SOIRÉE «LUSOFONIA» AU FESTIVAL PEUPLES ET MUSIQUES AU CINÉMA SAMEDI 29 OCTOBRE | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

 

SOIRÉE «LUSOFONIA» AU FESTIVAL PEUPLES ET MUSIQUES AU CINÉMA
SAMEDI 29 OCTOBRE
Dans le cadre de la préparation de sa prochaine édition, Rio Loco s’associe au festival Peuples et Musiques au Cinéma et propose avec concert et projections un avant goût de la culture lusophone*.

 

Dans l’intimité de la Cave Poésie, Rita Macedo à l’accordéon et Eraldo Gomez aux percussions révisiteront un répertoire de chansons populaires brésiliennes.
La chanteuse témoignera de son apprentissage musical, revenant sur l’héritage de sa mère et de sa grand-mère… ce concert promet un moment chaleureux, une rencontre spontanée avec une artiste qui fait se croiser l’Occitanie – sa terre d’adoption - et son Brésil natal !

 

Puis, à la cinémathèque, deux documentaires donneront un éclairage sur la nouvelle création lusophone.

Margem Atlântica ou le portrait de différents artistes d’origines africaines installés à Lisbonne. Sur cette rive de l’Atlantique, leur relation intime, concrète et poétique, avec leur terre natale nourrit leur esthétique et structure leurs attitudes. Au fil d’un itinéraire urbain, réel et recréé, se font entendre les inflexions
noires des anciens fados, les sonorités africaines des mélodies portugaises et les fusions électroniques afro-lusophones. Ces multiples facettes esquissent les contours d’une singularité lusophone ouverte sur le monde.

Ariel de Bigault, 2006, Portugal/France, 58 min. En portugais, sous-titré en français

 

Kuduro - Fogo no Museke fait voyager le spectateur en Angola, à la découverte du Kuduro, mouvement de danse et musique électronique né au milieu des années 90 dans les faubourgs de Luanda. Mélange de house music et samba,intégrant des influences hip-hop ou funk – et qui littéralement en portugais signifie «cul dur» - le kuduro (prononcer koudourou) est devenu un phénomène culturel et musical unique en son genre dépassant largement les frontières de l’Angola. Parallèlement à la présentation de ce phénomène, le réalisateur porte son regard sur la nouvelle génération angolaise, qui, longtemps victime d’incessantes guerres civiles souhaite être la voix du nouvel Angola.

Jorge António, 2007, Portugal, 52 min. En portugais.
Prix «Manuel Costa Silva 2008» - meilleur documentaire - FICAP 2008 (Festival International de Cinéma et Arts Performatifs).

 

INFOS PRATIQUES

 

Peuples et Musiques au Cinéma 12ème édition • 27 - 30 octobre 2011
Concert Rita Macedo et Eraldo Gomez
19h30 • 5 euros
places en vente à La Cave Poésie
71, Rue du Taur • 31000 Toulouse
www.cave-poesie.com 

 

Projections de
Margem Atlântica
Kuduro - Fogo no Museke
21h15 • 6.5 euros - 5.5 euros
places en vente dès le 26 octobre à La Cinémathèque
69, Rue du Taur • 31000 Toulouse
www.lacinemathequedetoulouse.com