Toulouse. Dans les vestiaires  de la Patrouille de France | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Les huit pilotes de la Patrouille de France étaient hier à Toulouse pour répéter leur présentation d'aujourd'hui, au meeting de Muret. Ces hommes sont de véritables athlètes de haut niveau.

Pour encaisser sept fois leur poids lors des accélérations de leur Alphajet, les neuf pilotes de la Patrouille de France doivent être préparés comme des athlètes de haut niveau. La préparation commence dès le mois d'octobre. Jusqu'au début de la saison des meetings, ils vont enchaîner deux à trois vols d'une heure par jour, cinq jours sur sept. La perfection est à ce prix.

Entraînement physique intensif

Chaque matin, dès 8 heures, les hommes du leader Jean-Michel Herpin, rejoignent le gymnase de la base aérienne de Salon-de-Provence. Au menu, quarante minutes de vélo, rameur, de renforcement abdos et lombaires. «Ils doivent être hypermusclés au niveau du rachis cervical, des abdos, des cuisses. Leur alphajet peut atteindre 800 km/h en quelques secondes, et ils doivent encaisser jusqu'à 7G, soit 7 fois leur poids. Il faut absolument résister aux facteurs de charge», révèle le capitaine Yannick Quichaud, officier de communication de la Patrouille.

Au gré des semaines, la séance peut devenir natation, water-polo, foot en salle, pour favoriser la cohésion de l'équipe. Évidemment, les footings sont indispensables pour entretenir la «caisse» physique.

Le soir, après les trois vols, les pilotes pratiquent la relaxation, pour visualiser les phases négatives des vols — une inclinaison ratée, la fumée pas branchée au bon moment, la mauvaise couleur de fumée lancée — et les rendre positives. «Ce travail est très important. Même si les pilotes ont tous 10 à 15 ans d'expérience de pilote de chasse, la répétition des figures nécessite une grande concentration, et beaucoup de travail.»

Après six mois de travail et d'entraînement physique intensifs, l'examen de passage se déroule début mai, devant le chef d'état-major de l'Armée de l'Air. Ensuite, la Patrouille de France enchaînera deux meetings aériens par week-end, jusqu'au mois d'octobre ! Un programme qui nécessite cohésion et perfectionnisme.

Aujourd'hui à Airexpo Muret

Aujourd'hui dès 10 heures, sur l'aérodrome de Muret-Lherm, se tient le meeting Airexpo. L'entrée est à 5 euros, gratuite pour les moins de 12 ans.

La patrouille de France sera l'un des clous du spectacle, avec des passages vers 16 heures. Il y aura également l'équipe de voltige de l'armée de l'air ; l'A 380 fleuron d'Airbus et le Beluga. Pour la première fois au meeting évoluera la patrouille Swift. Le meeting sera ouvert par les parachutistes du 3° RMAT de Muret.

De nombreuses animations au sol seront également proposées : des stands, une exposition d'hélicoptères, de pièces d'avions anciens. Les citoyens du ciel présentent un ULM en statique mettant ainsi le rêve de voler à la portée des enfants. L'atelier «Ça boom et Cie» proposera une série d'animations sur le thème de l'aéronautique comme la fabrication de planeurs ou de girouettes. Enfin Amédée Rebet sera présent avec son exposition «un siècle d'aviation».

Cyril Doumergue