Odyssud lance sa nouvelle saison et recrute de nouveaux mécènes | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it

Le spectacle culte Stomp percutera Odyssud en décembre prochain.

Malgré une légère baisse de la fréquentation l'an dernier, Odyssud figure toujours parmi les dix salles de spectacle les plus fréquentées de France. Pour la saison 2014-2015, soixante-treize spectacles seront proposés au public.

Les années passent, mais le succès reste le même pour Odyssud. Alors que la fréquentation a connu une légère baisse par rapport à l’exercice 2012-2013, la salle de spectacle créée en 1988 à Blagnac recense tout de même 153.000 entrées pour la saison 2013-2014.

Avec un taux de fréquentation de 94%, Odyssud consolide donc sa place dans le classement des dix salles de spectacles les plus fréquentées de France. A ces entrées s’ajoutent 25.000 autres billets enregistrés au titre des diverses actions culturelles organisées par la salle blagnacaise.

Vingt nouvelles entreprises pour le club de mécènes

Le budget est en légère hausse grâce à son club de mécènes Odyssud et Compagnie, lancé en 2012. Vingt entreprises l’ont rejoint en deux ans, permettant la création de nouveaux spectacles ou la gratuité de certains évènements, comme le festival pour enfants Luluberlu. En 2014, Odyssud et Compagnie a ainsi contribué à hauteur de 100.000 euros, soit 2% des 5,7 millions d’euros de budget global.

Pour le directeur d’Odyssud, Emmanuel Gaillard, le bilan est donc plus que satisfaisant. Il l’explique par un haut niveau d’exigence artistique, un panel d’artiste et de styles très varié, ainsi qu’un accent mis sur l’identité régionale.
Effectivement, pour cette saison, ce ne sont pas moins de quatre-vingt-trois spectacles différents qui ont été proposés, dont vingt-sept par des artistes de Midi-Pyrénées, pour un total de 297 représentations.

Pour la saison 2014-2015, soixante-treize spectacles seront proposés, pour environ 160.000 places disponibles. Autour de ces spectacles, plusieurs thématiques seront visitées, telles que le centenaire de la Première guerre mondiale, l’Amérique ou le patrimoine musical régional.
C.G.