Toulouse La Ville Rose
74.1K views | +6 today
Follow
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La ville moins rose

La ville moins rose | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Des syndicalistes de la CGT ont muré la permanence du député PS Christophe Borgel, juste avant le début de la manifestation contre la loi Travail ce mardi.

"Semaine de 32 heures". A la place de la serrure, c'est ce tract de la CGT qu'a découvert le député PS Christophe Borgel à sa permanence toulousaine. Comme le rapporte ce mardi le média local Côté Toulouse, une dizaine de représentants de la CGT ont muré, vers 8 heures du matin, le bureau du parlementaire, peu avant le début de la manifestation contre la loi Travail

Jacques Le Bris's insight:

Nota : ce député parachuté à Toulouse est un des onze Apparatchiks qui ont verrouillé un peu plus le système des partis en mars dernier.

Une pétition contre cette atteinte gravissime à la démocratie avait été lancée, mais LR et PS n'en ont pas tenu compte.

https://www.change.org/p/non-à-la-loi-de-modernisation-de-l-élection-présidentielle-présidentielleouverte

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Forum Smart City Toulouse : la technologie au service de la démocratie ?

Forum Smart City Toulouse : la technologie au service de la démocratie ? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it


Les technologies de la communication instaurent de nouvelles formes de collaborations entre citoyens et collectivités.


 


Objectif News et La Tribune organisent le 1er Forum Smart City Toulouse le 16 décembre aux Espaces Vanel de la médiathèque José Cabanis, en partenariat avec Toulouse Métropole. L’une des tables rondes de cette journée de réflexion et d’échanges portera sur le phénomène de e-démocratie et, de manière plus générale, sur ce que vont apporter les nouvelles technologies à la relation entre collectivités et citoyens.
 
Et si, en pleine crise de la représentativité, le numérique offrait un terrain démocratique au cœur de la ville ? L’idée peut paraître saugrenue. Et pourtant, les technologies de la communication instaurent de nouvelles formes de collaborations entre citoyens et collectivités. De nouveaux outils d’interactions apparaissent, basés sur la transparence et l’implication, avec l’idée finale de rapprocher le citadin de sa ville. Alors que les métropoles se saisissent peu à peu de l’enjeu numérique, de nouvelles perspectives se dessinent en faveur de la démocratie locale. Cette dynamique fera l’objet de la sixième et dernière table-ronde du Forum Smart City Toulouse, "Smart City : le citoyen, co-constructeur de la ville", organisée de 15h45 à 16h15.

La consultation, première étape de la collaboration ?
Les débats verront intervenir Jean-François Audiguier, responsable des projets numériques à l’ARPE Midi-Pyrénées et président du Club de la Com de Midi-Pyrénées, Stéphane Distinguin, président de Fabernovel et président du pôle de compétitivité Cap Digital Paris Région, Edouard Forzy, co-fondateur et directeur général de la Mêlée numérique, et Marie-Christine Jaillet, sociologue et présidente du Codev de Toulouse Métropole.

Ils décrypteront l’impact du numérique sur le débat public et se projetteront sur les opportunités et limites en matière de démocratie. Ils évoqueront l’adaptation des services publics au digital et la naissance de nouveaux outils de coopération citoyenne. Les intervenants s’interrogeront également sur l’intégration du numérique et des réseaux sociaux à la communication des collectivités. Enfin, ils échangeront sur le risque potentiel de fracture numérique.

Une ville plus collaborative sera une ville qui mettra à disposition de ses habitants des outils d’expression et de participation. La construction de cette nouvelle relation entre collectivité et citoyen passe donc par l’intégration de tous les acteurs dans la réflexion commune et l’expérimentation de nouvelles pratiques.

Adrien Serrière

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

J'enrage de mes erreurs

J'enrage de mes erreurs | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it


Je le reconnais, je n'ai pas su convaincre les abstentionnistes de sortir de leur léthargie, je n'ai pas su communiquer assez intensément pour repousser la gangrène du rejet de la représentativité politique.

Je n'ai pas su imposer ma crainte de l'abstention, tellement nuisible et anti démocratique car manipulée. J'avais bien des idées mais pas l'ambition d'un leader politique.

Quand je pense que presque la moitié des électeurs toulousains (47,81%) ont refusé de s'exprimer, j'en pleure.

Cela représente quand même 121748 personnes qui laissent:

- perdurer les votes pipés par les sondages et les journalistes qui adhèrent au système actuel

- les instituts de sondage leur dire quoi penser et faire lors des élections

- la facture du dérèglement climatique leur voler leurs économies

- chuter l'emploi et laissent progresser le marasme ambiant

- la première des priorités, l'emploi, dans l'ignorance et l'irrespect

- l'opacité et la pénombre diriger les affaires

- le pouvoir aux incapables au lieu de le reprendre pour eux-mêmes

- la désunion se maintenir alors que le parti du vote blanc voulait justement les rassembler et les souder

-le cercle vicieux pouvoir/finances/magouilles/pouvoir/finances baiser le cercle vertueux pouvoir collectif/redistribution des richesses/ respect concertation/vie communautaire enrichie/pouvoir partagé

- le risque d'une montée des extrêmes et des révoltes anarchistes

- bafouer la LIBERTÉ l'ÉGALITÉ et la FRATERNITÉ et refusent leurs rétablissement

- l'ancien système en place et ne rêvent même pas d'un monde nouveau avec rééquilibrage des pouvoirs

- promouvoir la malhonnêteté et la corruption

- leur désespoir et leur défiance leur cacher que des citoyens comme eux étaient candidats

- se maintenir une démocratie vérolée et infâme aux ordres des UMP et PS tous profiteurs

- la liberté aux corrompus et laissent les malfaçons impunies et prolongeables

- leur santé se dégrader et les risques de mort par accident industriel s'accroître

- une image au monde entier de faiblesse et de défaitisme

- perpétuer un anti humanisme indigne et néfaste, synonyme d'enfer

- l'éventualité assurée que de nouvelles associations comme « Plus jamais ça » verrons le jour

- l'hiver continuer ses conditions de petite mort de la nature et refusent la lumière et la renaissance du printemps

- leur non vote totalement réfractaire à toutes les propositions politiques, même les nouvelles qui émanent de citoyens comme eux. Je conclus qu'ils sont toujours CONTRE et ne passeront jamais POUR et qu'ils manquent d'ambitions et d'imaginations (comme quoi ? des moutons!)

- le monde dans la décrépitude et les magouilles financières

Tout simplement le pendant de mes 23 raisons pour les abstentionnistes d'aller voter, diffusées précédemment à partir du 1° mars.

Bref, des électeurs comme ça me font vomir.

Je ne peux plus vivre SANS HONTE dans une ville où plus de la moitié des électeurs rejettent la république et s'abstiennent de voter. Je prévois le plus tôt possible de déménager. Mon rêve: une ville avec un maire sans étiquette et au moins 70% de votants, au mieux Yerres qui a réélu Nicolas Dupont-Aignan avec plus de 77% de voix sur sa candidature et 61,48% de participation.

Bruno

Jacques Le Bris's insight:


Il faut préciser que notre ami Bruno de Toulouse nous avait donné pas moins de 23 raisons de ne pas s'abstenir le 23 mars 2014 !

http://bit.ly/OVMjBk


Seulement voilà à Toulouse, les médias ne dépendent que d'un seul homme (c'est triste d'en arriver là en 2014') et donc inutile de vous préciser quel écho cet appel à plus de civisme a eu dans les médias locaux.

more...
Agriculture and economy's comment, April 6, 2014 3:13 AM
Bravo Monsieur pour cette tirade à la Cyrano, mais avez-vous participé à une liste ? Je ne comprends pas non plus ce chiffre d'abstention et suis très surpris. A-t-on finement analysé les raisons, en faisant parler les intéressés. Effectivement, je n'ai pas vu de "signal d'alarme", à la lecture, très furtive, de notre quotidien local principal local. Les journalistes ne seraient-t-ils pas des enquêteurs et des "lanceurs d'alerte" ? Merci. Un banlieusard.
Jacques Le Bris's comment, April 6, 2014 3:14 AM
Si tu habites Toulouse, demande à ton voisin, il t'expliquera !
Jacques Le Bris's comment, April 6, 2014 4:32 AM
Si tu n'as pas de voisin, je te mets sur sa piste : c'est un Cumulard ardent défenseur du cumul des mandats (on le comprend).
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

8th Wonderland

8th Wonderland : le premier pays virtuel. Rejoignez-nous !

http://www.8thwonderland.com/Connexion.php

Voir 8th Wonderland, un film de Nicolas Alberny avec Matthew Géczy, Alain Azerot.

INTERNET ET DÉMOCRATIE, LA CITOYENNETÉ AUGMENTÉE ?

Séance unique jeudi 9 juin à 20h45 à Toulouse, organisée avec l’association Toulibre :
projection suivie d’une rencontre avec Tangui Morlier, du collectif RegardsCitoyens.org
(achetez vos places à partir du 1er juin, 8th Wonderland sera également disponible en HD en Vidéo en Poche, soit 3 mois avant sa sortie DVD, bande de veinards !).

Parmi les initiatives de Regards Citoyens, NosDéputés.fr :

http://www.nosdeputes.fr/

observatoire de l’activité des députés à l’Assemblée Nationale, est un outil précieux pour de nombreuses associations et initiatives citoyennes. Leurs actions ne seraient pas réalisables sans la possibilité d’accéder, de réutiliser et de rediffuser librement des données supposées publiques. Alors que plusieurs pays anglo-saxons ont initié un mouvement général d’ouverture de leurs données, la France peine à entrer dans la danse…

Qu’en est-il à Toulouse ? Une lettre ouverte a été adressée en avril dernier à Pierre Cohen…

8th WONDERLAND
Nicolas Alberny et Jean Mach - France 2010 1h34mn VOSTF - Avec Matthew Géczy, Alain Azerot, Robert William Bradford, Eloïssa Florez...

Pour en savoir plus :
http://www.cinemas-utopia.org/toulouse/index.php?id=1335&mode=film


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Cette fois-ci, la droite y va pour gagner

Cette fois-ci, la droite y va pour gagner | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it


Présentation des candidats hier matin salle du Sénéchal à Toulouse.


 

Sous la bannière «Ensemble pour la Haute-Garonne», la droite départementale a présenté une liste d'union pour les élections départementales. Elle pense créer la surprise.

On ne change pas une équipe qui gagne. Dans la foulée des élections municipales à Toulouse et des sénatoriales, la droite départementale, sous la bannière «Ensemble pour la Haute-Garonne», reconduit une large liste d'union pour les élections départementales de mars prochain. Le cocktail est sensiblement le même : un tiers d'UMP, un tiers de société civile et un gros tiers de partis partenaires (UDI, Modem, MPF, DLF) et divers droite. C'est le président de l'UMP de Haute-Garonne, Jean-Luc Moudenc, qui a présenté hier les 54 candidats titulaires ainsi que leurs remplaçants. «Une chance historique d'alternance politique au niveau départemental existe après 75 ans d'une majorité monocolore, affirme Jean-Luc Moudenc. Je suis certain que l'on va créer la surprise.» Le maire de Toulouse a propulsé sur le devant de la scène Jennifer Courtois-Périssé, la jeune maire de Rieumes sans étiquette, comme le symbole d'une nouvelle génération d'élus. «Nous présentons des candidatures de renouvellement dans une écrasante majorité. Cela correspond aux attentes de nos concitoyens qui veulent des têtes nouvelles.» Pour Jennifer Courtois-Périssé, élue pour la première fois en 2011 sur le canton de Rieumes, les élections départementales constituent «un véritable enjeu de société. Nous voulons des élus de proximité et défendre un véritable engagement sur le territoire». La jeune femme, comme le conseiller général sortant Jean-Marc Dumoulin ou le maire de Castanet Arnaud Lafon, fait partie des «présidentiables» au cas où la liste «Ensemble pour la Haute-Garonne» l'emporterait au soir du 29 mars. Pour autant, les caciques de la droite départementale assurent ne pas avoir désigné de chef de file : «Nous procéderons dans l'ordre, répond Jean-Luc Moudenc. Il faut d'abord gagner les cantons, un par un, et que nous soyons majoritaires. Après, nos élus se réuniront et prendront toutes les décisions. Ils devront le faire avec un esprit d'équipe».

Pour le programme, il faudra attendre un bon mois. Mais certains candidats ne font pas mystère de leurs intentions. Elisabeth Pouchelon (UMP) évoque «le challenge de la rigueur budgétaire» tandis que Jean-Marc Dumoulin (UDI) plaide pour «des dépenses parcimonieuses». Pas question en revanche de toucher en l'état à la gratuité du transport scolaire : «Il faut continuer mais instaurer des critères de surveillance», estime M. Dumoulin.

Jacques Le Bris's insight:
La liste «Ensemble pour la Haute-Garonne»

Voici les candidats de la liste «Ensemble pour la Haute-Garonne». Les candidats du canton de Saint-Gaudens et de Bagnères-de-Luchon ne sont pas encore officiellement désignés.

 

Auterive : Gérard Oneda, Françoise Borret ;

Blagnac : Marie-Agnès Espa, David Gerson ;

Castanet-Tolosan : Arnaud Lafon, Elisabeth Barral ;

Castelginest : Philippe Plantade, Claudine Machado ;

Cazères : Virginie Courtois-Périssé, Pierre-Alain Dinthilac ; Escalquens : Hervé Bocco ; Chantal Gauthier ;

Léguevin : Jean-Marc Valette, Patricia Pialet ;

Muret : Alain Sottil, Alexandra Bernard ;

Pechbonnieu : Jean-Bernard de Cools, Magali Mirtain-Schardt ;

Plaisance-du-Touch : Patrick Lasseube, Florence Fabry ;

Portet-sur-Garonne : Eric Gautier, Elisabeth Pouchelon ;

Revel : Marielle Garonzi, Louis Palosse ;

Toulouse 1 : Christophe Alvès, Marthe Marti ;

Toulouse 2 : Olivier Arsac, Ghislaine Delmond ;

Toulouse 3 : Emilion Esnault, Hélène Costes-Dandurand ;

Toulouse 4 : André Ducap, Jacqueline Winnepenninckx ;

Toulouse 5 : Florie Lacroix, Jean-Louis Chavoillon ;

Toulouse 6 : Franck Biasotto, Marie-Jeanne Fouqué ;

Toulouse 7 : Laurent Laurier, Anne Boriello ;

Toulouse 8 : Maxime Boyer, Françoise Roncato ;

Toulouse 9 : Laurent Lesgourgues, Christine Genarro ;

Toulouse 10 : Sophie Lamant, Jean-Baptiste de Scorraille ;

Toulouse 11 : Marion Lalanne de Laubadère, Serban Iclanzan ;

Tournefeuille : Sylvie Deguine-Lemarchand, Michel Aujoulat ;

Villemur-sur-Tarn : Jean-Marc Dumoulin ; Marie-Hélène Champagnac.

Le chiffre : 31 %

des titulaires >Sont issus de la société civile. Soit 12 femmes et 5 hommes.

>30% des candidats sont membres de l'UMP.

>54 élus seront désignés en mars sur 27 cantons selon des binômes paritaires.

Sébastien Marti

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Social MeetUp #5 Edition : “La démocratie 3.0” à La Cantine Toulouse le 3/10

Social MeetUp #5 Edition : “La démocratie 3.0” à La Cantine Toulouse le 3/10 | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

La généralisation du numérique dans la sphère privée a donné naissance à de nouvelles façons de communiquer, à tisser de nouveaux liens entre chaque citoyen et la cité. Cette évolution est notamment illustrée par la montée en puissance des réseaux sociaux dans les échanges. En la matière, le citoyen est souvent allé plus vite que la cité. Aujourd’hui, les grandes entreprises, les collectivités et l’ensemble du secteur public se sont dotés ou se dotent des outils et des compétences nécessaires pour que ces communications soient interactives. Qu’est-ce que la « démocratie 3.0 » ? Les définitions sont multiples mais les points de convergence sont évidents : elle concerne l’implication directe des citoyens dans le débat public, via Internet et les réseaux sociaux le plus souvent (dans un premier temps, Internet a permis de s’informer, dans un deuxième temps de réagir et, avec la démocratie 3.0, de proposer).

Concrètement, les différentes briques qui doivent aboutir à une « démocratie 3.0 » sont là : reste à les mettre en place. Cette 5ème édition du Social MeetUp a pour but d’aborder ces thématiques et de permettre aux différents intervenants de la « démocratie 3.0 » de nourrir et de se nourrir de cette formidable source d’innovations et d’idées neuves qu’est « la foule » (crowd, en anglais).

Jacques Le Bris's insight:
Programme
  • 11h15 : Accueil café
  • 11h30 : Intro de la thématique par Martin Venzal, Touléco
  • 11H40 : Pitches de porteurs de projets
    • Equivote par Jeremy SIMONKLEIN - EQUIVOTE - service de référendum en temps réel pour voter et commenter les lois proposées à l'Assemblée Nationale.
    • Hack The City : les citoyens réinventent leur démocratie par Carole Maurage ( La Mêlée).
    • Témoignage Citoyen
  • 12h00 : Conférence
    • “Qu’est ce que la Démocratie 3.0”: Jean-François Audiguier, Chef de projet Numérique / Web Social à l’ARPE Midi-Pyrénées

“A l’heure où le numérique favorise le dialogue direct entre citoyens, collectivités, politiques, une nouvelle forme de démocratie émerge. Les citoyens interpellent les acteurs publics, participent plus activement aux concertations ou peuvent avoir accès aux données publiques. Les cadres de la démocratie se transforment. Etat des lieux.”

    • “ Exemple d’application” Franck Menigou, Responsable des Médias Digitaux / Médias Sociaux et Sandrine Mathon, Chef du service Administration, Direction des Systèmes d'Information présentent les projets Democratie 3.0 de Toulouse Metropole.
    • “Gestion de la relation citoyenne” par Christophe ROUESNÉ, Expert solutions numériques de DOCAPOST,filiale du Groupe LA POSTE

Christophe Rouesné

“Après 10 ans au contact des élus et au sein des collectivités (assistant parlementaire d’un Député en Bretagne, puis directeur de cabinet et directeur de la communication dans une ville des Yvelines), Christophe ROUESNÉ a créé en 1998 une start-up pionnière des solutions internet pour les Collectivités Territoriales. Depuis 2003, il a contribué à l’élaboration et la commercialisation de solutions innovantes pour le secteur public et territorial, en France et en Europe. Il a rejoint Docapost (Groupe La Poste) en 2011 pour étoffer l’offre de services numériques pour les collectivités territoriales. »

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Jimena : "en finir avec le manque de respect du président Izard "

Jimena : "en finir avec le manque de respect du président Izard " | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Défier les habitudes du président du Conseil général de Haute-Garonne Pierre Izard. C’est en tout cas ce que pense Patrick Jimena, conseiller général EE-LV de son élection à la commission permanente du CG par ses pairs vendredi 15 février dernier.
more...
No comment yet.