Toulouse La Ville Rose
77.0K views | +6 today
Follow
 
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Je suis nouvel arrivant - Toulouse.fr

Je suis nouvel arrivant - Toulouse.fr | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

JE SUIS NOUVEL ARRIVANT

 

Chaque année, près de 7 000 personnes viennent s'installer à Toulouse pour y trouver la douceur de vivre. Retrouvez toutes les informations utiles pour vous installer à Toulouse.

 

EN 1 CLIC

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Plus de 4000 adhérents en Haute-Garonne pour En Marche, le mouvement d'Emmanuel Macron

Plus de 4000 adhérents en Haute-Garonne pour En Marche, le mouvement d'Emmanuel Macron | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Emmanuel Macron, ancien ministre de l'économie et fondateur du mouvement En Marche. 
 

Le mouvement d'Emmanuel Macron, "En Marche", a dépassé le cap des 4000 adhérents en Haute-Garonne, en faisant la première force politique du département.

 

 

L'ensemble du département concerné

"Le mouvement se structure autour des comités locaux, que chaque adhérent est en mesure de créer et d'animer. Il en existe aujourd'hui 70 à travers la Haute-Garonne, du nord toulousain jusqu'à Luchon. Il y en a beaucoup dans la métropole toulousaine mais nous avons aussi des comités à Saint-Gaudens" détaille Mickael Nogal, référent du mouvement dans le département.

 

"Toutes les catégories socio-professionnelles sont représentées parmis nos adhérents. 70% sont issus de la société civile, s'engageant donc pour la première fois en politique", assure le référent d'En Marche. Les 30% restants sont des anciens adhérents du parti socialiste déçus de la politique du gouvernement, ainsi que des centristes et progressistes de droite jugeant la politique de François Fillon trop conservatrice. 

 

Des candidats aux élections législatives

Suite à l'annonce jeudi 19 janvier par Emmanuel Macron des modalités d'investitures de candidats d'En Marche aux élections législatives, l'ensemble sous réserve de remplir certaines conditions, le référent d'En Marche Mickael Nogal confirme que le mouvement présentera bien dix candidats aux élections législatives, un dans chaque circonscription du département.

AMELIE PHILLIPSON

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Bernard Cazeneuve annonce près de 9 millions d'euros pour les transports toulousains

Bernard Cazeneuve annonce près de 9 millions d'euros pour les transports toulousains | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Bernard Cazeneuve et Jean-Luc Moudenc ont signé le pacte métropolitain entourés de Jean-Michel Baylet et du préfet Pascal Mailhos.

 

Voici un vendredi 13 porteur de bonnes nouvelles. Lors de sa venue à Toulouse vendredi dernier, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a annoncé l’attribution d’une enveloppe de 8,7 millions d’euros aux projets de transports en commun de la Ville rose : cette somme fait partie des 150 millions d’euros attribués aux quinze métropoles, dont Toulouse, dans le cadre du pacte signé avec l’État.

Le document stipule que les métropoles retenues (Nantes, Montpellier, Strasbourg, etc.) devaient s’engager dans des chantiers afin « d’imaginer la ville de demain » à travers quatre axes : la recherche et l’enseignement supérieur, les transports, l’écologie et l’environnement. Cette somme devrait notamment servir à financer les différents chantiers inscrits dans le plan Mobilités 2020-2030 de l’agglomération toulousaine.

 

Des crédits pour dépolluer les ballastières

Ainsi, 1,5 million seront attribués aux études de la troisième ligne de métro, dont la mise en service est prévue en 2024. 4 millions seront affectés au projet de téléphérique qui devrait être opérationnel en 2020, et relier via des télé-cabines, l’Oncopôle, le CHU Rangueil et l’université Paul Sabatier. Enfin 2,7 millions serviront à financer l’augmentation de capacité de la ligne A : les travaux d’extension des quais de trois stations débuteront en juillet 2017 et se terminer trois ans plus tard.

Mais un véritable serpent de mer à Toulouse a ressurgi à l’occasion de cette visite officielle : la dépollution des Ballastières, et leurs 5000 tonnes de munitions datant de la Première guerre mondiale et stockées dans des lacs au sud de Toulouse. Le sujet a été abordé par le Premier ministre qui a annoncé que des travaux de dépollution seront effectués d’ici 2022, afin de permettre la tenue des travaux du téléphérique urbain sud. Une fois la question des transports bouclée, Bernard Cazeneuve s’est rendu à l’Hôtel de Région où il a pu rencontrer des entrepreneurs qui ont participé au dernier CES de Las Vegas.


Philippe Font

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La vidéo verbalisation contre le stationnement gênant 

La vidéo verbalisation contre le stationnement gênant  | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

En janvier 2017, le stationnement anarchique (stationnement interdit, gênant ou très gênant) pourra être vidéo verbalisé à l’intérieur des boulevards toulousains.

 

La vidéo verbalisation, pourquoi ?

L'objectif est de mieux faire respecter les couloirs de bus, les pistes cyclables, les zones piétonnes ainsi que lutter contre le stationnement gênant en double file, sur les emplacements réservés aux livraisons les trottoirs ou les passages réservés aux piétons.

Il s’agit de conforter la place des piétons, en particulier les plus fragiles (fauteuils roulants, landaus…) tout en valorisant les aménagements urbains du centre-ville et son aspect touristique.

 

Comment ça marche ?

En s’appuyant sur les caméras situées à l’intérieur du périmètre – volontairement resserré pour plus d’efficacité –, la police municipale pourra verbaliser à distance, 24 h / 24 et 7 j / 7, les contrevenants. Ils recevront directement à leur domicile la contravention.

 

Un déploiement concentré sur le centre historique

Parmi les rues les plus touchées par ces incivilités, les rues  :

  • Saint Rome
  • Gambetta
  • de la Pomme
  • mais aussi la place du Capitole
  • la place Esquirol
  • ou encore les zones de livraison autour du marché Victor Hugo ou de la Daurade.

Une signalétique adaptée sur le périmètre concerné est prévue. 

 

 

À noter : ce dispositif ne concerne pas les infractions liées aux horodateurs.

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Quartier Saint-Agne : l'explosion d'une canalisation provoque une inondation

Quartier Saint-Agne : l'explosion d'une canalisation provoque une inondation | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Une canalisation a explosé dans la rue Saint-Thomas d'Aquin, dans le quartier Saint-Agne à Toulouse, lundi 9 janvier. D'importantes inondations ont provoqué l'arrêt de la ligne B du métro et de la circulation des voitures.
A Tournefeuille également, une canalisation de l'école maternelle a éclaté, entraînant la fermeture de l'établissement.

 

Par DIDIER POUYDEBAT

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse : y aura-t-il des médecins de garde à Noël ? 

Toulouse : y aura-t-il des médecins de garde à Noël ?  | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

A Toulouse, les médecins généralistes sont de moins en moins nombreux à assurer des gardes les week end et les jours fériés. Une tendance qui complique un peu plus la permanence des soins pendant la période des fêtes de fin d'année.

 

Le problème se pose depuis 8 ans dans l'agglomération toulousaine mais il s'accentue un peu plus chaque année. La ville rose manque de médecins généralistes prêts à assurer des gardes les week-end ou les jours fériés. Une situation qui menace la permanence des soins à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Les gardes sont organisées sur la base du volontariat mais de plus en plus de médecins rechignent à y prendre part. En cause ? Un vieillissement des généralistes, deux tiers d'entre eux ont plus de 55 ans à Toulouse, un munérus clausus qui n'augmente pas et de moins en moins de médecins qui s'installent. Le nombre de médecins généralistes a ainsi baissé de 7% entre 2007 et 2015 sur le grand Toulouse. Une "pénurie générale" qui pour Cyrille Chaugne, le président de SOS médecins 31, annonce "le désert médical de demain".
En attendant, le 3966, le centre de régulation qui gère l'accès aux généralistes de garde manque cette année de régulateurs. Et l'Agence Régionale de Santé (ARS) a même dû réquisitionner des médecins pour assurer une continuité des soins dans certains secteurs de l'agglomération toulousaine pour les week-end de Noël et du nouvel an. 

Voyez le reportage de Stéphanie Bousquet et Matthieu Chouvellon :

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Futur des Transports à Toulouse - Interview du président de Tisséo Jean-Michel Lattes

Interview exclusive de Jean-Michel Lattes, 1er adjoint au maire de Toulouse et Président de Tisséo-SMTC.
------------------------------
Transports Toulouse vous remercie d'avoir regardé cette vidéo !

N'hésitez pas à vous abonner et à la partager sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez nous suivre sur facebook : https://www.facebook.com/profile.php?...

Vous pouvez nous suivre sur twitter : https://twitter.com/transporttlse

©Transports Toulouse 2016

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Quel bilan pour la stratégie Smart City de Toulouse Métropole ?

Quel bilan pour la stratégie Smart City de Toulouse Métropole ? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

 

À l'occasion du second Forum Smart City organisé par La Tribune, Toulouse Métropole a fait un point d'étape sur la démarche de ville intelligente initiée en 2014. Devant les 600 personnes présentes, la collectivité a mis en avant une dizaine d'expérimentations avec des startups, une démarche de consultation citoyenne et l'obtention de subventions européennes. L'ancien maire de Toulouse Pierre Cohen reproche à la municipalité "de surfer sur une tendance qui marche sans proposer de réelle vision de la ville".

 

"Toulouse doit être reconnue parmi les métropoles les plus en pointe d'ici à 2020 en matière de ville intelligente !" Jean-Luc Moudenc avait affiché cette ambition lors du premier Forum Smart City Toulouse organisé en décembre 2014 par La Tribune. Quelques mois plus tôt, au mois de septembre, le conseil de communauté de Toulouse Métropole adoptait une délibération pour lancer officiellement sa démarche de ville intelligente.

 

500 millions d'euros d'investissement d'ici 2020

Deux ans après, quel bilan tirer de la démarche initiée par la collectivité ? Pour rappel, le concept de "Smart city" (ou ville intelligente) désigne un type de développement urbain qui concilie développement économique durable, qualité de vie élevée, et une gestion avisée des ressources naturelles en s'appuyant sur les nouvelles technologies d'information et de la communication. Toulouse Métropole veut investir 500 millions d'euros d'ici 2020 autour de cinq ambitions : "une mobilité plus simple et fluide", "une ville adaptable, efficiente et respirable", "une métropole internationale et ancrée dans ses racines", "une ville du bien-vivre, encore plus chaleureuse et intergénérationnelle", et "une ville plus belle, propre et sûre".

Lampadaires, compteurs d'eau et stationnement intelligent

http://static.latribune.fr/article_body/574077/kawantech.jpg

 

Le capteur installé sur le lampadaire permet d'ajuster l'éclairage nocturne. (Crédits : DR)

 

Autant d'idées que la collectivité souhaite concrétiser à travers la mise en œuvre de quinze premiers "grands chantiers". Parmi ceux-ci, la mise en place d'une data plateforme autour des données publiques ouvertes, la création d'une dizaine de hubs multimodaux, le développement d'un observatoire urbain environnemental, ou encore le déploiement d'un éclairage public intelligent, la rénovation des trottoirs et la création de dix quartiers intergénérationnels pilotes en cinq ans. Pour départager les meilleures applications en la matière, Toulouse Métropole accompagne en parallèle 18 expérimentations de startups.

La ville de Toulouse a commencé à déployer cette année les lampadaires intelligents conçus par la startup Kawantech. La jeune société, implantée à Labège, a mis au point un capteur de mouvements à installer dans le réverbère pour faire varier l'éclairage nocturne en fonction du passage en permettant de réaliser 65 % d'économies d'énergie par rapport à un éclairage constant. La Métropole s'est fixé pour objectif d'en installer 485 courant 2017 dans la ville mais aussi dans les zones d'activités ou pavillonnaires où la détection est la plus utile.

Autre axe de réflexion : le stationnement intelligent. La startup toulousaine Parkisséo avait mis au point un prototype d'application pour optimiser le stationnement en centre-ville mais Toulouse Métropole a décidé de ne pas donner suite après le premier test. La collectivité souhaite expérimenter de nouvelles solutions mais aussi "la dématérialisation du ticket de stationnement, expérimenter avec l'entreprise Sterela une caméra embarquée pour contrôler le stationnement payant, et permettre aux habitants de signaler les véhicules ventouses via l'application mobile Allô Toulouse".

Par ailleurs, les villes de Cugnaux, Saint-Orens-de-Gameville et Villeneuve-Tolosane vont expérimenter sur trois ans de 700 compteurs d'eau intelligents permettant la relève à distance de la consommation des particuliers.

 

La 4G dans le métro fin 2017

Annoncée fin 2014, la 4G dans le métro toulousain devrait voir le jour à la fin de l'année prochaine. Toulouse Métropole et Tisseo ont annoncé le 30 novembre dernier la signature de conventions avec les quatre principaux opérateurs télécoms (Orange, Bouygues, SFR, Free) "avec un début des travaux cet hiver et une mise en service pour l'automne 2017". Le montant total des investissements représente 10 millions d'euros, réparti entre les opérateurs privés, Toulouse Métropole et Zefil, le réseau numérique de Toulouse Métropole, créé pour compléter les offres des opérateurs privés.

 

 Voitures autonomes et troisième ligne de métro

Sur le volet mobilité, la ville tente de combler son retard alors qu'elle a longtemps été pénalisée par son offre insuffisante en matière de transports publics. "Quatre milliards d'euros seront consacrés aux déplacements dans les 15 prochaines années", argumente Jean-Luc Moudenc le maire de Toulouse et président de Toulouse Métropole. Le projet phare est la troisième ligne de métro (2 milliards d'euros) qui doit permettre de relier les principaux pôles économiques de Colomiers à Labège.

Autre piste de réflexion, la mise en circulation de véhicules autonomes sur des zones en circuit fermé. La startup toulousaine Easymile veut ainsi implanter dans l'agglomération quatre zones de tests pour assurer par exemple la desserte entre le terminus du métro à Basso Cambo et l'usine Continental.

 

Bientôt des subventions européennes ?

Côté financement, Toulouse Métropole a décroché en février dernier une subvention de 5 millions d'euros en figurant parmi les 31 projets retenus dans le cadre du second appel à projet de l'État pour le programme d'investissements d'avenir "ville de demain". Le secteur "plaine campus" (avec notamment la Zac Toulouse Montaudran Aerospace, le projet urbain Hers Malepère Marcaissonne et le campus universitaire de Rangueil), le centre-ville et la Cartoucherie sont directement concernés.

Mais la collectivité espère surtout décrocher des subventions européennes. "Toulouse Métropole s'est associée avec deux autres villes (Oslo et Séville) pour décrocher l'appel à projets européen Smart cities. 18 à 20 millions d'euros sont en jeu", explique Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole en charge du Numérique.

 

Une "open métropole"

Largement mise en avant ce matin lors du Forum Smart City, la démarche d'open métropole vise à interagir avec les citoyens pour proposer des services pertinents. Le Laboratoire des usages, dont l'animation a été confiée à Ekito, remplit cette mission de consultation citoyenne. Toujours dans la volonté de promouvoir les initiatives citoyennes, un appel à projet "co-construire l'Open métropole" a été lancé et trois lauréats ont été distingués. Un appel à projets entreprises " Numérique et open data" a également été lancé cette année. Trois principes fondent cette stratégie : mettre le citoyen au cœur de la démarche, mener une co-construction public-privé et une donnée publique partagée.

"Au total 4600 citoyens ont été consultés et 56 entreprises sont impliquées" a expliqué Caroline Lapelerie, directrice déléguée développement et coordination des programmes de Toulouse Métropole.

 

L'opposition municipale mitigée

Fin mars, après l'adoption du schéma directeur de la Métropole, l'opposition municipale était montée au créneau pour dénoncer un "coup de com" et une démarche "sans cohérence". Aujourd'hui, la conseillère municipale PS Isabelle Hardy, présente lors du Forum Smart City, relève "une progression notable même s'il faudrait aller plus loin": "Les expérimentations sont une bonne chose. Je regrette une approche parfois centrée autour de la technologie et des produits alors que les enjeux sont beaucoup plus larges avec des défis sociaux, écologiques, culturels importants pour la ville".

De son côté, le conseiller municipal PS Romain Cujives estime qu'il y a "beaucoup de communication mais peu de réponses concrètes et pas à la hauteur des enjeux" : "Le monde de la recherche n'est pas assez présent dans la démarche et il faudrait remettre au cœur de la réflexion les citoyens".

Présent également tout au long des débats, l'ancien maire de Toulouse Pierre Cohen se dit "sensible aux notions de consultation citoyenne" : "il faut s'appuyer sur les citoyens et éviter une dictature de la technologie". Concernant la stratégie smart city de Toulouse, il se montre sceptique : " comme souvent, Toulouse cherche ses atouts sans avoir véritablement d'orientation. Jean-Luc Moudenc surfe sur une tendance qui marche mais ne propose pas de vision claire de la ville de demain".

 

@florinegaleron

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Haute-Garonne Résultat 2nd Tour Primaire Droite et Centre

Haute-Garonne Résultat 2nd Tour Primaire Droite et Centre | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
HAUTE-GARONNE
 
Votants
82862
 
Progrès du dépouillement
Nombre de bureaux
158  sur 158
   
 

François Fillon

61.5%

50840

 
 

Alain Juppé

38.5%

31839

 
 

Votes blancs et nuls

183
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Résultats Haute-Garonne 1er Tour de la Primaire ouverte de la droite et du centre

Résultats Haute-Garonne 1er Tour de la Primaire ouverte de la droite et du centre | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Trouvez votre bureau de vote à Toulouse pour la Primaire de la droite et du centre

Trouvez votre bureau de vote à Toulouse pour la Primaire de la droite et du centre | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Primaire de la droite et du centre pour une victoire qui vous rassemble.

 

Par exemple, si vous habitez au N° 1 Place du Capitole 31000 Toulouse

 

Votre bureau de vote est le n°310401

 

SALLE DES FÊTES - 6 RUE DU LIEUTENANT COLONEL PELISSIER - SALLE OSÈTE

31000 TOULOUSE

 

Ouvert de 8h à 19h

1er tour : dimanche 20 novembre 2016

2nd tour : dimanche 27 novembre 2016

 

Le jour du vote, vous devez :

 

- Présenter une pièce d'identité

 

- Verser une participation aux frais d'organisation de 2€

 

- Signer la Charte de l'alternance : « Je partage les valeurs républicaines de la droite et du centre et je m'engage pour l'alternance afin de réussir le redressement de la France »

Jacques Le Bris's insight:
« C’est une élection réservée aux adhérents des Républicains»

La participation au scrutin est ouverte à tous. Il suffit d’être inscrit sur la liste électorale au 31 décembre 2015 (ou d’avoir 18 ans au moment de l’élection présidentielle), de verser 2€ par tour de scrutin et d'adhérer aux valeurs de la droite et du centre. Les adhérents des partis concourant à la primaire seront en première ligne pour organiser localement le scrutin et faire en sorte que chacun soit accueilli dans de bonnes conditions.

 
« Si je vote, mon nom sera inscrit sur un fichier, on saura que je suis de droite !»

Le vote est strictement confidentiel et anonyme et aucun fichier ne sera constitué hors du contrôle de la CNIL. Les listes électorales seront détruites sous le contrôle d’huissiers de justice et aucune trace ne sera conservée des participants à la primaire.

 
« 2€ de participation ? c’est deux fois plus que le PS en 2011 !»

En 2011, le PS avait fixé la participation aux frais d’organisation à « au moins 1€ », les participants pouvant donner davantage dans les bureaux de vote. Nous avons fait un choix différent : il s’agit uniquement de couvrir les frais d’organisation, ce sera donc 2€ par tour, ni plus, ni moins.

 
« L’argent récolté servira à renflouer les caisses du parti»

En aucun cas. D’après nos prévisions, la primaire s’auto-financera à partir de 2 millions de votants par tour. Si ce palier est franchi, l’argent récolté servira à financer la campagne présidentielle du candidat désigné. Les comptes de la primaire seront publiés, certifiés par deux commissaires aux comptes et justifiés à l’euro près.

 
« Des gens de gauche vont aller voter pour fausser le résultat»

Rien ne permet de filtrer les participants en fonction de leurs opinions politiques ! Cependant, les expériences étrangères montrent que ces stratégies restent très marginales et qu'elles s'annulent entre elles : pour 10 personnes qui iront voter pour le candidat Y en pensant que ça aidera le candidat Z, 10 autres personnes iront voter pour le candidat X en pensant que ça aidera le candidat W. Pas de quoi inverser le résultat final !

 
« Une attention particulière sera apportée aux territoires d’outre-mer»

Tout sera fait pour faciliter le vote de nos compatriotes des départements, régions et collectivités d’outre-mer. Le matériel de vote sera envoyé par avion en avance, des dizaines de bureaux de vote seront ouverts en tenant compte des spécificités géographiques de chaque territoire et les horaires d’ouverture tiendront compte des décalages horaires comme pour une élection nationale.

 
« Si je ne suis pas là le jour du vote, je ne pourrai pas faire de procuration»

Pour simplifier le déroulement des opérations électorales, les procurations sont interdites. Chacun vote pour soi. Alors pour être sûr que votre voix compte, notez bien les dates : 20 et 27 novembre 2016 !

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le premier centre de loisirs dédié aux drones est toulousain

Le premier centre de loisirs dédié aux drones est toulousain | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Heni Garih, créateur de SpaceDroner.

 

Accessible pour une pratique loisir ou professionnelle, le SpaceDroner est un centre de loisirs dédié à la pratique des drones. Son créateur pense déjà à franchiser le concept.

 

C’est un espace unique au monde, du moins d’après les informations collectées par Heni Garih, son créateur, qui vient de voir le jour à Aucamville. Le SpaceDroner propose en effet de s’initier aux techniques de vol des drones ou de dégourdir les hélices de son engin volant à l’intérieur d’un hangar aménagé spécialement pour cette pratique. 1500 m2 d’espace mais surtout 8000 m3 de volières sont mis à disposition des amateurs, qui peuvent s’exercer, faire des courses et même faire combattre des appareils. Ouvert depuis à peine quinze jours, ce centre de loisirs a déjà connu un succès inattendu, explosant les prévisions du business plan de son fondateur. Il faut dire que le SpaceDroner est à la croisée de deux phénomènes en vogue, celui des drones et celui des espaces de loisirs.

 

500.000 euros investis dans le projet

Pour lancer son entreprise, Henri Garih a investi 500.000 euros. Chercheur à Supaéro et passionné par les drones, il souhaitait au départ créer un espace de démonstration pour faire voler ses propres appareils et initier le grand public à leur manipulation. « Finalement, j’ai vu plus grand », s’amuse-t-il. L’endroit est ouvert aux passionnés, qui manquent d’endroits pour s’exercer légalement, mais aussi aux amateurs qui ont acheté un drone pour Noël et qui sont à court d’idées pour utiliser leur joli joujou. « En plus de cette activité loisirs, nous souhaitons nous dédier à la formation. Je suis déjà habilité à encadrer des professionnels. » Ils peuvent ainsi être utilisés par des couvreurs, des architectes ou dans le cadre d’implantations commerciales. Ces deux activités devraient se répartir à parts égales dans le chiffre d’affaires de l’entreprise.

 

Des drones faits maison

Henri Garih a également souhaité internaliser sa production de drones. Il fabrique donc ses propres engins à l’épreuve des chutes dans ses locaux. « Nous pouvons ainsi les louer à nos visiteurs pour qu’ils s’exercent. Nous ne sommes pas encore assez compétitifs pour les vendre dans le commerce. »

A peine ouvert, le concept du SpaceDroner pourrait également être franchisé. Les premiers candidats pour développer le modèle dans d’autres villes françaises viennent déjà visiter les lieux. Parmi ses autres projets, l’entrepreneur aimerait proposer des volières de drones aux bowlings et aux kartings. Il envisage également de devenir une étape dans les compétitions internationales.


Agnès Frémiot

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La gagnante de la primaire citoyenne en ligne, Charlotte Marchandise, fait étape à Toulouse 

La gagnante de la primaire citoyenne en ligne, Charlotte Marchandise, fait étape à Toulouse  | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Pendant 4 jours, Charlotte Marchandise la candidate élue par la primaire citoyenne en ligne fait étape à Toulouse pour son tour de France. Elle vient défendre son programme et récolter ses 500 signatures.

 

 A 42 ans, cette "Madame tout-le-monde", comme elle aime se définir, a commencé son tour de France en début d'année. Charlotte Marchandis-Franquet est la gagnante de la primaire citoyenne en ligne, Laprimaire.org. Lors du second tour de ce scrutin, elle a obtenu 32 685 voix, parmi les 4 candidats présents au second tour.   

Après son élection à Laprimaire.com, la candidate, formatrice dans le domaine de la santé, poursuit donc son tour de France et choisit de faire étape 4 jours à Toulouse, de dimanche à mercredi prochain. Son objectif : présenter son programme aux citoyens et récolter ses 500 signatures.

Les points-clés de son programme :

  • une nouvelle constitution,
  • un revenu de base universel
  • ou encore une transition énergétique, économique et écologique.   

 

Son programme pour ces quatre jours : https://www.facebook.com/events/1480375015372526/

  • un café/débat citoyen lundi soir à 19h au bar l'Evasion, situé au 29 Grande rue Saint-Michel,
  • des rencontres avec les médias,
  • et des débats publics.
Jacques Le Bris's insight:
Détails
 
Café/débat à Toulouse avec Charlotte Marchandise : candidate citoyenne à l'élection présidentielle 2017 !

A l'occasion d'un passage dans la ville rose, nous vous proposons un temps d'échange et de débat autour de notre candidature, de notre vision de la démocratie et des sujets que nous souhaitons porter au coeur des débats de cette élection.

Venez partager un moment autour des 4 grands axes majeurs de cette candidature portée collectivement :
  1. une démocratie délibérative,
  2. une société juste et équitable pour toutes et tous,
  3. une transition énergétique, économique et écologique et une politique d'humanité pour construire un monde de paix.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

À Toulouse, une écharpe, des gants ou une couverture... contre une entrée en boîte de nuit !

À Toulouse, une écharpe, des gants ou une couverture... contre une entrée en boîte de nuit ! | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

L'Opium Club organise jusqu'au 21 janvier 2017 une collecte solidaire.

 

 

La discothèque L'Opium Club organise jusqu'à la fin de la semaine une collecte solidaire, à Toulouse. Si vous venez avec des vêtements chauds à donner, vous entrez gratuitement !

 

Les boîtes de nuit et les sans-abri, deux mondes opposés ? Et bien pas tant que ça. Jusqu’au samedi 21 janvier 2017, la discothèque L’Opium Club, à Toulouse, organise une opération solidarité et met en place une grande collecte de vêtements chauds pour aider les plus démunis.

Le concept est des plus simples : à l’entrée du club, si vous faites un don, vous entrez gratuitement ! Écharpes, gants, bonnets, pulls, couvertures… « Tout ce qui peut aider le quotidien des gens qui sont à la rue est accepté », explique Amine, co-gérant de L’Opium Club, situé en plein cœur de Toulouse.

> LIRE AUSSI : Plan Grand froid : un gymnase ouvert pour accueillir les sans-abri, à Toulouse

 

« Aider son prochain est plus simple que ce que l’on pense »

C’est la première fois que l’établissement organise une telle initiative. À l’origine de ce projet,  Laura, l’associée d’Amine.

Par cette action, on veut juste démontrer que aider son prochain est souvent plus simple que ce que l’on pense, souligne Amine.

Pour cette grande collecte, L’Opium Club s’est rapproché de l’association Tous solidaires 31, qui entreprend depuis un an des maraudes, deux fois par semaine, pour donner des vêtements chauds, des repas et du soutien aux personnes qui sont dans la rue.

 

Jusqu’à samedi, de 23 h à 6 h du matin

L’opération, qui a commencé mercredi 18 janvier, se poursuit jusqu’au samedi 21, pendant les heures d’ouverture de la discothèque, à savoir de 23 h à 6 h du matin. « Vous pouvez également déposer vos dons directement au local de l’association Tous solidaires 31 », précise Amine.

Et si cette collecte fonctionne bien, Amine et Laura compte bien renouveler l’opération à l’avenir, pour d’autres causes.

 

Caroline Muller

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Objets connectés, Thomas Pesquet. ce que Bernard Cazeneuve vient faire à Toulouse

Objets connectés, Thomas Pesquet. ce que Bernard Cazeneuve vient faire à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Pour cette visite toulousaine, Bernard Cazeneuve sera accompagné par le ministre « régional de l’étape » Jean Michel Baylet.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve sera vendredi à Toulouse. Avec un programme accès science et république. Il est à noter que l’ancien Premier ministre Manuel Valls sera lui à Toulouse le lendemain pour tenir un meeting dans le cadre des primaires de la gauche.

 

Bernard Cazeneuve est régulièrement venu dans le sud ouest lorsqu’il était ministre de l’intérieur. Passé de la place Beauvau à l’hôtel Matignon, il prolonge cette habitude. Le Premier ministre sera ce vendredi 13 janvier à Toulouse pour un programme chargé.

Le Premier ministre parlera d’abord République avec les élus de Toulouse et de la région Occitanie. Accompagné du ministre Jean Michel Baylet, Bernard Cazeneuve prononcera un discours consacré à la République dans une ville qui a connu la terreur djihadiste lors des assassinats perpétrés par Mohamed Merah. Cette séquence se prolongera par la signature en grandes pompes « d’un pacte Etat-Métropoles ».

 

La suite du programme de cette visite à Toulouse sera consacrée à la science

Bernard Cazeneuve se fera présenté un secteur d’activité en pleine croissance à Toulouse : les objets connectés. Au conseil régional il visitera un showroom présentant « des objets connectés et produits innovants des entreprises de la région ».

Enfin il terminera sa visite par un exploit scientifique retransmis en direct au Centre d’Aide au Développement des activités en Micropesanteur des Opérations Spatiales : la première sortie extravéhiculaire de Thomas Pesquet depuis la station spatiale internationale.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Pourquoi les ruptures de canalisations et les inondations se succèdent à Toulouse

Pourquoi les ruptures de canalisations et les inondations se succèdent à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Des trombes d'eau ont déferlé lundi 9 janvier 2017 sous le pont situé face à la gare SNCF, à Saint-Agne, où une canalisation d'eau a rompu

 

Une dizaine de canalisations ont causé de gros dégâts, en 48 heures, à Toulouse et sa banlieue, comme à Tournefeuille. Comment expliquer ces problèmes ? Ont-ils un lien ? Détails.

 

D’abord, il y eut ces images improbables d’un bus s’est retrouvé pris par une immense fuite d’eau, en pleine rue, samedi 7 janvier 2017, juste à proximité de la gare Matabiau, àToulouse. Un incident qui s’est produit juste avant l’embranchement du boulevard avec l’avenue de Lyon, et qui a provoqué une sacrée pagaille toute l’après-midi.

> LIRE AUSSI : [En images] Un bus Tisséo coincé dans une impressionnante fuite d’eau près de la gare Matabiau, à Toulouse

Moins de 48 heures après, deux ruptures de canalisation ont à nouveau fait des dégâts retentissants, d’un bout à l’autre de la métropole toulousaine. Une canalisation a rompu près de l’école maternelle Mirabeau de Tournefeuille (Haute-Garonne). L’établissement scolaire a dû être fermé. Et une autre a explosé, dans le quartier de Saint-Agne cette fois, s’engouffrant… dans la bouche de métro Saint-Agne SNCF et suscitant des dégâts considérables.

> LIRE AUSSI : [En images et vidéos] Inondations dans les rues et le métro : énorme pagaille à Toulouse

Une dizaine de ruptures de canalisations, à Toulouse

Lors d’une visite d’évaluation des dégâts, lundi 9 janvier en début d’après-midi, le chiffre « d’une dizaine de ruptures de canalisations récemment sur l’agglomération de Toulouse », a été avancé. Le président de Tisséo et premier adjoint de la mairie de Toulouse Jean-Michel Lattes a également annoncé que le métro resterait coupé « entre 24 et 48 heures » entre les stations de Saint-Michel Marcel Langer et de Ramonville. Celle de Saint-Agne SNCF restera, elle fermée « deux à trois semaines »

> LIRE AUSSI : [En images] Inondations à Toulouse : gros dégâts dans le métro, une station fermée pendant plusieurs semaines

Que se passe-t-il à Toulouse, pour que tant de canalisations se mettent à rompre successivement ?

Véolia se réfugie derrière « un coup de froid »

Du côté de Véolia, on annonce « procéder à toutes les expertises nécessaires » quant à ces problèmes.

Le froid de ces derniers jours, et les variations de température associées, peuvent être à l’origine des ruptures de canalisation sur Toulouse, avance d’ores et déjà Véolia, qui ajoute que la cause effective sera établie par des expertises.

Tout en considérant « qu’on n’a jamais eu de problème de cette dimension, à Toulouse », Véolia rappelle que l’école de Tournefeuille ne relève pas de son réseau, mais « cela peut s’inscrire dans un phénomène plus global qui peut avoir la même cause », estime-t-on toujours chez Véolia, où on insiste sur « le coup de froid. La température de l’eaudistribuée (et prélevée dans la Garonne) a connu une chute rapide et brutale, au cours du week-end du 7 janvier, passant d’environ 6°C en temps normal à 2,5°C. Cela peut être la cause de ruptures de canalisation ».

Jean-Louis Chauzy pointe des « problèmes d’entretien »

Le « coup de froid », le président de l’Orquasi, l’Observatoire régional de la qualité des infrastructures, n’y croit pas. Jean-Louis Chauzy n’y va pas par quatre chemins : «  Ces jours-ci, ce n’est pas non plus le très grand froid, on n’est pas en Ukraine ! Cela peut toujours être la loi des séries… Mais mon avis, c’est que cela provient surtout de problèmes d’entretien ». L’homme n’en est pas à son coup d’essai. En 2014 déjà, il pointait déjà cet enjeu de taille.

> LIRE AUSSI : Réseaux d’eau, fuites : le cri d’alarme de Jean-Louis Chauzy

Près de trois ans plus tard, il assure toujours : « C’est la qualité de sécurité des infrastructures à Toulouse qui pose problème. Dans la Ville rose, le réseau est certes surveillé 24h/24 par des capteurs, et il est entretenu, mais peut-être pas suffisamment ». Et d’appeler à une « meilleure sécurisation des canalisations ».

Jusqu’à « 40 % de pertes » dans les réseaux d’eau

« Mais si les réseaux n’explosaient qu’à Toulouse… », poursuit le président de l’Orquasi, pour qui le problème est plus profond. « L’entretien des canalisations et réseaux d’eau est une histoire tragique pour notre pays. Un rapport de l’association UFC Que Choisir stipule que 30 à 35 % de l’eau qui entre dans un tuyau n’arrive pas au bout… On évalue même les pertes à 40 % dans certaines communes de l’ancienne Région Midi-Pyrénées ».

Déplorant « la baisse des dotations de l’État aux collectivités locales », Jean-Louis Chauzy estime : « En conséquence, elles ont encore réduit la voilure sur l’entretien des réseaux. On en voit les dégâts à Toulouse, où on n’a pourtant pas les chiffres les plus inquiétants de la région. Mais il faut continuer à investir, car quand les réseaux sont entretenus correctement, leur durée de vie est bonne ».

Enfin, Jean-Louis Chauzy estime que ce problème risque bien de se reproduire : « Si on ne colmate pas toutes les brèches, d’une part, cela va s’aggraver. Et d’autre part, la question de la ressource en eau va se poser en France, et ce dès le printemps. »

Véolia réfute les arguments de vétusté

Des réseaux mal entretenus, à Toulouse ? Contactée, la Métropole… renvoie la balle à son prestataire, Véolia. Lequel insiste : « Ce n’est pas seulement un problème de température de l’air, mais de l’eau qui circule dans le réseau ». Il ajoute : « Nous avons comptabilisé environ huit fuites quotidienne ces derniers jours, contre une en moyenne ». Il réfute également les arguments de vétusté du réseau.

D’après Véolia, la canalisation qui a rompu ce lundi à Saint-Agne date de 1986, elle est en fonte grise et fait 300 mm de diamètre. Ce n’est pas une vieille canalisation, à l’échelle de notre parc, et il aurait été injustifié, financièrement, de la changer, insiste le prestataire.

« Nous entretenons 1 500 kilomètres de canalisations sur la seule ville de Toulouse », poursuit le prestataire. Et de conclure : « Nous avons un taux de performance réseau de 90 %, c’est un des meilleurs dans les grands villes. Si le réseau était mal entretenu, ce taux ne serait pas atteint ».

 

 

Guillaume Laurens

Rédacteur en chef adjoint
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse, plus attractive que Montpellier selon l'Insee

Toulouse, plus attractive que Montpellier selon l'Insee | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Place de la Comédie à Montpellier / place Saint-Étienne à Toulouse La région Occitanie est l’une des plus attractives de France selon l'Insee, avec un dynamisme marqué par l’agglomération toulousaine, qui concentre à elle seule plus d’un tiers de la croissance démographique de la région. Montpellier n’est pas en reste avec 6 900 nouveaux habitants par an dans son agglomération.

Vivre à Toulouse ou à Montpellier ? La question taraude chaque année un grand nombre de personnes extérieures à notre région, attirés sans doute par le climat du sud, la proximité de la mer et de la montagne. Mais, à la fin, Toulouse gagne le match. La Ville rose a enregistré 7 999 nouveaux habitants entre 2013 et 2014, contre 3 234 la même année pour Montpellier. Sur cette période, la quatrième ville de France s'affiche donc comme la plus dynamique de France, celle qui attire le plus de nouveaux habitants : Paris a perdu au même moment 9 176 habitants, Marseille en a gagné 2 727 et Lyon 5 900.

Ces chiffres sont ceux rendus publics par l'Insee en ce début d'année 2017 mais ils relèvent de l'observation de l'évolution démographique sur 5 ans : entre 2009 et 2014.

 

Sur 5 ans, l'écart s'estompe

Si l'on regarde cependant la moyenne des années observées, l'écart s'estompe entre les deux grandes villes d'Occitanie. En effet, Toulouse a gagné en moyenne 5 200 habitants par an, contre 4 000 pour Montpellier.

Dans le détail, les communes de la banlieue toulousaine sont restées dynamiques. En particulier Colomiers, deuxième commune du département de Haute-Garonne, qui a gagné en moyenne 850 habitants par an, mais aussi Ramonville-Saint-Agne (+ 3,8 %), Castanet-Tolosan (+ 2,7 %) et Balma (+ 2,9 %).

Dans l'agglomération montpelliéraine, ce sont les communes de Castelnau-le-Lez, Jacou et Juvignac qui ont attiré le plus, avec des croissances démographiques supérieures à 3,5 % sur la période étudiée.

Autre enseignement de cette étude de l'Insee : partout les villes moyennes continuent de gagner de la population. C'est le cas en Haute-Garonne pour Saint-Gaudens (+ 0,4 %), Fonsorbes (+ 2,4 %) et Castelnau-d'Estrétefonds (+ 2,1 %). Dans l'Hérault, on peut citer Agde (+ 1,7 %), Béziers (+ 1,3 %) et Sète (+ 1 %).

 

BÉATRICE GIRARD

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Plan « Grand froid » : la préfecture ouvre 115 places d'hébergement d'urgence pour l'hiver

Plan « Grand froid » : la préfecture ouvre 115 places d'hébergement d'urgence pour l'hiver | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le département de Haute-Garonne a lancé son plan « grand froid », vendredi 9 décembre 2016, et ouvert plus d'une centaine de places d'hébergement d'urgence. 

 

Face à une demande croissante, la préfecture a ouvert 115 places d'hébergement d'urgence supplémentaires, lundi 12 décembre 2016, avec le lancement du plan Grand froid. Détails.

 

Plus d’une centaine de places d’hébergement d’urgence ont été ouvertes, cette année. Vendredi 9 décembre 2016, la préfecture de Haute-Garonne a lancé son plan « Grand froid ». Des hôtels ont notamment été sollicités, pour venir en aide aux plus démunis.

Et face à l’ampleur du phénomène, la préfecture a du renforcer son dispositif, pour la saison hivernale 2016-2017.

 

Une demande croissante

Hommes et femmes isolées, personnes victimes de violences, mineurs à la rue… les fêtes de Noël ne sont pas uniquement synonyme de légèreté. Le département de Haute-Garonne a mis à disposition, pour la période hivernale 2016-2017, 4 092 places d’hébergement. 873 d’entre elles concernent l’hébergement d’urgence, dont 115 ont été ouvertes spécifiquement cette année. Elles le resteront jusqu’à la fin de la trêve hivernale, le 31 mars 2017. Ces trois dernières années, le nombre de places a augmenté de 50%, précise le département.

En plus de ces ouvertures, des hôtels – de Toulouse notamment – ont été sollicités, afin de répondre à une demande croissante. Plus de 26 millions d’euros ont été débloqués, pour venir en aide aux personnes les plus exposées. Les effectifs de la Veille sociale, un dispositif qui informe et oriente les personnes dans le besoin, ont aussi été augmentés, avec la création de deux postes. Et dès le 1er janvier 2017, un Service intégré d’accueil et d’orientation (SIAO) va être lancé en Haute-Garonne, pour faciliter les interventions urgentes.

 

Le problème des mineurs dans la rue

Les personnes sans-abri, démunies ou en situation de précarité étant de plus en plus nombreuses, le département de Haute-Garonne a du étoffer son plan « Grand froid », cette année. Trente places d’hébergement d’urgence ont été ouvertes pour les hommes isolés, lundi 12 décembre. Idem pour les couples, qui peuvent bénéficier d’une dizaine de places, et les familles (75 places). Les lieux d’accueil sont répartis dans l’ensemble du département, doublés de maraudes régulières.

À Toulouse, les mineurs sont également concernés par le mal logement. Mercredi 7 décembre, le Dal 31, une association pour le droit au logement, avait occupé le gymnase du lycée Saint-Sernin. Certains des élèves de l’établissement dorment en effet, chaque soir, dans la rue, précise l’association. La Veille sociale avait également tiré la sonnette d’alarme : en septembre 2016, les agents avaient fait état de 3 500 appels quotidiens vers le 115. Saturé, le numéro d’urgence ne pouvait prendre en compte que 10% des communications.

 

> LIRE AUSSI : Le 115 ne répond plus. À Toulouse, des familles sans-abri plantent leurs tentes devant la veille sociale

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Au fil de l'eau, l’Ariège et la Garonne

Ajoutée le 2 déc. 2016

Pour profiter des belles couleurs de l'automne au fil de l'eau sur les bords de l'Ariège et la Garonne, voici un montage des quelques images tournées depuis Clermont-le-Fort jusqu'à Toulouse.

Les images de la Réserve Naturelle Régionale Confluence Garonne-Ariège, "Au fil de l'eau" de Venerque jusqu'aux portes de Toulouse, ont été prises dans le cadre d'une prestation pour l'association Nature Midi-Pyrénées, gestionnaire de la Réserve Naturelle Régionale Confluence Garonne-Ariège. Elles seront par la suite utilisées pour un film de présentation de la Réserve vue du ciel.

Plus d'informations à venir sur http://rnr-confluence-garonne-ariege.fr

 



Les images de la Garonne à Toulouse ont été également tournées pour d'autres prestataires Toulousain.

 

Partez au fil de la Garonne jusqu'à Toulouse avec le survol du fleuve et de la capitale régionale.

La rivière Ariège, la Garonne, l'entrée sud de Toulouse et le survol du fleuve dans la ville. La société Drone Sud Toulouse, fondée par l'ancien salarié de Télé Toulouse François Reboul, vient de publier sur facebook un "medley" de belles images de survol en drone du fleuve et de la capitale régionale.

L'occasion une nouvelle fois de profiter de ces vues aériennes pour découvrir ces magnifiques paysages et les rives toulousaines de la Garonne, le Pont-Neuf, la Grave, etc.

Les images de survol de la réserve confluence Ariège-Garonne ont été tournées pour l'association NatureMP. Elles sont assez rares car le survol d'une zone protégée "réserve naturelle" est très réglementé.

Une belle balade, du sud au nord.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

[En images] Entrez dans les coulisses des ateliers de décor du Théâtre du Capitole...

[En images] Entrez dans les coulisses des ateliers de décor du Théâtre du Capitole... | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Depuis mi-septembre 2016, le site dédié au Théâtre du Capitole, dans le quartier de Montaudran, s’est renforcé. Un entrepôt de 2 100 m2 a été aménagé pour accueillir un tout nouvel atelier de fabrication de décors pour l’opéra et le ballet.

Auparavant installé près d’Amouroux, cet atelier a donc rejoint les services artistiques et administratifs du Ballet du Capitole, des studios de répétition pour les opéras et les ballets et une large zone de stockage d’accessoires et de costumes.

 

Les décors de cinq spectacles créés en 2017

Ce regroupement de locaux a pour but d’optimiser les activités de la Maison Capitole, indique Marie Déqué, conseillère municipale en charge des Musiques. Si nous espérons un jour pouvoir regrouper tous ses services sur un même site (actuellement éclatés en neuf sites, ndlr), ce nouvel atelier à Montaudran doit donner les moyens à cette grande maison de continuer à travailler dans de bonnes conditions.

Découpé en trois sections principales – serrurerie et menuiserie qui servent à la création des structures de base des décors, et peinture pour les finitions, cet atelier comprend aussi des espaces sculpture, moulage ou architecture afin de parfaire les détails.

Une équipe de 15 à 20 personnes travaille en permanence dans cet atelier pour répondre aux besoins des scénographes, qui les matérialisent sous forme d’une maquette installée au cœur de l’entrepôt. Pour la saison 2017, elle réalisera ainsi les décors de cinq productions: trois opéras et deux ballets (Casse-Noisette et Don Quichotte).

Actuellement, ce sont les décors de l’opéra Ernani, de Verdi, qui sont en cours de fabrication. Celui-ci sera présenté au Théâtre du Capitole à partir du 10 mars 2017.

 

Une cinquantaine de décors en stock

« Avoir ce genre d’atelier est une vraie force pour la Maison Capitole, qui nous permet de rayonner à l’international », commente Jean-Jacques Groleau, directeur par intérim du Théâtre du Capitole, avant de détailler sa pensée :

Il donne la possibilité de coproduire – soit pour réduire les coûts, soit pour s’attaquer à des projets de plus grande ampleur – mais aussi de permettre une transmission de savoir-faire locaux, comme celui que détient notre atelier perruque-maquillage, l’un des plus réputés de France.

Une fois que les décors ont servis, ils sont stockés dans divers lieux de la ville (pour des contraintes de place), afin de rejouer plus tard les spectacles ou, de manière sporadique, venir compléter les décors d’autres productions.

Régulièrement, ils sont également loués à d’autres théâtres qui ne disposent pas d’atelier, dégageant au passage un revenu complémentaire à la maison toulousaine. Une cinquantaine de décors sont ainsi conservés, dont les plus vieux ont une vingtaine d’années.

 

Bientôt 9 000 costumes conservés

Mais la nécessité de stockage du Théâtre du Capitole ne s’arrête pas là : celui-ci conserve également quelque 8 000 costumes ( et un millier de plus à venir en 2017 !), nécessitant 2000 m2 de stockage, ainsi que des dizaines de milliers d’accessoires. « Aucune idée du nombre précis, mais ils sont heureusement répertoriés en large majorité ! », conclut avec humour Jean-Jacques Groleau.

 

Notre diaporama dans les coulisses du Théâtre du Capitole :

 

 22 Photos : Côté Toulouse/Delphine Russeil

 

Delphine Russeil

Journaliste
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Festivités de Noël 2016. Les marchés de Noël à Toulouse

Festivités de Noël 2016. Les marchés de Noël à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Profitez du Village de Noël, place du Capitole, du 25 novembre au 25 décembre. Et à compter du 10 décembre, allez à la rencontre du marché Noël artisanal et solidaire qui s'installera sur les allées Jules-Guesde. Des marchés plus éphémères vont fleurir chaque week-end de décembre... retrouvez-les sur cette page !

 
Le Village de Noël, place du Capitole

Les 117 chalets du Village de Noël ouvrent leurs portes place du Capitole vendredi 25 novembre 2016 à 10h jusqu'au 25 décembre. Chocolat ou vin chaud, friandises, idées cadeaux se bousculent cette année encore au sein des chalets en bois du marché. Pour faciliter la dégustation, la zone "mange-debouts" revient cette année.

À l’occasion de cette édition 2016, quatre chalets seront spécifiquement dédiés à 59 créateurs de la région.

Le Village réserve un chalet pour accueillir des associations. Consultez la liste des associations présentes sur le Village de Noël 2016. 

Une charte "exposant éco-responsable" sera mise en place pour valoriser la démarche et la promouvoir auprès des visiteurs.

À noter : Le marché forain de la place du Capitole du mercredi sera déplacé du 23 novembre au 25 décembre, place Saint-Sernin. Les bouquinistes et disquaires seront déplacés place Saint-Pierre.
Du 22 novembre au 25 décembre, le marché bio du square Charles de Gaulle s'installera sur la place du capitole le mardi et se déplacera place d'Arménie le samedi.

 

Le Village de Noël, place du Capitole est ouvert du 25 novembre à 10h jusqu'au 25 décembre à 19h tous les jours de 10h30 à 20h30 avec nocturnes jusqu'à 22h les vendredis et samedis.
Samedi 24 décembre : 10h30 - 19h
Dimanche 25 décembre : 14h- 19h
+ d'infos sur le site du marché de Noël de Toulouse

Le marché de Noël artisanal et solidaire, allées Jules-Guesde

Le marché de Noël artisanal et solidaire confirme cette année son implantation sur les allées Jules-Guesde. Une trentaine d’exposants, insatllés dans des chalets en bois, proposeront des produits issus de producteurs locaux, du commerce équitable et de l’alimentation biologique (jouets, objets, déco, conserves, confitures, chocolats…).

Vous pourrez déambuler dans une forêt de sapins installée dans l'ossature en bois Gridshell, goûter aux milles et unes saveurs proposées, trouver LE cadeau solidaire ou profiter simplement d’un moment de convivialité, tout est permis.

Concerts et ateliers gratuits viendront rythmer les deux semaines du marché.

 

Marché de Noël artisanal et solidaire, allées Jules-Guesde de samedi 10 décembre au samedi 24 décembre.

  • du dimanche au jeudi de 10h à 19h
  • du vendredi au samedi de 10h à 22h

+ d'infos sur le site du marché de Noël artisanal et solidaire de Toulouse

Les autres marchés de Noël à ToulouseSamedi 3 décembre. à partir de14h, Marché de Noël et marche aux lampions à la Maison de quartier de Rangueil
19 rue Claude Forbin

 

Samedi 10 et dimanche 11 décembre
  • Marché de Noël des créateurs, allées Jules Guesde de l'association "Fait Main 31"
  • Marché de Noël des créateurs, place des Carmes de l'association "Cré’Art31"
Vendredi 16 et samedi 17 décembre
  • Marché de Noël des créateurs, place Saint-Aubin de l'association "Aubin des créateurs"
Vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 décembre
  • Marché de Noël Creative Pink, square Wilson de l'association "Composites"
Samedi 17 et dimanche 18 décembre
  • Marché de Noël des créateurs, allées Jules Guesde de l'association  "Fait Main 31"
Dimanche 17 décembre
  • Marché de la solidarité, place commerciale d’Empalot de l'association "Karavan"

 

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse est la première de la classe

Toulouse est la première de la classe | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Hier soir, lors du dernier débat de la primaire ouverte de la Droite et du Centre, et tout au long de la campagne, les candidats ont affiché une volonté commune de revoir le système éducatif français.

Tout d’abord, certains candidats ont déclaré vouloir revenir sur la réforme des rythmes scolaires.

 

En cela, je ne suis pas d’accord, pour deux raisons.

 

De quoi s’agit-il ? Auparavant, les enfants avaient école 4 jours et demi par semaine. En 2008, sous le Gouvernement Fillon, la semaine d’école est passée à 4 jours. Puis, en 2013, le Gouvernement Ayrault a lancé le retour à la semaine de 4 jours et demi…

Le premier motif pour lequel je ne souhaite pas réformer à nouveau les rythmes scolaires, est que nous ne pouvons pas changer sans cesse le fonctionnement fondamental de l’école sous prétexte qu’il y a un changement de majorité gouvernementale et parlementaire ! On dit que chaque ministre de l’Éducation nationale a besoin de faire voter une loi à son nom… Il est temps que ça s’arrête !

En effet, dans ce domaine, nous avons un devoir de stabilité dans le temps pour le bien-être des enfants qui sont les premières victimes de ces tergiversations. Elles nuisent aussi au confort des enseignants et à la qualité des enseignements.

Deuxième raison : dans le cadre d’une expérimentation, Toulouse avait dérogé à l’ancienne règle sous l’ancienne municipalité : les petits Toulousains sont restés à la semaine de 4 jours et demi. Et cela fonctionnait bien ! Pragmatique, je pense donc que nous avons là le bon rythme pour l’éducation de nos enfants.

Par ailleurs, au titre des autres propositions, Alain Juppé souhaite davantage d’autonomie pour les établissements scolaires. On entend également, chez les candidats, une volonté de donner plus de place à la voie professionnelle. Nicolas Sarkozy et Alain Juppé souhaitent valoriser l’apprentissage pour lutter contre le chômage des jeunes et François Fillon, quant à lui, veut faire de l’alternance l’accès principal à l’emploi. Alain Juppé souhaite également réconcilier les jeunes avec le monde de l’entreprise en les encourageant à entreprendre. Enfin, François Fillon affiche une volonté de renforcer le contrôle dans l’apprentissage des fondamentaux chez les plus petits.

Tout cela va dans le bon sens.

Alain Juppé a raison de faire de l’Education la « mère de toutes les réformes ». Toutefois, tout ne dépend pas de l’Etat en la matière. Outre les contenus, il faut que les contenants, c’est-à-dire les locaux scolaires, soient optimaux. Et, c’est le travail des collectivités, dont les Mairies.

Ainsi, l’éducation est notre priorité à Toulouse. Avec 200 millions d’euros investis, elle est notre premier poste de dépense. A la rentrée 2016, pour que nos petits étudient dans de bonnes conditions, nous avons annoncé construire 10 écoles neuves d’ici la fin du mandat, situées en priorité dans les quartiers où la pression démographique est la plus forte. Nous avons également recruté 100 agents territoriaux spécialisés des écoles maternelles dont 50 créations de postes et 133 agents techniques.

Aucune municipalité toulousaine n’aura fait un tel effort en matière d’éducation. C’est pourquoi je peux dire que Toulouse est la première de la classe !

 

Jean-Luc MOUDENC
Maire de Toulouse
Président de Toulouse Métropole
Président de France Urbaine

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Découvrez la maison des associations 

Découvrez la maison des associations  | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

 

La maison des associations, dans le quartier Saint-Agne, héberge de nombreuses associations,  à l'année ou de manière ponctuelle, en mutualisant les bureaux.

 

Située au cœur du quartier St-Agne, dans le bâtiment de l'ancienne caserne Niel, la Maison des associations est le lieu municipal dédié au tissu associatif toulousain.

Elle propose bureaux, salles de réunion, espace reprographie et informatique, salle polyvalente et espaces d'exposition. Elle réceptionne les demandes de subventions des associations et relaie l'information associative.

Sur deux étages et 1100m2 se côtoient près de 200 associations toulousaines qui œuvrent dans le domaine du social, de la santé et du handicap, de la culture, du sport, de l'éducation et de  l'insertion.

La Maison des Associations accueille des manifestations de promotion des actions des associations.

Elle ouvre son espace d'expositions aux artistes issus du monde associatif.

 

Suivez la Maison des associations sur facebook !


Vous y trouverez des informations sur la vie associative toulousaine, la programmation de la maison des associations et des manifestations organisées par les associations avec l'aide de la Ville de Toulouse.
http://www.facebook.com/AssociationsToulouse

 

Jacques Le Bris's insight:
Maison des associations

3 place Guy Hersant
BP 74184
31031 Toulouse cedex 4
05 62 26 81 00

 

Horaires d'ouverture
> du lundi au samedi, de 9h à 23h30.


 

Accès
Bus n°11 / 34 / 115 (arrêt Saint-Agne)
Métro ligne B (station Empalot / Saint-Agne)
Parking gratuit (accès rue Férétra)
VélôToulouse (station 38 avenue Jean Moulin  / rue Saint-Roch)

more...
No comment yet.