25.000 euros de dommages et intérêts pour avoir modifié une page Wikipedia ! | Toulouse networks | Scoop.it
presse-citron.net :

Modifier une entrée sur une page Wikipedia peut coûter cher, très cher. Et c’est en France que ça se passe. Le Tribunal de Commerce de Paris vient de condamner la société Hi-Media (éditrice de blockbusters comme Jeuxvideo.com ou Actustar.com entre autres) a verser 25.000 euros de dommages et intérêts à Rentabiliweb suite à une modification sur Wikipedia.

Le web participatif c’est cool mais la sagesse des foules peut aussi parfois aussi apporter son lot de mauvaises surprises, et j’en sais quelques-chose si vous voyez ce que je veux dire. Ainsi, dans la catégorie Micropaiement de Wikipedia France, une modification fort peu fair-play avait été opérée le 9 juillet 2008 : dans la liste des prestataires, la mention de Rentabiliweb, l’un des opérateurs importants du secteur, avait été purement et simplement supprimée.

Le problème c’est que cette opération avait été effectuée à partir d’un ordinateur dont l’adresse IP avait été identifiée et localisée chez Hi-Media. Rentabiliweb avait porté plainte pour le préjudice causé en réclamant 75.000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal en accordé le tiers, considérant que s’il y a bien préjudice commercial, Wikipedia n’est pas a priori le lieu où le public fait des recherches sur le micropaiement. Voir le jugement prononcé le 1er juillet dernier.

Un prêté pour un rendu
Pour la petite histoire, il faut quand même savoir que les relations ne sont pas au beau fixe entre ces deux géants du web français : Hi-Media avait auparavant attaqué Rentabiliweb pour dénigrement et parasitisme, et obtenu à ce titre 100.000 euros de dommages et intérêts. Ce dernier épisode allègera donc quelque peu la facture de Rentabiliweb, qui garde quand même une balance négative de 75.000 euros à solder en faveur de Hi-Media. Le web des bisounours, quoi.

Moralité, faites gaffe aussi avec Wikipedia. On peut plus avoir confiance en rien.

(sources : TNW et Le Figaro)