Le Secours Catholique de Toulouse toujours sur le front pour les sans-abris | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Quatre représentants et responsables du Secours Catholique se sont réunis à l'Otalada. Alain Cerisola, président délégué du Secours Catholique d'Ariège-Garonne, Michel Ortalo, membre du conseil de l'association, Michel Cros, un des responsables de la région et Paul Delava, délégué permanent en Ariège-Garonne sont venus débattre de la question du mal-logement dans la région Midi-Pyrénées.
« Il est inadmissible qu'une personne dorme dans la rue ». Alain Cerisola commence son discours avec ces mots qui sont venus compléter le sujet du débat : « un toit, c'est un droit ».

Le Secours Catholique n'a pas les moyens de faire face à la demande croissante de logement ou d'hébergement.

Le 115 est lui aussi débordé, 10 000 appels ont été recensés en décembre 2011, mais seulement un tiers des personnes en demande ont reçu une réponse favorable.

« Face à ce scandale, faut-il rester dans la légalité ? ». Alain Cerisola se pose la question, sans trouver de réponse.

Il rappele que chaque année, une vingtaine de sans-abris meurent dans les rues de Toulouse.