Toulouse La Ville...
Follow
Find tag "Train"
70.3K views | +21 today
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse se fera-t-elle ?

La ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse se fera-t-elle ? | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

On la prenait pour acquise. Mais les doutes récents sur le financement de la ligne à grande vitesse entre Toulouse et Bordeaux, émis par certains politiques locaux, remettent la question de son existence sur le tapis.

 

Ce mercredi 18 février à l’Assemblée nationale, le secrétaire d’État aux Transports Alain Vidalies a déploré « les choix qui ont été faits ces dernières années notamment de lancer quatre LGV (lignes à grande vitesse) nouvelles en même temps (qui) se sont faits au détriment (…) de l’entretien des infrastructures existantes, et aujourd’hui (de) la fiabilité du réseau, en partie ».

Cette intervention du secrétaire d’État vient encore nourrir les intenses débats autour des projets de LGV. Dans son magazine numéro 21, actuellement en kiosque, la rédaction de ToulÉco s’était justement interrogée sur l’avenir du TGV Toulouse-Paris via Bordeaux dans sa traditionnelle Question qui fâche. Elle vous propose aujourd’hui de retrouver l’article en version Web.

« Il faut s’accrocher à ce projet ! Pour rivaliser mondialement, il faut mettre les centres-villes de Bordeaux et Toulouse à une heure », campe Alain Di Crescenzo, président de la chambre de commerce de d’industrie de Toulouse, fervent défenseur de la construction de la ligne à grande vitesse (LGV) entre Bordeaux et Toulouse. De même, Françoise Barutello, présidente du club Réussir, membre tout comme la CCIT d’Eurosud Transport, l’association créée en 1991 par le conseil régional de Midi-Pyrénées pour porter le projet, ne voit pas « comment Toulouse, métropole régionale et certainement capitale de la future grande Région, ne pourrait pas accueillir le TGV ». « Pour nous, chefs d’entreprise, ce n’est pas envisageable que la LGV ne se fasse pas », ajoute-telle.

C’est aussi la position de Martin Malvy, le président de la région Midi-Pyrénées, qui indiquait que « le processus continue selon le calendrier que nous avons négocié avec le gouvernement », en réponse au rapport de la Cour des comptes publié le 23 octobre 2014 pointant la gabegie financière des projets de LGV. Depuis le 7 janvier dernier, l’enquête publique relative au projet de la LGV sud-ouest, dite GPSO, est close. La commission d’enquête rendra ses conclusions d’ici quelques semaines. La mise en circulation des premières rames est envisagée pour 2024, le début des travaux pour 2018. « C’est demain, 2018 », précise Françoise Barutello.

Une facture insupportable

Cependant, en janvier, Pierre Izard, président du conseil général de la Haute-Garonne,
a créé la surprise en faisant part de ses doutes sur la réalisation de cette infrastructure. « Défenseur de la LGV depuis vingt-six ans », il s’interroge aujourd’hui sur la faisabilité d’une ligne dont le coût est actuellement estimé à 9,5 milliards d’euros pour relier Paris et Toulouse via Bordeaux en trois heures et dix minutes. « Nous avons bien vu que l’État est en crise économique, que les collectivités sont de fait plus sollicitées. Pour la LGV, on réclame au conseil général de la Haute-Garonne 600 millions d’euros actuellement contre 315 au dernier pointage. Or 600 millions,
c’est insupportable pour la Haute-Garonne aujourd’hui. »

Et de rappeler que « tous les départements de la région se désistent un à un », après l’exemple du Gers, qui a refusé dès février 2012 d’abonder à hauteur des 8 millions d’euros qui lui étaient réclamés pour financer la portion Bordeaux-Tours, sans laquelle le GPSO n’a pas lieu d’être. Le financement reste le point faible du dossier quand les retombées ne sont pas assurées dans les mêmes proportions qu’annoncées selon la Cour des comptes. L’organisme de contrôle a mis en évidence que les études de faisabilité surestiment les prévisions de trafic et de retombées économiques à long terme pour tous les projets de LGV en France.

Un budget mal ficelé

C’est ce qui crée le malaise au conseil général de la Haute-Garonne : « Vérification faite, le TGV n’est plus rentable et réservé à une élite au final. La LGV n’est donc pas une panacée », en conclut Pierre Izard. Alain Di Crescenzo en convient : « C’est un problème que de boucler le budget de notre LGV ». Le flou autour de la facture finale discrédite peu ou prou le projet. Selon les associations qui combattent le projet, le coût du matériel roulant n’a en effet pas été calculé. « Pour boucler le budget, une étude se justifieraient pour véritablement quantifier les retombées économiques. Certes, il y a la rentabilité sur laquelle se focalise la Cour des comptes, mais de nombreux éléments sont induits, parmi eux l’équité du territoire par exemple », poursuit le président de la CCI. « Ce serait une bonne idée qu’une telle étude », insiste-t-il.

Martin Malvy continue d’y croire lui aussi et rappelle que le GPSO a été retenu comme « seule priorité de rang 1 du réseau TGV par le rapport Mobilité 21 (chargé de faire le tri dans les grands projets d’infrastructures nationaux, NDLR) ». Il n’empêche, Pierre Izard est « plus que pessimiste sur la faisabilité du GPSO dans la mesure où le TGV n’est plus intéressant, ni même innovant » : « Nous attendons des nouvelles, mais c’est au point mort et c’est inquiétant. Car plus on prend du retard, plus on a la certitude que ça ne se fera pas ! »
Nathalie Malaterre

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

LA PASSION DU TRAIN : Toulouse

LA PASSION DU TRAIN : Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Vue générale du dépôt avec entre autres 3 BB 9300 sur la droite.

 

Mathias s'est rendu en gare de Toulouse et nous a ramené ces quelques clichés.

 (...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

LGV Bordeaux - Toulouse : les concertations vont débuter

LGV Bordeaux - Toulouse : les concertations vont débuter | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
A partir de ce lundi 10, et jusqu'au 29 octobre, le public va pouvoir être consulté sur la Ligne à Grande Vitesse Bordeaux - Toulouse.

A partir de ce lundi 10 octobre, et jusqu’au 29 de ce même mois, le public va être consulté sur la Lignes à Grande Vitesse Bordeaux - Toulouse. Patrick Stefanini, préfet d’Aquitaine : « C'est le quatrième et dernier temps de consultation du public après l'approbation ministérielle du fuseau de 1.000 mètres. »

En jeu, au-delà du resserrement du fuseau de 1 000 mètres du tracé de la nouvelle LGV, la réalisation et/ou l’aménagement des 11 gares et haltes concernées. Le 9 janvier prochain, un comité de pilotage en présence des deux présidents de région proposera un tracé, soumis à une approbation ministérielle au printemps 2012 (source : AFP).

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La nouvelle offre de services TER

La nouvelle offre de services TER | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Région Midi-Pyrénées - Transports -:

Pour franchir une nouvelle étape dans le développement du TER, la Région et la SNCF créent une nouvelle offre de services TER Midi-Pyrénées.

Cette offre, plus simple, plus souple et plus lisible, favorisera l’accès de tous au TER. C’est une offre de services adaptée au profil et aux besoins de chacun. Dans sa conception, elle se rapproche des offres tarifaires des réseaux urbains pour faciliter à terme l’émergence de gammes intermodales.

Par ailleurs, elle facilite l’accès au TER en limitant les démarches : désormais il ne sera plus nécessaire de fournir un certificat de scolarité ou une attestation de travail pour acheter son titre de transport.

Avec cette offre qui correspond mieux aux attentes des voyageurs, nous estimons que 900.000 déplacements supplémentaires s’effectueront en TER d’ici 3 ans.

La nouvelle offre de services TER

Elle est désormais basée sur la fréquence d’utilisation du TER et l’âge des voyageurs et non plus sur leur statut (salarié, scolaire ou étudiant).

Elle se présente sous la forme de deux tarifs à prix simplifié sans carte ni abonnement :

TIKEMOUV’
MULTIMOUV’
Elle propose également des packs adaptés à la mobilité de tous :

LE PACK ILLIMITE pour les voyageurs quotidiens
LE PACK LIBERTE pour ceux qui voyagent souvent
Offres Loisirs - Temps Libre


(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

LGV : la Région vote la convention de financement du tronçon Tours - Bordeaux | Actualités entreprise Toulouse et Midi Pyrénées

LGV : la Région vote la convention de financement du tronçon Tours - Bordeaux | Actualités entreprise Toulouse et Midi Pyrénées | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Objectif News :

Le Conseil régional devait se prononcer, ce lundi 28 février, sur la convention de financement et de réalisation du tronçon Tours – Bordeaux de la LGV. Une première étape nécessaire à la concrétisation de la partie Bordeaux-Toulouse qui suivra. Malgré l’opposition d’Europe Écologie – les Verts et des abstentions du Front de gauche et du PRG, l’assemblée plénière a voté en faveur de l’apport financier programmé, soit 102, 139 M€, sous conditions.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Plan rail : aucun train entre Toulouse-Albi et Toulouse-Castres-Mazamet jusqu'au 15 décembre

Plan rail : aucun train entre Toulouse-Albi et Toulouse-Castres-Mazamet jusqu'au 15 décembre | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
A partir du lundi 2 septembre, un service de transports par bus est organisé pour permettre de mener la 3ème et dernière phase des travaux de doublement de la voie entre Toulouse et Saint-Sulpice. 500.000 voyageurs sont concernés.

 

A compter du lundi 2 septembre 2013 et jusqu'au 14 décembre inclus, il n'y aura pas de train, mais des bus de substitution, entre Toulouse/Albi et Toulouse/Castres-Mazamet.

La voie la plus chargée de France

La SNCF et RFF, ainsi que la Région Midi-Pyrénées qui participe au financement via le Plan rail, mettent en oeuvre la dernière phase des travaux de doublement de la voie entre Toulouse et la commune de Saint-Sulpice (Tarn) qui était "la voie unique la plus chargée de France" et qui regroupe 20 % du trafic TER de la région Midi-Pyrénées. 

Plus de travaux mais des tests

Cette ultime phase (la 3ème après les travaux de terrassements en 2011 et la pose de la nouvelle voie en 2012) va consister à tester cette nouvelle infrastructure : paramétrages, formation du personnel SNCF à la nouvelle signalisation, vérification de la géométrie de la voie, tests des équipements, essais de vitesse... 

Remise en service définitive le 15 décembre

Les 500.000 voyageurs concernés par cette période de fermeture de la ligne devront donc patienter jusqu'à la mi-décembre en empruntant les 200 bus de substitution mis en place, avant retrouver un meilleur niveau de service sur cette voie très utilisée chaque jour aux heures de pointe. 200 millions d'euros auront au total été investis dans le doublement partiel de cette voie.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La ligne à grande vitesse de Bordeaux à Toulouse et l'Espagne se fera, assure NKM

La ligne à grande vitesse de Bordeaux à Toulouse et l'Espagne se fera, assure NKM | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

La ministre des Transports Nathalie Kosciusko-Morizet assure que l'extension de ligne à grande vitesse (LGV) de Bordeaux vers l'Espagne et vers Toulouse se fera, tentant ainsi de rassurer les collectivités qui avaient menacé de suspendre leur financement.

(...)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Fini le bus pour Toulouse depuis Rodez, retour du train

Fini le bus pour Toulouse depuis Rodez, retour du train | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
La SNCF affiche un planning respecté de ses travaux sur les rails.

 

- La Dépêche :

 

La SNCF affiche un planning respecté de ses travaux sur les rails. Une bonne nouvelle pour les Aveyronnais adeptes du train Rodez-Albi-Toulouse qui sera à nouveau opérationnel le 19 septembre.

Le périple des voyageurs s'est allongé depuis début mai. À partir de Rodez, après avoir pris le TER jusqu'à Albi, il faut poursuivre en bus jusqu'à Toulouse, là où avant il y avait un train.

La région Midi-Pyrénées s'est lancée dans son « Plan rail » afin de rénover et de moderniser son réseau ferré. Découpé en plusieurs phases - pour minimiser les gênes occasionnées - le projet prévoit, comme opération majeure, le doublement partiel de la voie ferrée entre Toulouse et Saint-Sulpice mais aussi la remise en état de différents axes de chemin de fer.

Cet été 2011, il s'agissait de redonner un coup de neuf aux axes Toulouse-Albi, Toulouse-Mazamet et Toulouse-Tessonnières, ce qui a nécessité, entre autres, de fermer le tronçon Albi-Toulouse durant quatre mois.

Une interruption de train compensée par des navettes en autocar à raison de « 18 liaison entre Albi et Toulouse, avec des arrêts, et de 6 liaisons directes entre Albi et Toulouse Les Argoulets, du lundi au vendredi », détaille la SNCF. Pour garder ses usagers, l'entreprise a fait un geste en prime, offrant 20 % de réduction sur les abonnements des voyageurs.

Reste que 3 heures de trajet de Rodez à Toulouse, contre 2 heures avant l'interruption, il n'y a pas photo ! Heureusement, le bus c'est bientôt fini puisque la SNCF confirme une reprise du trafic habituel dès le lundi 19 septembre au petit matin.

 

Renseignements sur les horaires : 0 800 31 31 31 (gratuit depuis un téléphone fixe)

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

SNCF : circulation des trains perturbée entre Bordeaux et Toulouse

SNCF : circulation des trains perturbée entre Bordeaux et Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Le trafic sera pertubé une partie de la journée afin d'effectuer les travaux de réparation (Photo archives SO - Alain Guilbaud)

- SudOuest.fr :

La circulation des trains SNCF était perturbée mardi matin entre Bordeaux et Toulouse à la suite d'un défaut d'alimentation électrique près de Marmande (Lot-et-Garonne), a indiqué la SNCF dans un communiqué.

"Compte tenu de l'impact de l'incident, la circulation des trains TGV, TER et Teoz qui s'effectue sur une seule voie sera très perturbée entre Agen et Marmande une partie de la journée afin d'effectuer les travaux de réparation", a précisé l'agence régionale de communication de la SNCF.

Une substitution par bus a donc été mise en place, selon la même source.

En revanche, la circulation sur les axes Paris - Bordeaux et Paris - Limoges - Toulouse est normale ainsi que la circulation des TER entre Bordeaux - Marmande et Agen - Toulouse. La SNCF précise cependant que les voyageurs au départ de Toulouse et à destination de Paris sont invités à se reporter sur les trains circulant sur l'axe Toulouse-Limoges-Paris.

La SNCF a mobilisé le personnel de maintenance des installations électriques depuis le début de l'incident pour effectuer les réparations, a assuré la SNCF.
more...
No comment yet.