Toulouse La Ville...
Follow
Find tag "Police_montée"
63.9K views | +10 today
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La police montée fait son apparition à Toulouse

La police montée fait son apparition à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Présentée le 20 décembre dernier, la brigade équestre est composée de huit cavaliers et de cinq chevaux. Elle ne circule pas encore en zone urbaine mais devrait intervenir progressivement pour des missions de surveillance de l'espace public.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse aura sa police montée à la rentrée

Toulouse aura sa police montée à la rentrée | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
La police municipale de Toulouse patrouillera à cheval en septembre. La brigade équestre disposera de cinq chevaux et huit agents cavaliers.
À pied, en voiture, à scooter, VTT ou à gyropode (véhicule électrique monopla­- ce)… et désormais à cheval ! C’est ainsi que les Toulousains croiseront, dès la rentrée, leurs policiers munici­- paux. “C’est une mesure de plus parmi toutes celles déjà mises en place. Cela vient compléter le travail de l’Office de la tranquillité ou des médiateurs afin de rapprocher la population et sa police municipale”, expli­que Jean-Pierre Havrin, adjoint à la sécurité.
La future brigade équestre, composée de cinq chevaux et de huit cavaliers, viendra renforcer les rangs des 170 policiers municipaux. Coût de l’opération : 200.000 euros. Dès septembre-octobre, la “PM montée” patrouillera dans les zones vertes, puis en centre-ville. “Depuis l’agression de la joggeuse, on en voit toute l’utilité ! commente Jean-Pierre Havrin. L’objectif est surtout la prévention des incivilités et de la petite délinquance : un policier à che­- val voit loin, notamment lors de rassemblements.”
La mesure n’est pas nouvelle dans l’agglomération. À Blagnac, depuis 1992, quatre cavaliers patrouillent régulièrement aux abords des écoles primaires. Françoise Foli, adjointe à la sécurité, s’en réjouit : “Ici, le cheval sert de facilitateur, de médiateur entre les policiers et les jeunes. Et ce contact permet souvent d’éviter qu’une situation ne se détériore pour un jeune.”
Alors, efficace, la brigade équestre ? Pas toujours. A Fenouillet, l’expérience, conduite de 2003 à 2008, a été arrêtée. “Les policiers municipaux n’étaient pas dédiés à la brigade équestre et passaient plus de temps à préparer leur monture qu’à pa­trouil­ler”, explique-t-on. Une leçon retenue par Toulouse, puisque c’est l’Eco­le nationale vétérinaire qui hébergera et s’occupera des che­- vaux de la “PM montée” toulousaine.
Isabelle Bonnet-Desprez | Metrofrance.com





more...
No comment yet.