Toulouse La Ville Rose
72.5K views | +1 today
Follow
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un nouvel arrêté anti-alcool cible les sites les plus exposés en ville

Un nouvel arrêté anti-alcool cible les sites les plus exposés en ville | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

La consommation d'alcool dans la rue est interdite de mars à septembre et de 16 heures à 6 heures du matin, sur un territoire où les problèmes ont été le plus fréquents.

Entre 1999 et 2007, pas moins de douze arrêtés municipaux ont tenté de mettre un frein à la consommation d'alcool, dans cette ville rose à la hauteur de sa réputation festive. Mais depuis le 15 avril, la réglementation était vacante.

Il n'y avait plus de texte réglementant la consommation de l'alcool sur la voie publique, l'arrêté du 16 août 2011 pris par l'ancienne municipalité Cohen ayant été annulé par le Tribunal Administratif, à la suite d'un recours, en raison de son caractère trop étendu, et permanent (jour et nuit tous les jours) jugé «liberticide».

Certains ne se sont pas privés de fêter ça en organisant, début mai, des apéros géants jusque sur le parvis de la préfecture. Mais les bonnes choses ont une fin et la mairie vient de prendre un nouvel arrêté anti-alcool. Présenté hier par Olivier Arsac, maire-adjoint en charge de la sécurité et de la prévention, ce texte définit un nouveau périmètre, moins étendu que le précédent, et limité dans le temps. Le nouvel arrêté englobe un secteur qui va de la gare Matabiau aux quais de la Garonne, de la rue de Metz à Arnaud-Bernard.

Les places Saint-Aubin, Dupuy, Ravelin, Roguet, ainsi que la place de La Trinité sont concernées. Mais pas la place des Carmes, pourtant animée.

 

«Ce n'est pas un assouplissement de la lutte anti-alcool.

Nous réajustons ce dispositif car les arrêtés précédents ont fait preuve de leur limite et compliquaient l'action de la police» indique Olivier Arsac. La mairie a demandé un relevé du nombre d'appels signalant des incidents et les horaires de ces signalements. «À notre surprise, ces problèmes de nuisances ne sont pas réguliers toute l'année. Le pic du nombre de plaintes se situe en mars et en avril.

 

C'est pourquoi cet arrêté est saisonnier, il sera effectif du 1er mars au 30 septembre, de 16 heures à 6 heures du matin» annonce l'élu. Les contrevenants risquent une amende de 38 €.

En 2014, 1 026 procès-verbaux ont été dressés, dont 228 bd Bonrepos, 98 bd Carnot, 91 place Wilson et 74 place Esquirol. La police municipale a distribué 453 amendes de janvier à mai 2015. Mais impossible de savoir si ces PV ont été payés.

 

Sylvie Roux

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La ville rose interdit le gros rouge en centre ville

La ville rose interdit le gros rouge en centre ville | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
SOCIETE - Deux arrêtés municipaux contre la consommation d'alcool rentrent en vigueur ce lundi...

 

Finis les apéros dans les rues du centre de Toulouse. Les fêtards vont devoir changer leurs habitudes. Car c’est ce lundi qu’entrent en vigueur deux arrêtés municipaux visant à encadrer la consommation et la vente à emporter d'alcool.

 

>> Lire le témoignage d'un Toulousain

http://bit.ly/n0j00f

 

Ils prévoient d'interdire la consommation d'alcool sur l'espace public dans tout l'hyper-centre de la ville rose et la fermeture de tous les établissements de vente à emporter, à 2 heures du matin en semaine et à 3 heures dans la nuit du samedi au dimanche.

«Cette décision répond au souhait des habitants du centre-ville d'une plus grande tranquillité, tout en préservant la vie festive des soirées toulousaines», explique le maire de Toulouse, Pierre Cohen.

Une amende de 38 euros

L’interdiction de boire de l’alcool sur la voie publique existait déjà dans quelques endroits (la Place du Capitole, la rue Saint-Pierre et la rue Bayard…), mais son extension à tout l’hyper centre de la ville (canal du Midi, allées Jules Guesde et Charles-de-Fitte) devrait permettre de limiter les incidents nocturnes, liés à une consommation excessive d’alcool, selon la mairie.

La vente sauvage d’alcool aux jeunes dans les rues de Toulouse devrait aussi pâtir de cette nouvelle donne. Reste à savoir comment ces mesures seront accueillies par les principaux intéressés.

L’amende de 38 € pour ceux qui enfreindront l'interdiction sera-t-elle suffisamment dissuasive? Réponse dans quelques semaines.

Delphine Bancaud

more...
No comment yet.