Toulouse La Ville...
Follow
Find tag "Football"
54.3K views | +13 today
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Braithwaite a-t-il marqué le 1000ème but du TFC en Ligue 1?

Braithwaite a-t-il marqué le 1000ème but du TFC en Ligue 1? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Durant le match OL / TFC et après l'égalisation de Martin Braithwaite, Canal+ Sport annonçait que le Danois venait d'inscrire le 1000ème but de l'histoire du TFC en Ligue 1.

Nous avons mené l'enquête pour vérifier la chose

(...)

Jacques Le Bris's insight:

[Note du Curateur ] A savoir !

A Toulouse, on pratique le football aussi et ce, depuis longtemps, longtemps et tout n'a pas été toujours rose...ni même violet.

Il y a aussi des archivistes et des statisticiens, fiables car ils ne planent pas, eux... :)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

www.todayfoot.com Nice 1-1 Toulouse 20/08/2011

www.todayfoot.com Nice 1-1 Toulouse 20/08/2011 | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
www.todayfoot.com Nice 1-1 Toulouse 20/08/2011..

 

La vidéo des buts de Nice vs Toulouse . Les deux clubs ont fait match nul 1 but partout le samedi 20 août 2011 lors de la 3ième journée de Ligue 1 . Anthony Mounier a ouvert le score à la 31ième minute de jeu suite à un corner mal dégagé par la défense du TFC .

Adrien Regattin a offert le point du match nul aux toulousains en marquant à la 90ième minute de jeu avec un retourné acrobatique sur un centre de Sissoko . Il faut noter l' expulsion côté TFC d' Amadou Soukouna après ce but pour un second carton jaune .

Nice vs Toulouse : 1-1
les buts : Mounier (31) / Regattin (90).

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

TFC. C'est parti pour les abonnements

TFC. C'est parti pour les abonnements | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
- La Dépêche :

La campagne d'abonnement du TFC 2011-2012 débute aujourd'hui. Cette saison encore, le TFC propose des offres d'abonnement exceptionnelles qui s'inscrivent dans la volonté de continuer à pérenniser l'esprit familial et festif du TFC :

- pour un abonnement acheté, un abonnement 0-14 ans ou femme offert ;

- abonnement 15-25 ans : à partir de 99,90 € en virage ;

Pour les abonnés de la saison 2010-2011, le TFC conserve leur place jusqu'au samedi 9 juillet.

Pour les nouveaux, il est possible de s'abonner en téléphonant au 0892 70 4000 (0,34 €/mn), en téléchargeant le bulletin d'abonnement sur le site www.tfc.info ou directement à la boutique du TFC au Stadium (ouverte du mardi au samedi de 10 h à 18 h 30).

En s'abonnant au TFC pour la saison 2011-2012, ce sont les avantages suivants qui sont offerts :

- l'accès aux 19 matchs du championnat de Ligue 1 avec la garantie d'assister aux affiches telles que TFC-OM, TFC-OL, TFC-Lille, TFC-Bordeaux ou encore TFC-PSG ;

- 15 % de réduction sur tous les produits de la boutique du Stadium, ainsi que de nombreuses offres chez les partenaires du TFC ;

- la possibilité de visionner l'ensemble des matchs du TFC sur le site officiel en s'abonnant gratuitement à Premium TFC TV.

- la priorité d'achat sur les matchs hors championnat et des tarifs spéciaux en fonction des rencontres (Coupe de France, Coupe de la Ligue).
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

L'Euro 2016 à Toulouse ! - le site officiel du Toulouse Football Club (TFC)

L'Euro 2016 à Toulouse ! - le site officiel du Toulouse Football Club (TFC) | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
- le site officiel du Toulouse Football Club (TFC) :

Le TFC se réjouit de la décision de l’UEFA de réintégrer la ville de Toulouse comme site d’accueil de l’Euro 2016 récompensant enfin la candidature portée depuis des mois par la Mairie de Toulouse.
La ville rose, par sa situation géographique, démographique et la cohérence économique de son projet de rénovation du Stadium, détenait à l’évidence de nombreux atouts qui ont su finalement emporter l’adhésion du comité exécutif de l’UEFA.
Le Stadium vibrera donc bien au rythme de l’Euro 2016 pour la plus grande joie des amateurs de sport de la région Midi-Pyrénées, autour des valeurs de fête, de partage et de convivialité, si caractéristiques de notre cher Sud-Ouest.

[Note du Curateur] Pour ne pas confondre avec le Tour Football Club, ici on prononce TéFéCé ou le Tef !
more...
No comment yet.
Suggested by Titom
Scoop.it!

Toulouse et Saint-Etienne repêchées - Euro 2016

Toulouse et Saint-Etienne repêchées - Euro 2016 | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Le président de l'UEFA, Michel Platini, a indiqué jeudi à Nyon que Toulouse et Saint-Etienne avaient été repêchées par le comité exécutif de l'UEFA comme villes hôtes de l'Euro 2016, ce qui porte de 9 à 11 le nombre de sites retenus en France pour cette compétition.

Toulouse et Saint-Etienne seront de la fête. Finalement. L'intégration des recalés, acceptée à l'unanimité par le comité exécutif de l'UEFA, est notamment justifiée par le fait que l'Euro-2016 sera le premier championnat d'Europe des nations à 24 équipes. La dernière édition à 16 équipes aura lieu à l'été 2012 en Ukraine et en Pologne. Le nombre de matches passe ainsi de 31 à 51 pendant cette compétition.

Le 20 mai dernier, la Fédération française de football, par le biais de son conseil fédéral, avait initialement retenu 9 villes hôtes "titulaires" sur les 11 dossiers présentés, conformément au cahier des charges de l'UEFA: Bordeaux, Lens, Lille, Lyon, Marseille, Nancy, Nice, Paris et Saint-Denis. Toulouse et Saint-Etienne avaient alors été écartées et désignées "villes de réserve". Ce choix avait suscité une grande colère des pouvoirs municipaux et sportifs des villes laissées sur le banc des remplaçants.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse désignée réserviste pour l'Euro 2016 de football

Toulouse désignée réserviste pour l'Euro 2016 de football | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
ObjectifNews.com

Sauf désistement d'une des villes hôtes, Toulouse n'accueillera pas de matchs de l'Euro 2016 de football. La Ville rose était en compétition avec 11 autres concurrentes mais la Fédération française de football l'a placée, avec Saint-Étienne, sur la liste des stades réservistes.

Le conseil fédéral de la FFF donnait ce vendredi (19 mai) le nom des neuf villes retenues pour l'organisation de l'Euro 2016. Saint-Denis, Paris, Marseille, Lyon, Lille, Bordeaux, Nice, Lens et Nancy seront donc les villes hôtes. Le Stadium municipal de Toulouse ne sera donc pas retenu comme le stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne, ces deux derniers stades restant en réserve.

Pierre Cohen a décidé de former un recours gracieux contre la décision de la Fédération française de football afin que le Stadium municipal soit retenu dans la liste des stades de l'Euro-2016.

« Je ne comprends toujours pas le choix de la Fédération française de football, a précisé le maire. En effet , l'absence d'explication de la part de son président, Fernand Duchaussoy, rend cette décision incompréhensible pour les Toulousains et injuste à mes yeux. Notre dossier aux yeux des experts présente de très solides garanties dont la proximité avec l'Espagne championne du monde de football et la réputation festive et sportive de Toulouse qui n'est plus à faire. La Ville a déjà fait la preuve de sa capacité à accueillir des grands évènements sportifs comme la Coupe du monde de football en 1998 et la Coupe du monde de rugby 2007 », a rajouté le maire.
Pierre Cohen s'est longuement entretenu avec Maurice Vincent, maire de Saint-Etienne. « Nous partageons le même sentiment d'incompréhension face à cette décision injustifiée. Pour cette raison, nous sollicitons le soutien de la ministre des Sports Chantal Jouanno dans notre démarche » a conclu Pierre Cohen.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Twitter / ToulouseFC: Just Fontaine à l'entrainement ...

Just Fontaine, recordman de buts marqués dans une même phase finale de Coupe du Monde, donnera le coup d'envoi de TFC-Reims. #TOULOUSEFCSDR

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

#Ligue 1 Le TéFéCé est leader !

#Ligue 1 Le TéFéCé est leader ! | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Umut Bulut n'a mis que deux matches pour inscrire son premier but en Ligue 1, libérant le TFC en fin de rencontre./Photo DDM, Xavier De Fenoyl.

 

D'abord la victoire, ensuite la manière, avait dit cette semaine Alain Casanova.

 

- La Dépêche :

 

2e journée. La victoire toulousaine a été longue à se dessiner mais elle est indiscutable.

 

D'abord la victoire, ensuite la manière, avait dit cette semaine Alain Casanova. Alors, on retiendra que le TFC s'est installé hier soir en tête de la Ligue 1 après son deuxième succès en autant de matches, et toujours sans avoir encaissé le moindre but.

Quant à la manière, on saluera la prestation de Tabanou, l'un des hommes du match, pourtant reconverti arrière gauche mais qui a fait preuve d'une belle disponibilité, qui a obligé le jeune gardien dijonnais à boxer son coup franc d'entrée (3) et qui, surtout, a amené le deuxième but d'un Machado rayonnant, mettant fin à une soirée que l'on ne qualifiera certainement pas de grandiose.

CHALEUR LOURDE
Le TFC leader, c'est un peu le tube de l'été depuis l'été dernier. Mais on est encore loin de la rengaine, de la scie, surtout au vu de cette première rencontre à domicile, faussée par une chaleur trop lourde, qui a littéralement asphyxié les joueurs jusqu'au repos.

Les hommes de Casanova n'ont fait la différence que dans les vingt dernières minutes, grâce au Turc Umut Bulut, vainqueur de son duel avec le jeune Reynet et dont le premier but en France devrait lui donner beaucoup de confiance.

Sur le coup, c'est surtout la passe de Sirieix, très actif, et l'apport de Pentecôte, décisif (25 ans hier, bon anniversaire !) qui ont permis de décoincer enfin une partie où le promu dijonnais n'a opposé qu'une bonne résistance, en profitant de la chaleur qui a ralenti considérablement les débats et en verrouillant les espaces, après avoir toutefois tremblé dans les dix premières minutes.

Dijon va ensuite mieux contrôler les tentatives adverses, jusqu'à provoquer quelques interrogations dans le maigre public de l'île du Ramier.

PELOUSE MALADE
Mais au TFC, la patience est la première qualité de l'équipe. Sur une pelouse malade, dont on jurerait qu'elle avait elle aussi enfilé le maillot rayé du TFC

[…] , il a fallu attendre les entrées en jeu successives de Pentecôte et Capoue (la surprise du chef), qui ont amené un surcroît de qualité dans la phase offensive. Comme à Ajaccio, les Toulousains ont alors pesé de plus en plus lourd sur les Dijonnais, et ce travail de sape s'est bonifié quand Varrault a tiré le maillot de Tabanou en pleine surface. Deuxième but de Machado cette saison, sur penalty, et fin d'une rencontre où les Dijonnais n'auront cadré que deux tirs, par les anciens de Luzenac, Guerbert et Caceres. On pouvait s'attendre à pareille résistance des Bourguignons, trop sévèrement humiliés la semaine dernière par Rennes, mais il est clair que les hommes de Patrice Carteron ont abondamment profité du manque d'air ambiant, avant de craquer devant la puissance toulousaine. Le débat n'est pas près de se clore, entre ceux qui reprocheront aux Toulousains leur manque de présence offensive et ceux qui sauront se contenter d'un résultat favorable, du style tout vient à point à qui sait attendre… Avec le temps qu'il faisait hier sur les bords de Garonne, il faut se contenter de cette belle place de leader.

Fiche Technique
TFC 2 - Dijon 0

MT 0-0. Stadium. 13353 spectateurs. Arbitrage de M. Gautier assisté de MM. Dansault et Annonier. Temps additionnel: 4' (1+3).

Pour le TFC: Bulut (71), Machado sur penalty (84).

TFC: Ahamada - Congré, Fofana, Abdennour, Tabanou puis Akpa-Akpro (86) - Devaux puis Capoue (68) - Regattin puis Pentecôte (61), Sirieix, Sissoko, Machado - Bulut. Entr.: Alain Casanova.

Avertissement: Devaux (56, tacle par derrière sur Thil).

DFCO: Reynet - Varrault, Zarour, Meite (cap), L. Malouda - Guerbert puis F. Berenguer (70), Altama, Sankharé, Bauthéac - Jovial puis Caceres (31), Thil puis Manganne (90+2). Entr.: Patrice Carteron.

Avertissements: Altama (46, tacle en retard sur Sirieix), Guerbert (64, tirage de maillot sur Machado).

Les buts
71e: Ballon plein axe de Sirieix dévié par Pentecôte puis Sissoko, séché par Meite, vers Bulut qui crochète Varrault et devance la sortie du gardien d'un plat du pied droit (1-0).

84e: Festival de Tabanou qui rentre dans la surface avant de se faire tirer le maillot par Varrault. Penalty de Machado qui prend Reynet à contrepied (2-0).

Ils ont dit
Alain Casanova (entraîneur du TFC) : « On a fait une bonne entame, l'objectif était de mettre la pression sur Dijon, sa défense et leur très jeune gardien. Mais c'était difficile, vu la chaleur, de tenir la distance… On a su trouver un second souffle après la pause et quelques réajustements. En seconde mi-temps, l'équipe s'est montrée conquérante, avec une maîtrise sans partage des débats. Capoue a apporté de la fraicheur, de la disponibilité, Pentecôte également, avec sa présence dans la surface. La première place ? Anecdotique, on espère monter en puissance avec les retours des blessés. J'espère que la concurrence emmenera encore plus de qualité. »

Daniel Congré (capitaine du TFC) : « Un match difficile à négocier, avec un Dijon revanchard venu pour nous contrer. On a su être patients : après notre première période difficile, on s'est ressaisi. Ce qui change par rapport à l'an dernier, c'est qu'on est capable d'être costauds durant 70 minutes, de tenir malgré nos temps faibles, puis de faire la difference en fin de partie avec, notamment Xavier (Pentecôte), qui avait des fourmis dans les jambes. »

Patrice Carteron (entraîneur de Dijon) : « Après notre déroute contre Rennes, notre entame m'a rassuré, l'état d'esprit aussi. Mais on n'a pas su rester solide. On est tombé sur une grosse équipe de Toulouse, très puissante. Offensivement, on ne s'est pas créé d'occasion, la défense du TFC a nettement pris le dessus.»

Les notes
Ahamada 11

Congré 10

Fofana 13

Abdennour 12

Tabanou 14

Devaux 11

Regattin 11

Sissoko 11

Sirieix 13

Machado 15

Bulut 12

TFC. Le jeu et les joueurs. Franck Tabanou solide côté gauche, Pantxi Sirieix précieux dans son rôle.
Un Machado rayonnant
AHAMADA (11/20) : Une petite frayeur lorsqu'il relâche une frappe de Guerbert (26). Rien à se mettre sous la dent ensuite. Tant mieux pour lui, et le TFC.

CONGRE (10/20) : Une entame très difficile pour Dan. Une technique hésitante, bon nombre de ballons perdus, plusieurs fois enrhumé par Bauthéac… Il s'est, heureusement, très bien repris ensuite.

FOFANA (13/20) : Prestation solide, au duel, dans le placement. Jovial, Thil et Caceres s'y sont cassé les dents. Convaincant.

ABDENNOUR (12/20) : Moins rassurant que son compère de l'axe central. Costaud physiquement, mais à voir face à des pointes plus renommées.

TABANOU (14/20) : M'Bengue forfait, l'ailier a parfaitement tenu le couloir gauche. Sa « mine » sur coup-franc aurait pu d'entrée débloquer la partie (3). Un peu bridé en première, il est devenu de plus en plus offensif au fil du match. Jusqu'à provoquer le penalty du second but. Remplacé par AKPA-AKPRO (87).

DEVAUX (11/20) : Moins en vue, moins utile qu'à Ajaccio. Prestation correcte toutefois. Remplacé par CAPOUE (68) de retour et plus offensif qu'à l'accoutumée.

REGATTIN (11/20) : Pour sa première titularisation, actif, mais trop brouillon. Remplacé par PENTECOTE (61), immédiatement très disponible côté droit et qui a apporté le soutien dont avait bien besoin Bulut.

SISSOKO (11/20) : Précieux physiquement, on attend mieux de lui dans la créativité. Mis sur orbite par Machado, il croise trop une frappe (7), qui aurait dû faire mouche.

SIRIEIX (13/20) : Du très bon Pantxi. Quelques hésitations en première, mais un jeu long astucieux ensuite, une frappe superbe, aussi (64). Précieux.

MACHADO (15/20) : Prestation de haute volée. Il a souvent « dézoné », se montrant lumineux dans ses ouvertures, engagé sur ses frappes (il a failli refaire le coup d'Ajaccio), activité récompensée par son deuxième but de la saison.

BULUT (12/20) : Quasi invisible durant 70 minutes, il n'a pas suffisamment proposé de solutions à son équipe. Mais il a surgi au meilleur moment. Il est là pour ça.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

L'Université Paul Sabatier Toulouse sur le toit de l'Europe

L'Université Paul Sabatier Toulouse sur le toit de l'Europe | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Après le titre de Champion de France, les Toulousaines se sont offerts le plus glorieux trophée, celui de Championne d'Europe universitaire.
Sous l'impulsion de leur coach Sylvain Blaise, les Toulousaines ont vraiment passé un cap cette saison et sur cette finale, les joueuses se sont mises au diapason en infligeant un sanglant 5 à 0 à l'université allemande de Mayence. Menant 3-0 à la pause (7e, 14e, 35e), elles ont conforté le succès à la reprise (40e, 42e).

Samedi 25 juin 2011 - Finale
UNIV. PAUL SABATIER TOULOUSE (FRA) - UNIVERSITE DE MAYENCE (ALL) : 5-0 (3-0)
Buts : Marie-Pierre Castera, Manon Guitard (x2), Rose Lavaud, Saliha Aarasse
Toulouse : Alexandra Saint-Jours ; Marie Papaix (Laura Asensio), Aïvi Mitchaï (Elodie Espiau), Sidonie Demarle (Aurore Gastal), Rose Lavaud, Manon Guitard (Saliha Aarasse), Marie-Pierre Castera (Noémie Calmels). Entr.: Sylvain Blaise
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Euro-2016 : Toulouse repêché

Euro-2016 : Toulouse repêché | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Platini a enlevé une belle épine au pied de la FFF en repêchant Toulouse et Saint-Etienne.

Michel Platini a sifflé la fin des polémiques entourant la désignation des villes hôtes pour l'Euro-2016. Les recalés avaient déposé un recours gracieux, et il devait être examiné aujourd'hui par un conseil fédéral qui n'avait plus que quelques heures à vivre avant l'émergence d'un nouveau corps dirigeant à l'issue des élections à la FFF, sous nouveaux statuts dès samedi.

Il y avait risque de nouvelles procédures. Plus maintenant. "Je préfère que le comité exécutif de l'UEFA intervienne pour mettre fin à toute tergiversation", a lancé Platini.

Premier Euro à 24 équipes

Le patron du football européen a mis en avant que l'Euro-2016 serait le premier du genre à 24 équipes (16 actuellement), ce qui fait passer le nombre de matches de "31 à 51" : "avec 11 sites, les matches seront répartis de façon plus harmonieuse".

L'ancien capitaine des Bleus a également glissé "qu'il était injustifié de laisser sur le bord de la route Toulouse et Saint-Etienne, qui représentent le patrimoine du foot français".

Platini a aussi mis en avant que "l'impact populaire, touristique et économique serait bien meilleur avec 11 villes hôtes : c'est une décision de bon sens, d'intérêt général pour le pays organisateur".

Il n'a pas non plus écarté l'hypothèse "d'une ou deux villes en difficulté" dans leurs projets. "Nous pourrions, qui sait, finir avec 9 villes hôtes, je préfère alors passer de 11 villes hôtes à 9, plutôt que de passer de 9 à 7. Maintenant, au travail pour ces villes", a-t-il conclu.

L'UEFA tire en tout cas une belle épine du pied de la FFF, critiquée pour son mode de désignation qui avait suscité une grande colère des pouvoirs municipaux et sportifs des villes laissées sur le banc des remplaçants. Elles avaient d'ailleurs dénoncé un manque d'équité.

Le maire de Toulouse Pierre Cohen a remercié Michel Platini et l'UEFA d'avoir modifié le règlement.

«L'Euro-2016 passera donc par la quatrième ville de France et ce n'est que justice", s'est réjoui le maire de Toulouse, un spectateur assidu des matches du TFC au Stadium. Maintenant, a-t-il ajouté, "nous allons pouvoir lancer la rénovation du Stadium pour accueillir le public dans les meilleures conditions".
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Euro 2016 : au tour de la mairie de Toulouse de contester

Euro 2016 : au tour de la mairie de Toulouse de contester | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Après le maire de Saint-Etienne, Pierre Cohen a annoncé son intention de former un recours gracieux auprès de la FFF, pour que Toulouse soit finalement choisi pour accueillir l’Euro. Sans doute trop tard…

Cela n’était pas passé du côté de Saint-Etienne, ça ne passe pas plus du côté de Toulouse. Leurs municipalités respectives ne digèrent pas le choix de la Fédération Française de Football de les avoir placés sur la liste des stades réservistes accueillant l’Euro 2016. Derrière les neuf titulaires.

Alors, comme à Sainté, Pierre Cohen a décidé de former un recours gracieux auprès de la FFF, espérant compter - comme à Sainté là encore - sur l’appui de la ministre des sports Chantal Jouanno. Car monsieur le maire ne comprend pas, et « veut des explications » : « C'est une décision très peu motivée. Il n'y a pas eu d'explication sur les critères de choix. » Deux éléments, selon M. Cohen, pourraient changer la donne.
more...
No comment yet.