Toulouse La Ville...
Follow
Find tag "Santé"
58.4K views | +0 today
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Santé. L'ASN met en garde sur l'abus de l'imagerie médicale en Midi-Pyrénées

Santé. L'ASN met en garde sur l'abus de l'imagerie médicale en Midi-Pyrénées | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Les doses de radiation reçues pour raison médicale par les Français ont augmenté de 50% en cinq ans, selon le dernier bilan de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Le sud-ouest n'échappe pas à cette situation.


Les patients du grand sud-ouest reçoivent trop de radiations médicales. C’est l’un des enseignements des inspections de l’Autorité de sureté nucléaire (ASN), l’organisme indépendant qui surveille les centrales nucléaires mais aussi le nucléaire de proximité, comme l’imagerie médicale. La division du sud-ouest, qui rassemble Midi-Pyrénées, l’Aquitaine et Poitou-Charentes, et qui présentait son bilan 2013, a réalisé 122 inspections dans ces régions qui comptent 6900 appareils de radiodiagnostic médical et dentaire, 150 unités de radiologie interventionnelle et 150 scanners.

« Les doses de radiation reçues pour raison médicale par les Français ont augmenté de 50% en cinq ans », souligne Jean-François Valladeau, responsable du nucléaire de proximité à l’ASN. « On utilise de plus en plus les radiations ionisantes pour détecter les maladies, notamment avec les scanners qui sont très irradiants, mais aussi pour que le chirurgien guide son geste à l’aide de la radiographie, ce qui évite aux patients des interventions lourdes, ce qui est extrêmement positif. Cependant, il faut une optimisation de leur usage, comme chaque fois que c’est possible avoir recours à l’IRM plutôt qu’au scanner ».

Selon l’ASN, un scanner du corps entier représente une dose de radiation de 20 millisieverts, soit l’équivalent de la dose annuelle admise pour un travailleur en contact avec les radiations.

Des praticiens pas assez vigilants

En radiologie interventionnelle (chirurgie guidée par radiographie), l’ASN pointe une négligence des praticiens pour leur sécurité. « Ils sont fortement exposés donc ils portent en général des équipements de protection mais pas les dosimètres mesurant les radiations », explique Jean-François Valladeau. « Et trop souvent, ils négligent la visite médicale et la formation à la radioprotection ».

En 2013, vingt-cinq blocs opératoires ont été contrôlés. « Cette année, le programme d’inspection portera particulièrement sur eux pour s’assurer du respect de la règlementation », avance Paul Bougon, chef adjoint de la division. « On vérifie que les déclarations d’incidents sont bien respectées car trop souvent, l’analyse des risques n’est pas suffisantes dans des centres par manque de temps ».
Julie Rimbert

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

La Cité de l’Espace rappelle des jouets dangereux

La Cité de l’Espace rappelle des jouets dangereux | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Des jouets vendus à la boutique de la Cité de l’Espace à Toulouse contiennent des substances cancérigènes.

 

- Santé - France 3 Régions - France 3 : 

 

La Cité de l'Espace à Toulouse rappelle plusieurs jouets vendus dans sa boutique. Deux d'entre eux contiennent des produits toxiques qui peuvent être cancérigènes : un alien et une fusée Ariane 5 gonflable.

Fabriqué en Chine, l'alien en plastique vert contient du di-isononyl-phtalate (DINP) et du phtalate DEHP, des produits qui peuvent être dangereux si l'enfant met le jouet à sa bouche. Le jouet n'est pas conforme à la règlementation européenne qui interdit ces substances dans les articles de puériculture ou les jouets.

La fusée Ariane 5 gonflable contient elle aussi du DINP en quantité trop importante selon la législation française. Elle est vendue à la boutique de la cité de l'Espace depuis 2005.
Dernier jouet retiré de la vente : un lot d'aimants "Snake Eggs" de la marque Geo Kids qui présente un risque en cas d'ingestion car leur magnétisme est trop élevé.

C'est un contrôle sanitaire mené par la Direction de la Protection des Personnes en juillet qui a révélé la présence des phtalates et le risque présenté par ces objets.
Environ 3800 fusées, 3400 aimants et une centaine d'aliens ont été vendus.

Les personnes qui ont acheté ces jouets sont invitées à les retourner à la Cité de l'Espace contre remboursement ou échange.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Lycée Jolimont, un lycée de la Santé, du Social et des Biotechnologies - Académie de Toulouse

Le Lycée Jolimont, un lycée de la Santé, du Social et des Biotechnologies - Académie de Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Accompagnés de nombreux partenaires dont, le conseil régional, la communauté du grand Toulouse, l’université Paul Sabatier, l’Oncopole, l’association Oncorésonnance, les laboratoires Pierre Fabre (…) Olivier Dugrip, recteur de l’académie de Toulouse a signé la charte du lycée Jolimont, désormais lycée de la Santé, du Social et des Biotechnologies, jeudi 23 juin.
http://www.ac-toulouse.fr/automne_modules_files/pDocs/public/r16379_61_charte-jolimont.pdf

Cette charte prône des valeurs humanistes basées sur le partage, les échanges et la coopération. De ce fait, tous les partenaires impliqués intègrent la nécessaire diffusion du progrès et du savoir comme valeur fondamentale. Tous concourent à favoriser la qualité de la formation et le développement de l’emploi, dans l’intérêt des élèves et des usagers du système de soins.

Cette signature permettra, en collaboration et grâce à l’engagement des partenaires, de renforcer et de développer l’identité du lycée Jolimont, lycée de la Santé, du Social et des Biotechnologies.

En effet la charte prévoit de favoriser la connaissance et la promotion des métiers de la santé, du social et des biotechnologies, d’appliquer et de mettre en synergie les programmes et les parcours de formation, et enfin d’instaurer une culture de la santé, du social et des biotechnologies.

Dans son intervention, le recteur a souligné tout l’intérêt de la signature de ce document pour les élèves : « Les partenariats constituent un levier indispensable pour la construction du projet pédagogique et éducatif d’une école ou d’un établissement. Ils permettent d'élargir et de diversifier le champ des ressources offertes aux élèves. »

Un lycée, davantage encore lorsqu’il est labellisé lycée des métiers, doit exister comme un acteur essentiel du territoire dans lequel il s'inscrit et nouer des relations avec la diversité des partenaires : collectivités locales, services de l'État, établissements d'enseignement supérieur, établissements culturels, milieux professionnels, associations. Cette charte entre donc pleinement dans ce cadre.


Le lycée Jolimont s’inscrit pleinement au travers des actions de formation professionnelle des jeunes que cette charte permettra de développer, dans la dynamique d’amélioration du service rendu aux usagers du système de soins et le développement d’un réseau diversifié d’acteurs des domaines des sciences et techniques au service de la santé.
Il participe à l’essor de la structure locale à vocation internationale qu’est l’Oncopole de Toulouse.
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Toulouse : La grippe prévue pour décembre

Toulouse : La grippe prévue pour décembre | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Chaque année, la grippe contamine environ 3 millions de personnes en France. Prévisions, vaccinations et recommandations, Jean-Louis Ben Soussan,président du groupe régional d’observation de la grippe nous dit tout.

Tous les ans, nombreux sont les patients contaminés par la grippe. Cependant, contrairement à cette année, celle-ci fait généralement surface pendant le mois de novembre. « La maladie intervient souvent en novembre, certes, mais certaines années, elle apparait pendant les vacances de noël. Avec le froid le virus se propage plus vite » explique Jean-Louis Soussan président du groupe régional d’observation de la grippe. Concernant la virulence des syndromes, il est impossible de prédire si la grippe sera plus ou moins dangereuse que celles des années précédentes. « Un virus est une entité à part entière, il change en fonction des hôtes qu’il rencontre (Animaux comme Humains). D’une année sur l’autre, cela peut muter de manière spectaculaire » ajoute-t-il. Enfin, il y a fort à parier que ce soit une nouvelle fois la « grippe A » qui atteindra le plus de personnes. « Depuis 3 ans, la grippe H1N1 est la plus répandue, cette tendance pourrait se confirmer cet hiver… » déclare le docteur Ben Soussan.

Une augmentation des vaccinations

Depuis plusieurs années, dès lors que l’épidémie apparait, nombreux sont les prévoyants voulant se faire vacciner. « Nous avons prévue une hausse de vaccination de 10% par rapport à 2010. Il est fortement recommandé de se faire vacciner afin d’éviter une épidémie » précise le président du « GROG ». En effet, au vue des patients ayant succombé à la maladie dans le passé, les médecins recommandent à certains « groupes de personnes » la vaccination. De ce fait, il est conseillé aux personnes âgées, aux femmes enceintes depuis au moins 2 trimestres, et, petite nouveauté, aux obèses d’être immunisés. « Notre analyse a démontré que les malades en surpoids sont plus vulnérables face à cette épidémie » conclu le spécialiste.

Quoi qu’il en soit, le virus de la grippe, quelque soit sa forme, apparait tous les ans. N’hésitez pas à demander conseil à vos médecins concernant la démarche à suivre.

Buhagiar Rémi
more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Un chercheur toulousain perce le mystère de la grippe - La Dépêche

Un chercheur toulousain perce le mystère de la grippe - La Dépêche | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Pourquoi certains attrapent la grippe et d'autres jamais ?

 

C'est une question de gènes et de système immunitaire, affirme un jeune chercheur toulousain.

Pourquoi certaines personnes attrapent systématiquement la grippe quand d'autres n'en souffrent jamais ? Un Toulousain de 30 ans, Nicolas Dobigeon, maître de conférences à l'INP-ENSEEIHT de Toulouse, intervenant dans le traitement du signal et des images, a découvert la clé du mystère. Il est le seul Français co auteur d'une récente étude menée aux États-Unis, dont les résultats ont été publiés dernièrement.

Comment avez-vous été amené à travailler sur ce sujet ?

Avant d'entrer à l'ENSEEIHT en 2008, j'ai travaillé à l'Université du Michigan (US) avec un professeur sur un projet de grande envergure qui portait sur la détection des maladies. Au cœur de ces travaux, nous avons mené une étude sur la grippe…

Vous avez démontré que certaines personnes bénéficient d'un mécanisme actif de défense favorisant la résistance à l'infection. Et inversement…

On s'est rendu compte que le système immunitaire réagissait différemment en fonction des individus. La clé du problème réside dans la réponse du système immunitaire au virus de la grippe. Nous avons démontré que les gènes et la réponse immunitaire sont en étroite relation.

Comment avez-vous procédé ?

Nous avons inoculé à 17 volontaires, en bonne santé préalable, une souche de grippe saisonnière H3/H2. À la fin de l'expérience, 9 d'entre eux sont tombés malades, les autres non. Les données recueillies, les premières de ce genre, nous ont permis d'obtenir une carte détaillée de la réponse immunitaire des patients infectés. Pour faire simple, ce travail a permis de découvrir les signatures génomiques associées aux symptômes de la grippe. Nous avons identifié des groupes de gènes qui sont associés aux symptômes de la grippe et qui s'expriment différemment selon les individus

Peut-on envisager des thérapies préventives pour les maladies virales ?

Mon travail s'arrête au traitement des données. On peut imaginer qu'un jour on sera capable de traiter préventivement la grippe. Si les scientifiques arrivent à comprendre au niveau du génome ce qui rend les gens plus ou moins sensibles à la maladie virale, ils pourraient développer des thérapies pour prévenir la maladie. Ou d'autres virus.

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Le Plan Municipal de Santé - Toulouse

Le Plan Municipal de Santé définit le cadre d’intervention municipal en matière de santé publique de 2010 à 2013 dans une finalité de réduction des inégalités sociales de santé.

Un plan municipal de santé, 5 objectifs principaux, 14 objectifs spécifiques

Objectif 1. Favoriser l’adoption d’habitudes alimentaires et d’activités physiques favorables à la santé et accessibles à tous.

Objectif 2. Promouvoir l’adoption de comportements favorables à la santé et une meilleure maîtrise des risques de santé par les jeunes dont les étudiants.

Objectif 3. Faire en sorte que le cadre de vie des Toulousains soit propice à leur santé.

Objectif 4. Favoriser un meilleur accès à la santé pour les Toulousains, en particulier les plus vulnérables.

Objectif 5. Prendre en compte la santé dans les différentes politiques municipales et communautaires.

Vous pouvez découvrir les 14 objectifs spécifiques en téléchargeant la plaquette "Plan municipal de santé 2010-2013".(format pdf)
more...
No comment yet.