Toulouse La Ville Rose
73.5K views | +14 today
Follow
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Régionales 2015 : le FN en tête en Midi-Pyrénées - Languedoc-Roussillon selon un sondage exclusif

Régionales 2015 : le FN en tête en Midi-Pyrénées - Languedoc-Roussillon selon un sondage exclusif | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

C’est le premier sondage sur les élections régionales en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. En cela, il constitue un repère important dans la bataille politique qui commence et qui devrait s’achever lors du scrutin de décembre.

 

Mais ce n’est qu’une photographie à six mois de l’élection. Elle peut encore bouger. Tous les éléments ne sont pas encore fixés. Ce sondage ne prend en compte que les listes déjà déclarées, d’autres pouvant s’ajouter, susceptibles de modifier plus ou moins les rapports de force. Mais déjà une tendance très nette se dégage : le Front national est en tête au premier tour dans les intentions de vote. Avec 27 %, il devance largement ses principaux adversaires, Les Républicains-UDI (23 %) et le PS (22 %). Il réalise une progression spectaculaire, notamment en Midi-Pyrénées.

Il faut dire qu’à gauche, le paysage politique se révèle très éclaté. Jusqu’à présent, les négociations entre le PRG et le PS qui a désigné Carole Delga comme sa tête de liste, n’ont pas abouti à un accord ; elles ont même tourné au conflit.Les radicaux de gauche constitueront-ils une liste emmenée par Sylvia Pinel ou s’allieront-ils à Philippe Saurel ?Ce sont des hypothèses auxquelles ils travaillent.À défaut de trouver un accord rapidement avec le PS, le PRG est décidé à forcer le destin.

En se lançant dans la bataille, l’ex-socialiste Philippe Saurel, le maire de Montpellier, a décidé d’enrôler des candidats de différents horizons, de droite, de gauche, de l’écologie, du centre. Aura-t-il les moyens politiques et financiers de mener à bout son entreprise ?Réponse sans doute à l’automne.En attendant, il brouille le jeu et pourrait récupérer des candidats dans différentes familles politiques, et mordre un peu dans chaque électorat.Cela est loin de déboucher sur une victoire comme l’indique notre sondage. De leur côté, les écologistes s’efforcent de nouer une alliance avec le parti de gauche.Alors qu’au niveau national, les dirigeants de la gauche ne cessent d’appeler au « rassemblement », c’est la désunion qui prime en Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon.

En revanche, les deux composantes de la droite ont réussi à s’entendre pour présenter une liste unique Les Républicains-UDI, pilotée par Dominique Reynié. Mais en coulisses, cette candidature ulcère des élus locaux qui goûtent peu la manière dont le politologue dirige les opérations. Au point que Nicolas Sarkozy a été obligé de « recadrer » Reynié même si celui-ci s’en défend.

Bien que la gauche semble en position de l’emporter au final si elle parvient à fusionner dans de bonnes conditions entre les deux tours, les jeux sont encore loin d’être faits.La dynamique de la campagne qui s’enclenchera au mois de septembre fera certainement bouger les lignes. Les socialistes annoncent le déploiement d’un « dispositif puissant » bien que leur base militante soit affaiblie.Les deux partis de gouvernement (le PS et Les Républicains-UDI)présentent des équipes renouvelées, à l’image de leurs têtes de liste respectives, puisque Carole Delga succède à Martin Malvy et que Dominique Reynié provient de la société civile.Ces changements favoriseront-ils un regain de participation ?A droite comme à gauche, on redoute une forte abstention.Dont on sait qu’elle fait toujours le jeu du Front national.

JEAN-PIERRE BÉDÉÏ

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Municipales à Toulouse : Pierre Cohen large favori selon un nouveau sondage BVA - France 3 Midi-Pyrénées

Municipales à Toulouse : Pierre Cohen large favori selon un nouveau sondage BVA - France 3 Midi-Pyrénées | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Un nouveau sondage BVA pour le quotidien Le Parisien-Aujourd'hui en France et France-Inter donne Pierre Cohen vainqueur de l'élection municipale à Toulouse.

Derrière son rival UMP Jean-Luc Moudenc au premier tour, le maire sortant l'emporterait au second tour dans tous les cas de figure.

Jacques Le Bris's insight:

Les détails du sondage

Ce sondage, réalisé par téléphone entre le 7 et le 9 janvier par l'institut BVA sur un échantillon de 612 personnes inscrites sur les listes électorales, représentatif des habitants de Toulouse, donne ces chiffres : 

Au premier tour : 

Liste Moudenc (UMP et alliés) : 37 %

Liste Cohen (PS et alliés) : 35 %

Liste Maurice (EELV et alliés) : 9 %

Liste Laroze (FN) : 8 %

Liste Sellin (Parti de gauche et alliés) : 5%

Liste de Veyrac (UDI) : 3 %Liste extrême-gauche : 2 %

Liste Plancade : 1%

 

A noter que ce sondage mesure une liste de gauche (LO-NPA) pour l'instant non-déclarée, mais ne prend pas en compte la liste d'Elisabeth Belaubre, adjointe au Capitole et qui se présente sous l'étiquette du Rassemblement Citoyen de Corine Lepage. 

Au second tour :
En cas de duel entre Pierre Cohen et Jean-Luc Moudenc : 

Liste Cohen : 56 %

Liste Moudenc : 44 %

 

En cas de triangulaire avec le Front National : 

Liste Cohen : 53 %

Liste Moudenc : 40 %

Liste Laroze : 7  %

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Votre avis sur l'heure de la fermeture des bars à Toulouse [Sondage]

Votre avis sur l'heure de la fermeture des bars à Toulouse [Sondage] | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Communaute Only U est un blog ou les actualités du mariage et de l'agence seront présentés. On y trouvera aussi les différentes soirées proposées pour les célibataires.

Comme vous nous voyons nos soirées dans les bars réduites, en effet la fermeture des bars est de 2H le vendredi et 3h le samedi pour beaucoup de bars.
Nous souhaitons savoir comment vous réagissez face à cela, si vous avez 5 minutes pour répondre à cette petite étude, je vous remercie d’avance.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

À ARMES ÉGALES ? - Le Rassemblement Citoyen Toulouse Midi-Pyrénées

À ARMES ÉGALES ?  - Le Rassemblement Citoyen Toulouse Midi-Pyrénées | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
   Madame, Monsieur,
 

Suite à l'erreur de l'institut de sondage BVA, qui a interrogé les Toulousains sur leurs intentions de vote (sondage publié lundi 13 janvier) en omettant de leur proposer dans leur choix la liste que je mène, pourtant déclarée et connue depuis ma conférence de Presse du 20 décembre 2013,  je vous adresse ci-joint un communiqué de Presse que je vous serai reconnaissante de bien vouloir diffuser.

Je vous remercie de l'attention que vous porterez à ma demande.Avec mes plus cordiales salutations,

Elisabeth Belaubre

.
Jacques Le Bris's insight:

Communiqué de Presse

 

À ARMES ÉGALES ?

 

Un sondage a été réalisé par le très sérieux institut BVA pour « Le Parisien » et pour « France inter », sur les intentions de vote des Toulousains aux élections municipales. Ils en ont publié les résultats ce lundi 13 janvier. Ce sondage a été repris par de nombreux médias locaux et nationaux.

Or, il « oublie » une liste officiellement déclarée depuis le 20 décembre, celle que je conduis moi-même, Elisabeth Belaubre, avec le Rassemblement Citoyen.

Ce qui signifie que les six-cents et quelques citoyens interrogés se sont entendu dire, en toute confiance, qu'il y avait sept listes déclarées sur Toulouse. Alors qu'il y en a huit. C'est un mensonge par omission, adressé à un grand nombre d'électeurs, donc une forme de propagande électorale contre la liste que je conduis.

 

Erreur par incompétence, intox, censure, mépris … ? Choisissez.

 

Mais dans tous les cas, une faute de Démocratie.

 

La liste que je présente est là pour dire, éclairée par mon expérience de troisième adjointe à la Mairie de Toulouse, ce que personne ne dit :

les dérives financières sur trop de dossiers,

les choix absurdes voire nuisibles aux citoyens,

motivés par de stupides rivalités de partis ou de personnes,

l'arbitraire totalitaire du maire qui ne reconnaît la pluralité qu'au moment des élections, et marche dessus le reste du temps (avec malheureusement l'accord contrit des partenaires, peu rebelles il est vrai),

et l'inertie, et le confort des habitudes...

 

Je ne marche pas dans ce jeu de dupes.

Je veux parler aux Toulousains, c'est la règle de la Démocratie représentative.

 

Il y a les élections, donc on fait un vrai bilan :

Qui respecte ses engagements ?

Qui s'aplatit au moindre mot du Maire et ne se plaint qu'en coulisse ?

Qui trouve normal que les devis de travaux municipaux et métropolitains soient jusqu'à deux ou trois fois plus chers que ceux qu'on aurait dans le civil ?

Qui dépense 10 % de ses budgets en Audits systématiques plutôt que de se mettre personnellement dans les dossiers et sur le terrain pour se faire son propre avis ?

Qui s'en remet aux services techniques pour prendre les décisions au lieu d'assumer son rôle d'élu ?...

Autant de questions que les électeurs doivent poser et que je veux poser moi-même dans cette campagne.

 

Je veux dire tout ce que j'ai réussi à faire et comment je travaille.

Je veux montrer comment nous pouvons tous faire mieux.

 

Demandez-le aussi aux autres, soyez exigeants avec vos représentants !

 

Le programme, c'est bien, mais la réalité des actes, la sincérité des paroles, le courage de se battre contre les habitudes et l'inertie, la capacité d'inventer des solutions ingénieuses, bénéfiques et pas trop coûteuses, c'est primordial.

Je ne veux pas être privée de ma présence dans les médias.

 

Elisabeth Belaubre

Candidate tête de liste

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Sondage municipales de Toulouse : des résultats prévisibles qui condamnent Moudenc ?

Sondage municipales de Toulouse : des résultats prévisibles qui condamnent Moudenc ? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Ce dimanche, un sondage du jdd a rassuré la gauche toulousaine. En effet, si Pierre Cohen et Jean Luc Moudenc sont au coude à coude au premier tour, le candidat socialiste s’envole littéralement au second. Une étude qui peut paraître surprenante compte tenu du contexte national mais qui est en réalité un simple miroir des grandes villes françaises.

A moins de 5 mois du premier tour des élections municipales de mars prochain, un nouveau sondage, sorti ce dimanche, place Pierre Cohen largement en tête au second tour. Etanche au contexte national, fortement défavorable au parti socialiste, le maire sortant ne perdrait même que 4% au premier tour par rapport à sa liste d’union de 2008. Des résultats qui peuvent paraître étonnants à première vue mais qui étaient en réalité tout à fait prévisibles. En effet, selon un sondage publié début octobre, 57% des français affirment que le bilan de la municipalité comptera « beaucoup » dans leur vote. « On sent de l’intérêt, les gens que l’on rencontre posent des questions et ont un avis sur la réalité de notre bilan. Ce qui est sûr, c’est que l’on a rencontré peu de gens qui pensent que Toulouse est restée à l’arrêt comme je l’entends dire chez certaines personnes de l’opposition » déclarait le directeur de campagne de Pierre Cohen il y a quelque jour dans nos colonnes. Les nombreux travaux qui ont paralysé Toulouse ces derniers mois ne semblent donc pas avoir d’incidence sur la popularité du candidat Cohen qui se place dans le sillage d’Anne Hidalgo à Paris et Gérard Colomb à Lyon (tous deux de gauche et donnés gagnants par les sondages). Une nouvelle étude qui doit réjouir le maire sortant mais qui doit surtout inquiéter son adversaire UMP.

L’Union pour sauver Moudenc ?

« On sent un discours anti-Cohen comme il y avait un discours anti-Sarkozy » déclarait la semaine passée sur Toulouse Infos, Jean Jacques Bolzan, allié de Jean Luc Moudenc. Une affirmation que démonte ce sondage qui est bien plus inquiétant qui ne le parait pour le candidat UMP. En effet, alors qu’en 2008 Jean Luc Moudenc avait rassemblé 42,60% des voix au premier tour avec un MoDem à 5,9%, il n’obtient que 35% des suffrages avec une UDI à 3%. La différence ? Un FN fort qui atteint la barre des 10% et qui, en se maintenant au second tour, ôterait les minces espoirs d’un camp Moudenc, qui a réagi avec un zeste de mauvaise foi. « La victoire est possible, comme le montre le score du maire sortant, très inférieur aux 62,5% recueillis l’an dernier par François Hollande. Pour cela, les sondés nous adressent un message : l’union de l’opposition doit être faite dès le premier tour ». Une Union qui peut créer la dynamique mais qui ne résout pas le problème du FN..

more...
No comment yet.