Toulouse La Ville...
Follow
Find tag "Hollywood_sur_Garonne"
55.5K views | +2 today
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Aéroport Toulouse Francazal : une concession pour 45 ans et 10 M€ d'investissement

Aéroport Toulouse Francazal : une concession pour 45 ans et 10 M€ d'investissement | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it


Youssef Sabeh (vice-président SNC Lavalin Opération & Maintenance), Bernard Bourjade (ajoint au maire de Portet-sur-Garonne), Bernard Keller (vice-président de Toulouse Métropole), Bertrand Bilger (président de la Sefta), Patrice Cohade (vice-président de la CCIT) et Jean-Michel Vernhes (président du directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac)


Le 4 juin, la Setfa SAS, société qui regroupe SNC Lavalin, l’Aéroport Toulouse-Blagnac et la CCIT, a obtenu la concession pour 45 ans de l'aéroport de Toulouse-Francazal. Le chapitre "Hollywood-sur-Garonne" est définitivement fermé, la Sefta va miser sur l’aviation d’affaires et la défense. Les trois actionnaires vont investir dès maintenant 10 millions d’euros pour la réhabilitation du site, et misent sur la création de 1 000 emplois.

Sefta SAS (société d'exploitation Toulouse Francazal Aéroport) a obtenu il y a quelques jours un contrat de délégation de service public par l’État pour la gestion, sur les 45 prochaines années, de 170 hectares sur le site de l’ancienne base militaire Toulouse-Francazal. Un contrat de 220 millions d’euros. Les trois actionnaires de la société sont l’entreprise d’ingénierie canadienne SNC Lavalin (51%), l’Aéroport Toulouse-Blagnac (36%) et la CCI de Toulouse (10%).
Objectif : "développer l’aviation d ‘affaires, la Défense et les activités aéro-industrielles, afin de conforter Toulouse dans sa position de capitale mondiale de l’aéronautique" a exposé ce mardi Bertrand Bilger, président de la Sefta et vice-président de SNC-Lavalin Aéroports. La gouvernance de la société se veut " équilibrée et collégiale" : si la présidence est assurée par Bertrand Bilger, le conseil de surveillance est quant à lui présidé par Jean-Michel Vernhes, président du directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac.

Objectif : aéronautique

"La vocation de notre projet sur Francazal est d’en faire un outil au service du développement de Toulouse et sa région" affirme Bertrand Bilger. Pour cela, 3 axes de développement ont été définis : tout d’abord, le maintien des activités de Défense, "une priorité" qui représente 2 500 mouvements aériens par an, avec, notamment, l’accueil de l’A400M. Ensuite, l’aviation d'affaires. "Nous sommes complémentaires avec l’Aéroport de Toulouse-Blagnac. Les clients pourront choisir leur aéroport afin d’être au plus près de leur destination". Aujourd’hui c’est la société Jet Corporate qui opère ces vols d’affaires. "L’aviation d’affaires n’est pas très développée à Toulouse par rapport à Lyon ou Nice, le but est de la rendre plus importante. Les clients affaires veulent le moins de contraintes possible : en embarquant à Francazal, ils gagnent du temps, notamment en termes de procédures de sécurité" précise Jean-Michel Vernhes, qui voit en Francazal "un aéroport plus convivial et plus agréable".
Enfin, la Sefta souhaite développer les industries liées à l’aéronautique (maintenance, peinture, construction, livraison, formation) et revendique déjà l’implantation de 19 entreprises parmi lesquelles Atlantic Industries (qui occupe trois des sept hangars), Safire, Tisseo, Jet Corporate, et Airbome Concept. "À terme, 1 000 emplois seront créés" affirme Patrice Cohade, vice-président de la CCI de Toulouse.

10 M€ d’investissement
Les trois partenaires vont investir 10 M€ sur les 5 premières années de cette concession pour assurer la rénovation du site de 170 hectares : rénovation des infrastructures aéronautiques (pistes, voies de circulation), balisage, réhabilitation des hangars, mise en conformité, etc. 400 000€ seront également investis dans de nouveaux équipements. "Nous prévoyons des retombées économiques et sociales importantes" confie Patrice Cohade, pour qui "la CCI et son président Alain Di Crescenzo ont toujours soutenu que Francazal devait garder sa vocation aéronautique". L’épisode "Hollywood-sur-Garonne" est donc bel et bien terminé, "cela aura eu le mérite de nous donner plus de temps pour la réflexion et de proposer aujourd’hui un projet plus mûr" ajoute le vice-président de la CCI. "Nous nous sommes battus pour maintenir une activité aéronautique sur le site de Francazal alors que personne n’y croyait" ajoute de son côté Bernard Keller, vice-président de Toulouse Métropole en charge de l’Aéronautique. La diversification de l'activité sur le site n'est donc pas d'actualité.

Et le reste du site ?
La Sefta gère 170 hectares du site, mais il reste toujours 2 parcelles de l’ancienne base militaire (une de 25 hectares et l’autre de 10 hectares) qui n’ont pas trouvé de gestionnaire, le dernier appel d’offres de l’État n’ayant donné aucun résultat. "Nous avons proposé une vision globale, sur la totalité du site" précise Bertrand Bilger, "reste à l’Etat à définir ses objectifs pour ces deux terrains. Nous pensons que ces deux terrains ont vocation à accueillir des activités complémentaires au secteur aéronautique".

La Sefta a choisi l'agence toulousaine Taillandier Architectes Associés pour mener à bien les travaux de réhabilitation du site.

Sophie Arutunian

Jacques Le Bris's insight:

En savoir plus :

Depuis janvier 2011, SNC-Lavalin était en charge de la gestion et de l’exploitation de l’Aéroport Toulouse-Francazal dans le cadre d’un contrat temporaire d’exploitation d’une durée d’un an renouvelable attribué par la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC). SNC-Lavalin a réalisé, dans le cadre de ce précédent contrat, l’aménagement d’une zone d’accueil destinée à l’aviation d’affaires et aux équipages, la remise à niveau de certaines installations aéroportuaires et la reconversion de cette ancienne base militaire en aéroport civil et a implanté sur le site 15 entités nouvelles "créant près de 200 emplois".

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Francazal: Bruno Granja réclame des négociations amiables

Francazal: Bruno Granja réclame des négociations amiables | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Bruno Granja

Il ne baisse pas les bras. Le porteur du projet de studio de cinémas à Francazal, sévèrement retoqué mardi par la préfecture, a écrit aux services de l’État pour demander des négociations impliquant la préfecture, son concurrent sur l’appel d’offres la société SNC Lavalin, et lui-même. Il dénonce le les méthodes de la préfecture dans la procédure.

 

Alors que le feuilleton « Hollywood sur Garonne » a connu mardi 4 décembre une fin abrupte en voyant l’offre de la société Studios Toulouse Francazal rejetée dès la première sélection, Bruno Granja répond point par point aux différents reproches qui sont faits au dossier.

-    Sur le prix du foncier :

"La préfecture indique que nous avons proposé une offre nettement inférieure à l'estimation domaniale. Or, l’État, dans son appel d’offre, ne donne aucune estimation. Par ailleurs, nous devions obtenir avant le 15 novembre une estimation du coût de la dépollution pour affiner notre offre, nous n’avons jamais reçus ces documents. Notre offre avoisine les 17 M€, l’État en attendait entre 20 et 25 millions."
-    Sur les modalités de paiement :

"Nous avons proposé un paiement en deux phases, le but étant de mettre en œuvre la deuxième partie du chantier en 2016, une fois que la première partie serait opérationnelle. On ne conçoit pas 25 hectares de studios de cinéma professionnels et de site touristique et de loisirs en une seule fois."
-    Sur les conditions suspensives:

"Quand on achète un terrain pour construire une maison, on attend d’être sûr d’avoir un permis de construire. Ici, c’est la même chose, cela relève du bon sens. À ce jour, la parcelle de Francazal n'obéit à aucune règle d'urbanisme. Voilà la raison pour laquelle notre offre est soumise à une condition suspensive."
-    Sur la trop petite taille financière de STF (Studio Toulouse Francazal) :

"Cette société est nouvelle, je l’ai créée pour porter l’opération. Une grande banque nationale privée et des partenaires professionnels sont engagés financièrement, à hauteur de plusieurs millions d’euros. Le dossier est fourni en notes et courriers qui attestent de partenaires financiers solides, qui ont eux-mêmes fait des études pour vérifier la faisabilité du projet. La convention de co-développement signée avec Icade en juin dernier tient toujours et porte sur trois volets: la négociation foncière, le montage des opérations et l'investissement."

Négociations amiables


Bruno Granja a déposé une demande officielle d’entamer des négociations amiables pour convaincre l’Etat de la solidité de son projet. « A la suite de ces négociations, que permet la loi, l’État pourra déclarer l’appel d’offres infructueux ou donner raison a un des candidats." Il ajoute que "si un nouvel appel d'offres à lieu dans 6 mois, les Studios Raleigh n'auront peut-être pas la patience d'attendre".

 

Manque de transparence

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Francazal : le dossier porté par Bruno Granja et Raleigh Studios, déposé ce matin

Francazal : le dossier porté par Bruno Granja et Raleigh Studios, déposé ce matin | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Un collaborateur de Bruno Granja a déposé ce vendredi 30 novembre l’offre de rachat des 25 hectares de l’ancienne base militaire de Francazal. Dans le dossier, le projet détaillé des studios de cinéma porté par Bruno Granja et Raleigh Studios. Pour l’heure, très peu d’informations filtrent de ce plan ambitieux.

Ça y est, c’est fait : le projet de studios de cinéma sur l’ancienne base militaire de Francazal est entre les mains de l’Etat. Depuis plusieurs jours, le porteur du projet Bruno Granja promet que « tout sera fait en temps et en heure ». Sur ce point là au moins, il aura fait taire les mauvaises langues. Contrairement à ce qu’il avait laissé penser pourtant, ce n’est pas le PDG de Raleigh Studios Mark Rosenthal qui a déposé le dossier à la préfecture, mais un collaborateur de Bruno Granja.
Mark Rosenthal et Britt Penrod, vice-président de Raleigh Studios étaient pourtant à Toulouse cette semaine. Ils ont profité de leur visite pour enchaîner les rencontres avec Martin Malvy, président du conseil régional, Pierre Cohen, maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole, Philippe Guérin, maire de Cugnaux. L’occasion de leur rappeler que l’exploitant de studios gère plus de 2,5 millions de m2 de plateaux et espaces de production répartis dans le monde.

9 plateaux de tournage

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Studios de cinéma à Francazal : Bruno Granja apporte peu de réponses à un appel à candidatures exigeant

Studios de cinéma à Francazal : Bruno Granja apporte peu de réponses à un appel à candidatures exigeant | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Bruno Granja

 

Il ne reste plus qu'un mois à Bruno Granja pour déposer en préfecture son projet de studios de cinéma sur l'ancienne base militaire de Francazal, près de Toulouse.

Après avoir refusé de répondre aux questions des médias pendant plusieurs mois, il répond aux interviews depuis le début de la semaine et annonce dans un communiqué de presse qu’un dossier sera bien déposé en temps et en heure.

Cependant, malgré un appel à candidatures de l'Etat très précis, pour le moment le projet de l'architecte reste évasif.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le palmarès du FIFIGROT première pression | Le journal du Festival du Film Grolandais

Le palmarès du FIFIGROT première pression | Le journal du Festival du Film Grolandais | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le palmarès de cette première édition du FIFIGROT est le suivant :

- Amphore d’Or : « Le Grand Tour » de Jérôme Le Maire

retrouvez l’interview du réalisateur

http://festivalgroland.carredinfo.fr/2012/09/22/le-grand-tour-ni-documentaire-ni-fiction-juste-un-film/

 

et la critique du film

http://festivalgroland.carredinfo.fr/2012/09/21/critique-le-grand-tour-dix-quadras-en-quete-de-bieres-et-de-liberte/

 

 

- Prix du Public : « Le Roi du Curling » de Ole Endresen

retrouvez la critique du film

http://festivalgroland.carredinfo.fr/2012/09/19/critique-le-roi-du-curling-volontairement-idiot-et-defintivement-drole/

 

 

 

- Prix des étudiants de l’ESAV : « Heavy Girls » de Axel Ranisch

retrouvez la critique du film

http://festivalgroland.carredinfo.fr/2012/09/22/critique-heavy-girls-amour-bedonnant-decomplexe-et-dramatique/

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Amphore du Peuple au Fifigrot de Grolouse : Le roi du Curling

KING CURLING OFFICIAL TRAILER (English Subtitles)

Once a great curling-star, Truls Paulsen is diagnosed with obsessive-compulsive disorder and banned from competing. When he learns that his old friend, coach and father figure Gordon is deathly ill, Truls -- now heavily medicated -- decides to compete again. His goal is to win the prize money, to give Gordon his needed operation. Truls breaks free of his controlling wife, stops taking his medication and starts gathering his old teammates to bring Team Paulsen to victory.

The question is : will he be mentally stable enough to lead his team to new victory and save his old friend?

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Grolouse nouvelle capitale du Groland - 21/09/12

5000 Grolandais acclament not président à Grolouse !
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Festival officiellement débouché, « un rêve d’alcoolique devenu réalité »

Le Festival officiellement débouché, « un rêve d’alcoolique devenu réalité » | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Tous les jours, suivez l'actualité du festival du film grolandais à Toulouse. Agenda des concerts, chroniques des films en compétition, soirées et à-côtés belges, ne ratez rien du festival !

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Blagnac. Nicolas Bedos et Ludivine Sagnier en tournage chez Airbus

Blagnac. Nicolas Bedos et Ludivine Sagnier en tournage chez Airbus | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
On risque de croiser Nicolas Bedos et Ludivine Sagnier en ville !

 

Premier long-métrage d'Alexandre Castegnetti, «Amour et Turbulences» a pour héros Antoine (Nicolas Bedos), un avocat installé à New York, qui lors de son vol retour pour la France se retrouve dans l'avion à côté de son ex, Julie (Ludivine Sagnier). Séparés suite à un malentendu, ils ne s'étaient pas revus et Julie ne semble pas avoir pardonné… Après «L'amour dure trois ans», l'écrivain-humoriste Nicolas Bedos décroche son premier grand rôle dans une comédie romantique, aux côtés d'une actrice confirmée.

 

Trop content, il a envoyé un tweet pour dire qu'il tournait à Toulouse.

https://twitter.com/NicolasBedos1/status/241081074346770432

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Fifigrot ?

Fifigrot ? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Bonjour, Vous avez dit Fifigrot ? Qu'es aquò ?

 

 

Télécharger le programme de Fifigrot :

http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2/47/40/69/programme-Groland-a-Toulouse-17-23-09-12.pdf

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le festival du film grolandais débarque à Toulouse

Le festival du film grolandais débarque à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

 

Du lundi 17 au dimanche 23 septembre, l’équipe de « Groland » débarque à Toulouse pour le premier festival du film grolandais. Benoît Delépine, Mickael Kael à Groland, organise ce festival en partenariat avec Gustave Kerven. Il offre un avant-goût de ce mois de septembre qui promet de nombreuses surprises.

 

Toulouse Infos : Pourquoi avoir choisi Toulouse ?

Benoît Delépine : Entre Toulouse et toute l’équipe de Groland c’est avant tout une histoire d’amour. Pour être déjà venus, nous aimons tout simplement cette ville. La communauté des fidèles de Groland y est aussi très forte, avec notamment plusieurs associations. Nous adorons l’Utopia de Toulouse, le public y est toujours super, tout comme l’ambiance. C’est un lieu qui se prête à notre projet. Nous avons aussi de très bonnes relations avec la cinémathèque de Toulouse. Il y a déjà eu quelques éditions du festival du film grolandais. Cependant il fallait mettre en place des moyens de logistiques trop contraignants, car nous n’avions pas de salles. Ici, à Toulouse, nous aurons de vraies salles de cinéma.

 

TI : Que comptez-vous promouvoir avec ce festival ?

BD : Nous voulons avant tout permettre à des films qui ne sont pas diffusés, d’être vus par le plus grand nombre. Malheureusement, beaucoup de films ont des carrières trop courtes, alors qu’ils valent vraiment le coup d’œil. A ce propos, je me suis rendu récemment au festival « Mauvais Genre » à Tours, où j’ai découvert un super film. Il sera présenté lors du festival grolandais. Notre démarche est très ouverte.

 

TI : Justement, comment définiriez-vous le film grolandais par excellence ?

BD : Il faut qu’il remplisse trois critères : qu’il soit drôle, atypique et engagé. Par engagé, il ne faut pas seulement y voir la cause politique. Nous voulons qu’il y ait un engagement de la différence, que les beaux côtoient les laids, les jeunes les vieux etc. Nous avons sélectionné une dizaine de long-métrages, à travers plusieurs petits festivals. Ils ont tous en commun ces trois thèmes, l’humour, l’originalité et l’engagement.

 

TI : Prévoyez-vous des animations en parallèles du festival ?

BD : Oui bien sûr, cela ne manquera pas de surprises. Déjà, on peut noter la venue de l’équipe de Groland et celle des membres du jury (François Morel, Noël Godin, Siné …). Nous allons également prévoir des animations dans les rues. Evidemment, des longs et moyens métrages seront projetés tout le long du festival, soit une trentaine de films. Ensuite, nous allons offrir aux Toulousains de nombreuses surprises, qui restent ultrasecrètes pour le moment. Pour terminer en beauté, nous organiserons un défilé de la place du Capitole jusqu’à la place Salengro, qui porte le même nom que notre président. Il sera d'ailleurs à la tête du cortège.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Studios de cinéma à Francazal : le gouvernement soutient le projet officiellement

Studios de cinéma à Francazal : le gouvernement soutient le projet officiellement | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Convoqués aujourd’hui à l’Elysée lors d’une réunion interministérielle, Bruno Granja, porteur du projet, Jean-Louis Chauzy, président du Ceser, et Henri-Michel Comet, préfet de Haute-Garonne, ont à nouveau défendu le projet de studios de cinéma porté par l'américain Raleigh sur le site de Francazal à Cugnaux. Ils en sont repartis satisfaits.

Les choses s’accélèrent pour le projet de studios de cinéma porté par l'américain Raleigh sur le site de Francazal. Une réunion interministérielle réunissant les ministères de la Culture, de la Défense, du Budget, et de l’Aménagement du Territoire s’est tenu ce matin à l’Elysée en présence de Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat au tourisme. Jean-Louis Chauzy, Henri-Michel Comet et Bruno Granja étaient présents. Le projet d'installer une activité économique culturelle cinématographique, sur une partie du site de l'ex base aérienne de Francazal a été expertisé de manière approfondie. Conclusion: la crédibilité du projet a été confirmée. Le périmètre des terrains (environ 25 ha) à vendre dont le ministère de la Défense est actuellement propriétaire, a été défini et s'adapte au projet. La vocation culturelle du terrain sera expressément mentionnée à l'occasion de la procédure de vente.

 

Calendrier

Cette vente sera réalisée dans une double volonté de transparence et de rapidité selon le communiqué de la préfecture. A cet égard, la liste des propriétés de l’État mises en vente dans l'année sera modifiée avant la fin du mois d'avril et le cahier des charges fixant les modalités de cette vente sera publié avant le 15 juin. Les studios Raleigh espèrent s'implanter au sein de la base militaire désaffectée en 2010. L'opération permettrait de créer 5.000 emplois directs et 5.000 emplois indirects, selon le porteur du projet l'architecte Bruno Granja.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Studios de cinéma à Toulouse-Francazal : Déjà des commandes de tournage

Studios de cinéma à Toulouse-Francazal : Déjà des commandes de tournage | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Alors que l’État a accepté l’idée de faire émerger une seconde activité sur le site de l’ancienne base militaire de Toulouse-Francazal, en parallèle de la zone dédiée à l’aéronautique, le projet de studios de cinéma trouve de plus en plus d’échos. Son initiateur, l’architecte toulousain Bruno Granja, annonce même déjà avoir reçu des demandes de tournage pour la rentrée.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse Métropole : pour Francazal on verra plus tard

Toulouse Métropole : pour Francazal on verra plus tard | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Lors du conseil communautaire de jeudi 14 février, les élus de l'agglomération ont notamment décidé d'accompagner un projet de spectacle de la compagnie La Machine et tenu un débat pour décider de débattre de l'avenir de Francazal.

 

1) 2,5M€ pour un spectacle de La Machine, une « privatisation de la culture » ?

(...)

2) Base de Francazal : on brasse du vent

(...)

3) Les transports ne s’arrêtent jamais

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Francazal : les studios de cinéma ne passent pas le casting de l’Etat

Francazal : les studios de cinéma ne passent pas le casting de l’Etat | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

L'Etat a rejeté mardi 4 décembre les quatre offres déposées pour la reprise de deux lots de la base militaire de Francazal, dont le projet de studios de cinéma porté par l'architecte Bruno Granja et soutenu par les studios américains Raleigh.

 

Dans un communiqué publié mardi soir, la préfecture explique avoir rejeté le projet cinématographique dont le financement ne serait pas assuré. Elle précise ainsi que « la structure qui se porte acquéreur n’a pas la taille financière compatible avec l’ampleur du projet, et aucun engagement ferme de partenariat n’est apporté« . Le jugement est donc assez sévère sur la solidité et la crédibilité du projet devenu un feuilleton depuis la révélation de son existence, il y a plus d’un an.

Selon les services de l’Etat, la société acquéreuse des terrains « ne répond pas à certains critères essentiels prévus dans l’avis d’appel à candidature :

L’offre de prix est notablement inférieure à l’estimation domaniale, Les modalités de paiement proposées ne correspondent pas au cahier des charges, Le candidat subordonne son offre à la réalisation de certaines conditions suspensives qui n’étaient pas prévues au cahier des charges »

Par ailleurs, la seconde offre pour le lot Francazal Sud à destination culturelle, portée par Futura 21 et prévoyant un complexe de loisirs avec notamment une piste de ski indoor, a elle aussi été rejetée. Elle n’est qu’une « manifestation d’intérêt sans proposition de prix ni d’offre ». Les deux dossiers étudiés concernant le lot Francazal Ouest, à vocation industrielle et tourné vers l’aéronautique, ont eux aussi été rejetés. La préfecture procédera donc ultérieurement à de nouveaux appels d’offres.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Hollywood à Toulouse : le PDG de Raleigh Studios déposera le dossier de candidature

Hollywood à Toulouse : le PDG de Raleigh Studios déposera le dossier de candidature | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

La STF, Société Toulouse Francazal, est en passe d'être créée

Coup d’accélérateur pour le dossier Hollywood à Toulouse. Le dossier porté par Raleigh Studios et Bruno Granja va être déposé la semaine prochaine à Toulouse. Répondant à l’appel à candidatures lancé par l’État, le nouveau PDG de Raleigh Mark Rosenthal devrait se rendre en personne à la préfecture de Toulouse. La STF, Société Toulouse Francazal, est en passe d'être créée.

Bruno Granja s’est rendu ce week-end à Santa Monica, au siège de Raleigh et a finalisé plusieurs conventions entre lui-même et les studios de cinéma hollywoodiens. Une SAS est en passe d’être créée. Elle s’appellera la STF, pour Société Toulouse Francazal, et opèrera au nom du groupe américain. Le nouveau PDG de Raleigh Studios, Mark Rosenthal, a repris à son compte le dossier jusqu’à présent porté par Michael Moore qui s’était rendu à Toulouse à plusieurs reprises au cours de l’année passée. C’est lui qui devrait déposer le dossier de candidature dans le courant de la semaine prochaine.

Ce dossier de 100 pages entend répondre point par point à l’appel à candidatures lancé par l’État, plus précisément par la Direction régionale des Finances Publiques de Midi-Pyrénées. Il comporte 5 chapitres détaillant le projet, des plans en 3D des 59.000 m2 utilisés ainsi que les éléments juridiques et financiers. Il a été préparé par Bruno Granja, accompagné du cabinet Mazard et du cabinet d’avocats d’affaires Francis Lefebvre. 119 millions d’euros devraient être investis mais très peu de personnes connaissent aujourd’hui le montant du prix de vente qui va être proposé à l’État propriétaire de l’ancienne base aérienne de Cugnaux sur laquelle Raleigh aimerait installer de nouveaux studios.

Afin de donner toutes ses chances au dossier, les porteurs du projet tentent de convaincre l’État de la faisabilité du projet. Des rendez-vous ont eu lieu au cabinet d’Aurélie Filippetti et d’Arnaud Montebourg et Louis Gallois a été sollicité. Le dossier a le soutien de Jean-Pierre Bel, président du Sénat et Martin Malvy aurait déjà sur son bureau le dossier complet de candidature. Si jamais le dossier toulousain n’aboutissait pas, Raleigh pourrait se tourner vers Marseille.

Emmanuelle Durand-Rodriguez

© Rémi Benoît 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Francazal : les dirigeants des studios Raleigh bientôt en visite à Toulouse

Francazal : les dirigeants des studios Raleigh bientôt en visite à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Bruno Granja, le porteur du projet de création des studios de cinéma à Francazal avec la société Raleigh, a confirmé hier à travers un communiqué adressé à la presse que l'état-major américain de Raleigh sera à Toulouse à la fin du mois de novembre «pour remettre en mains propres le dossier de candidature en préfecture».

Granja, qui avait dévoilé le dossier samedi en exclusivité dans les colonnes de «La Dépêche du Midi», qualifie de «geste fort» le déplacement en Haute-Garonne des dirigeants de Raleigh : «ça souligne la volonté de Raleigh de s'engager sur notre territoire dans la durée, avec un projet majeur».

 

Bruno Granja a précisé que «le château d'eau de Francazal sera non seulement conservé mais devrait devenir l'emblème des studios Raleigh à Toulouse, sur le modèle de celui de la Warner».

Granja et Raleigh sont accompagnés par le géant de l'immobilier Icade Promotion, filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations, le cabinet d'architecture bordelais King Kong, qui a conçu la médiathèque «Grand M» du Mirail, et les bureaux d'études Betem Ingéniérie et Ginger BEFS.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Amphore d'Or au Fifigrot de Grolouse : Le Grand'Tour

Réalisation : Jérôme le Maire
Idée originale : Vincent Solheid
Scénario : Vincent Solheid, Jérôme le Maire et Benjamine De Cloedt

Avec Vincent (Vincent Solheid), Pinard (Christian Henrard), Denis (Denis Burton), Pierrain (Pierre Fontaine), Manu (Emmanuel Lawa), Renaud (Renaud Quirin), Arnaud (Arnaud Libert), Patrack (Patrick Humblet), Vincent (Vincent Margane), Chen (Chen Chenut).

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Amphore des Etudiants de l'ESAV au Fifigrot de Grolouse : Heavy Girls

Dicke Mädchen/ Heavy Girls Trailer

 

Sven habite avec sa vieille mère gâteuse dont s'occupe Daniel, son meilleur ami. A la mort de celle-ci, les deux hommes vont se rapprocher et s'avouer leur sentiment...

Cette inclassable comédie dramatique traite l'homosexualité avec un regard surprenant, drôle et touchant.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Delepine inaugure le Festival Groland de Toulouse 17/09/12 au Cinéma ABC

Iinauguration du premier FESTIVAL DU FILM GROLANDAIS DE TOULOUSE (17-23 septembre 2012) par Benoît Delepine au Cinéma ABC VIENDEZ À TOULOUSE

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Delepine

Festival International du Film Grolandais de Toulouse...

 

Notre dossier :

http://www.scoop.it/t/toulouse-la-ville-rose?tag=Groland

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Studios de cinéma à Toulouse, toujours pas de dossier déposé par l'américain Raleigh

Studios de cinéma à Toulouse, toujours pas de dossier déposé par l'américain Raleigh | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

L'ancienne base militaire de Francazal

 

Deux parcelles privées situées sur l’ancienne base militaire de Francazal (Cugnaux) ont comme prévu été mises en vente par l’État fin juillet.

Les candidats qui souhaitent acheter ces terrains ont jusqu’au 30 novembre pour répondre aux deux appels à candidature.

L’un a une « vocation économique et culturelle » et l’autre une « vocation industrielle ».

 

Fin août, les studios Raleigh, qui portent le projet de studios de cinéma, n’ont toujours pas déposé d’offre.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Une école du cinéma d'animation va ouvrir à Toulouse avec l'un des créateurs des Shadoks

Une école du cinéma d'animation va ouvrir à Toulouse avec l'un des créateurs des Shadoks | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

René Borg, l'un des créateurs des Shadoks, ouvre avec Christine Barthes une école du cinéma d'animation à Toulouse. L'ECA recrute actuellement entre 10 et 12 élèves dès 16 ans, avec ou sans baccalauréat. L'école souhaite déménager à Francazal pour bénéficier des structures des studios américains Raleigh si ces derniers s'installent sur la base. D'autres partenariats sont également prévus. La directrice générale Christine Barthes fait le point avant l'arrivée de la 1re promotion, en octobre.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Groland fête ses 20 ans. Où çà ? A Toulouse !

Groland fête ses 20 ans. Où çà ? A Toulouse ! | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Après cinq éditions du festival du film grolandais de Quend, cet évènement culturel cinématographique débarque à Toulouse.
Dès 2011, l’association À côté a décidé d’organiser, en 2012, le premier festival du film grolandais au cœur de la cité des violettes, avec en bonus cette année les 20 ans de Groland.
Du 17 au 23 septembre prochain, au sein des structures de cinéma d’art et d’essais toulousaines, le festival s’articulera autour de la projection de films en compétition ainsi qu’une rétrospective de films au goût Groland, dont les primés des cinq éditions du festival de Quend. La Cinémathèque de Toulouse présentera cinq gro-films sortis des oubliettes. Les courts métrages et les documentaires ne sont pas oubliés, on a déniché des petits bijoux, j’te raconte pas…

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Francazal : le projet de studios de cinéma examiné aujourd'hui à l’Élysée

Francazal : le projet de studios de cinéma examiné aujourd'hui à l’Élysée | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le projet de studios de cinéma de l’Américain Raleigh, sur le site de Francazal, était examiné cet après-midi par le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy à l’Élysée.

Face à lui : Bruno Granja, porteur du projet, et Jean-Louis Chauzy, président du Ceser.

Tous deux espèrent un coup de pouce présidentiel.

Alain Di Crescenzo, président de la CCI de Toulouse, s’est lui rendu aux États-Unis pour y rencontrer Michael Moore, président de Raleigh.

(...)

more...
No comment yet.