so that your social profile information appears in the Google Knowledge Panel in some searches.All you have to do is grab the code from the Developer’s site.3. Start using keywords in your tweets.While your tweet may not last in the search results as long as a website, it’s still an opportunity for free traffic.You also will have many more chances to provide relevant content through your tweets.Once you’ve started using your keywords in your tweets regularly, monitor your Twitter analytics to see what your audience is responding to best.Once you’ve established what is working you can create more content around that topic.Consider using Twitter cards to provide more information for users and help your content stand out from the other 140-character updates.4. Optimize your profile.It’s just a good idea, in general, to have your profile optimized for search.While Google is, for now, just showing actual tweets, your profile should be optimized for Twitter search. Use the keywords you want to be found for in your Twitter bio, along with some personal information to make you more relatable on Twitter and Google for your prospects.Include a link to something enticing like a lead magnet that Twitter users will WANT to click on.It’s also important to use a name and username that matches your website and other online profiles.If your Twitter handle has a bunch of numbers in it, that WILL impact whether or not you are ranked in Google.When the Google algorithm scans Twitter it will often completely disregard usernames that have lots of numbers, since it’s more difficult to know if it’s a real account or a spammer.Make sure your username is both unique and professional and ideally, that is matches your other online profiles.What other steps have you taken to optimize your tweets or your Twitter profile?Let us know in the comments below!
more...
No comment yet.