Toulouse La Ville Rose
73.6K views | +3 today
Follow
Toulouse La Ville Rose
From pastel to aerospace
Your new post is loading...
Your new post is loading...
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Débat interactif avec Elisabeth Belaubre


Diffusée en direct le 4 mars 2014


Assistez au débat enregistré en direct entre Elisabeth Belaubre, candidate du Rassemblement Citoyen à la mairie de Toulouse, et des internautes.


Jacques Le Bris's insight:

Retrouvez les projets de l'équipe Belaubre2014 pour mieux vivre durablement à Toulouse :

http://le.rassemblement.citoyen.toulouse.midi-pyrenees.over-blog.com/2014/01/le-rassemblement-citoyen-municipales-2014-toulouse.html#Pro


more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Municipales 2014 : Une 8ème liste sur le point de se lancer à Toulouse

Municipales 2014 : Une 8ème liste sur le point de se lancer à Toulouse | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
Ce vendredi, le Rassemblement Citoyen de Toulouse Midi-Pyrénées et sa tête de liste Elisabeth Belaubre lanceront officiellement leur campagne municipale pour la ville de Toulouse. Une candidate de plus à gauche.

Alors qu’il y a 6 ans le candidat PS, Pierre Cohen, avait réussi à rassembler une grande partie de la gauche toulousaine, l’actuel Maire de Toulouse voit s’effriter devant lui le rassemblement créé en 2008. En effet, après le Parti de Gauche et les écologistes, c’est au tour d’une nouvelle figure de sa majorité d’annoncer son autonomie au premier tour.

Elizabeth Belaubre, adjointe à l'environnement et à la santé de Pierre Cohen et figure locale du Rassemblement Citoyen de Corine Lepage va annoncer ce vendredi son intention de partir seule au premier tour. Un accord est-il déjà prévu avec le maire socialiste en vu du second tour, nous en saurons plus vendredi.

Guillaume Truilhé

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Municipales / Belaubre fait sécession

Municipales / Belaubre fait sécession | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
La rumeur était déjà là. Elizabeth Belaubre, actuelle adjointe de Pierre Cohen, a confirmé ce matin partir au combat municipal : « Je vais mener une liste qui va plaire. » En 2008, l’élue toulousaine était le leader affiché d’EELV… Mais depuis les choses se sont gâtées avec ses désormais ex-amis écologistes : « Aussitôt élue à la mairie, j’avais décidé de ne plus avoir de fonctions en interne. Une erreur de ma part, car j’ai rapidement été mise à l’écart. J’ai été également déçue par des magouilles pour désigner les candidats aux législatives. » La page verte ainsi tournée, Elizabeth Belaubre est partie depuis rejoindre les rangs du « Rassemblement citoyen » de Corinne Lepage, avec la volonté affirmée de mélanger écologistes et membres de la société civile. Ce professeur de biologie humaine qui revendique un bilan et qui dit avoir exercé son mandat « avec bonheur » aux côtés de Pierre Cohen, a pourtant décidé de partir en solitaire dans la campagne municipale. Si la défense de la cause écologiste est une raison affichée, elle n’est sans doute pas la seule : « J’ai fait des propositions au maire pour figurer sur sa liste. A ce jour, je n’ai toujours pas eu de réponse de sa part. Ça ne se fait pas ! » Sans réponse du Capitole, Elizabeth Belaubre a donc décidé de prendre son destin en main en voulant mettre la pression, et se présenter tel un recours : « Mon objectif est de fusionner avec Pierre Cohen au second tour pour faire gagner la gauche. J’ai peur qu’il perde ! » Menace ou offre de service ? La question est posée. Côté propositions, l’adjointe à la santé environnementale et à la restauration scolaire, a ajouté un projet transports à la longue liste déjà existante. Après la seconde rocade et la troisième ligne de métro du candidat Moudenc, le tram aérien de Christine de Veyrac… Voici les microbus venus de Cuba d’Elizabeth Belaubre. Des véhicules d’une dizaine de places qui selon la tête de liste du « Rassemblement citoyen » pourraient mailler toute la ville avec un coût bien moindre que le tramway ou le métro… Elle évalue à 30 000 euros le coût d’un microbus. Voici donc une nouvelle candidature dans cette course au Capitole : « Adolescente, je n’étais pas aussi rebelle que je le suis aujourd’hui », a d’ailleurs prévenu Elizabeth Belaubre.

Thomas Simonian

more...
No comment yet.
Scooped by Jacques Le Bris
Scoop.it!

Belaubre : « Être candidate aux municipales ? Pourquoi pas ! »

Belaubre : « Être candidate aux municipales ? Pourquoi pas ! » | Toulouse La Ville Rose | Scoop.it
La 3e adjointe du Capitole, passée d'Europe Écologie-Les Verts à la mouvance Corinne Lepage, se sent pousser des ailes. Jusqu'à quel point ?

 

Par Anthony Assemat

Tandis que le microcosme politique ne cesse de gloser sur une dispersion des candidatures à droite (De Veyrac) et à gauche (écologistes et Parti de gauche) de notoriété publique, il en est une, sans faire de bruit, qui a des fourmis dans les jambes et des envies de candidature qui la démangent. Il s’agit d’Élisabeth Belaubre, ancienne écologiste partie avec pertes et fracas d’Europe Écologie- Les Verts avant les législatives 2012 et désormais responsable régionale et porte-parole nationale du Rassemblement citoyen, parti politique fondé par Corinne Lepage, ex-ministre de l’Environnement d’Alain Juppé.

Une velléité en apparence anodine pour une élue peu sur le devant de la scène. Mais on parle là du 4e personnage politique de Toulouse dans l’ordre protocolaire du Capitole (elle est troisième adjointe chargée des cantines et de la régie agricole) et d’une ancienne tête de liste écolo à la mairie de Pau contre feu André Labarrère. « Je suis fière de mon bilan avec notamment un taux de 30 % de nourriture bio dans les cantines, soit au-delà de ce que l’on espérait, et j’ai des idées plein les tiroirs. Les grandes villes seront traitées au cas par cas et à Toulouse, on a les moyens pour faire des tas de choses. Alors, pourquoi pas ? Cela me passionnerait », annonce-t-elle.

« Pierre Cohen a eu un vrai problème de gouvernance »

« Fière » de son bilan, Élisabeth Belaubre reste malgré tout avec un mauvais goût amer en bouche. Tête de liste écologiste en 2008, elle ne s’est pas mise en avant politiquement sur les sujets de tension avec le PS (Parc des expositions, éviction de Coppey de Tisséo…) et estime ne pas avoir eu la juste considération de Pierre Cohen en tant que 3e adjointe. « Pierre Cohen a eu un vrai problème de gouvernance et n’a pas tenu compte de la majorité plurielle. J’étais la troisième adjointe mais la dernière roue du carrosse. Il y a eu des choses positives mais des choses n’ont pas marché. Il faut avoir le courage de les dire ».

Une critique ouverte en forme de droit d’inventaire qui interpelle après le départ de l’ex-première adjointe à la culture Nicole Belloubet (PS) en 2010 et la probable non-reconduction de Daniel Benyahia, deuxième adjoint chargé de l’urbanisme (société civile), pour la campagne de 2014 (lire notre dossier du 29 août dernier). L’élue, pas encore officiellement en campagne électorale comme son patron Pierre Cohen, ne manque pas de poser certaines conditions pour un ralliement au futur candidat socialiste à un deuxième mandat, qui devrait être désigné le 10 octobre par les militants sauf tremblement de terre. « Je souhaite un engagement ferme pour une liberté absolue ».

Plus fort encore, Élisabeth Belaubre ne compte pas baisser dans la hiérarchie des adjoints dans la future liste plurielle de Pierre Cohen. Avec le décodeur, cela signifie une place de 3e adjointe minimum ou une candidature en bonne et due forme sous la bannière « lepagiste » du Rassemblement citoyen. « Mais tout ceci est encore trop tôt, le parti vient à peine de voir le jour et de se structurer », cadre-t-elle. Ce Rassemblement citoyen, porté sur les fonts baptismaux le samedi 14 septembre dernier à la Maison de la citoyenneté de la Roseraie, se veut collaboratif, notamment avec les associations, hors de tout « dogmatisme » et « concret ». Un responsable jeunes a également été nommé en la personne de James Chapert-Meisse, étudiant à l’université Toulouse 1-Capitole.

more...
No comment yet.